Accueil Spiritualité Image finale

Image finale

6

Image finale 17022602535617181814876934

Bonjour à tous,

« Alors, cette toile avance ? », me demande Astaroth.

Doucement mais sûrement !

« Tant mieux. Cette activité te plait ? »

Ca m’amuse.

« Tu as une idée de l’image finale ? »

Oui, une idée. Je vois où je veux aller. Mais je me laisse surprendre aussi. C’est ce qui est intéressant dans le travail de création, on part d’une idée et on la laisse se développer par elle-même, on lui en donne les moyens, ce n’est pas figé. Je ne pourrais jamais travailler d’après une photo, je serais trop malheureuse.

Si je suis limitée par des contraintes trop strictes, je ne m’amuse pas, je ne prends pas de plaisir. Ce que j’aime c’est partir d’une idée et laisser l’inspiration me montrer le chemin. 

« Certains blogueurs pensent longtemps à l’avance aux thèmes qu’ils vont aborder, choisissent en fonction d’éléments tout à fait objectifs. »

Cela fait trop longtemps que je m’épanouis en tant que blogueuse en faisant ce que je veux comme je veux, pour changer maintenant.

Ce sont les professionnels qui agissent ainsi, moi j’écris pour le plaisir. J’écris ce qui me vient, j’illustre avec les images que j’aime. Tout cela me convient.

Je veux peindre de la même manière, juste comme j’aime.

« C’est agréable de t’entendre parler ainsi car tu n’as pas conscience du temps qu’il a fallu pour te ramener sur cette voie-là. Tes parents ne t’avaient pas éduquée ainsi. L’école ne t’avait pas enseigné cela et en réalité la vie non plus. Toi tu es née dans un monde de contraintes et à mesure que tu grandissais elles se faisaient plus présentes.

Il n’y a que la volonté qui permettent de s’échapper de cet enfermement. Tu l’as compris et tu as même compris que cela peut représenter un cadeau pour toi, une clé vers le véritable épanouissement personnel.

Nous t’avons toujours encouragée à prendre des photos, à les publier, à les montrer. La volonté s’exerce et c’est comme tout dans vos vies, dans le plaisir tout est plus facile à comprendre.

La difficulté que tu as perçu tôt et à laquelle tu penses encore faire face est qu’en tant que personne introvertie tu as du mal à sortir de toi. C’est bien l’expression que tu emploies ? »

Oui, c’est ce que je ressens…

C’est un effort pour moi.

« Oui, un effort réalisable mais dans la douceur. L’idée est que tu aies de plus en plus envie de montrer ce dont tu es capable, qui tu es plutôt que de te faire violence et au final de ne pas apprécier le résultat. 

Nous t’avons déjà dit que les cours de chant ou de théâtre n’étaient pas l’idéal pour toi. D’une part, tu ne t’exprimes pas bien avec les mots des autres. D’autre part, tu n’aimes pas être dirigée.

L’écriture, la photo ou même la peinture seraient davantage des moyens d’expression cohérents pour toi. Pour autant nous savons déjà que tu n’aimes pas prendre des cours.

Quand on te demande de dessiner des pommes, tu as l’impression que l’on te demande de te mettre en sourdine, c’est que ton cœur sait déjà de quelle manière il souhaite s’exprimer.

Tu as une forte personnalité, c’est ce qui surprend nombre de personnes. Car cela ne parait pas toujours évident. Tu as également un monde intérieur extrêmement riche et un imaginaire très vaste.

 Tu sais déjà que c’est cet univers que tu voudrais pouvoir montrer. La peinture est donc un excellent moyen d’expression.

Tu me dis avoir une idée de l’image finale. Je vais te répondre ceci, ce qui importe surtout, c’est qu’au dernier coup de pinceau, cette image te plaise, à toi.

Tu y mets ton cœur et tout ce que tu as. Elle doit te plaire, à toi. Peins ce qui te vient. Laisse ce vaste imaginaire sortir de toi.

Tu réaliseras que ce qui ressort est en fait un mélange de ce que tu vis, ce que tu sens et ce que tu perçois autour de toi dans ce monde qui est le tien.

Un mélange cohérent qui au final te révèlera que l’imagination est pour toi un moyen de rendre accessible certaines choses à autrui.

Tu comprendras ce que c’est d’être un passeur dans le plein sens du terme.

Tu verras ainsi le fil, celui qui te fera prendre conscience du vrai sens de ta vie.

Et devant cette cohérence, tu sauras comme une évidence, ce que tu désires vraiment faire. » 

Merci Astaroth.

Par ailleurs cette semaine on se promène à Fonds Saint Denis.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    27 février, 2017 à 18:12

    Coucou !

    Je suis contente que cette photo vous plaise ! Je l’aime beaucoup aussi.

    Carène, la réalité économique est franchement ce qui m’est longtemps apparu comme un obstacle majeur.

    Mais on nous apprend à être observateur, autant que patient. Je pense qu’il y a toujours une idée derrière une idée et qu’au final le projet qui convient finit par nous apparaitre.

    Bise ;)

  2. Emilie

    27 février, 2017 à 11:43

    Coucou Sylvie,
    J’ai aussi vraiment accroché à ta photo : la lumière qui fait miroir sur les feuilles et la ligne nette qui partage le ciel … il y a un tel relief que l’on dirait une vue en 3D.

  3. Fleur

    27 février, 2017 à 10:02

    Bonjour Sylvie,

    Ta photo est magnifique, une superbe composition !

    Merci,

    Bises

  4. Flo

    27 février, 2017 à 8:45

    Bonjour Sylvie,
    Moi aussi j’aime cette photo, dans cette très jolie lumière !
    C’est génial ton message donne l’impression que tu es vraiment en train d’aller sur le chemin très spécial qui est pour toi. C’est enthousiasmant !
    Bonne journée

  5. Carène

    27 février, 2017 à 0:48

    je me permets de piquer ta photo pour me la mettre en fond d’écran ;)

  6. Carène

    27 février, 2017 à 0:45

    Hello,

    Tu as passé un bon w-e ? :)

    J’A-Dore cette photo !!! <3

    Cet article m'inspire grandement et me permet de comprendre finalement mon cheminement par rapport à mon projet professionnel. J'avance pas à pas en mettant ce que je suis dedans. Il prend forme au fil du temps, le domaine notamment, au grès de ce que je sens à chaque instant. C'est comme si je sculptais une œuvre d'art. Moi ça me convient ainsi mais je ne sais pas trop comment composer avec la pratique habituelle qui voudrait que je fasse un business plan. Or j'ai besoin d'un prêt. Hum ! Je pense pas que mon banquier sera d'accord à me prêter l'argent si je lui dis simplement : "je sais pas où je vais mais faites moi confiance : je suis inspirée !! ;) Je sais que je suis sur mon chemin de vie et que je réussirai parce que je suis aidée par des tas de guides de lumière."
    Tu es bien placée pour savoir que ça le fera pas du tout. lol

    Comment alors composer avec la réalité économique dans ce cas ? Si Astaroth a un tuyau pour moi, je suis preneuse.

    Cela dit, il est vrai que ma guidance m'encourage tout comme toi par rapport aux bijoux à utiliser mes deniers disponibles pour faire avancer les choses. Or tous les financiers qui m'entourent crient à la catastrophe quand ils me voient faire. Cela fait un moment que je le fais avec la conviction et la foi que je récolterai le fruit de mon travail et de mon engagement. Mais la vie m'amène à franchir tout le temps un palier supplémentaire. Alors forcément, il m'arrive d'avoir peur de faire fausse route… et dans ce cas je me répète encore et toujours une citation : "Il ne savait pas que c'était impossible alors il l'a fait !" J'y crois encore moi, à tort ou à raison…

    Bises et belle soirée !!!

Consulter aussi

Dès que je gagne au loto

Bonjour à tous, « Tu as dormi longtemps. », me fait remarquer Elémia…