Accueil Spiritualité Dessine maintenant

Dessine maintenant

16

Dessine maintenant 17041809292917181814988817

Bonjour à tous,

« Alors, tu as finalement montré ta toile à quelqu’un, qui l’a appréciée. », me dit Raphaël.

Oui.

« Cela te fait plaisir ? »

Oui.

« C’est agréable de faire des choses que tu aimes, n’est-ce pas ? Et de pouvoir partager avec des tiers. N’est-ce pas ? »

Oui !

« Il n’y avait qu’une seule façon de réaliser cela. Tu n’as pas encore dessiné le bateau ? »

Je vais le peindre !

« Ah oui, le peindre…

Tu sens que la peinture est ton mode d’expression ? »

J’aurais bien aimé. Je crois que la peinture et le dessin ne m’aiment pas trop. Ce qui est bien dommage. Mais un bateau, c’est à ma portée je pense lol !

Je n’ai pas l’intention de peindre un superbe vaisseau.

« Ce qui compte c’est que tu connaisses et reconnaisses ton mode d’expression privilégiée. C’est tout. C’est l’unique raison pour laquelle nous t’avons poussée.

Tu es le genre de personnes qui aura toujours besoin de s’exprimer. Tu te souviens qu’à la fin de ta licence tu t’étais renseignée sur une école de journalisme ?

Ce n’était pas un hasard. Seulement tu as reculé devant la possibilité de pouvoir t’exprimer avec ta vraie voix.

Il faut croire qu’à cette époque-là tu n’étais pas prête à le faire. Pourtant, la directrice t’avait expliqué que tu pouvais aussi exprimer une autre voire d’autres voix.

Ce qui en vérité ne t’intéresse pas non plus.

Et puis personne ne t’aurait encouragée dans cette voie dans ton entourage. « Il y a déjà trop de journalistes, tu ne gagneras pas ta vie, tu seras pigiste durant des années… »

Voilà ce que tu aurais entendu de la part de tes parents. Ils n’appréciaient pas ce type de vocation assez aléatoire.

Quand tu as commencé à exprimer ton désir de te lancer dans une voie plus artistique, ta mère t’a immédiatement rappelé qu’il n’y avait rien pour toi par là. Ton frère à la limite, il dessinait depuis toujours, s’intéressait déjà au cinéma. Non, elle l’aurait vu si tu étais une artiste.

Son discours a énormément changé n’est-ce pas ? Elle voit que tu prends plaisir à prendre des photos. Elle pense même que finalement, tu aurais pu t’épanouir plus tôt dans une filière artistique à l’université ou ailleurs.

Ce qui l’a trompée c’est qu’en vérité avec du travail, tu es capable de faire ce que tu veux. Mais voilà, tu as besoin d’un moteur et cela, elle et bien d’autres ont eu du mal à le comprendre.

Gagner de l’argent n’est pas un moteur suffisant. Et cela aussi, beaucoup ne le comprenaient pas.

Tu as remarqué, nous ne te disons jamais, oui mets de l’argent sur ton livret. Non, nous te disons, achètes-toi un beau sac. Nous savons bien pourquoi.

Tu n’es pas un panier percé. Seulement là où il n’y a pas de plaisir, il n’y a pas d’intérêt à tes yeux. Et l’argent stocké sur le livret ne te fait pas plaisir. Alors que le sac… »

Lol !!! 

Certains de tes lecteurs se demandent comment guider au mieux leur ado à haut potentiel comme vous dites. Nous savons que tu n’aimes pas cette expression. »

Que faut-il comprendre au juste ? Que d’autres ont un potentiel bas ? Voire n’en aurait pas ? Il n’y a pas qu’une forme d’intelligence.

« Mais, il apparait que vous êtes nombreux à être d’accord sur ce dernier point. Donc, certains de tes lecteurs se demandent comment aider au mieux un adolescent qui comme toi avec du travail pourrait faire ce qu’il veut. Sauf qu’il ne veut pas forcément. »

Je vois le genre lol !

« Le genre comme toi. »

Oui, ils veulent parler à ma maman ? Parce que moi tout ce que je pourrais dire c’est, laissez-le découvrir ce dont il a vraiment envie. Même si ça doit prendre du temps.

Ma mère a toujours su ce dont chacun de nous était capable. Elle nous a tous poussé. Elle disait qu’elle pouvait accepter un élève faible, pas un fainéant. La vérité c’est que si je ne m’étais pas réveillée un matin délestée de toute ma motivation pour continuer à étudier, j’aurais passé le concours de l’EN3S.

Faire une grande école ça me disait bien lol. Elle savait que je pouvais y arriver et je le pensais aussi, même si les profs me disaient, nous disaient, de compter deux ans pour réussir.

Mais bon, un matin, je me suis réveillée et tout ce que je faisais, tout ce que j’étudiais, semblait ne plus avoir aucun sens. Pire, je ne savais pas qui j’étais et j’avais besoin de savoir.

C’est après que le besoin de m’exprimer artistiquement est devenu vraiment présent. Pas de chance, je ne savais RIEN faire de mes dix petits doigts. Ca n’aide pas à convaincre une maman qui nous voit déjà sur les bancs de la grande école.

Mon père lui me disait depuis la licence, devient fonctionnaire.

En même temps si moi je ne savais pas qui j’étais, mes parents ne pouvaient pas savoir non plus.

Quand mon frère avait parlé d’une école de cinéma, ils l’avaient soutenu. C’était comme logique venant de lui. On savait ce qu’il aimait.

Moi, je suis capable de m’intéresser à beaucoup de choses. Et en fait au moment de chercher sa vocation, ce n’est pas un avantage. Sauf si on sait déjà qui on est.

Parce qu’à ce moment-là tout ce que l’on vit, découvre, explore, nous nourrit et donc nourrit notre vocation.

Il y a un moyen de retourner à la fin de mes études avec mon cerveau de maintenant ?

« Est-ce nécessaire ? Soudain, il peut être bien pratique de n’avoir ni mari ni enfant ni crédit immobilier qui empêche de partir en voyage prendre des photos, n’est-ce pas ? »

Comme tu dis.

« Tu voulais une page blanche, tu l’as. Dessine maintenant. Comme tu sais le faire et comme tu aimes le faire. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres articles liés
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
  • Accompagner les changements

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me sens rattrapée par le besoin de vivre…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

16 Commentaires

  1. crystallia

    25 avril, 2017 à 10:41

    Coucou,

    Moi je ressens l’inverse, si riche ailleurs et de moins en moins probant là où ce devrait l’être vu le temps que j’y consacre…

    Toutefois je ne pense pas que je vivrai un second clash. On dirait une pente plus douce.

    Bise ;)

    Répondre

  2. Bluebird

    25 avril, 2017 à 0:01

    Coucou Sylvie…

    Ah, je n’avais pas lu ce post là.Je dépile un peu dans le désordre.
    Je suis touchée par « vide de sens » que tu évoques, par le commentaire de Cel et de Passeuse.

    Est-ce qu’il y a plusieurs genres de « vide de sens » ?

    Parce que j’ai connu ça il y a 10 ans, et j’ai laissé tomber ma carrière pharmaceutique. Et c’était un bon signal à suivre :)

    Mais dernièrement, j’ai connu un « vide de sens » professionnel qui m’a amenée à regarder et « soigner » les parts de moi qui étaient en souffrance à l’intérieur.
    Et du coup, ça a fait un énorme coup de boost pour plus de créativité, de liberté et de spontanéité professionnelle dans mes missions. Je n’ai pas envie de changer de métier, mais de l’ »habiter » beaucoup plus avec mon être profond, mon ame !

    (Bon, je suis à mon propre compte, ça aide. C’est sur qu’en étant salariée, c’est plus compliqué..)

    Mais dans tous les cas ( ne pense à Cel, Passeuse..) ce qui s’est passé pour moi c’est que « vide de sens » au boulot était seulement un écho de « vide à l’intérieur » parce que j’avais « débranché » des parts essentielles de mon identité profonde, j’étais déconnectée intérieurement de moi ( ma mission de vie, mon essence…?).

    Je pense que ça m’aurait fait ça avec n’importe quel boulot. Dans les deux cas, je crois que c’était un appel de mon ame pour que je me rapproche d’elle.
    J’imagine qu’il y en aura d’autres de ces moments « vide de sens ». Maintenant je les reçois comme des messages :)

    Bises ;)
    Lara

    Répondre

  3. crystallia

    21 avril, 2017 à 2:16

    Bonsoir,

    Je dessine en mots oui. Je suis plus à l’aise de cette manière.

    Camille, Emilie, pour ma part d’abord je suis une idée et ensuite seulement je vois apparaitre le sens.

    Et cela m’aide.

    Je ne connais pas grand chose aux crop circles par ailleurs.

    Bise ;)

    Répondre

  4. Emilie

    20 avril, 2017 à 8:43

    Bonjour Sylvie,
    Le dessin qui n’est pas vide de sens ! Je me suis demandée s’il y avait une relation avec le mystérieux dessein des crop circles.
    Parfois J’ai ce sentiment d’être la marionnette d’une pièce sans contenu en voulant trouver un sens

    Répondre

  5. Cel

    20 avril, 2017 à 8:31

    Bonjour tout le monde,

    Aie aie, quand vide de sens s’invite… J’ai le même sentiment qu’Arc, « me prostituer » intellectuellement pour un salaire, ou bien remplir les poches bien grasses des patrons en desservant la nature…

    Quand il y a un tel vide de sens pour moi, impossible de savoir dans quelle direction aller. Je n’ai absolument aucune envie de travailler (alors qu’en temps normal, je ne suis pas fainéante), aucune motivation pour chercher un nouveau poste et encore moins une idée de réorientation ! Catastrophe… (au vu de la société) lol.

    Je me dis que, de toute façon, comme on est pas pressé et que j’ai la chance de ne pas avoir besoin de travailler tout de suite… je vais essayer de faire des choses que j’aime (peindre, lire, écrire, dessiner etc). J’espère bien que cela me mènera quelque part… ! Même si je ne sais pas encore où !!!!!

    Bises

    Répondre

  6. Fleur

    20 avril, 2017 à 7:14

    Bonjour Sylvie,

    Tu dessine avec des mots? Je te le demande parce que c’est un moyen d’expression qui me turlupine depuis quelques années …
    J’ai moi même une belle collection de feutres de toutes tailles de mines et couleurs !

    Bises !

    Bonjour Arc,

    C’est quoi un physiothérapeute ?

    Merci beaucoup,
    Bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Des hauts, des bas, mais la Lumière

Bonjour à tous, « Certaines personnes trouvent que tu as une vie trop douce.&nb…