Variables

19

Variables dans Amour physique 17030104080417181814883466

Bonjour à tous,

« Aujourd’hui que le temps a passé, acceptes-tu mieux le fait que ton oncle soit retourné vivre en Normandie, avec sa nouvelle compagne ? », me demande Elédahiel.

Ca me faisait drôle au début, mais j’ai toujours pensé qu’il était normal qu’il refasse sa vie. C’est sa fille qui a encore du mal à accepter la nouvelle compagne.

Pour ma part, j’ai choisi de ne pas me poser certaines questions. Les réponses paraissent tellement évidentes. Et énervantes.

Je ne veux pas savoir quand il a entamé une relation sentimentale avec cette femme. Je sais que la maladie peut beaucoup affecter un couple.

J’espère qu’il a fait le bon choix. Bien que je doute, pour diverses raisons. Seulement ce n’est pas un enfant, si ça marche tant mieux pour lui, si ce n’est pas le cas tant pis.   

Mais quand même, il a donné l’impression de balayer plus de trente ans d’un simple revers de la main. Heureusement que peu avant son départ, il a tenu à revoir certains d’entre nous.

Je n’aurais pas aimé qu’il tourne simplement le dos.

« Irais-tu le voir si tu te rendais en Normandie ? »

Lui oui, elle non. Lol, la vilaine réponse…

Changeons de sujet.

« Tu ne voudrais pas rencontrer sa nouvelle compagne ? »

J’aurais l’impression d’enterrer ma tante une seconde fois, je m’en rends compte maintenant…

« Avec ta tête tu sais qu’il a le droit de refaire sa vie. Avec ton cœur tu comprends qu’il puisse en avoir envie.

Alors comprends aussi qu’il est normal d’avoir peur du changement. Toutefois, la meilleure manière de l’appréhender est d’oser aller vers lui.

Du côté de sa famille, il est enfant unique. Il a dit une fois être heureux d’avoir eu des neveux et des nièces par alliance. Il serait content, si tu passais, que tu choisisses d’aller le voir.

Est-ce que tu comprends ? »

Je comprends. Il avait dit qu’il resterait ici. Nous pensions qu’il rencontrerait quelqu’un ici. Pas qu’il était en contact avec une ancienne amie là-bas.

Une ancienne collègue de ma tante en plus. Quand ont-il repris contact, comment, autant de questions que plusieurs ont posé à voix haute.

Il affirme que l’histoire a commencé après, on ne peut rien vérifier. Même ma cousine doutait.

Moi je savais que ce n’était pas le mariage parfait mais ensuite…

Enfin, j’espère qu’il est heureux.

« Pourquoi doutes-tu ? »

Il aime les gens qu’il peut prendre sous son aile. Cette femme a vécu seule un moment et on m’a dit qu’elle trainerait quelques casseroles. Simple jeu de déduction et peut-être un peu d’intuition, c’est comme un calcul qui ne tombe pas juste.

Ils peuvent être ensemble, je ne vois pas le grand amour. En même temps si j’ai bien compris, son grand amour c’était sa première épouse. 

« Tu n’as pas connu cette femme. »

Elle est décédée, j’étais encore enfant, non je ne l’ai pas rencontrée.

« Beaucoup de personnes renoncent au grand amour… »

…devant un à peu près correct. Je le sais depuis longtemps, rassure-toi. Je le comprends, finalement. Je n’approuve toujours pas mais ce doit être mon côté très entier. 

« Tu te souviens de ce vide dont nous t’avions parlé ? »

Franchement ça ne fait pas envie ! Et des lecteurs m’ont effectivement confirmé que ce vide existe ! Pourquoi est-ce qu’on parle encore de cela ? Je crois que tout le monde a compris de quoi il s’agit. 

« Il est une des motivations principales du choix de l’à peu près correct. »

Plongée dans le gris. C’est noir que j’aime dans ce domaine-là.

« Ma belle enfant, le noir que tu vises n’est pas encore à ta portée, toi non plus tu ne sais pas voir dans les défauts de l’autre les qualités qui peuvent te manquer.

Et ce type de choix, c’est du blanc. Le gris n’accepte pas l’union de raison. »

Du blanc ? Celui qu’il y a autour de moi, dans chacune de mes énergies me dit et me répète, seul le cœur vaut la peine. Une union de raison est au-dessus de mes forces.

« C’est vrai. Mais chaque âme sa vérité. Tu veux être aimée sur Terre comme tu te sens aimée ailleurs. Cette vérité que tu ressens et qui est la tienne ne va jamais quitter ton cœur.

Ce n’est pas le vide qui t’envahit quand tu es seule et attristée, c’est l’amour de la Source ou de l’un d’entre nous.

Le blanc que tu perçois se rapproche de celui qui entoure les très jeunes enfants ou les personnes qui comme toi peinent à percevoir le gris.

Mais il y a plusieurs nuances de blanc. Ta tante aussi savait qu’elle n’avait pas trouvé le grand amour. Elle est pourtant restée mariée jusqu’au bout.

Chaque âme sa vérité. »

Je vois. Tu me parles de cela parce que l’autre jour j’expliquais à ma mère avoir du mal à comprendre les mariages de raison ?

« Est-ce que tu comprends mieux ? »

Je comprends avec ma tête. Je ne me vois toujours pas faire un tel choix.

« Tu n’en as pas besoin. C’est surtout cela la vérité. D’autres sont revenus du choix du cœur, pour différentes raisons. Que tu peux toutes comprendre.

Comme un calcul qui ne tombe pas juste, disais-tu. Ce calcul-là te parle. »

Il faut une compatibilité spirituelle pour que le calcul tombe juste. En fait il faut trois éléments. Le plus souvent, deux sont présents et cela peut suffire. 

« Le physique et l’intellect. »

Oui, mais sans le mélange d’énergies, il n’y a rien. C’est après le mélange d’énergies, au moment de la recherche de l’alignement que tout le monde peut savoir s’il y a compatibilité spirituelle.

Avec le charmant jeune homme je savais que ce n’était pas le cas. Mais je voyais que j’avais deux sur trois et je me disais, il reste quand même une chance.

Seulement mes rêves me disaient autre chose lol… 

Le mélange d’énergies quand il y a deux sur trois peut donner envie de tenter quand même. Et puis on se dit, on verra bien !

« Et pour ton oncle qu’est-ce que tu vois ? »

Je vois un alignement au forceps !

« Vois-tu souvent des alignements parfaits ? »

Je ne regarde pas tout le monde non plus. En fait à moins d’avoir une raison de le faire, je ne regarde pas.

« Et quand tu regardes ? »

Non.

« Le dis-tu à ceux qui te le demandent ? »

Je souris et je réponds, tant mieux si vous êtes bien ensemble. Tu sais, beaucoup de personnes prennent deux sur trois. C’est ça la vérité.

Le seul cas de figure dangereux que je perçois c’est compatibilité intellectuelle et spirituelle mais pas physique. Parce que les gens tombent amoureux parfois sans comprendre la profondeur ni la réalité des sentiments.

Il manque la dimension physique pour pouvoir apprécier la relation et ils ne peuvent pas tomber amoureux de quelqu’un d’autre.

Et ils tournent en rond, en rond, en rond…

Encore un cas de mauvais calcul.

« Noir et blanc, ton analyse est juste mais, elle ne tient compte d’aucune nuance. Il y a des choses qui pour toi sont simplement évidentes.

Pour beaucoup de tes lecteurs, les mauvais calculs sont des variables. »

Je suis une nullité en maths. Par contre, je sais lire les énergies. Je les vois tes variables. Je vois aussi que le préfère les calculs élémentaires.

« Toujours noir et blanc. Ajoute une donnée à ton équation, ajoute le vide à deux éléments sur trois et cherche l’inconnue. Qu’est-ce que tu trouves ? »

Je trouve l’espoir. Et une certaine forme de foi. Je vois. Les variables paraissent moins aléatoires sous cet angle-là…

« Elles ressemblent à des résultats justes. »

Elles ne le sont pas.

« Certes, mais pour aller d’une teinte franche à une autre, il est parfois nécessaire d’explorer chaque nuance. »

Cela je le comprends. C’est pour cette raison que se remettre d’une blessure via sa vie sentimentale est le chemin long, n’est-ce pas ?

Parce qu’il faut d’abord aligner les variables…

Ce vide n’aide pas. Et il faut composer avec…

Bon. Je comprends le choix de la raison, ce n’est toujours pas ce que je veux pour moi.

« Ce qui est pour toi est pour toi, souviens-t’en. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

19 Commentaires

  1. Fleur

    1 mars, 2017 à 14:35

    Le blanc et l’or sont des couleurs ? parce que j’aime beaucoup cet ensemble sous mes yeux.

  2. Fleur

    1 mars, 2017 à 14:08

    Merci Sylvie pour ta réponse !

    Le rose tendre, le mauve-parme, avec du vert tendre-printemps qui doit tempérer je crois.
    Maintenant certains bleus et violets me dérangent alors que j’aimais bien.

    L’épanouissement personnel, oui ça doit être mon Sujet mais je ne sais pas par quel bout reprendre tout ça !

    Bises et Merci !

  3. Cel

    1 mars, 2017 à 13:55

    Coucou,

    Merci pour ta réponse Sylvie. Vu la réaction émotionnelle qu’elle provoque, je comprends mieux pourquoi le message du rêve ne passait pas…

    Je suis très entière comme toi, et j’ai tendance à préférer un 3 sur 3 qu’un 2/3. Impossible pour moi qu’il n’y ait pas une compatibilité spirituelle. Dans mon dernier couple, comme je l’avais senti, je pensais que c’était bon… Je ne pouvais pas imaginer une compatibilité intellectuelle, émotionnelle et spirituelle si forte, avec une attraction physique si prononcé… sans que le facteur physique soit compatible ! Je n’imaginais même pas que cela soit possible…

    Si j’ai autant de mal à renoncer à cet espoir, c’est je crois parce que je ne comprends pas la raison même de notre couple… Pourquoi s’est-il formé si c’était pour donner ça ?
    Et comment avoir l’espoir de trouver une âme sœur avec un 3/3, si c’est un tel flop avec ma flamme jumelle… ?

    Voilà le genre de tourbillon de questions que cela soulève en moi.

    Bises

  4. crystallia

    1 mars, 2017 à 13:26

    C’est fort possible en effet…

    Merci à toi.

    Bise ;)

  5. Emilie

    1 mars, 2017 à 12:52

    Coucou Sylvie,
    Il est aussi possible que les propos du mari de ta cousine est assombri la perception du départ de ton oncle.
    Je crois que j’ai un peu compris le sens du virage avec la suite du rêve même si je ne sais pas en quelle langue je parlais ni ce que je récitais.

  6. crystallia

    1 mars, 2017 à 12:10

    Bonjour,

    Camille, je me demandais pour qui ce message-là avait pu sortir (cette partie-là).

    C’est normal que tu tournes en rond seule. En fait c’est seuls que les gens tournent en rond dans ce cas de figure.

    Pour quitter cette boucle il faut renoncer doucement à l’espoir de voir le lien se solidifier même dans un autre temps.

    Sinon l’idée reste quelque part dans la tête.

    Emilie, la chaleur humaine évidemment est importante. Je comprends son choix. J’étais surtout ennuyée de le voir partir à son tour. Et j’ai dû faire un seul amalgame lol…

    Pour ton rêve, certains virages énergétiques nous prennent au dépourvu et ce n’est que plus tard que tout prend sens.

    Fleur, quelles couleurs aimes-tu ? Au quotidien, autour de toi…

    Il arrive que l’on ait bien fait le choix du cœur mais que diverses contraintes matérielles nous rappellent que cela ne suffit pas à l’épanouissement personnel.

    Alexandre, effectivement parfois, on voit des variables intéressantes pour soi…

    Bise ;)

  7. alexandre

    1 mars, 2017 à 10:59

    bonjour sylvie,
    je trouve ton article tres interessant.Je me suis retrouve dans le meme cas que toi.Mon pere a divorce de ma mere a mes 16 ans,a multiplie les aventures et puis s est marie avec une femme avec laquelle je n accrochais pas du tout.Cette femme, etant decedee,il y a deux ans , j en ai parle a ma seule amie et amour de l epoque.Cette amie m’a dit une phrase tres sensee que je ne comprise que bien plus tard: »peut etre voyais t il en elle des qualites et un bonheur que tu n as pas vu ».Peut etre, est ce le cas pour ton oncle? Car dans le fond, peu importe les circonstances de leur rencontre, l’essentiel n’est il pas qu’il soit bien? Eledahiel a raison de t inciter a aller les voir ,peut etre , decouvrirais tu sa nouvelle epouse sous un nouveau jour… Pour revenir aux relations sentimentales et du choix de l a peu pres correct, je te comprends dans ton choix du grand amour.Mais que se passe t il quand c est le grand amour qui renonce a certaines personnes (rupture),je crois que ces personnes se disent que l a peu pres correct vaut mieux que ce vide.Enfin, c est ce que je me dis, en ce moment… mais bon, tout n est pas fige et peut encore changer bises

  8. Fleur

    1 mars, 2017 à 10:43

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet article.
    Je te souhaite, les couleurs dont tu as envie !

    Je n’ai rien compris et ça m’interpelle, parce que généralement j’arrive à suivre tes raisonnements même si à priori je ne suis pas concernée. Et là je suis dedans, en couple depuis longtemps et je ne sais pas le catégoriser !!!
    Alors soit je ne comprends pas parce que cela ne me correspond pas, soit ça répond exactement à mes questions et je ne veux pas comprendre … Tiens, tiens, tiens …
    Ou ce n’est pas une problématique sur laquelle je dois me pencher actuellement ? Ah làlàlàlà !

    Bises Sylvie, Merci !

  9. Emilie

    1 mars, 2017 à 9:42

    Bonjour Sylvie,
    J’étais surprise en découvrant le titre de ton article. J’avais rêvé que celui que tu allais publier s’appelait « virage énergétique » mais c’était sans doute le titre de la série de rêves que j’ai fait. Il y a juste un petit rapport avec un de mes rêves où je n’étais pas contente du tout car on m’avait jetée dans le vide avec ma voiture par dessus un mur. Je n’étais vraiment pas contente et j’allais demander des comptes au père de celui qui m’avait poussée par dessus le mur pour qu’il le reprenne en main (j’étais vraiment remontée au propre et au figuré)
    Ma grand-mère est décédée avant ma naissance et mon grand-père s’est remarié trop rapidement au goût de ses enfants. C’était son choix mais j’ai toujours eu l’impression que ma grand-mère approuvait car elle n’aurait pas souhaité qu’il vieillisse seul.
    Quand sa deuxième femme a été emportée brutalement par la maladie, il est venu vivre chez mes parents et a simplement dit « je ne sais pas ce que je serai devenu sans vous; je n’aurais pas pu rester tout seul ». Cela ne m’a pas choquée car j’avais passé un mois de vacances chez lui avant le décès de ma belle grand-mère et c’était très dur de sentir que quelque chose était en train de se jouer et que la solitude remplissait déjà la maison. Dans la dimension physique, je crois qu’il y a cette chaleur humaine que l’on peut trouver sous plusieurs formes.

  10. Cel

    1 mars, 2017 à 9:28

    Coucou,

    Merci du partage. Il a été bizarre à lire, à mon réveil, après un énième cauchemar concernant mon ex… (encore un message qui ne passe pas)

    « Le seul cas de figure dangereux que je perçois c’est compatibilité intellectuelle et spirituelle mais pas physique. Parce que les gens tombent amoureux parfois sans comprendre la profondeur ni la réalité des sentiments.
    Il manque la dimension physique pour pouvoir apprécier la relation et ils ne peuvent pas tomber amoureux de quelqu’un d’autre.
    Et ils tournent en rond, en rond, en rond… »

    Je crois que cela résume bien ma situation.
    Pourtant, on est séparé, alors pourquoi est-ce que je tourne en rond toute seule ? Comme si je n’arrivais pas à avancer malgré mes efforts…
    Aurais-tu par hasard des pistes pour quitter cette boucle ?

    Bises

Consulter aussi

Les dangers du spiritisme

  Bonjour à tous, Aujourd’hui, suite à une demande de mes guides, je vais vous parle…