Accueil Spiritualité Voyages astraux

Voyages astraux

10

Voyages astraux 17021703461617181814852286

Bonjour à tous,

« Alors, tu reçois de la visite ? », me demande Elémiah.

Lol ! Je me réveille le matin et c’est comme s’il y avait quelqu’un.

« Est-ce désagréable ? »

Heureusement non. C’est surtout un peu étonnant…

« Ce n’est pas très grave. »

Je sais. Ca me fait rire… 

« Toi tu ne fais pas de rêve lucide. Tu ne fais pas de voyages astraux conscients mais par contre tu fais bien des voyages astraux, plus souvent que tu ne crois.

Il arrive que certaines dimensions mêlent des éléments du présent que tu connais, du passé que tu as connu et d’un futur aux contours très éloignés de ce que tu connais.

Il est difficile pour l’esprit conscient d’accepter un tel mélange. Mais l’âme trouve sa place des ces dimensions.

Tu te souviens qu’une fois, cette sensation était accompagnée d’une vision ? »

Je m’en souviens.

« Tu t’es réveillée avec une certitude en tête. »

Je me souviens, puis peu après je me suis dit, attends mais je délire, ce n’est pas la réalité !

« Ce n’est pas la réalité, aujourd’hui. Ce que toi tu appelles aujourd’hui. Mais c’est une réalité, hors de ton temps linéaire. Toi, tu as la sensation que quelqu’un, d’amical, est passé te voir.

C’est un peu plus complexe. »

En fait c’était ce que je ramenais de mes voyages astraux ?

« Pas ce que tu ramenais. Ou ramène. C’est ton âme qui t’amène dans des dimensions bien précises. Pour que tu acceptes plus facilement les informations qui doivent passer lorsque tu es consciente. »

En ce moment je ne me souviens pas de mes rêves.

« C’est normal, par contre il te reste des sensations au réveil et il y a cette certitude qui s’ancre de mieux en mieux dans ton esprit.

De l’avenir il y a ce que tu peux envisager, ce que tu peux désirer et ce que tu penses le plus probable. Seulement il y a également beaucoup d’inconnues à prendre en compte en plus des éléments auxquels pour diverses raisons tu n’as pas pu prêter attention tandis que tu vivais ta vie.

Tu ne peux avoir qu’une idée tronquée, fausse, de ce que peut être l’avenir le plus probable. Comme tout le monde. »

Je ne suis pas d’accord. Il y a des points sur lesquels on peut avoir une bonne idée de l’évolution possible.

« Tu te souviens de cette amie qui se plaignait de la façon dont la traitait son petit ami ? »

Oui. Elle ne faisait que se plaindre et lorsqu’elle me l’a présenté, il s’est montré odieux envers elle. Je me suis demandée pourquoi elle restait avec lui alors qu’il lui manquait de respect et qu’elle se plaignait sans cesse.

« Pourquoi restait-elle ? »

Elle disait qu’au lit c’était extraordinaire, qu’il y avait une fusion, une alchimie…

Elle a espéré un bon moment qu’ils puissent s’entendre normalement et avoir une vraie relation pour cette raison.

« Qu’est-ce que tu penses ? »

Je pense qu’elle aurait dû accepter plus tôt l’idée que c’était une relation agréable et l’assumer surtout. Elle avait du mal. Mais lui il savait ce qu’il recherchait, c’est pour ça qu’il la faisait tourner en bourrique ainsi.

En même temps, elle recherchait surtout des relations sérieuses alors elle ne voulait pas s’avouer que pour une fois…

« Tu serais restée avec lui ? »

Il s’est montré odieux avec elle devant moi juste pour l’humilier. Et lui rappeler que c’était elle qui lui courait après. Je ne souhaite pas ce genre de relations.

« Qui est-ce qui peut savoir que c’est ce qui l’attend ? »

Lol, personne !

« Personne. Il est évident que celui qui n’essaye pas n’arrivera jamais. Seulement cette évidence-là est rare dans vos réalités.

Penses-tu que la maman du petit garçon savait quand elle est enfin tombée enceinte que son fils souffrirait d’hydrocéphalie ? Tout le monde se demande pourquoi elle n’a pas avorté. Mais elle voulait cet enfant. Elle le voulait vraiment. »

Je ne sais pas quelle était la meilleure décision, je ne sais pas si j’aurais eu le courage de le garder en entendant qu’il avait la tête pleine d’eau. Il accuse un net retard. On voit qu’il ne se développe pas comme les autres enfants.

Je ne sais pas ce que j’aurais fait. J’espère ne jamais savoir. 

Quel avenir pour lui ? Aujourd’hui sa mère le couve mais demain ? Et y aura-t-il un demain ? Il y avait un enfant qui souffrait de la même pathologie là où travaille mon frère. L’enfant a fait une petite chute un jour, une toute petite chute. Malheureusement il s’est cogné la tête.

Il avait 12 ans.

En même temps quand on commence comme ça, moi j’étais prématurée. Ma mère m’a raconté que je ne tétais pas, je mangeais très peu.  Elle devait insister des heures. A 6 mois j’étais encore minuscule. C’est quand ma sœur est née qu’elle a pris toute la mesure de l’état dans lequel j’étais.

Elle m’a dit qu’elle est vraiment contente que l’enfant prématuré ait été le premier. Parce que sinon elle aurait eu peur.

Bon, il y a beaucoup beaucoup de choses qu’on ne peut pas prévoir. On ne voit pas au-delà des virages par exemple.

« Effectivement et parfois vous ne voyez même pas qu’il y aura un virage. Vous avez l’impression que la route est droite, relativement droite, à tort. »

D’où les voyages astraux.

« Voilà. Les cauchemars des interprètes des rêves. »

Ah il faut être médium pour déchiffrer ce type de songes. Les connaissances en psychologie ne suffisent pas. Déjà que certains ne savent pas comment appréhender les rêves spirituels, les voyages astraux…

Le problème ici ce sont les notions de temps et d’espace. Effectivement le passé, le présent, le futur, tout est mélangé et les lieux renvoient tous à quelque chose.

« Pour revenir aux tiens, comme tu as un fonctionnement particulier, tu n’as plus besoin de déchiffrer de messages, accepte les visions ou les messages qui t’arrivent au réveil. »

Bon, ils ne m’annoncent rien de vilain, donc ça va lol !

« Ils n’annoncent jamais d’avertissement pour toi. Cela peut arriver d’une manière générale ceci dit. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    19 février, 2017 à 4:46

    :)

  2. Camille-Strawberry

    18 février, 2017 à 13:58

    Coucou,
    Bien noté ma caille !
    *rires*

    Je sors

    Bises !

  3. crystallia

    18 février, 2017 à 2:35

    Salut,

    Merci à vous tous pour vos mots, vraiment.

    Caille, j’adorerais !!!

    Alone, pour moi beaucoup de choses font partie de la vie maintenant.

    Bise ;)

  4. Camille-Strawberry

    17 février, 2017 à 20:00

    Bises les filles ;)

  5. Cel

    17 février, 2017 à 19:37

    Coucou,

    Merci du partage. Cela m’aide à mettre un peu de sens sur ce que je vis en ce moment.

    Je me retrouve tellement dans ton témoignage Camille
    « Lorsque je t’ai découverte et rencontrée, je me disais que
    je voulais être comme toi, avec tes aptitudes là.
    [...]
    Et puis, je voyais la médiumnité et le lien au divin avec des schémas préconçus, plus dans le genre de ta médiumnité. Tu aurais vu ma tronche quand tu m’as aidé à réaliser que j’étais médium moi aussi. Ma mâchoire s’était déboitée derrière l’écran.
    N’empêche, ce fut une étape importante pour moi, parce que ça m’a fait prendre conscience de notre particularité. Ca m’a fait prendre conscience que je n’étais pas comme toi et que nous avions des ouvertures différentes. Je crois que c’est depuis ce jour où j’ai cessé de me comparer à toi et d’envier inconsciemment ta reliance aux anges.  »

    Je fais un copié, collé, lol parce que tes mots le décrivent tellement bien.
    Pour ma part c’est vous, Sylvie et Camille qui m’avaient aidé à comprendre que je suis médium.
    Même si je sais que ma spécialité ce n’est ni les rêves lucides, ni la canalisation des anges, il me faut encore la découvrir pour l’instant. Pas à pas, lol.

    Bises

  6. Alone

    17 février, 2017 à 15:07

    C’est étrange cela me fait penser à ce qu’avait dit un physicien Philippe Guillemant. Il dit que le passé le présent et le futur existait en même temps un peu comme un itinéraire de route ou on voit le chemin qu’on parcours actuellement, celui qu’on a déjà parcouru et celui qu’on va parcourir. Il appele cela la théorie de la double causalité.

    Sinon je ne sais pas comment tu fais pour ne pas devenir chèvre avec tout tes intuitions l’impression que quelqu’un est à tes côtés. Mais franchement j’envie la réalité que tu vis.

    Passe une bonne journée

  7. Emilie

    17 février, 2017 à 13:59

    Bonjour Sylvie,
    Le voyage astral j’ai mis un temps certain à le distinguer des rêves standard mais c’est toujours lié à notre monde interne et externe et tout nos possibles comme dit Camille.
    Hier je repensais à mon dernier rêve bizarre où je suis allée faire du shopping en ville avec ma mère qui est décédée depuis 7 ans. Elle m’a conduite dans un magasin que je ne connaissais pas car il est actuellement occupé par une autre enseigne bien connue « Maison du monde » et en faisant le parallèle entre le magasin actuel et ma trouvaille dans le magasin du rêve, j’ai compris à quel moment je suis passée de l’interne à l’externe de mes mondes.
    Effectivement, quand cela passe au niveau des possibles afin de faciliter leur intégration, j’ai des sensations qui se matérialisent physiquement comme le poids, l’odeur, le touché et je les garde au réveil.
    A une époque, je m’étais exercée à l’auto-hypnose pour explorer consciemment mon monde interne et j’avais connu le même phénomène : ma vision s’arrachait brutalement pour m’expédier dans des mondes inconnus. Je ressens encore physiquement certains effets parce que l’intégration a été si violente que je ne suis pas parvenue à l’absorber direct.
    Maintenant je comprends que j’avais mis le paquet et qu’il est parfois plus sage de laisser venir pour préserver notre équilibre parce que cela impacte notre vie physique.
    Etre ou ne pas être une petite joueuse … quand c’est possible !

  8. Carène

    17 février, 2017 à 13:51

    Coucou Sylvie, Coucou Camille !

    C’est drôle ! Moi aussi c’est Sylvie qui m’a révélé ma médiumnité. Une personne me l’avait dit mais pas aussi clairement. Moi, je suis comme une gosse, il ne faut pas employer des figures de style pour me dire les choses, il faut me les dire directement. C’est ce qu’elle a fait. Depuis j’apprends à apprivoiser ma forme de médiumnité. Et j’apprends aussi à modérer mes propos pour les gens qui ne sont pas comme moi et n’aime pas trop que les choses soient dites crument… ;)

    Dans mon délire sur l’article « Logique et raisonnement », il ‘est venu l’image de prisme. Et ce que tu témoignes me fait penser à cette image. Nous transformons la lumière chacun à notre façon. Et le résultat unique est l’empreinte que nous devons laisser sur le monde. Personne d’autre que soi peut laisser la même empreinte. C’est ce que je trouve passionnant dans la multiplicité de nos profils.

    Belle journée !!

  9. alexandre

    17 février, 2017 à 13:50

    Bonjour sylvie,

    Pas facile la vie d un premature j en sais quelque chose car lorsque nous sommes nes mon frere et moi nous etions prematures .nous avions sept mois et chacun pesait 1kg350.Mon pere m’a toujours dit que j ai failli mourir 3 fois et que j etais devenu violet.Imagine l inquietude de mes parents lol je dois aussi dire nous sommes de vrais jumeaux mon frere et moi mais de caracteres tres differents…. J avais sans doute une route bien particuliere a vivre et j y vois l’origine de mon don de voyance. Je te souhaite de vivre une tres belle vie bises

  10. Camille-Strawberry

    17 février, 2017 à 12:56

    Coucou,

    Et oui, le temps et l’espace… Il m’a fallu du temps moi pour accepter ça rien que le fait que je rencontrais mon moi future en face, ou alors que je l’incarnais.
    Parce que notre conscience humaine est arrêtée à un monde et qu’elle s’y conforme d’une certaine manière.

    Mais lorsqu’on voyage dans l’astral, c’est un monde qui bascule au sein de mondes chacun avec un espace temps différent.

    S’il y a une chose que j’ai compris avec les rêves lucides et voyages astraux, c’est qu’il faut sortir de sa conscience humaine, et la placer en tant qu’observateur.

    Voilà pourquoi je ne prends presque jamais en compte les avis des autres sur mes rêves lucides ou sorties astrales conscientes, parce que l’autre le regarde avec un moule humain et leur limitation. Je préfère rester sans moule et laissez les voyages me guider. Parce que si j’écoutais les autres, mes rencontres n’auraient pas de sens. Ou ne seraient pas logiques.

    Mais que sait-on vraiment de l’espace-temps ?

    Je crois qu’il est simplement bon de se laisser porter par son expérience afin de voir où cela nous mène.

    Toi Sylvie, depuis jeune, les informations viennent à toi aisément. moi depuis jeune, les rêves lucides et sorties astrales viennent à moi aisément. Et depuis, on s’est laissée portée. Et c’est bien ainsi.

    Lorsque je t’ai découverte et rencontrée, je me disais que
    je voulais être comme toi, avec tes aptitudes là. Je ne voyais pas les miennes comme une richesse. Elles n’étaient que mon banal quotidien un peu hors norme, mais je m’y étais habitué.
    Et puis, je voyais la médiumnité et le lien au divin avec des schémas préconçus, plus dans le genre de ta médiumnité. Tu aurais vu ma tronche quand tu m’as aidé à réaliser que j’étais médium moi aussi. Ma mâchoire s’était déboitée derrière l’écran.
    N’empêche, ce fut une étape importante pour moi, parce que ça m’a fait prendre conscience de notre particularité. Ca m’a fait prendre conscience que je n’étais pas comme toi et que nous avions des ouvertures différentes. Je crois que c’est depuis ce jour où j’ai cessé de me comparer à toi et d’envier inconsciemment ta reliance aux anges.

    Tu sais, si tu veux vraiment tenter l’expérience, je peux appeler ta conscience quand je « sors ». Je demanderai à Gabriel de m’ouvrir la route comme il le fait souvent.

    Je ne le ferai pas avec n’importe qui cela dit. De toute ma vie, consciente, je ne l’ai fait qu’avec deux personnes. Ma flamme, et liliane. Les autres se trouvaient déjà sur ma route.
    Mais pour toi, j’ouvrirai la voie avec plaisir. Ce ne serait pas une corvée. Au contraire. Si je peux t’offrir ce cadeau, j’en serai ravie de te « servir » à quelque chose et de te permettre de voir avec tes beaux yeux en amandes la beauté d’un monde que tu aurais voulu découvrir.
    Mais surtout, ne te force pas, il n’y a aucune obligation, comme il n’y a aucune certitude que 1. tes guides laissent passer ça 2. que tu t’en rappelles au réveil…

    je t’embrasse

    Bises

Consulter aussi

Garder foi en soi et en ses moyens

Bonjour à tous, « Alors ma douce Sylvie, comment vas-tu ? », me dema…