Questions

6

Questions 17071201075617181815145737

Bonjour à tous,

Faisant face à un problème personnel, j’ai été récemment amenée à me demander où pouvait se trouver ma place sur cette Terre.

Une question existentielle apparue alors que je comprenais doucement que mon véritable problème ne se situait pas dans la situation en cause mais bien en moi.

Mes douleurs aux oreilles sont revenues l’espace d’une journée et j’ai rapidement réalisé qu’aucun choc auditif n’avait pu les déclencher. Je savais que cet inconfort était lié à ce que je ressentais.

S’est alors fait sentir une vive frustration que j’ai été absolument incapable de canaliser et gérer. J’étais mal et je ne voulais simplement pas le rester.

J’ai fait appel à mes guides bien sûr. Ils sont même venus à moi. M’ont expliqué que je pouvais me sentir mal, que je ne devais pas m’en vouloir (ce qui était le cas et ne faisait qu’ajouter à ma frustration). Ils m’ont rappelé que devant une impasse, ils pouvaient m’adresser un rêve éclairant si je sollicitais leur aide.

J’ai écrit dans mon carnet, j’ai dit voilà ce qui ne va pas, qui me contrarie. Ils m’ont répondu et leurs mots m’ont aidé à prendre un peu de recul. Ce que je ne sais pas faire quand je suis contrariée.

J’avais parlé avec des proches mais cela ne m’avait pas soulagé.  

Le lendemain matin, j’étais toujours mal. Mais quelques heures après, la situation m’est apparue sous un jour nouveau et j’ai commencé à me détendre. C’est alors que j’ai compris que je me posais la question de ma véritable place ici bas.

Que suis-je venu chercher ?

Je n’avais pas encore pris la mesure des trois questions.

Qui suis-je ?

Que suis-je venu apporter ?

Que suis-je venu chercher ?

Je me suis efforcée comme vous autres de répondre à la première question au travers mon cheminement spirituel.

En avançant dans cette quête, je me suis vue répondre à la deuxième question, pas à pas, jour après jour.

Me reste la troisième, elle demeure sans réponse à ce jour et je sens que j’ai besoin aujourd’hui de me pencher dessus.

Que suis-je venu chercher ?

Et il ne s’agit pas de trouver une phrase de réponse, il me faut obtenir ce que je suis venu chercher.

En me penchant dessus, je vois apparaitre un chemin différent, très éloigné de mon chemin actuel et pourtant, je vois en quoi les deux se rejoignent car ce que l’on apporte et ce que l’on cherche sont liés et « on » me dit que c’est toujours le cas.

Ok. Je comprends pourquoi je sentais la fin d’un cycle et je suis soulagée de réaliser  cela me réjouit de voir mon chemin spirituel évoluer peut-être, en même temps finalement que ma voie matérielle.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    18 juillet, 2017 à 2:00

    Bonsoir Lara,

    Merci à toi, puisses ces énergies te faire beaucoup de bien !

    Bise ;)

  2. Bluebird

    17 juillet, 2017 à 3:46

    Bonjour Sylvie,

    Très émue par ce post. Je n’aurai pas le temps de lire tout ce que tu as écris depuis ma dernière connexion ici.
    Je prends ce message comme un joli signe de résonance.

    Merci de reposer ces questions.

    Je te souhaite beaucoup de joie à cheminer vers tes réponses.
    Et …une très belle suite d’été !
    Je vais être hors connexion numérique la plupart du temps.

    Je t’embrasse
    Lara

    PS : Je me réjouis de prendre un vrai long temps de ressourcement en montagnes. Pour moi, c’est un peu comme les énergies de la cascade idéale, je vais faire le plein :)

  3. crystallia

    16 juillet, 2017 à 21:45

    Bonjour,

    Ce sont des questions aussi profondes que larges oui.

    Je m’aperçois de plus en plus que je n’ai pas fini de répondre aux trois lol.

    Mais je vais prendre le temps.

    Merci à vous toutes.

    Bise ;)

  4. passeuse

    16 juillet, 2017 à 15:52

    bonjour sylvie:

    Je suis trop contente pour toi!
    ça’y'est,tu commence à comprendre « le pourquoi, du comment » et donc, ton état s’améliore.
    Hé, oui, il en faut de la patience,de la cogitation,des expériences, de la douleur aussi parfois , pour arriver à comprendre.
    Ce n’est pas simple,et ça serai trop facile!
    Nous avons tous la possibilités de répondre à ces questions ou pas:il y a tellement de possibilités puisque nous évoluons tout le temps.
    Tu finiras par trouver la réponse à ta dernière question.
    Puisque tu cherches, tu trouveras; laisse toi juste le temps!
    aller de l’avant ds la joie et le Lächer_prise,en accueillant ce qui vient.bises

  5. Eve

    16 juillet, 2017 à 11:58

    Bonjour Sylvie,

    Je suis aussi contente pour toi. Finalement, tu sembles accueillir le changement avec enthousiasme.
    Je lisais dernièrement ton post « au pays de candie ». Je le lisais car j’ai compris tes mots ainsi que ceux de Lauviah lors de ma consultation. Moi aussi, je suis prête pour le changement avec du travail bien-sûr. Alors je t’encourage sur ton chemin.
    Bise :-)

  6. Emilie

    16 juillet, 2017 à 9:32

    Bonjour Sylvie,
    Je crois que la question de ce que l’on cherche, on peut se la poser toute sa vie, ainsi de suite car cela ne peut pas se résumer à une sorte de statut immuable. Les 3 questions sont aussi toutes liées car on est quelque part ce que l’on apporte et ce que l’on recherche se trouve dans ce que nous avons désiré apporter. Seulement, nous ne sommes pas uniquement ce que nous donnons et tout ce que nous recherchons n’est pas dans ce que nous avons pu apporté à un moment T; donc qui sommes nous ? Il y a longtemps que l’on m’a dit que tous les problèmes que je voyais à l’extérieur étaient à l’intérieur …
    Sur ce chemin on trouve « qui on veut être » et quel Etre s’est manifesté en nous ou quel mal être, quand on n’entend pas qui on désire Etre. Parfois on ne trouve pas à la base du « ce que l’on a apporté », ce que l’on recherchait (c’est plus facile quand on a une famille aimante pour démarrer) et il faut aller chercher plus loin et ne pas s’attendre à recevoir sous la forme que l’on espère.
    Parfois on ne reçoit jamais sous la forme espérée mais sous celle « possible » et c’est ce « possible » qu’il faut concevoir pour trouver ce que l’on recherche dans ce que l’on apporte.
    Je crois que je sais cela depuis longtemps à l’exception près que je ne voulais pas concevoir que « impossible » faisait partie des cartes.
    Concrètement, ce n’est pas sensé d’admettre possible sans impossible et toi tu le sais parfaitement Sylvie puisque tu préfères noir et blanc.
    Parfois avec des arrangements on peut faire du gris clair ou du gris foncé et recevoir des compensations à ce que l’on était venu chercher et qui n’est pas là. Un peu comme dans la chanson « mais t’es où, pas là ! »
    Alors est-ce la personne que nous sommes, qui est la bonne ?
    Ce sont des questions difficiles car il y a tellement de possibilités d’être et de variantes qu’honnêtement mon cerveau humain n’en n’a pas la mesure. Hier on m’a montré que la joie était indispensable dans cette partie.

Consulter aussi

Midi à midi

Bonjour à tous, Sammael me demande quel est mon signe astrologique. Je suis cancer, mais p…