Accueil Spiritualité Aucune honte

Aucune honte

11

Aucune honte 17051203052817181815035352

Bonjour à tous,

« Alors tu n’as pas pu voir l’ORL ? Tu n’es pas trop déçue ? », me demande Elémiah.

Un peu quand même si ! Je me disais, enfin, je vais avoir un vrai remède et finis les effets de l’allergie ! Parce que tu vois les gens ne comprennent pas que je ne guérisse pas. Ils disent que je suis fragile. Je ne suis pas fragile.

« Tu t’affaiblis quand tu vas avoir tes règles. Tu attrapes la plupart des virus qui courent. Tu ne supportes pas les changements de rythme de vie brutaux ni la fatigue. Tu avais des baisses de tension chaque année au moment de retourner à la fac, après les longues vacances.

Tu tombes malade quand tu rentres de vacances si tu reprends le travail tout de suite.

Tu es affectée par le stress qui te rend aussi malade.

Tu as des intestins fragiles. »

Qu’est-ce que tu veux dire ?

« Il n’y a ni honte ni mal à avoir des ennuis de santé ou des fragilités sur ce plan. Tu ne devrais pas être affectée parce que les gens ont vu, constaté que tu pouvais avoir beaucoup d’ennuis de santé même sans gravité.

Où est le problème ? Tu ne fais pas exprès d’avoir des allergies. Ou des intolérances alimentaires.

Les personnes qui t’aiment font simplement attention à toi. C’est tout. Alors elles te rappellent que tu ne dois pas reprendre le travail tout de suite en rentrant de voyage.

Ou elles te demandent ce que tu peux manger.

Ou si tu n’as pas froid vu que tu es frileuse. Le vrai problème en réalité est que tu es sensible aux changements de température. 

C’est comme pour les changements de rythme brutaux. Ou la pression au travail.

Tu vois en noir et blanc mais tu ne supportes pas l’alternance des énergies chaudes et froides, d’où qu’elles puissent émaner.

Tu n’aimes que les énergies chaleureuses du cocon.

Tu étais sensible au froid étant enfant. Tu avais des marques rouges sur le visage, cela effrayait les maitresses.

Quand tu te grattes tu as des marques aussi. Et quand tu sors de chez l’esthéticienne, si elle a été rapide, on croirait que quelqu’un t’a donné un coup.

Aujourd’hui tu es sensible à la chaleur. Tu as eu trois coups de chaud. C’est pour cette raison que nous ne t’encourageons jamais à passer du temps seule à la plage.

C’est pour cette raison que nous t’avons encouragée à écourter ta randonnée l’autre fois. 

Tu n’aimes pas qu’on veille sur toi. Il y aura toujours des gens qui voudront le faire pourtant.

Tu devrais les laisser faire. 

Tu as besoin d’écran total et certains rient de cela car beaucoup chez toi pensent que la crème solaire, c’est pour les Blancs. 

Tu en vois passer des heures sur leurs bateaux en maillots de bains, ni coup de soleil, ni coup de chaleur…

Tu sais ce qui se passera si tu fais de même.

Il n’y a aucune honte à être plus fragile que ses voisins. Physiquement ou d’une autre manière.

Ce qui compte, c’est que le chocolat reste bon. »

Je suis d’accord. Oui, c’est tout ce qui compte !

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. crystallia

    20 mai, 2017 à 10:55

    Bonjour,

    Hier il m’a aussi été amenée à comprendre qu’un stress profond, dû à une situation plus vaste et ancrée que je ne le pensais, avait un certain impact sur moi.

    Bon, j’ai mieux dormi hier. Et ce matin il n’y avait plus d’acouphène. Les effets du choc auditif de la semaine dernière sont passés.

    Finalement ces contours qui changent, c’est sûrement une bonne chose.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. Cel

    19 mai, 2017 à 21:37

    Coucou,

    Ah le doliprane, c’est aussi ce qu’on me disait de prendre pendant mes règles et mes douleurs d’endométriose, lol !

    L’ORL a dicté dans son courrier de me prescrire des anxiolitiques pour le stress, ça ne m’a pas fait rire du tout.
    La kiné me dit aussi que mon corps est trop stressé, à tel point qu’en fait je ne m’en rends plus compte mentalement… Peut etre que ma sciatique est un signal d’alarme.

    Et c’est vrai qu’un bon bain chaud lui a fait du bien.
    Reprends la méditation quotidienne m’ont dit mes guides.
    Vive la relaxation, mais bizarrement, même avec la capacité à visualiser plus développée au fil du temps, c’est difficile…

    Profite bien de ton voyage !!

    Bises

  3. Emilie

    19 mai, 2017 à 12:38

    Coucou Sylvie
    La peur est souvent difficile à vaincre quand on a expérimenté une douleur stressante. Cela va te faire beaucoup de bien de changer de rythme en partant en vacances; de découvrir de nouveaux paysages à photographier, de nouveaux parfums et de te détendre au spa. Je te souhaite un très beau voyage à la hauteur de tes reves

  4. crystallia

    19 mai, 2017 à 11:56

    Bonjour,

    Hier soir j’ai eu du mal à m’endormir parce que j’avais peur des acouphènes que j’entends le plus souvent au réveil.

    J’avais peur de me réveiller à nouveau à 3h du matin, dans le brouhaha comme il y a quelques temps.

    J’ai fini par m’endormir. Mais j’ai vraiment du mal sur le dos et cela me stresse de ne pouvoir dormir sur le côté.

    Bref, moi aussi je reçois des messages me guidant vers la relaxation.

    J’y suis sensible…

    Bise ;)

  5. Emilie

    19 mai, 2017 à 8:29

    Bonjour,
    Je me souviens de n’avoir pas pu m’empêcher de pleurer quand mon médecin m’avait dit en examinant mes radios, que je pouvais toujours prendre de l’aspirine si je souffrais car il n’y avait rien de mieux à faire. Prenant déjà 4 comprimés de doliprane 1000 par jour pour pouvoir arquer, la réponse ne pouvait pas me soulager ! C’est en pratiquant la respiration et la relaxation profonde que je suis parvenue à gérer les inflammations causées par des tensions internes. Néanmoins, j’ai encore eu un message à propos de mon seuil de stress qui m’a incitée à relire le livre « Guérir » de David Servan-Schreiber. Il explique que notre cerveau émotionnel agit en étroite relation avec le corps et que le meilleur moyen d’entrer en relation avec lui, est de passer par le vécu corporel au présent. Le plus compliqué, c’est de parvenir à la détente profonde quand on lutte contre une douleur qui résonne comme une sirène d’alarme (lâcher sa douleur pour la regarder autrement …)

  6. Cel

    17 mai, 2017 à 21:18

    Coucou,

    Merci du partage. Cet article m’a sacrément parlé, car je me retrouve dans chaque point de santé… C’est fou lol. C’est l’effet du « née un 4 juillet » ? ^^

    Sinon, moi je sors de l’ORL et… « il n’y a aucun traitement pour l’hyperaccousie, souvent c’est psychologique, dû au stress » … youpi…..

    Bise

    • crystallia

      19 mai, 2017 à 3:11

      Salut Camille,

      Attends, j’ai consulté en urgence samedi parce que j’avais mal suite à une soirée trop bruyante et résultat, je me retrouve avec deux médicaments contre le stress et l’anxiété. Aucun n’ayant calmé les douleurs pour lesquelles j’avais consulté. Je ne te parle même pas des acouphènes qui heureusement diminuent à nouveau petit à petit…

      Je m’en sors mieux avec le Dafalgan, c’est comique !

      Bise ;)

  7. crystallia

    13 mai, 2017 à 23:52

    Bonjour,

    Je pense aussi que nos souffrances véhiculent des messages et franchement, j’ai le sentiment que c’est ma sensibilité qui s’exprime de bien des manières.

    J’ai écouté les témoignages et j’ai fait des recherches, rapides, sur le sujet je ne m’y retrouve pas trop pour l’heure.

    Parce qu’en fait, selon les circonstances quelque chose qui me gênait le matin peut ne pas me gêner l’après-midi…

    Je l’ai encore expérimenté tantôt.

    Merci à vous toutes.

    Bise ;)

  8. myriam

    12 mai, 2017 à 20:13

    Bonjour ou plus tôt, bonsoir:

    Et moi, je dirai, sensible§. ( tu me fais penser à ma fille)
    Je lui ai acheté un livre de jean_pierre Baral:comprendre les messages de votre corps.
    Car si le corps souffre, c’est qu’il y a des disfonctionnements mentals qui pertubent le physique.
    Donc pour son asthme,ses allergies et son stress,elle va voir mercredi un trés bon osthéopathe.( je vous raconterai, si ça vous dit)
    Une copine, y est allée pour une hépatite- avec problème pour s’alimenter car intestin trés fragile.
    Gràce à des massages spéciaux , il lui a nettoyé son foie carc’était le foie ,complétement engorgé de mauvaises vibrations-colères contre sa maman avec qui il y a une histoire pas facile.
    puis , il lui a donné des plantes en médicament et c’est tout.
    En 1 séance, ses maux de ventre sont partis et sont état génèral est bien meilleur.
    Je conseille aussi, à ceux et celles qui veulent aller plus loin et chercher les maux jusqu’à la Source, ce livre:comment devenir riche de son passé:la déliance transgénérationnelle de Isabelle DAvidsard.
    Moi, mon mari et ma fille ont fait une séance et depuis les choses ont changé du tout au tout.’ tu peux demander à tes guides Sylvie, ils te diront)bises

  9. Arc

    12 mai, 2017 à 18:32

    Hello,

    Il me semble qu’il y en a plusieurs ici que cela pourrait intéresser :

    Un séminaire de sensibilisation à la « santé environnementale » (organisé au Canada) est mis à disposition gratuitement en ligne durant quelques jours sur inscription préalable ici :
    http://www.aseq-ehaq.ca/event/journee-de-lhypersensibilite-environnementale/

    Les conférences de quatre spécialistes se déroulent aujourd’hui vendredi 12 mai.

    Voir aussi le site suivant :
    http://www.hypersensibiliteenvironnementale.com/index.php
    J’ai écouté le second témoignage et ai apprécié la manière dont cette dame raconte ce qu’elle vit.

    On en rediscute si ça nous interpelle ?

    A plus !

  10. Emilie

    12 mai, 2017 à 16:16

    hello Sylvie,
    Mais oui, ce qui est fragile est souvent cher et mérite des attentions particulières ! si le mot fragile te dérange, tu peux le transformer en délicat. Je trouve que « délicate » t’irait mieux que fragile.

Consulter aussi

Une simple idée

Bonjour à tous, « La passion qui transporte, c’est bien aussi. &raqu…