Accueil Spiritualité Le palier des autres

Le palier des autres

9

Le palier des autres 17022712002017181814878595

Bonjour à tous,

« Quelle est selon toi la meilleure manière de finir un déjeuner, une glace ou un gâteau ? », me demande Gabriel.

Tout dépend si j’ai encore faim ou non. Si c’est le cas, le gâteau. Vu que je fais partie des gens qui connaissent la sensation de satiété, si je n’ai plus de place, la moitié de la glace lol !

« Cette sensation de satiété, elle peut être difficile à atteindre dans certains domaines. Il y a des gens qui la cherchent en amour, d’autres dans le travail. Dans la quête de l’argent.

Ce qui importe c’est que tu saches que tu peux te sentir comblée devant un coucher de soleil.

Ce qui importe c’est que tu saches que tu cours après des objectifs sensés et non pas après des chimères.

Ce qui importe c’est que tu saches que tu possèdes déjà un appareil photo.

Tu comprends ? »

 Nous disposons toujours de ce dont nous avons besoin, du moment que nous sommes à l’écoute de nous-mêmes.

« Inutile de se montrer gourmand, d’engloutir avec peine la moitié de la glace par pure gourmandise lorsque dans tes mains, il y a déjà les cartes gagnantes.

Certes, il faut se donner le temps de comprendre ce que l’on aime, ce que l’on souhaite. Durant ce temps, à côté de vous, tout semble aller tellement vite.

Puis arrive le palier des autres. L’inconfortable palier des autres.

Et qui n’est pas le tien.

Regarde dans tes mains, les tiennes.

Et continue de marcher. »

Justement j’aimerais bien qu’on s’étende un peu…

« La collègue te demandait pourquoi les semelles de tes chaussures étaient rouges. Ce n’est pas de ta faute si elle ne sait pas où en acheter.

Toi tu as tes cartes en mains, chacun a les siennes.

Le palier des autres, l’inconfortable palier des autres, n’est pas le tien.

N’aie pas peur de briller, ce sera le mot de la fin. »

Merci à toi lol.

Bonne journée à tous ;)  

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. Carène

    1 mars, 2017 à 22:30

    Merci pour ton partage car je me rends compte que le plaisir (qui souvent réveille mon inspiration) et les maux sont aussi pour moi des panneaux indicateurs.

    Bises et belle fin de journée !!

  2. crystallia

    1 mars, 2017 à 22:19

    Bonjour Carène,

    Mes panneaux indicateurs sont mes centres d’intérêts depuis quelques temps.

    Et ces ennuis de santé stupides qui se succèdent. Impossible de faire la sourde oreille !

    Mais comme toi je comprends que j’ai besoin de me faire passer avant.

    On va y arriver !

    Bise ;)

  3. Carène

    1 mars, 2017 à 16:27

    Coucou !

    Merci de ta réponse. A force d’un pti travail de recoupement je commence à voir la réponse. Elle n’est pas encore très nette cela dit.
    Sur le plan pro, mes panneaux indicateurs sont les moyens qui me sont proposés pour réaliser mes objectifs. Sous cet angle de vue, les objectifs paraissent sensés. Ironie du sort, accepter d’employer ces moyens me fait travailler plusieurs choses : le fait de me faire passer avant (par opposition à mon abnégation perpétuelle) et ce que j’évoquais dans mon 2eme commentaire à savoir exprimer qui je suis en toute authenticité en me fichant royalement des jugements d’autrui.
    Pour ce qui est du plan sentimental, l’article du jour me donne à réfléchir…
    Bises et belle journée !!

  4. crystallia

    1 mars, 2017 à 3:58

    Bonsoir,

    Je crois que le plus dur c’est de regarder juste devant soi justement.

    C’est devant nous que se trouvent nos panneaux indicateurs. Mais pour diverses raisons, on est souvent tenté de regarder ailleurs.

    Bise ;)

  5. alexandre

    28 février, 2017 à 21:09

    Bonjour Sylvie,
    Désolé pour l erreur sur la personne c était involontaire bises

  6. Sapin

    28 février, 2017 à 19:17

    Coucou,

    Merci pour cet article ; et pour les autres articles aussi !

    Jolie journée à toi !

  7. alexandre

    28 février, 2017 à 10:39

    Bonjour Camille,

    Je rejoins carène dans son analyse et la partage .J ai acheté un petit livre qui parle de la projection des autres ,il s intitule bouddha rebelle de dzogchen ponlop rinpoche aux éditions marabout. Je suis dans le même cas qu’elle.En effet, j ai fait une consultation de voyance a une amie et ce que les cartes ont révèle ne lui a pas du tout plu. Bon après c est vrai comme m’a dit une amie commune j ai un cote moqueur mea culpa mais sans méchanceté aucune de ma part. Cette histoire de palier des autres n est pas simple a gérer . Les gens attendent parfois trop de nous , en particulier si l’on a des dons.Ne trouves tu pas? Après,je me suis fixe comme ligne de conduite de toujours dévoiler la vérité sans l embellir quand je tire les cartes. Peut être ai je tort car manifestement certaines personnes ne sont pas prêtes a entendre cette vérité. Je pense que les choses s arranger ont ,il faut juste laisser du temps au temps bises

  8. Carène

    28 février, 2017 à 1:13

    Tu sais cette histoire de palier me parle grandement aussi dans un moment où je suis en train de me rendre compte que je tente presque de m’excuser auprès des autres de la place qui est la mienne :/
    C’est une grosse prise de conscience qui m’a amenée à la même conclusion que Gabriel : ne pas avoir peur de briller. Redresser la tête et assumer cette place quoique les autres puissent en penser, quel que jugement ou à priori ils puissent avoir sur mon compte… Dans le fond, j’ai juste à savoir qui je suis, ce qu’ils voient n’est que la projection de qui réside en leurs propres cœurs au final.
    Bon ma tête le comprend, maintenant reste à le vibrer de tout mon être et ça c’est pas encore gagner !! ;)

  9. Carène

    28 février, 2017 à 0:59

    Coucou Sylvie,

    C’est mon gros questionnement du moment tant sur le plan pro que sur le plan sentimental : mes objectifs sont ils sensés ou sont-ce des chimères ? Comment savoir ?

Consulter aussi

Garde la foi

Lorsque s’étire la nuit, les étoiles éclairent le chemin, tout doucement, Lorsque re…