Accueil Féminité Sacrée La clé de l’épanouissement de la femme

La clé de l’épanouissement de la femme

6

La clé de l'épanouissement de la femme dans Féminité Sacrée 17051101021117181815031531

Bonjour à tous,

Neveu a vomi dans la voiture !

« Les enfants font ce genre de choses. Et ce n’était pas ta voiture. », me dit Elémiah.

Heureusement ! En plus on ne pouvait pas s’arrêter. Pourquoi est-ce que chaque fois qu’il se réveille quelqu’un lui donne du Yop ?

« Parce qu’il aime le Yop et qu’il le réclame. Toi aussi tu as déjà vomi dans la voiture d’après ta mère. »

C’est une bonne chose qu’on ne garde pas souvenir de la totalité de ce que l’on vit.

« C’est un bébé. »

Je ne lui en veux pas. C’est l’odeur que je déteste. Je sais que c’est un bébé et que de toute manière il vomira encore. Simplement, il faut reconnaitre que ce n’est agréable pour personne. Pour lui non plus d’ailleurs. Il déteste être sale !

« Il va bien ? »

Très bien, dix minutes après qu’on ait pu le changer et le nettoyer un peu, il courait partout, tournant ma pauvre mère en bourrique. Moi j’étais occupée, je ne pouvais pas l’aider.

« Tout à fait le genre de suites d’évènements qui te conforte dans l’idée que tu n’es pas pressée d’avoir un enfant. N’est-ce pas ma douce Sylvie ? »

Je ne te dis pas jamais. Je garde en tête l’image de mon fils. Je ne peux pas m’empêcher de penser que je voudrais qu’il vienne au monde. Mais s’il pouvait ne pas trop aimer courir partout à travers le magasin, suscitant les commentaires et les regards peu indulgents…

J’avais une envie de rire. En plus dans des cas comme ça, tous les enfants des autres, d’âges similaires, ont l’air de modèles de sagesse. Du coup on ressemble au mauvais parent, à l’incapable qui ne sait pas tenir l’enfant !

Et quand on essayait de le porter, il s’affaissait sur le sol !

Je me demande combien de fois ma mère a pu répéter, viens ici !

Le problème c’est qu’il adore avoir de l’espace. Parce qu’il adore courir. Il arbore un magnifique sourire quand il court. Et malheureusement il aime bien aussi qu’on lui court après.

Moi encore j’arrive à le porter même quand il ne veut pas mais il devient lourd pour ma mère. Ce n’est pas agréable pour elle quand il n’en fait qu’à sa tête.

Tu vois Elémiah, je réalise que j’en veux à ma sœur et à son compagnon de se reposer aussi souvent sur mes parents. Mais quand je fais remarquer certaines choses à ma mère, elle me répond, je sais ce que c’est parfois on voudrait faire des choses et avec l’enfant on ne peut pas…

C’est pourquoi il faut les aider…

L’autre jour mes parents voulaient aller au restaurant. Maman n’a pas su dire non à ma sœur. Tu as vu ce qui s’est passé ? Il fallait qu’il y ait en permanence une personne dehors avec lui car il n’avait aucune envie de rester sagement assis. 

Je sais que c’est un gentil petit garçon. Il n’est pas en mode Tornade de manière continue. Il peut être calme au sens où on l’entend. 

Seulement, quand il rentre chez lui, c’est à MOI que ma mère dit, ouh je n’en peux plus, il est turbulent etc…

A ma sœur elle dit, il a été adorable, mais non ça ne nous gêne pas de le garder, il est tellement mignon…

Du coup je réalise que j’en veux à ma mère aussi.

Il n’y a que mon père qui dise franchement, on ne peut pas le garder en semaine et le weekend.

En fait ce qu’il y a c’est qu’il a beau être tout petit, il prend tout l’espace.

Et quand il est à la crèche ses parents viennent le chercher tôt alors que quand il est chez nous, ils arrivent bien plus tard.

Je me souviens quand ma tante et mon oncle avaient dû garder le fils de ma cousine quelques jours. On était allé les voir. Il ne nous ont pas caché leur exaspération en finalement je comprends.

Ce n’est pas qu’on ne les aime pas, mais il n’y a pas de pause. Ils ont toujours envie de faire quelque chose. Et pendant que tu t’occupes d’eux, tu ne t’occupes pas de toi, tu ne te reposes pas etc…

Il y a autour de moi de jeunes mamans qui me disent franchement que quand l’enfant n’est pas là, il ne leur manque pas. Ce qui ne signifie pas qu’elles ne les aime pas.

Et je comprends cela. Je ressens la même chose avec Neveu. Je peux jouer avec lui, passer du temps avec lui et apprécier cela.

Mais quand je sais qu’il devait venir et qu’à la dernière minute on apprend qu’il ne viendra pas, je ne suis jamais triste.  

Et je comprends aussi bien mieux les parents qui refusent d’aller en vacances dans un endroit où il y a une piscine avec de jeunes enfants. Parce que ce n’est pas farniente au bord de l’eau voire les pieds dans l’eau mais bien Alerte à Malibu.

Tu te souviens de la fois où j’ai failli me noyer dans la piscine à vagues ? J’avais pas loin de dix ans pourtant. Et la fois où j’ai manqué de me noyer avec ma sœur et ma cousine ! Dans les deux cas, heureusement qu’on n’était pas seules.

« Être parent emporte des contraintes bien réelles, nous n’allons pas te dire le contraire. »

De nombreuses joies également je le sais.

« Pas pour tout le monde. Il y en a pour qui cela a été la plus grande des désillusions. D’autres qui ont vu dans leurs enfants toutes les raisons qui font qu’ils ne réaliseront jamais leurs rêves.

Comme toi beaucoup de jeunes femmes pensent que la clé de l’épanouissement de la femme ne se trouve pas dans la maternité. Alors que pour d’autres, cette assertion est vraie.

Alors, où se trouve donc la clé de l’épanouissement de la femme pour toi ? Étant entendu que ce qui est valable pour toi peut ne pas l’être pour d’autres. »

J’espère que tu vas me donner la réponse parce que je dois admettre que je ne sais pas… 

« Nous n’avons pas de réponse à te donner, juste une chose à te dire, tu as un joli sourire toi aussi. Le même que ta mère, ta sœur et Neveu.

Et le même que le fils que tu as vu. »

Oui ! C’est un sourire héréditaire !

« Mais il n’avait pas tes beaux yeux en amande. »

Eh non !

« Tu as un très joli sourire. Parfois, c’est tout ce qui compte. »

Lol, merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • La bonne route

    Bonjour à tous, « Puisses-tu toujours savoir rire et sourire comme tu le fais, …
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
Charger d'autres articles liés
  • Petites et grosses contrariétés

    Bonjour à tous, « Alors tu as tué deux moustiques aujourd’hui. &raqu…
  • La bonne route

    Bonjour à tous, « Puisses-tu toujours savoir rire et sourire comme tu le fais, …
  • Nouvelles choses à intégrer

    Bonjour à tous, « Alors, tu as pris peur en regardant ton compte, ma douce enfa…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Synthèse à faire

    Bonjour à tous, « Tu as bien fait d’acheter les chaussures. Elles te plai…
  • Demi-tour

    Bonjour à tous, « C’est difficile de se trouver face aux énergies sexuell…
  • Carnet de femme

    Bonjour à tous, « Il fait beau et chaud à nouveau, comme tu aimes. »…
Charger d'autres écrits dans Féminité Sacrée

6 Commentaires

  1. crystallia

    12 mai, 2017 à 10:57

    Bonjour Myriam,

    Oui, tout le monde me dit que c’est un rapport différent quand c’est notre enfant.

    Heureusement !

    Merci à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  2. myriam

    12 mai, 2017 à 7:39

    Bonjour:

    je rejoins Djayanna sur tout ce qu’elle marque et j’ajouterai que s’occuper de « son enfant » et pas celui d’un autre, est complètement différent.Il y a le coté émotionnel, et le coté « maman « tigresse », qui protége son petit, la chair de sa chair.
    Et heureusement, il y a tout ces bons moments- comme citer plus haut_ qui efface tout.
    C’est comme un accouchement, c’est dur, mais dés que le bb est sur ton ventre , tu oublies tout sauf ce petit bb niché sur toi.bises

    Répondre

  3. crystallia

    12 mai, 2017 à 1:56

    Coucou !

    Lol Florence Foresti ! Ma mère me disait récemment combien elle restait à s’ennuyer quand elle nous emmenait au parc !!!

    Ou combien de fois elle aurait aimé être ailleurs quand en plein hiver mon frère avait un match de foot sous la pluie !

    Neveu a trouvé une nouvelle façon de s’amuser dernièrement. Il escalade le tapis de course rangé à la verticale et se balance entre la chaise et le tapis, dans l’espoir de grimper sur la table.

    Il aime particulièrement marcher sur les tables.

    Les joies du mode Tornade…

    Heureusement qu’il est quand même tout mignon et adorable et gentil.

    Heureusement.

    Merci à toutes pour vos mots.

    Bise ;)

    Répondre

  4. djayanna

    11 mai, 2017 à 20:43

    bonjour,
    Quand j’ai lu le titre, je me suis dit… ou là là !! J’ai eu un peu peur, je l’avoue. lol Mais au final j’ai eu le sourire aux lèvres pendant toute la lecture de ton article. Sylvie, je trouve que pour une femme qui n’est pas encore maman tu discernes vraiment bien, ce à quoi cela peut ressembler! c’est tout à fait ça lol à une chose près !!! quand c’est le tien, et pas neveu ou ceux des amies…. et bien… c’est pire lol. parce que tu es d’autant plus impliquée émotionnellement. Mais rien n’est comparable non plus ! ce lien… moi j’ai un ptit monstre de bientôt 4 ans. je dit un ptit monstre parce qu’il aime bien le mode tornade lui aussi, mais c’est un ange, avec un sourire d’ange, un petit garçon qui dit waouw quand il voit un arbre au dessus de sa tête…. un petit garçon qui me rappelle au quotidien à quel point il bon et important de savoir s’émerveiller de choses toutes simples!
    Hier soir, je lui donne son dessert, et là il me dit… merci maman chérie que j’aime ! c’était une première, je lui réponds moi aussi je t’aime mon ange, il me regarde et il me sort: en faite suis oblizé de te dire ça pasque ze t’aime trop trop trop… voilà exactement le genre d’instant qui efface tout le reste! peu importe la fatigue, l’énergie qu’il me puise, les colères, les caprices, le fait de ne pas toujours pouvoir, effectivement, me faire passer en première quand je le veux… être maman c’est un tout, avec des bons, des très bons, et des moins bons côtés ! Ta sœur a de la chance de vous avoir toi et tes parents et de pouvoir compter sur vous. c’est une chance immense. Après, trouver l’équilibre, le juste milieu, c’est toujours un peu délicat, un peu difficile. Surtout avec ceux que l’on aime le plus.

    bonne soirée à tous

    Répondre

  5. Emilie

    11 mai, 2017 à 12:22

    Bonjour Sylvie,
    Juste pour rire et en rire (mes enfants m’avaient offert le DVD de Mother fucker de Florence Foresti pour la fête des mères – c’était de l’humour)
    https://www.youtube.com/watch?v=p6eHYeOe8Sg

    Et en plus, il faut une clef pour s’épanouir en tant que femmes ! décidemment… je suppose que les hommes ont besoin d’une clef à molette pour assouvir le gêne du bricoleur ?
    Il y a des moments comme cela dans la vie, où il vaut mieux ne pas prendre tout au sérieux, d’autant plus que le sourire va aussi bien aux grands qu’aux petits – aux hommes et aux femmes et qu’il est plus joli quand on le partage.

    Répondre

  6. myriam

    11 mai, 2017 à 8:13

    bonjour Sylvie:

    « L’épanouissement de la femme », en voilà un thème vaste.

    Je comprend bien ce que tu veux dire,en écrivant  » neveu tornade ».moi, c’ést ma nièce, enfin,c’était car maintenant à 12 ans, c’est mieux.Elle s’est assagie.
    Personnellement, je pense que ses enfants plus vifs ont besoin de parents fermes sur l’éducation_avec des régles._ les autres aussi mais c’est plus facile.
    Un enfant a besoin de « cadre »,de repères,et de régles sue ce qu’il peut faire ou pas.Il a besoin de limites_ ce qui le rassure.
    Ma nièce a étè comme ça jusquà maintenant.
    Ses parents divorcés, ma soeur , lui passant tout_ elle était ingérable et mes parents n’osaient rien dire non plus car ils disaient et disent encore »on ne la voit pas souvent, alors quand elle vient ,nous n’avons pas envie de « faire le gendarme à longueur de temps » et ma mère a toujours dit que le rôle des grands_ parents n’est pas d’éduquer
    se’s petits enfants. c’est d’en profiter.
    N’empèche que pour nous aussi, c’etait parfois « pas agréable » a tel point que moi et mon mari_ avons décidé de mettre des règles et de punir si grosse bétise quand elles venaient chez mes parents.-contre l’avis de tous
    Je me souviens qu’une fois,ma nièce a mis en marche une scie circulaire _ds l’hangar .
    C’est mon fils agé de 8 ans qui a prévenu mon père.
    Il faut comprendre aussi que ta maman est prise « entre deux »;celà lui fais plaisir de s’occuper de son neveu même si celà la fatigue mais en même temps, elle ne veut pas se mettre ta soeur et son compagnon « à dos »
    Je veux te rassurer aussi – tous les enfants ne se conduisent pas comme ça.;J’ai travaillé pendant 9 ans entre créche, école maternelle,centre aéré et même les enfants, je dirais » turbulents » ne m’ont posé aucun problème et mes enfants ce sont toujours bien comporté où que nous soyons.
    Le problème est que nous vivons ds une période où l’enfant « est roi »:on ne doit plus rien leur dire donc, il n’y a plus de limites.
    J’ai donc cotoyé pleins d’enfants et de parents -ds ma vie- et je peux dire que tous ces enfants-adultes maintenant gardent un trés bon souvenir de leur enfance et des moments avec moi
    (il y en a beaucoup encore ds ma région) et ma nièce ne m’en veut pas du tout, de ses recadrages, au contraire, il s’est installé une complicité maintenant_qui nous lie et nous sommes heureuse de passer du temps ensemble.
    Et je me dis que je suis heureuse d’avoir contribué à son équilibre.
    Voilà mon expérience de maman, tante, et atsem ds une école.bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Qui saura t’aimer ?

    Qui saura t’aimer quand ta peau aura perdu l’éclat de sa jeunesse, Quand t…