Accueil Spiritualité La lumière du coeur

La lumière du coeur

8

La lumière du coeur 17050212361317181815014785

Bonjour à tous,

« Il est temps à présent de rappeler trois points fondamentaux. », me dit Elémiah.

Des points fondamentaux ?

« Oui. Le noir va avec tout. C’est le premier point. »

Facile et évident.

« Tu prends moins de plaisir à lire des blogs mode et davantage à lire des blogs où les gens partagent leurs pensées et leurs pérégrinations, intellectuelles, culinaires… »

C’est vrai.

« Cela ne signifie pas que tu n’apprécies plus de jolies tenues bien composées. »

C’est un tout. D’où le rappel que le noir va avec tout. On a le droit d’aimer plusieurs choses et d’avoir plusieurs centres d’intérêts. C’est vrai qu’il est fondamental de s’en souvenir.

Moi je ne sais pas rester sur un seul centre d’intérêt par exemple. Et cela n’est pas anormal.

« Voilà. Le second point est que le sel rehausse les plats. »

Le sel rehausse les plats, seigneur…

Je sèche.

« Comment sont les cookies ? »

Divins. Je les garde pour le petit déjeuner. Ce sera mon truc spécial de la semaine. Du début de semaine. Je ne sais pas me contenter d’une seule gourmandise spéciale non plus.

J’essaie. Mais la gourmandise assumée fait tellement de bien à la tête, au cœur et au ventre.  

Ca y est, j’ai compris le sel rehausse les plats.

« Bon. Le troisième point fondamental est que le démaquillage est une étape incontournable de la routine du soir. »

Ca je sais pourquoi ! C’est drôle mais c’est un moment très agréable de détente après le travail, le soir. J’aime bien l’étape du démaquillage et de la série de crèmes (arrêtez de rire) que j’applique ensuite et qui me permettent de me sentir toute fraiche !

En fait il suffit de s’accorder le temps de prendre soin de soi un peu chaque jour pour se rappeler de ces petites choses qui comptent aussi au quotidien. 

« La lumière du cœur aussi a besoin de l’air environnant pour pouvoir s’étendre et rester belle, éclatante. Cet air doit être renouvelé, à intervalles réguliers. Rien n’est jamais ni précaire ni acquis, tout demande simplement un peu d’attention.

Et par tout il faut comprendre, cette partie-là. Car c’est de la que part la lumière qui éclaire tous les autres aspects de votre vie. »

Je t’entends, merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. crystallia

    4 mai, 2017 à 11:53

    Bonjour,

    Suite de chiffres, suite de trois, pourquoi pas…

    Je ne sais pas pourquoi elles sont sorties, j’ai bien aimé les messages par contre.

    Et moi aussi je trouve que le blog est plus agréable comme ça.

    Les périodes de transition sont étranges quand même.

    C’est dans ces moments-là que je supporte le moins certaines énergies. Liées aux contrariétés ou au manque de clarté.

    Je ne sais pas rester dans une situation qui ne convient pas, il faut que je trouve une solution même si c’est faire du sport.

    Bref.

    J’ai fini par retrouver du chocolat noir aux amandes et ça c’est sympa.

    Restons sur sympa.

    Bise ;)

  2. Arc

    3 mai, 2017 à 21:00

    Bonsoir,
    Le renouvellement, régulièrement il faut, oui. De l’air frais. Et surtout, pas oublier le Soleil : le soleil du cœur.. En effet.

    Et puis moi ce que j’aime bien c’est l’humour. L’humour frais, l’humour bienveillant.

    La neige n’a duré qu’un jour, et c’était cadeau. J’ai toujours adoré la pureté et la douceur qu’elle apporte. Traverser les bois couverts de neige scintillant au soleil était un enchantement. Pour moi neige est synonyme de joie, je l’ai déjà dit.

    Et les gens ressortent à nouveau au jardin..

    Là où l’air reste frais, je ne m’ennuie jamais. Et il faut le soleil. Hypersensible à mon environnement, attention aux nuages qui pourraient leurrer un instant..

    Qui est-ce que je laisse entrer ? À priori, celui qui sait savourer avec moi, mettons.. une bonne tarte aux myrtilles ? Tout s i m p l ement, passionnément, avec ardeur…

    Celui qui essaiera de me convaincre de suivre ses préceptes alimentaires….
    Celui qui me fera le compte-rendu ennuyeux de tout les nutriments qu’elle contient, et de leurs effets…
    Celle qui me stigmatisera voyant que je ne me prive de rien et que cela ne me porte pas préjudice…
    Celui qui ne verra pas d’autre intérêt de manger que parce que son corps ne tiendrait pas le coup longtemps sinon.. (au secoure !! Ça existe ! Si si..)
    Celle qui me fustigera parce que dans ma tarte à moi il y a un ingrédient qu’elle ne peut pas manger.. (que je devrais donc garder secret pour ne pas la contrarier ? Et m’habiller d’un sac à patates et prétendre que je vis dans un bidon ville afin de ne faire remonter aucune aigreur ?)
    Celui qui me regarderait manger en prétendant que lui est bien au-dessus de tout cela, des besoins matériels.. (Très cher, combien même tu te nourrirais de Lumière, ton teint n’aurait pas cette nuance grisâtre..)
    Celle pour finir qui avalerait avidement, sans apprécier, comme pour combler son vide béant.. et ses frustrations.
    .. Et celui qui ferait des simagrées bizarres avec sa bouche et sa langue en me dévisageant ( ) … ^^ : aux oubliettes !
    Oui, notre manière de manger est révélatrice.

    Moi j’aime « comme des enfants, les yeux brillants, le sourire complice » – Silence -

    L’Essentiel, dans la vie, peut être accompli ainsi.

  3. Bluebird

    3 mai, 2017 à 19:08

    Bonsoir Sylvie !

    J’adore tes séries de 3 et la nouvelle photo d’accueil..
    Je trouve la nouvelle ambiance lumineuse, légère et élégante :)

    Bises de Lyon ( en pleine période de glaciation, comme tu dis : pull et grosses chaussettes de laine un 3 mai ! C’est pas permis..)

  4. Camille-Strawberry

    3 mai, 2017 à 14:00

    Salut,
    @Sylvie, Lol !
    Sinon ta réponse m’a fait comprendre un signe que j’avais vu et revoit de temps en temps depuis mon éveil, et que j’avais jamais compris. Disons que ton explication donne un sens qui semble résonner avec.

    Merci

    Bises

  5. Emilie

    3 mai, 2017 à 11:12

    Bonjour Sylvie,
    Les suites de chiffres me laissent de plus en plus perplex surtout quand elles se manifestent dans ma vie quotidienne et que l’on attire doucement mon attention dessus alors que je n’y avais pas prêté attention. Alors j’ai compté également les nombres et plus je cherchais, plus on m’en montrait histoire de balayer mes doutes cartésiens.

  6. Myriam

    3 mai, 2017 à 11:04

    Bonjour:

    Moi aussi, je comprends Elémiah!
    Moi, non plus, je ne sais pas n’avoir qu’un seul centre d’intérêts.
    C’est plus tôt sympa, je trouve d’avoir pleins de choix.
    Quand, je bricole,bois_peinture,ou papier_ collage ou jardinage ds mes fleurs,je prends beaucoup de plaisirs, je suis tout à ce que je fais,plus rien ne compte .
    ça engendre chez moi, un vrai sentiment de béatitude, j’ai l’impression que mon âme chante!
    c’est un peu comme une méditation ou 3 calins: un plaisir si intense et une paix.
    est ce que tu as ressenti ça aussi Sylvie quand tu as fais ton tablau?
    Ps:ma porte refonctionne bien et il n’y a toujours pas de mauvais « fluide » merci

  7. crystallia

    3 mai, 2017 à 1:08

    Salut Camille,

    Le trois est un chiffre à part. Il représente la trinité de l’âme, du cœur (humain) et de l’esprit (plus grand).

    Alors trois câlins, c’est forcément la bonne quantité.

    C’est comme trois carrés de chocolat noir aux amandes.

    Du coup, comme la perfection est inégalable, il convient d’enchainer les séries de trois.

    CQFD.

    Bise ;)

  8. Camille-Strawberry

    3 mai, 2017 à 0:50

    Salut Sylvie,
    C’est la période où tout va par trois ?

    Moi j’aimerai 3 calins, tiens.
    Mais le problème, c est que quand j’en aurai eu 3, j’en voudrai 3 autres et puis 3 autres et puis 3 autres… et puis 3 autres…
    La chose qui est bien, c’est qu’avec les choses qu’on aime, on n’est pas obligé de compter. On peut faire en sorte de l’avoir toujours dans notre vie.

    Bises !

Consulter aussi

Un vrai conseil

Bonjour à tous, J’ai fait mon bateau !!! Enfin, il reste à fignoler les détails mais…