Accueil Spiritualité « On ne m’a rien donné »

« On ne m’a rien donné »

14

Bonjour à tous,

« Alors, tu as repensé à l’idée d’aller en Nouvelle-Zélande l’année prochaine ? », me demande Elédahiel.

Ma mère veut ma montre. Elle me dit, tu vas faire une autre croisière donc tu en rachèteras une. Tu me donneras celle-ci ensuite ?

Elle parle comme mes collègues ! Je peux lui offrir une montre pour la fête des mères si elle veut. Celle-ci, je l’ai achetée au début de la croisière, elle avait amputé une bonne partie de mon budget et aujourd’hui elle me dit, achètes-en une autre et donne-moi celle-là !

Elle croit que pour moi ce type d’achat ne représente rien ? Tu en achèteras une autre, bien sûr ! 

« Tu comptais visiter la joaillerie de toute manière. »

Je compte aussi visiter la boutique de bonbons.

« Nous ne te laisserons pas acheter n’importe quoi dedans. »

Je me doute, vous devenez des rabats-joie dès que j’en franchis le seuil. Je me contenterai du bateau en chocolat. Et des bonbons Haribo. Qui ne contiennent ni lait ni gluten.

J’ai suffisamment résisté à la tentation d’acheter la valisette…

Ou la petite maison ?

« C’est pour les enfants. »

Je suis restée une grande enfant en vérité…

« Une grande enfant qui se demande si personne ne voit que chaque choix pesé a un coût accepté. Tu comptais de toute manière visiter la joaillerie. »

Je ne comptais pas obligatoirement acheter une montre.

« Il arrive que les choix pesés soient trop lourds. C’est plus simple pour vous de vous en remettre à des tiers.

En apparence il t’est facile de faire une autre croisière. Mais toi tu sais que tandis que tu voyages tu ne mets pas d’argent de côté pour un appartement.

Ce n’est pas que tu n’y penses pas. Ou que tu es trop légère pour t’en soucier.

C’est que tu sais, sans pouvoir expliquer pourquoi, que ce n’est pas le moment. En fait, tu suis de plus en plus ton intuition.

Ta mère veut ta montre parce qu’elle ne peut pas s’en offrir une similaire. Il y aurait trop de choses à mettre en place dans sa propre vie.

Toi, tu as compris que certaines étapes impliquent des choix difficiles et que vous ne pouvez pas toujours partager avec des tiers.

Il arrive que vous deviez porter le fardeau tout seul.

Évidemment que ce n’est pas anodin pour toi non plus d’acheter n’importe quelle montre. 

Tu vois que tu as fourni un effort et quelqu’un arrive derrière toi et te dit simplement, donne-moi.

Et qui t’avait donné à toi ? Personne. Alors tu as envie de répondre, débrouille-toi.

Comme toi tu t’es débrouillée.

Ce n’est pas tant cette montre, nous savons que tu la lui donneras sans regret le moment venu. 

C’est ce fameux, à moi on ne m’avait rien donné. Il fallait qu’il ressorte un jour. C’est aujourd’hui.

Comptes-tu aller en Nouvelle-Zélande ? »

Si j’y vais ce ne sera pas avant fin 2018. Plus tôt je ne pourrai pas. Je dois programmer un tel voyage.

« Que dit toujours ta sœur quand tu pars en voyage ? »

Ramène-moi un cadeau. Elle m’appelle pour me dire ça lol !

« Vous faites tous des choix mais vous êtes nombreux à vous dire, c’est la vie qui a voulu. Ta sœur et son compagnon veulent s’offrir un voyage depuis longtemps. Il y a toujours une raison de repousser le projet. Ce n’est jamais le bon moment.

Il est donc normal que tu lui ramènes un cadeau puisque toi tu as la chance de pouvoir partir.

Nous t’avons aidée à prendre conscience de tes propres choix de vie. Il n’y a pas de victime qui le reste. Une fois vous pouvez tomber. Mais ensuite, vous connaissez l’obstacle, à vous de l’éviter.

Nous t’avons encouragée à tout faire pour prendre conscience que c’est toi qui est aux commandes de ta propre vie. 

Que penses-tu acheter à la joaillerie ? »

Rien j’espère lol ! J’ai un budget précis en tête. Pour toute la croisière. 

« Mais tu sais que tu ne tiens jamais ce budget. Tu as prévu une marge, comme d’habitude. »

Le problème, ce sont les excursions. Et les massages. Et les sacs. Et les photos. Et les souvenirs pour tout le monde y compris moi.

« Et les montres. »

Cela n’aide pas en effet.

« Et les bagues. »

Aussi.

« Il y aura moins de cocktails sucrés ? »

Je ne sais même pas de quoi tu parles.

« Bon, tu n’avais pas acheté le collier la dernière fois. »

Celui à 800 dollars ? A la fin de la croisière en plus ? Avec la note qui m’attendait déjà ?

Il aurait fallu que je mendie pour pouvoir le payer lol !!!

« Oui, peut-être. Mais, que s’est-il passé quelques temps après ? »

Un heureux hasard, j’en ai trouvé un similaire pas loin de chez moi. Malheureusement le prix aussi était similaire. Je me suis dit, tant pis. Puis j’ai fini par l’acheter après quelques mois. Et après avoir renoncé à un voyage.

Je voulais partir, quelques jours, j’ai préféré le collier.

« La dimension du choix est vaste. Ce qu’il faut considérer c’est qu’il permet d’activer la volonté ou de laisser s’exprimer l’amour en fonction de la situation.

Tu as compris qu’il ne tient qu’à vous de subir ou non votre vie. C’est le plus important.

En apparence tu abordes des sujets très terre à terre. Avec des exemples qui n’évoquent pas forcément les véritables difficultés auxquelles tu fais face ou les interrogations qui te viennent en tête. 

Tu es quelqu’un de calme. Qui n’a pas de tourment intérieur. Seulement cultiver le calme intérieur peut coûter plus cher qu’un voyage en Nouvelle-Zélande et tu le sais aussi.

Il fallait bien que ce « on ne m’a rien donné à moi » ressorte à une moment ou un autre.

Donne-lui la montre, si tu en trouves une autre. Et n’oublie pas que de toute manière, il y aura toujours un joli collier trop cher.

Alors, souviens-toi que quelques mois plus tard, tu as pu en acheter un similaire.

Tu peux recevoir toi aussi. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. Arc

    30 avril, 2017 à 13:01

    Passeuse qui a de la peine à entendre

    Tu as envie de donner des conseils. Mais… et l’autre ? Sont-ils bienvenus, y a-t-il une demande ? Peu t’importe ? Est-ce simplement une question de discernement et de manque d’ancrage ?

    Je ne souhaite pas que tu me répondes, à moi. Pour être franche, je n’ai pas envie d’échanger avec toi. Je suis désolée. Outre la problématique mentionnée plus haut, je ne suis pas en recherche de nouveaux contacts. Encore moins sur internet..

    Belles découvertes à toi, sincèrement.

  2. crystallia

    29 avril, 2017 à 12:37

    Bonjour,

    Fleur, je pense que le partage se fait spontanément alors que donne-moi, c’est une demande.

    En même temps il faut en émettre parfois…

    Arc, tu penses vraiment qu’on peut arriver au stade où on sent que l’on n’a plus rien à vivre ? Je ne le crois pas.

    Du moins, n’y a-t-il pas toujours des raisons de s’émerveiller ?

    Alexandre, c’est à chacun de donner valeur juste à chaque petit pas accompli. Plutôt que de regarder à côté. Nous, on fait ce qu’on a à faire.

    Bise ;)

  3. passeuse

    29 avril, 2017 à 8:44

    Bonjour à tous et toutes:

    Ton message me touche Arc.Regarde sur internet que veut dire réver d’avalanche.Moi, je fais comme ça et ça m’apporte la touche de compréhension qui manquait.
    Je le trouve quand_même positif ton rêve puisque tu trouvais une sortie.
    Aprés , pour ton papa,moi, il me semble que l’on a tous des rêves à réaliser encore.
    Ton papa n’a_t_il que celui de voyager?.Et les voyages forment des découvertes,d’autres envies.C’est enrichissant.
    Il faut voir, si tu es inquiète par ce que tu as une prémonition ou si c’est juste la peur de »perdre » ton papa par ce qu’il est loin de toi.bises

    Pour alexandre; Avance,avance,sans tenir compte des jaloux-il y en aura toujours.Ecoute ton coeur.Seul celà compte.bises

  4. alexandre

    28 avril, 2017 à 23:50

    Bonsoir Sylvie,
    Cette réplique « one m’a rien donne » est aussi la mienne depuis 18 mois.Suis en première ligne et j ai l impression certaines relations me jalousent pour chaque succès obtenu.J ai envie de leur dire merde , j ai moins de possibilités matérielles que vous et j arrive a réaliser mes buts.Bougez vous les fesses si vous voulez avancer.Je n ai pas honte de mes succès si petits soient ils.Ils témoignent de ma force et ma volonté.Je crois que la voie de la facilite n est pas toujours la meilleure même si beaucoup de gens la choisissent.Bizaremment, ce sont ces mêmes personnes qui après, viennent reprocher a une personne volontaire mais moins chanceuse d y arriver.La bêtise humaine est vraiment insondable bises

  5. Arc

    28 avril, 2017 à 21:27

    Bonsoir Sylvie,

    Je la comprends cette admonestation. Même pour étudier, je n’ai jamais eu droit à une bourse. J’avoue que ça m’est resté un peu en travers. Pourquoi beaucoup d’autres ont-ils eu droit à une bourse pour étudier ce qu’ils aimaient, et moi.. j’ai trimé à me rendre malade. Caliméro trouve ça injuste. Caliméro, retournes dans ta coquille.

    C’est étrange.. Mon père réalise enfin ses rêves. Il voyage la majeure partie de l’année avec ma mère. Il viennent de partir à nouveau pour un périple dont il rêvait depuis bien longtemps.. Je suis inquiète. Il est transfiguré. Quand un homme a réalisé ses rêves, quelles raisons a-t-il encore de rester ? Ce n’est pas une vraie question. Je n’aimerais pas qu’il s’en aille maintenant.

    Cette nuit, j’ai rêvé que je devais apprendre comment réagir en cas d’avalanche. Je voyais la neige se débloquer de plusieurs points. Une corniche ou grotte m’a protégée. Mais l’avalanche en tombant me bloquait la sortie. Mes guides étaient avec moi, et curieusement à l’intérieur s’étendait un bois du côté de la montagne. Et au bout du passage où je me trouvais se trouvait une autre sortie dont je voyais clairement la lumière.

    Dans la journée, j’ai repensé à l’avalanche et à mon père, et ne peux m’empêcher d’être un peu inquiète.

    La croyance que ce qui nous est cher et nous réjouit ici-bas nous est repris plutôt tôt que tard.

    Beau week-end en Martinique ! ;)

  6. Fleur

    28 avril, 2017 à 11:11

    Bonjour Sylvie,

    Quelle différence entre partage et don ?
    Tes articles sont un don pour moi ! Alors que tu partages tes expériences.
    « Donne-moi » a-t-il toujours la même signification ? Je n’en suis pas si sûre …

    Bises et Merci !

    Ah ! Du Rose ! J’aime le Rose !
    (Alors, tu a retrouvé du bon chocolat aux amandes ?)

  7. crystallia

    28 avril, 2017 à 10:55

    Bonjour,

    Merci beaucoup à vous toutes pour vos mots.

    Bise ;)

  8. Emilie

    28 avril, 2017 à 10:00

    Bonjour Sylvie,
    Certains bijoux aussi beaux qu’ils soient, peuvent être lourds à porter comme ce magnifique collier de jade que j’ai acheté en rêve pour la modique somme de 70 €. Cela fait maintenant quelques années que je ne porte plus de montre; peut être parce que la valeur du temps qui passe est ailleurs. Il est parfois difficile de mesurer la valeur de ce que l’on a reçu par rapport au prix qu’il faut payer – peut être qu’avec le temps, ce qui semblait hors de prix devient accessible et permet d’oser recevoir d’autres présents.

  9. passeuse

    28 avril, 2017 à 9:25

    Bonjour SYLVIE:

    Comme je le comprends bien ce » on ne m’a rien donné à moi ».
    J’ai le même « soucis » avec ma maman et ma soeur.
    Tu vois , ma soeur a eu un trés gros accident quand elle avait onze ans.Elle a retrouvé sa motricité mais reste handicapé à 80% .Elle marche mais comme un enfant qui apprends à marcher.Toutefois,celà ne l’empêche pas de mener une vie normale.
    Mais pour ma mère son regard sur ma soeur a changé et quand nous sommes tous ensemble, ma soeur passe avant moi:les soins chez l’esthéticienne, le coiffeur, le resto, les sorties…
    Moi, je ne peux pas me permettre tout ça.
    Et donc, inévitablement,je me suis posée la question « maman me donne rien à moi »
    J’ai mis ds une colonne tout ce qu’elle donnait ou faisait pour ma soeur et moi, quand ma soeur est pas là, je ne reçois rien,non plus mais quand elle n’est pas là,il y a des conversations et des bisoux.et mes anniversaire et NoËl
    Donc, une fois pour toute, j’ai décidé que celà me suffisait et puis depuis que je me suis « ouverte » ,je reçois tellement,spirituellement, même concrétement, ça m’ouvre des portes, je reçois pleins de rencontres en vrai, super enrichissantes que je me dis que vraiment » je suis gagnante et celà fait tellement plaisir de faire plaisir.
    J’ai toujours des petits gestes qui font plaisir car la vie me donne tellement qu’il fait que je donne aussi.bises

  10. julia

    28 avril, 2017 à 9:02

    Bonjour Sylvie :)
    Cela fait quelques jours que j’ai découvert ton blog. J’apprécie beaucoup tes récits ils ont quelque chose d’apaisant pour moi et ils sont riches d’enseignements.Ce que j’apprécie le plus c’est le ton des discussions avec tes guides ^^ vraiment j’adore! et c’est drôle car cela arrive à un moment ou je veux communiquer plus avec mon âme et mes guides et me confirme que la simplicité est ce qui a de mieux:)
    tes photos sont magnifiques ;)
    Je me permet de te faire un bisou et te souhaite bonne continuation :)

Consulter aussi

Rester moi

Bonjour à tous, Jésus ! Il y a ce qu’il se passe autour de moi et ce qu’il y a…