Accueil Amour physique Rester sur la quatrième montagne

Rester sur la quatrième montagne

11

Rester sur la quatrième montagne dans Amour physique 17062410331117181815111255

Bonjour à tous,

Après réflexion je me dis que ce serait une bonne chose de creuser la question de cette nuit du cœur…

Mais on ne pourrait pas lui donner un autre nom ?

Ca fait bizarre et moi non plus je n’avais jamais entendu parler de cela.

« Qu’est-ce qui te dérange dans cette dénomination ? », me demande Elémiah.

Je ne sais pas, nuit ?

« Nous savons que tu ne vois pas la quatrième montagne. Mais par empathie et compassion tu peux deviner sa présence. Et t’ouvrir à la compréhension. »

La deuxième montagne apparait, immense, devant moi dès que je rencontre quelqu’un en passant par hasard devant la première montagne. Derrière, il n’y a plus que la troisième montagne. Je vais te dire une chose, j’en suis arrivée à me demander si je parviendrai un jour à rester dessus, à ne pas avoir à redescendre.

Mais au-delà de ces vibrations qui m’écorchent les oreilles, j’entends les vôtres puis la mienne au-delà de toute frustration et j’arrive plus facilement à dépasser la déception liée au fait d’avoir dû redescendre.

La balance permet aussi de retrouver le calme en soi.

Ce que je souhaite toutefois, c’est entendre résonner LA vibration qui me permettra de m’établir sur la troisième montagne.

C’est cette vibration-là la vibration lointaine, n’est-ce pas ?

« Oui. »

Pourquoi la douleur, moi aussi j’ai conscience qu’elle existe, seulement cela ne m’est pas douloureux.

« Tu sais grâce à la balance. Pas à cause d’un appel. Un appel si fort que petit à petit il change ton univers affectif en désert aride, sec, dénué d’oasis. Tu sais que tu peux aimer, tu sais que tu peux être aimée et cet amour que tu reçois ne suffit jamais malgré toute ta volonté et tout ce que tu mets dans la relation.

Au contraire, plus t’investit plus le vide se creuse, plus le désert s’étend. Pourquoi ?

Et maintenant regarde autour de toi, ma douce enfant, regarde et entends les cris des nombreuses personnes qui ne savent pas comment se sentir en phase dans leurs vies parce que de toute façon en amour ils ou elles ont passé leur vie à composer.

Parfois ce n’est pas la foi qui pêche, parfois ce n’est pas l’amour de soi ni même l’amour de son prochain. Un vide que tu sens à l’intérieur et qu’aucun amour, aucune relation ne peut venir combler.

Juste le froid, celui que tu voyais mais que tu ne sentais pas quand tu te voyais évoluer dans ce désert glacé avec un manteau sur les épaules.

Sache que pour beaucoup il n’y a pas de manteau, juste le froid, la glace et une lutte quotidienne contre le désert qui concrètement prend la forme d’une sorte de désespoir lié à une soif qui ne peut être étanchée.

C’est cela la nuit du cœur. Et oui, maintenant tu sais qu’il y a des gens qui vivent cela. La spiritualité peut aider à transformer le désert quand la situation a été acceptée. L’espoir se change en attente, la douleur s’efface mais ne disparait pas.

La particularité de la matérialité est le besoin de contact. Une seule chose peut l’apaiser. Mais, il est possible de faire fondre la glace, un temps et de laisser apparaitre des oasis.

Pour cela, il convient d’apprendre à voir et vivre autrement les escapades sur la quatrième montagne. »

Donc en fait tu attends quelqu’un de particulier et tu ne le sais pas, c’est ça ?

Du coup chaque histoire qui s’achève te renvoie à un sentiment d’échec d’autant plus cuisant que tu avais espéré trouver enfin cette personne spéciale. Par conséquent pour voir apparaitre des oasis il faut accepter l’idée que tu ne sais pas quand tu sortiras du désert et qu’en attendant, tu prends ce que tu trouves et en profites comme tu peux, c’est ça ?

Et donc tu attends toujours cette relation idéale mais au moins tu le sais et cela te permet de relativiser les histoires qui finalement ne te permettent pas de sentir le soleil envahir ton cœur durablement.

Seulement tu sais que cela est ce que tu attends vraiment et tu n’oublies pas, tu ne fais que vivre avec, c’est ça ?

Honnêtement, la spiritualité t’aide quand tu as déjà effectué un sacré cheminement, non ?

« Dans tous les cas de figure. »

Lol.

Mais sérieusement, à chaque fois les gens espèrent que ce soit la bonne personne, c’est ça ?

« Imagine qu’il n’y ait pas de balance ni Elédahiel. Comment ferais-tu pour savoir de quelle manière l’histoire pourrait s’achever ? »

Je ne saurais pas. Tu sais que les gens ne me croient pas quand je leur dis qu’avant de rencontrer un gars je fais un rêve qui me dit comment l’histoire va se finir ?

« Beaucoup de personnes ne connaissent pas la deuxième montagne. Ou ne sont pas médium. »

Mais il y a une chose que je suis incapable de voir.

« Je n’ai rien à te dire. »

Vous n’êtes pas sympa !

« Vis, comme tout le monde. C’est tout. »

Lol ! 

« Ca va ? »

Oui. C’est juste que je suis en train d’espérer que tu vas me dire comment aider les gens à vivre mieux cette situation. Parce que moi, je ne sais pas.

« Il faut malgré la conscience que ce n’est pas là qu’ils trouveront ce qu’ils cherchent, qu’ils acceptent de rester sur la quatrième montagne. Un jour, comme toi, ils passeront par hasard devant la première. Ce jour-là ils sentiront la vibration spéciale.

Ils pourront grimper la troisième montagne et s’établir dessus.

Mais en attendant, il vaut mieux qu’ils acceptent de rester sur la quatrième. »

Oui toutefois, est-ce qu’ils ne risquent pas d’être gênés par des dissonances entre les histoires qu’ils vivent et la fameuse vibration lointaine ?

« Si, c’est ainsi que petit à petit ils prendront conscience de l’existence de la deuxième montagne, la balance. »

S’ils sentent la balance ils vont connaitre la même réalité que moi, tant que ça ne vibre pas correctement, à l’unisson, c’est pas bon lol !

« Oui, mais ils réaliseront ce que tu as compris très tôt, si ce n’est pas bon, c’est qu’il existe une vibration parfaite. Alors ils sauront qu’ils ne courent pas après des chimères et cela les apaisera. Le désert se transformera.

C’est cette foi-là qui doit se développer dans le cœur de ceux qui traversent cette nuit. Cet amour particulier, sur Terre, existe. » 

Moi je sais que comme avec Lauviah, mais sur Terre, c’est possible.

« Oui, tu le sais. D’autres vont apprendre à le sentir aussi. »

Il y a beaucoup de personnes qui traversent cela n’est-ce pas ? Plus que la nuit de l’âme.

« C’est vrai. »

Pourquoi est-ce qu’on en parle si peu ?

« Parce que peu de personnes voient les six montagnes. Il faut pouvoir les sentir toutes pour comprendre tout cela et le décrire au mieux. »

Six ?

« Passe une belle fin de journée. »

Lol !!!! Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
  • L’insouciance

    Bonjour à tous, « Rien de tel qu’un agréable moment pour se sentir comme …
  • La dévotion

    Bonjour à tous, « Tu es en train d’apprendre ce qu’est la dévotion,…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

11 Commentaires

  1. crystallia

    26 juin, 2017 à 23:26

    Bonsoir,

    La guérison intervient ici quand on pardonne à soi-même. Quand on se dit, je me donne encore une chance, j’y crois encore.

    Bise ;)

Consulter aussi

Rayonne dans mon coeur

Bonjour à tous, Fini la balade sur la mer Adriatique, cette semaine on est de retour chez …