Accueil Spiritualité Vivre, tous les jours

Vivre, tous les jours

10

Vivre, tous les jours 17042401234917181814997825

Bonjour à tous,

« Alors, il y a bien moins d’acouphènes avec le traitement anti-allergies, n’est-ce pas ? », me demande Gabriel.

C’est le jour et la nuit. Je comprends les gens qui disent être à bout. C’est une expérience très difficile ce bruit incessant qui s’amplifie en plus dans le silence environnant.

Je suis contente que ce traitement les ai considérablement réduits.

« Mais il te suffit d’aller au cinéma pour que ton hyperacousie se rappelle à toi. »

Mon, dieu, on dirait que certains sons tous petits sont émis juste à côté de mon oreille gauche. Et puis il y a cette fameuse aiguille quand le bruit me gêne. C’est comme avec les intolérances alimentaires sauf que c’est dans l’oreille lol !

Et le film n’était pas innovant !

« Tu devrais sortir avec des bouchons d’oreilles. »

Ils étaient dans un autre sac mais je vais veiller à les avoir toujours sur moi. Tu vois, juste à l’instant, la voiture est passée dans l’allée, on aurait dit qu’elle était tout à côté de mon oreille ! Et en plus l’autre se bouche.

« Non, c’est ton nez qui est encore bouché. Tu dois traiter l’allergie et ton traitement s’arrête demain. Tu ne seras pas guérie demain. »

J’avais compris…

« Tu dors à nouveau bien. »

Oui, j’avais peur d’aller me coucher tu te rends compte ? Mais ça y est, comme les acouphènes ont presque totalement disparu, je dors mieux et je me réveille mieux surtout. Pas dans le vacarme alors qu’il n’y a pas de bruit dans la pièce. C’est à cause de ça que j’étais retournée chez le médecin alors qu’à la base je voulais attendre de voir l’ORL.

Comment font les gens qui vivent dans les acouphènes permanents ?

« Dès le départ nous t’avons dit que cela pouvait s’arranger. Et nous t’avons aidé à t’endormir. »

C’est vrai.

« Tu dois traiter l’allergie. Il y a des collègues qui ont des problèmes aussi. Qu’est-ce qui les a aidés ? Demande-leur. »

Ok, je vais demander.

Parce qu’en fait j’ai eu un autre traitement court qui avait été efficace mais il suffit que je cesse les médicaments pour que tout revienne…

« La première fois le médecin avait dit de finir la boite quand tu étais retournée la voir, tu t’en souviens ? »

Oui. 

« La bonne nouvelle c’est que tu sais que le problème est bien allergique. Aucun médecin n’a vu de maladie entrainant la surdité. »

Ma parole…

« Si nous en parlons c’est surtout pour que tu évites de dramatiser devant les symptômes gênants. Pour que tu gardes un bon moral. Au lieu d’être dans la peur ou le découragement face à la maladie. Tu comprends ? »

Je comprends. Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres articles liés
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. Cel

    30 avril, 2017 à 22:06

    Re,

    Humm… rien qu’avec ça, il y a du boulot, lol !
    Merci du rappel ;)

    Bon courage à toi aussi :)
    Bise

    Répondre

  2. crystallia

    30 avril, 2017 à 21:01

    Salut Camille,

    Je te souhaite de trouver ton fil.

    Hier encore il m’a été rappelé qu’hyperacousie, acouphènes et allergies sont autant de rappels que quelque chose ne nous convient pas dans nos vies.

    Et c’est d’abord sur cela qu’il faut travailler.

    Bon courage à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  3. Cel

    30 avril, 2017 à 18:58

    Coucou Sylvie,

    Merci du partage. Cet article m’avait bien parlé à la lecture, mais peu d’énergie pour rebondir.

    Seulement ton dernier commentaire m’interpelle. J’ai des acouphènes depuis longtemps déjà, mais il semble que mon hyperaccousie s’est accentué depuis quelques mois…
    Et que depuis mon retour en métropole, je fasse des crises d’allergies…

    Je me demande ce que j’entends trop, mais je ne comprends pas. Pourtant, ça ne doit pas être un hasard si cela s’intensifie… Et le retour d’allergies au contact de ma famille ? Probablement pas non plus.
    Mais peut être que je ne suis pas prête à voir l’étendue du chantier comme tu dis…

    Bise

    Répondre

  4. crystallia

    26 avril, 2017 à 10:51

    Bonjour,

    Je me suis repenchée sur la question. On dit que les maux d’oreille ramènent à ce qu’on ne veut pas entendre.

    Mon problème c’est l’hyperacousie et les acouphènes. Autrement dit, j’entends trop.

    Je me suis demandée ce que j’entendais trop ou bien même ce que j’avais déjà trop entendu.

    Je me suis demandée aussi à quoi renvoyait le nez bouché (sans sinusite en plus !).

    J’ai senti que j’étais sur la bonne voie. Mais j’ai vu aussi l’étendue du chantier !

    Il y a différentes manières d’exprimer qui on est et je pense que je suis invitée à trouver celle qui me convient et à m’en servir.

    Merci à vous toutes.

    Bise ;)

    Répondre

  5. lapriereducompositeur

    26 avril, 2017 à 3:27

    Coucou!

    Oh dis y a des bouchons géniaux qui sont en pleine campagne de crowfunding sur kickstarter là! ^^ C’est des bouchons (tout mécaniques, pas d’ondes) qui ont plusieurs filtres dedans… et tu peux changer… le volume! :P Hahaha!

    J’ai écrit, ils ont dit qu’il y aura peut être moyen de les faire mouler à son oreille, mais je sais pas dans quel pays c’est donc c’est pas forcément évident. Mais sérieusement ils ont l’air géniauuuux! ^^
    *se trimballe généralement avec des bouchons sur elle, même si pas trop ces derniers temps* ;)

    Des bisouuus!

    Répondre

  6. Emilie

    25 avril, 2017 à 16:16

    J’avais oublié le Zirtec – c’était ce que prenait ma mère car on est tous touché par les allergies dans ma famille. Ce n’est pas une maladie à proprement parlé – on peut détecter une prédisposition au travers d’une prise de sang qui met en évidence des marqueurs. Mes soeurs et moi avons toutes hérité des allergies et de la myopie de notre mère. Les allergies peuvent dormir et se réveiller sans crier gare, comme la goutte qui a fait déborder le vase.

    Répondre

  7. Emilie

    25 avril, 2017 à 12:19

    Coucou Sylvie,
    Oui mais de mémoire, la polaramine endort (je connais – j’en prenais pour le mal de transport dans mes souvenirs) donc ce n’est pas trop approprié au volant par exemple.
    Mon rêve du paquet mis au frigo était prémonitoire (la tuile) de ce que j’avais enterré sous la carapace et devais apprendre à gérer. L’équilibre entre la part de moi totalement stoïque qui peut tout assumer et celle qui est touchée par tout et veut tout le temps réagir, n’est pas évident… C’est pour cela que je me suis dis que travailler l’équilibre dans le mouvement calme et la respiration consciente pouvait m’aider (inspiration du jour).
    Il y a quelque chose du même goût dans l’air, qui essaye de marier des contraires – pour l’instant on sent surtout des rapports de force qui mettent en évidence une violence sourde. Ne pas subir et ne pas se boucher les oreilles, c’est un sacré enjeu !

    Répondre

  8. passeuse

    25 avril, 2017 à 11:46

    bONJOUR sYLVIE:

    JE VOIS QUE TU AS toujours tes allergies, accouphènes et la peur d’aller dormir.
    EN retour de ce que tu m’as apporté, je te conseille de ne pas « occulter » tout ces maux.
    Ils cherchent à te dire quelque choses.
    Cherche ce qu’ils veulent dire.Je te conseille le site la mal a dit , il y a aussi pleins de livres » ce que les maux cherchent à vous dire »
    Prendre des médicaments et je comprends que tu en ai besoin pour te soulager- ne fais que masquer la peur que tu as à « plonger » ds ce qui fait mal
    Je peux te dire par expérience que la peur peut’empécher de dormir aussi (‘insomnie) .
    C’est vraiment un passage obligé pour ce libérer de ces maux.
    ça fait souffrir mais c’est libérateur,ça te connecte encore plus,tu pales à ton… äme.
    Tu te sens entière, forte…En plus, toi tu as tes guides pour t’aider.
    Moi, je les fais seule mais plus j’avançais, plus je m’ouvrais et plus ils étaient là.
    Même, si je communique avec eux-pas comme toi car moi j’apprends et toi tu es déjà « dedans » depuis petite.
    Je me suis beaucoup interrogée sur  » si c’est bien mon rôle de te dire ça ».
    Mais comme d’habitude, j’écoute mon coeur et j’ai tellement reçu sur se site et avec toi
    qu’il faut que je rende autant que j’ai reçu.( si tu veux en parler perso).Bien à toi

    Répondre

  9. crystallia

    25 avril, 2017 à 10:46

    Bonjour Emilie,

    J’avais pris de la Clarityne étant ado. Ma mère aujourd’hui me suggère la polaramine ou un homéopathe.

    Les techniques pour apaiser le stress, il faut encore que je développe ça.

    Il y a une drôle d’ambiance à mon travail et cela m’atteint. Je suis encore en mode survie, or il faudrait que je le quitte une bonne fois.

    Je te remercie pour ton partage.

    Bise ;)

    Répondre

  10. Emilie

    25 avril, 2017 à 9:59

    Bonjour Sylvie,
    Je sais que pour les allergies touchant les voies respiratoires, le sirop Clarityne avait bien soulagé mes enfants (ainsi que le verre d’eau fraîche près du lit)ainsi que le lavage des voies nasales. Comme j’avais moi même été si malade durant mon enfance au point de ne pas pouvoir aller à l’école avant l’âge de 6 ans (rhume – angine – otite non stop jusqu’à la congestion pulmonaire), je ne tenais pas à ce qu’ils supportent la même chose et grandissent gavés aux antibiotiques.
    J’ai trouvé toute seule à l’adolescence les techniques de respiration pour apaiser le stress et réduire le rythme cardiaque pour m’endormir et j’en ai découvert d’autres en pratiquant le yoga (salutaire quand on est au bord du malaise).
    Je crois que je vais essayer le Qi Cong pour travailler sur l’équilibre des énergies en mouvement car c’est le message que je ressens via les images du chinois ainsi que du yin et yang. J’aimerais en apprendre plus sur le Qi/Chi car la médecine occidentale devrait pouvoir s’enrichir des savoirs d’autres médecines liées à la spiritualité.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Ce qui a de la valeur

Bonjour à tous, « Tu as donc trouvé la montre de tes rêves. », me di…