Archive pour 29 juin, 2017

Transformations

Transformations 17062604025217181815112912

Bonjour à tous,

« Qu’est-ce que tu chantais sur le dos de l’éléphant ? », me demande mon autre Lauviah.

Elle descend de la montagne en éléphant…

« Joyeusement. »

Toujours.

« Pas gênée par le fait que tu chantes faux. »

Les gens finiront par s’y faire aussi. Les gens peuvent s’habituer à tout. Regarde, les collègues ne sont plus surpris de me voir arriver avec des chaussures à sequins dorés.

« Tu n’aimais pas être sur le dos de l’éléphant au départ. »

C’était juste affreux, je voulais descendre. C’est hyper haut, ça bouge, j’avais peur.

« Et au bout de dix minutes tu chantais joyeusement. »

Je me suis habituée. Quand j’ai compris qu’il n’allait pas nous renverser et que je n’allais pas finir le séjour au Bangkok Hospital.

« Il faut parfois un peu de temps pour s’habituer à la nouveauté. »

C’est sûr.

« Tu tousses à nouveau. »

J’ai vu. J’ai décidé de poursuivre avec l’allergologue. Et d’essayer de rester détendue.

« Imagine que les acouphènes réapparaissent aussi ? »

Je ne l’imagine pas, je le redoute. C’est ce qui me dérange le plus. Tout le reste je peux faire avec. Mais ça ? C’est vraiment spécial, j’en ai déjà parlé.

Ca peut te faire péter un câble. C’est vous qui m’avez aidé à m’endormir plus d’une fois !

« Pourquoi redouter ? Il n’y a rien qui ne soit insurmontable. Et tu vas bientôt pouvoir achever ton traitement. »

Soyons réalistes, ils ne suffisent jamais.

« Achève la transition. Même à dos d’éléphant. »

Je ne sais pas trop quel chemin prendre…

Je me sens plus perdue qu’autre chose.

« Chante joyeusement. Reprends la chanson, elle descend de la montagne en éléphant… »

Lolllll !!!!!

« Le paysage peut évoluer, accueille chaque évolution avec le sourire. Tu sais, rien n’arrive par hasard.

Par ailleurs, comme te le disait Jophiel, la balance peut t’aider. Tu seras capable de retrouver le chemin qui mène à la vallée de la première montagne. »

Dis-moi, en fait avec la personne spéciale on ne monte que sur la cinquième montagne en vérité, c’est bien ça ?

On ne grimpe pas les autres, n’est-ce pas ? Et quand on redescend c’est forcément à deux. Vous avez dit que la sixième est celle de l’abandon et du renoncement de soi. Parce que la notion même de couple a pris une autre dimension et qu’on a dépassé le besoin d’appartenance. C’est ça ?

En fait quand on a reçu tout ce qu’on pouvait recevoir on redescend tranquillement ensemble et ensuite chacun à son rythme prend le chemin de la vallée de son choix, c’est ça ?

Celui qui veut peut quitter le cycle. Celui qui veut peut rester et recommencer avec une autre âme. C’est ça ?

Mais pour en revenir à la première montagne, en fait dès le départ on confond la vallée et le désert. C’est ça ? C’est pour ça que cette nuit-là est plus répandue.

Le désert et la vallée doivent être tout proches…

Pourquoi je n’ai pas fait les deux déserts ? Ou les deux nuits ?

« Pas besoin. La nuit de l’âme peut permettre de défaire même les nœuds propres au cœur. A priori tu ne devrais pas connaitre la quatrième montagne. Et quand tu te trouves en bas de la première montagne, tu sens résonner la deuxième, la balance. »

La montagne la plus importante sur le plan amoureux c’est la cinquième, c’est ça ? La sixième, c’est la dernière montagne de la transformation. C’est pour ça qu’on peut la voir après avoir traversé la nuit de l’âme.

Parce qu’on a vécu une première grosse transformation lol.

« Exact. Mais tu sais, tu as déjà fait tout ça. »

C’est ce que Jophiel me disait. Seulement, je ne me souviens pas et le sujet a suscité les questionnements des lecteurs. Alors il faut apporter quelques réponses.

En ce qui me concerne, je ne suis pas pressée, comme je l’ai dit. Mais sans vous, j’aurais eu plus de mal à creuser. D’autant que je ne vois pas la quatrième montagne. C’est facile de parler de ce qui me touche, nettement moins de ce qui m’est étranger.

Tu as vu, personne n’a demandé de précision sur la troisième montagne. Alors que pour moi, c’est celle dont il est le plus facile de parler. Moi je vois un chemin poussiéreux qui ne mène à rien quand je cherche la quatrième montagne.

« Parce que tu n’as plus besoin de ce chemin-là. C’est pour cette raison que nous te rappelons que tu es déjà passée par tout cela.

En vérité sans cette histoire de salle de bain, tu aurais pu faire parti des gens qui n’ont pas besoin de vivre une vie sentimentale.

Nous allons t’aider à éviter les ascensions inutiles sur la troisième montagne. Comme cela le chemin se refermera aussi et tu pourras passer plus de temps ailleurs. Tu peux rester dans la vallée de la deuxième. »

C’est un espace protégé, comme la vallée de la sixième, c’est ça ? On ne peut pas se blesser dans ces vallées.

« Effectivement. Vous y accédez après une nuit de l’âme fructueuse (qui nous a transformé) ou après avoir accepté les expériences de la quatrième. »

Je veux bien rester là, je suis habituée à la balance de toute façon lol. 

« Jusqu’au prochain appel vibratoire. Et la vie, c’est le mélange d’énergies. »

C’est joli ça. Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause