Les cheveux

4

Les cheveux 17043005095017181815008547

Bonjour à tous,

« Une douce journée s’achève. », me dit Elémiah.

Voilà…

« Lauviah t’avait conseillé de ne pas recouper tes cheveux la dernière fois que tu as été chez le coiffeur. »

Je l’avais écouté. J’hésitais, j’ai l’habitude de les faire couper. Peut-être avant de partir en vacances…

« Symboliquement, se faire couper les cheveux est le signe que vous êtes prêts à passer à autre chose. Dans un rêve, c’est un symbole parlant. Tu as rêvé toutefois que quelqu’un prenait si  mal soin de ses cheveux qu’ils se cassaient.

Et tu mettais cette personne en garde, lui indiquant la bonne manière de se coiffer. Afin d’éviter la casse.

Les cheveux qui tombent ou se cassent ne sont pas un bon présage, tu le sais.

Tu voudras sûrement attacher tes cheveux pendant les vacances. Tu ne devrais pas les faire couper avant de partir. Mais tu as encore un peu de temps pour y penser.

Il arrive qu’une situation touche enfin à sa fin, sans que vous ne vous en rendiez compte.

Le travail finit par payer. Cela peut prendre du temps mais la récolte est bonne et elle peut se répéter année après année, simplement parce que le travail de préparation a été efficace et bénéfique. 

Il arrive que vous ne vous rendiez pas compte qu’une situation touche à sa fin et qu’autre chose se prépare.

Parfois la route a été tellement longue que vous en êtes arrivés à oublier qu’il pouvait y avoir autre chose que des oasis dans le désert.

Une destination.

Un mirage ? Pas forcément. La fin du voyage ? Non plus.

Mais, une destination.

Il n’y a pas que le sol stérile et les cailloux à perte de vue. Il y a de vrais lieux de vie aussi. 

Tu comptes refaire la couleur avant de partir ? »

Je ne sais pas.

« Elle te va bien. Tu verras. »

Oui, je verrai. Je n’avais pas bien compris ce rêve.

« Tu comprendras les suivants. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Liqueur au chocolat

    Bonjour à tous, « Tous ces calendriers de l’avent beauté, tu les voudrais…
  • Fleur bleue

    Bonjour à tous, « Tu as trouvé le film sympa mais tu n’as pas été transpo…
Charger d'autres articles liés
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Liqueur au chocolat

    Bonjour à tous, « Tous ces calendriers de l’avent beauté, tu les voudrais…
  • Fleur bleue

    Bonjour à tous, « Tu as trouvé le film sympa mais tu n’as pas été transpo…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
  • Liqueur au chocolat

    Bonjour à tous, « Tous ces calendriers de l’avent beauté, tu les voudrais…
  • Fleur bleue

    Bonjour à tous, « Tu as trouvé le film sympa mais tu n’as pas été transpo…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    1 mai, 2017 à 23:22

    Coucou,

    C’est l’éternel oui mais quoi ensuite, qui est déplaisant, un moment.

    Sauf si on arrive à garder la foi et le sourire.

    C’est par intermittence que j’y parviens dans ces cas-là.

    Mais ça me va pour l’heure. Comme ça je reçois tranquillement des messages…

    Bise ;)

  2. Myriam

    1 mai, 2017 à 20:55

    Oui, ce n’est pas toujours facile de changer ou d’accepter le changement ni de s’apercevoir que c’est la fin de quelque chose.
    Car nouveau départ, veut souvent dire: peur , peur de l’inconnu, de qu ‘est ce qui va m’arriver ou si c’est la fin d’un bon cycle on ne veut pas le perdre.
    Et si ,on accepter de lâcher_prise, de faire confiance à la vie,de se faire confiance et de se dire tout simplement » qu’aller de l’avent,est bon pour nous et va nous permettre de progresser encore.On peut le faire! Enjoy!

  3. crystallia

    30 avril, 2017 à 21:02

    Coucou,

    La fin d’un cycle, le commencement d’un autre.

    Bise ;)

  4. Cel

    30 avril, 2017 à 18:50

    Coucou,

    Merci du partage.

    Je me demandais pourquoi j’avais eu envie de pleurer en constatant que la coiffeuse m’avait coupé les cheveux si courts il y a quelques jours. Pourtant c’est bien moi qui avait eu envie de « changer de tête ». Mais le changement était peut etre trop brutal.

    Finalement, je comprends mieux pourquoi. Quand quelques jours plus tard, je me vois proposer un rite de passage (pour se délester de ce qui n’est plus nécessaire) et que la nuit suivante je fais un rêve en lien avec une fin de cycle : alors que je cherchais à rentrer chez moi, j’errais dans la campagne, perdue, car je ne me souvenais plus du nom de mon village natal. Un bus passait, je voulais demander conseil au chauffeur. C’était la ligne n°9, il me disait de monter, qu’il ne pourrait pas m’aider à trouver, mais qu’il me ramènerait à la gare centrale et que de là quelqu’un devrait pouvoir m’aider…

    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Au crépuscule

  J’entends et subis l’assaut des Forces sombres, Mais je ne les vois ni ne pe…