Accueil Amour physique La notion d’échange

La notion d’échange

7

La notion d'échange dans Amour physique 17062812440117181815118043

Bonjour à tous,

« Alors ma douce Sylvie, qu’est-ce qui serait mieux ? Un jeune homme gentil, qui gagne sa vie normalement et qui est généreux ou un jeune homme gentil, riche et radin ? », me demande Sélène.

C’est quoi encore cette question ! Comment veux-tu qu’une capricieuse s’entende avec un radin ?

Je ne suis pas Wonder Woman, je préfère le généreux. Même s’il est pauvre.

« Et s’il est riche, généreux mais pas gentil ? »

Non. Gentil c’est obligatoire. Alors que riche, je l’ai déjà dit, je m’en fous. Je ne le suis pas moi-même alors je ne vais pas exiger d’un gars qu’il soit riche.  

« Et s’il ne sait plus comment être gentil. Si la glace a pris tant de place qu’il ne sait plus que faire semblant d’être gentil ? »

Je ne suis pas atteinte du syndrome de l’infirmière. Je suis absolument persuadée que je n’ai pas l’âme d’une sauveteuse non plus. J’ai passé combien d’années (au sens propre) à travailler sur mes propres traumas, chacun n’a qu’à faire son boulot. Je ne prendrai personne par la main, je l’ai déjà dit, juste parce que je sais quelle masse de travail cela représente et franchement, je n’ai aucune envie, aucune, de gérer ce genre de choses.    

« Et si tu ne sais pas qu’il ne fait que semblant d’être gentil ? »

Je vois un tas de gens agir ainsi. Ils sont sympa. Mais sympa ce n’est pas gentil.

« Mais si tu sens que cette personne a juste besoin d’être aimée ? »

Je connais ce cas de figure aussi. En fait, juste n’est pas le mot. Ces personnes ne savent pas ou plus recevoir l’amour. C’est au quotidien qu’il convient de leur prouver, démontrer, rappeler qu’on tient à elles. Parce qu’elles ne sont jamais rassurées.

On n’a jamais juste besoin d’être aimé, c’est par expérience que je le sais. Elles ne s’aiment pas elles-mêmes puisqu’elles sont incapables de recevoir.  Cette glace dont tu parles, elle ne fond pas comme ça, il faut des années.

« Si un homme peut tout te donner sauf de l’amour ? »

Je ne peux pas vivre sans. Je te rappelle que pour moi un foyer c’est un endroit où il y a quelqu’un qui m’aime et que j’aime. Un homme qui ne m’aime pas, ce n’est pas possible, il n’y a pas de dilemme.

« S’il souhaiterait pouvoir te donner son amour mais qu’il ne sait pas comment s’y prendre ? »

Je ne sais pas à la place des autres. Celui qui ne sait pas donner n’est pas un radin, c’est quelqu’un qui n’a pas soigné ses blessures. Encore une fois, j’ai passé trop de temps sur la mienne pour m’occuper de celles des autres. Chacun doit faire ce qu’il faut pour lui-même.

« Et s’il n’y a pas de glace  mais que cette personne aime trop ? »

Persuader que c’est la seule façon de recevoir ? L’équilibre s’apprend, sur plusieurs années là encore.

Dis-moi, c’est le genre de problématiques qu’on retrouve sur la quatrième montagne en fait ? 

« Et si l’entente existe à tous les niveaux sauf sur le plan sexuel ? »

Il faut savoir pourquoi ça ne passe pas. Si c’est un problème donner-recevoir, ça va être compliqué. Sinon, a priori avec le temps et la discussion, ça doit pouvoir s’arranger. 

« Sur le long terme le problème est souvent d’ordre donner-recevoir. »

Comme je l’ai dit, je ne suis pas infirmière. Par contre il me semble qu’il y a des psy qui traitent ce genre de problèmes de couple.

« Il s’avère qu’il est plus simple pour vous de croire que la notion de plaisir supplante la notion d’échange dans vos rapports intimes. Aussi, vous êtes nombreux à penser que l’échange de plaisir devrait être satisfaisant. Et donc vous vivez particulièrement mal les infidélités de l’autre tout en n’étant pas vous-mêmes hermétiques à l’attrait d’autres partenaires. »

La notion d’échange, elle implique que l’on soit clair avec donner-recevoir. Ce n’est pas toujours le cas, comme tu l’as si bien fait remarquer.

En fait on ne donne pas de la même manière à tout le monde. On ne peut pas. Et il y a même des gens qui ne donnent qu’une petite part d’eux-mêmes, qu’ils morcellent en plus.

Avec la notion de plaisir mise en avant, on est davantage dans le prendre et dans l’instant fugace.

Donner-recevoir suppose de s’impliquer dans un instant nettement plus grand. Et qui demande plus d’investissement aussi.

Il faut pouvoir.

« Qu’est-ce qui à tes yeux vaut le plus la peine d’être vécu ? »

Pourquoi tu crois que je suis célibataire lol ! Je ne vais même pas répondre.

Mais en vérité, c’est comme un cercle avec des nuances. Avec beaucoup de nuances. On peut ne pas être totalement dans le prendre par exemple. C’est en fonction de ce que l’on est capable de donner-recevoir.

« Qu’est-ce qui serait mieux ? Un monde en noir et blanc ou un monde de nuances ? »

Moi je préfère tranché dans ce domaine. De loin. Mais je comprends le besoin de nuances.

« Et un jeune homme gentil qui est parvenu à faire son travail sur lui-même, bien qu’il ait encore des choses à apprendre et revoir ? »

On a tous des choses à apprendre. Ce serait super !

« Et donc, pas radin et qui apprécie les femmes capricieuses. »

Juste moi. Et je suis une gentille capricieuse. Il suffit de ne pas me contrarier.

« Ou tu te transformes en Super Râleuse. »

C’est mon alter ego caché, je le reconnais…

« Il te faut juste un homme qui t’offre des voyages, des bijoux, du parfum et des sacs et l’alter ego ne se montrera pas. »

Voilà, c’est tout. Je suis une femme simple.

« Et facile à séduire. »

Mais tout à fait, il suffit de ne pas déclencher mon scan. Une formalité.

« Il suffit de te montrer ce qui est pour ne pas le déclencher. Ce que tu n’aimes pas ce sont les gens qui se cachent. Et ceux qui se cachent ne sont pas dans le donner-recevoir. Ils sont dans les nuances. »

En vérité il y a le plaisir dans la notion d’échange. C’est le prendre qui a nettement moins d’importance.

« Et si quelqu’un avait besoin de toi pour fermer une vieille blessure ? »

Fermer ça veut dire que les trois quarts du travail ont été fait, je veux bien. C’est la totalité du boulot que je refuse de faire. Tu vois, je le dis franchement.

« Nous serons toujours là pour toi. Regarde devant toi et ne t’arrête ni ne te retourne. Il n’y a rien d’intéressant derrière. Tu comprendras ces mots. »

Merci Sélène.

Bonne journée à tous ;)  

  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
  • L’insouciance

    Bonjour à tous, « Rien de tel qu’un agréable moment pour se sentir comme …
  • La dévotion

    Bonjour à tous, « Tu es en train d’apprendre ce qu’est la dévotion,…
Charger d'autres écrits dans Amour physique

7 Commentaires

  1. Arc

    4 juillet, 2017 à 20:12

    Hello,

    Noir et blanc… c’est aussi fonction du point de vue : certains se pensent en symbiose avec ces sphères.. Cependant, ayant un niveau spirituel un peu plus élevé, moi je lis leurs « blanc » comme du gris.

    Les quelques personnes que j’ai eu la joie de rencontrer avec une qualité d’aura qui sort réellement du commun… il n’y a pas photo.

    J’ai remarqué qu’ils avaient en commun de ne pas se comparer à autrui, et qu’ils émanaient cette simplicité qui rime avec humilité… antinomique de cette avidité propre aux moi-je malades.

    À bientôt

  2. Cel

    3 juillet, 2017 à 14:18

    Coucou,

    Merci du partage.
    Il y en a un paquet d’écueils à guérir sur la 4ème montagne, dis donc.

    Qu’est ce qui pourrait expliquer qu’on arrive pas à recevoir, selon toi? Au delà d’un manque d’amour envers soi même (si on a travaillé dessus) ?

    Bises

  3. crystallia

    2 juillet, 2017 à 22:30

    Merci Flo.

    Bonne nuit à toi.

    Bise ;)

  4. Flo

    2 juillet, 2017 à 21:31

    Alors merci Sylvie, c’était une semaine très intense et enrichissante, pleine de questions en tous genres.
    Il me faudra surement revenir plusieurs fois sur ces articles et les récits de chacun.
    Bonne nuit,
    Bises

  5. crystallia

    2 juillet, 2017 à 21:25

    Bonjour,

    C’est le dernier article sur ce thème pour l’instant.

    Je suis contente qu’ils aient pu aider certains d’entre vous alors merci pour vos retours.

    Bise ;)

  6. myriam

    2 juillet, 2017 à 11:09

    Bonjour,Sylvie:

    Je suis comme Djayanna, j’aime bien ton répondant.J’aime la franchise aussi.
    Moi, mon mari avait _oui besoin d’^^etre aimé.
    Au début de notre relation, tout allait bien.Il était aimant,tendre, et pas radin.
    Puis quand notre fils est né, il y a 13 ans_il est devenu petit à petit,moins tendre, moins aimant, égoiste et radin.
    Jusqu’à être méchant- vraiment.¨( son côté ombre, est ressorti.
    Inconsciemment, il était redevenu, le petit enfant qui n’avait pas u d’amour de la part des on papa_ qui n’en avait pas eu non plus.
    Heureusement, moi, je suis sauveur et j’ai pu nous sauver moi et lui.
    Mais je comprends Sylvie que tu ne choisisse pas cette voie.
    Car ça a duré 13 ans _donc 2 ans pour en sortir.
    Maintenant, il accepte petit à petit de s’aimer et donc il réapprends à aimer_ pour notre plus grand bonheur.
    Effe »ctivement, donner donne un trés grand plaisir_même si j’aime bien recevoir.
    Et bien sûr, la notion de donner-recevoir, change aussi:il comprends que donner sans attendre en retour,confère beaucoup de plaisir.
    Et il accepte mieux de recevoir aussi puisque la notion de je m’aime et je suis digne de recevoir prends tte sa place.
    Donc, les nuances s’estompent pour laisser la place à noir et blanc.
    Tout s’apprends et il faut juste laisser le temps et donner le temps à l’AMOUR.
    Une chose aprés l’autre.
    En tout cas, ‘ »les montagnes » sont un super article qui fait réfléchir,et remet les choses en place.merci
    Bonne journée

  7. Djayanna

    2 juillet, 2017 à 8:02

    Bonjour!
    Tu me fait rire Şylvie! J’aime trop ton répondant et ton franchement parlé!
    Sacré article! En lisant, je me rend compte que j’ai vécu la plupart de ces situations, et au final tu résume tout ce que la vie m’a enseigné depuis 2 ans!! Je suis contente car toute les conclusions et leçons que j’en ai tiré ce retrouve dans ce post. Cela me poussée et me motive à continuer à m’écouter et à me faire confiance! Merci!

    Beau dimanche a tous
    Bisous

Consulter aussi

Les règles du jeu

Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et les oiseaux chantent. « Tu es co…