Accueil Spiritualité Fast fashion ?

Fast fashion ?

18

Fast fashion ? 17070205310317181815126639

Bonjour à tous,

« Est-ce que tu rencontres un souci en ce moment ? Quelque chose dont tu voudrais que nous parlions ? », me demande Elédahiel.

Non…

« Tu vas voir si tu trouves que ta peau a un meilleur aspect avec cette nouvelle crème. »

Oui voilà…

« Pas de souci majeur, assombrissant le paysage donc ? »

Non, rien de tel actuellement.

« Tu as trouvé de quelle manière éviter que les collègues de travail ne te disent, j’ai le même haut ou ma compagne a le même haut, sans avoir à te ruiner. »

J’ai fait du shopping dans d’autres boutiques dernièrement, dont une que je ne connaissais pas mais où on va vite me connaitre ! C’est mieux comme ça. Le désavantage de la fast fashion, c’est que comme ce n’est pas cher, tout le monde y va.  Mais dans certaines petites boutiques les collections ne sont pas renouvelées rapidement. Donc quand on aime faire les magasins souvent, on est un peu frustré.

Dans ce magasin, il y a un bon rythme de renouvellement. Et dans quelques autres aussi.  Sans que la moindre robe ne coûte 200 €. Non parce que je sais comment ne pas avoir les mêmes vêtements que les collègues, mais il me faudrait une superbe augmentation.

« Oui mais tes collègues ont les mêmes goûts que toi. Elles vont te poser des questions. »

Je leur dirai où. Il y a très peu d’articles par modèles dans ces petites boutiques. Chacune peut trouver ce qu’il lui faut.

« Certaines préfèrent commander pour éviter que les collègues ne portent les mêmes vêtements qu’elles. »

Moi je n’aime pas attendre en fait. Donc j’aime acheter en boutiques pour pouvoir repartir avec mes vêtements. Quand il y a des retouches à faire, je n’achète pas, cela me frustre. Je veux partir avec ce que j’ai acheté ! 

« Néanmoins, au-delà du fait d’avoir des vêtements originaux, tu voulais surtout des vêtements dans lesquels te sentir bien et qui soient un peu différents de ce que tu retrouves dans les chaines fast fashion. 

Nous avons noté une tendance récente chez toi. C’est comme avec ton maquillage et surtout celui de tes ongles. Tu aimes les teintes claires voire discrètes. De plus en plus. »

C’est vrai.

« Les gens trouvent que tu as l’air de ne pas avoir de problème. Presque en paix. »

C’est bien, non ? C’est mieux que d’être tourmentée. En ce moment je rencontre surtout des difficultés que je peux gérer. Alors je les gère, l’une après l’autre.

Il faut que je gonfle les pneus de la voiture…

« Tu continues de porter un nombre limité de bijoux à la fois. La tendance est à la superposition, aux multiples petites bagues.  Ce n’est pas ce que tu portes. Du coup on remarque aussi que tu changes de bijoux tous les jours. »

Un jour je vais finir par avouer mon grand secret, j’ai gagné au loto et je continue de venir travailler pour le plaisir. Non ? Pas crédible ?

Ah non, j’avais oublié, c’est le riche notable qui me donne plein de cadeaux ! Le riche notable marié en plus, c’était ça ?

« Ta mère avait le même problème. »

Ma mère avait trois tonnes de fringues et un salaire de fonctionnaire.  Les collègues ne comprenaient pas et faisaient des réflexions. Ma mère coud. Et c’est la reine du shopping. Elle connaissait toutes les boutiques, surtout celles où dénicher des trésors qui avaient l’air de coûter une fortune.

Elle a créé des robes pour ma sœur et moi qui faisaient jaser les gens aussi. Ils ne savaient pas qu’elle les avaient faites.

« Toi tu ne couds pas. »

Non, moi j’ai hérité du titre de maman. Je ne vais pas pouvoir acheter 10 robes à 200 € chaque mois. Par contre, je sais comment faire en sorte qu’on croit que c’est ce que je fais lol !

« Tu viens pourtant de céder plus de la moitié de ton dressing aux personnes en état de nécessité. »

Il ne faut pas jeter les vêtements dont on ne veut plus. On peut donner facilement, il y a des bornes un peu partout. Je dois trier mes chaussures aussi.

Je suis contente, j’ai conservé ce que je veux porter. Et j’ai décidé d’acheter avec un autre état d’esprit.  A un moment donné, je voulais juste éviter d’avoir à remettre éternellement les mêmes choses. Résultat, je me suis retrouvée avec un nombre de pièces ridicule, je m’en rends compte.  Au point que l’armoire reste bien remplie malgré le délestage. 

Et maintenant que j’y pense, vous avez essayé de m’en parler, je n’avais pas compris sur l’instant.

Même ma mère en arrivait à me dire, toi tu as tellement de vêtements…

« Fini de suivre les rythmes de la fast fashion ? »

Je ne me rendais pas compte. Aujourd’hui, je veux juste être bien dans ce que je porte, que ça me plaise vraiment et que je prenne plaisir à le reporter. Je veux dépasser le fait d’avoir du mal à porter deux fois la même tenue. Et je sais que cela n’est pas lié aux vêtements en vérité.

« Effectivement. C’est lié à la manière dont tu te perçois et à la projection que tu as de toi sur le plan social. Les deux ont évolué au cours de ces derniers mois.  Paradoxalement tes ennuis de santé t’ont amené à te considérer avec plus de bienveillance.

Tu as moins d’attentes personnelles et tu es moins dure envers toi alors tu penses moins en terme de performance et davantage en termes de confort et de bien-être.

Tu ne t’en souviens pas ou cela te semble normal mais depuis la fac tu pensais en termes de performance et tu te jugeais sous cet angle.

Changer de tenue tous les jours est une façon de se dire, je peux être ce que je veux, avoir ce que je veux, faire ce que je veux, je maîtrise.

La maladie t’a rappelé que l’essentiel, tu ne le maitrises pas. Loin de tomber dans le piège du déni et de la victimisation, tu as su te demander de quelle manière tu pourrais être bien malgré tout et tu t’es également demandée pourquoi tu traversais une telle épreuve.

Même certains médecins ne pensaient pas que les problèmes que tu évoquais pouvaient être réels.

Tu penses trier tes sacs également ? »

Je crois que ce n’est pas nécessaire.

« Il n’y en a pas que tu ne souhaites plus utiliser ? »

Non.

« On pourrait regarder. Pour voir. »

Plus tard ?

« Le weekend prochain ? »

Si près !

« Pour rester sur la belle tendance. »

Lol, de toute façon je ne sais plus où les mettre. Pourquoi pas.

« Si certains sont en bon état mais que tu ne les utilises plus, propose-les à ta sœur. »

Ok, merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

PS : c’est mon anniversaire !!!

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

18 Commentaires

  1. crystallia

    6 juillet, 2017 à 2:34

    Bonsoir Alex,

    C’est marrant que tu poses cette question car j’ai eu envie de me faire belle hier et je me suis offert une journée soins.

    Et je me dis que je devrais remettre ça le mois prochain lol !

    Merci à toi.

    Bise ;)

  2. Alexandra

    5 juillet, 2017 à 20:44

    Avec un peu de retard, je te souhaite un très bel anniversaire !!! Quel jolie tenue as tu choisie pour ce jour spécial ? :-)
    À vite !
    Alexandra

  3. crystallia

    5 juillet, 2017 à 10:44

    Bonjour Lara,

    Merci à toi, tu as raison, ça fait du bien de s’alléger !

    Bise ;)

  4. Bluebird

    4 juillet, 2017 à 22:13

    Bonjour Sylvie,

    :)
    Mon clavier est limité, mais imagine plein de smiley, de fleurs et d’étoiles pour t’ honorer en ce jour spécial !

    C’est un drôle de chouette article. Youpi et bravo pour la penderie rangée, allégée. C’est une sacrée étape, non ? ( ca fait bien un an qu’on parle de ranger nos penderies dans les commentaires de ton blog ?)

    J’honore la Magnifique Femme que tu es, qui déploie sa maturité et sa beauté un peu plus chaque année !

    Et vive les évolutions identitaires marquées par les habits ;)

    Bises
    Lara

    PS: un message d’encouragement : je découvre que ça peut être formidable d’avoir 40 ans. J’adore ça !

  5. crystallia

    4 juillet, 2017 à 21:49

    Bonjour Tâm,

    Ca me fait très plaisir !

    Merci à toi !

    Et je te confirme, je passe une très bonne journée.

    Bise ;)

  6. Tâm

    4 juillet, 2017 à 20:57

    Bonsoir Sylvie,

    Je tenais à te souhaiter un joyeux et bel anniversaire! J’espère que tu en profites bien! ;)

    Bises.

  7. crystallia

    4 juillet, 2017 à 20:07

    Coucou,

    Il fait beau et chaud en cette journée !

    Merci à vous tous !

    Bise ;)

  8. djayanna

    4 juillet, 2017 à 20:04

    bonsoir !!

    Bon Anniversaire Sylvie !

    Bisous

Consulter aussi

Une toile

Bonjour à tous, Hier après-midi j’ai peint. J’ai rempli de couleurs une jolie …