Accueil Spiritualité A toi de choisir le monde dans lequel tu veux vivre

A toi de choisir le monde dans lequel tu veux vivre

2

A toi de choisir le monde dans lequel tu veux vivre 17071404084317181815148673

Bonjour à tous,

Cette semaine, que nous passerons au Diamant (fini la Thaïlande lol), je vais vous partager quelques uns des messages qui m’inspirent actuellement et qui m’aident à réaliser un certain travail sur moi. Ce travail doit me permettre de me sentir bien tout en restant consciente de ce qui peut se passer autour de moi, que les évènements me semblent positifs ou négatifs.

« A toi de choisir le monde dans lequel tu veux vivre »

Celui-ci je l’ai reçu alors qu’une fois de plus j’étais choquée par le contenu du partage d’un de mes contacts Facebook.

Certaines personnes aiment les articles percutants assortis d’images chocs sur divers sujets. Je ne saisis pas toujours la pertinence de ces partages dans ce contexte particulier et me demande souvent quel en est le but, susciter le débat , informer ou simplement interpeller de sorte que quelqu’un remarque que l’on poste régulièrement du contenu.

Pour ma part je poste chaque jour une photo, un paysage. Bien plus rarement je poste des photos de moi et jamais je ne publie de photo de mes proches.  Je ne parle pas de mes lectures, de ce que je fais le soir ou le weekend, des derniers films que j’ai vu.

Je poste une photo chaque matin avec un message doux tel que, passez une agréable journée.

Je ne fais pas cela pour montrer mes photos ou parce que je n’ai rien de spécial à dire. Au départ je le faisais pour trouver du courage. Le courage de montrer à des personnes que je connais le monde tel que je peux aussi le voir.

Aujourd’hui je montre le monde dans lequel j’ai envie de vivre. Pas un monde beau, propre, dépourvu de nuances. Un monde dans lequel on a du temps, où on peut prendre du plaisir et où on est heureux d’être soi.

C’est ce monde-là que je veux montrer au travers mes photos et c’est dans ce monde-là que je veux vivre.

De quelle manière traduire cela concrètement, autrement qu’en prenant des photos ?

Eh bien, j’ai été amenée à réaliser ces dernières semaines que contrairement à l’écrasante majorité des gens qui m’entourent (à les croire), moi j’ai le temps de faire ce que j’ai envie de faire. Et ça tombe bien, la plus grande qualité des personnes introverties est que le monde intérieure est si vaste, si riche, qu’il y a toujours des choses à faire, créer ou contempler que ce soit seul ou accompagné.

Parce que c’est drôle, quand on avance une idée ou qu’on se dit, j’aimerais bien ceci ou cela, on trouve des gens sur notre route.  Et sans avoir eu besoin de modifier notre propre rythme ou de nous adapter à telle ou telle circonstance.

Ceci dit, il y a aussi des moments où on se dit que dans la vie aussi on peut se sentir choqué par les comportements d’autrui, comme avec les partages Facebook.

J’étais à la plage il y a peu, j’étais allée seule et sur un coup de tête en constatant que le soleil brillait haut dans le ciel dégagé. Tandis que je me délassais en achevant mon sandwich, une famille est arrivée. Sans rien d’autre que des plats à emporter à la main et les maillots de bain qu’ils portaient.

Ils se sont assis où ils pouvaient autour de moi et la mère a fait manger sa toute petite fille sur propres tongs, par terre.

Aucun n’était correctement installé, le fils adolescent râlait et la grand-mère semblait honteuse et embarrassée par le spectacle qu’ils offraient. Elle ne cessait de me regarder. Elle regrettait qu’ils n’aient pas emporté tout ce dont ils auraient eu besoin.

Pour ma part je ne vous surprendrai pas en vous disant qu’il y a une natte pour poser les affaires et de quoi s’asseoir en permanence dans ma voiture. Il faut que je songe à acheter la lampe de poche, j’oublie systématiquement. Arrêtez de rire.

C’est l’attitude du père de famille qui m’a surprise dans ce contexte. Lui, il était bien. Pas les autres et surtout sa fille aînée et son fils. Mais peu importait, ils étaient déjà là, ils n’allaient pas repartir.

Pour moi c’est important d’être bien. Je veux dire, c’est vraiment important. Du coup j’aime que les autres aussi soient bien. Dans la mesure du possible je pense que c’est bien aussi d’essayer de faire en sorte que tout le monde le soit.

Je suis bien consciente de la difficulté mais on peut discuter et ainsi on découvre que sur certains points, chacun peut rejoindre  l’autre.  Et quand ce n’est pas possible, c’est souvent que le problème est plus profond en vérité. C’est ce que j’ai pu expérimenter. Personne ne se fâche réellement pour le simple choix d’une plage.

Le but de ce travail que je fais actuellement vise aussi à me permettre d’accepter avec mon cœur qu’il est normal de ne pas s’entendre avec tout le monde.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Pars, pour ne revenir jamais

    Bonjour à tous, Sous le soleil radieux, Dansent les Fées du jour pluvieux, Les Fées du jou…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
Charger d'autres articles liés
  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Pars, pour ne revenir jamais

    Bonjour à tous, Sous le soleil radieux, Dansent les Fées du jour pluvieux, Les Fées du jou…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

2 Commentaires

  1. crystallia

    18 juillet, 2017 à 1:59

    Bonsoir,

    Tu as raison de prier pour ceux que tu aimes.

    Chacun viendra en son temps.

    Bise ;)

    Répondre

  2. passeuse

    17 juillet, 2017 à 9:35

    Bonjour Sylvie:

    Et moi ,j’ajouterai » peut importe ce qui se passe dehors,peut importe ce que l’on te propose,tu as les moyens de faire en sorte que ta vie te satisfasse »
    C’est accroché ds ma bibliothèque,ds un tableau que j’ai fait.
    Et ça reflète tout à fait notre mode de vie actuel;si pour moi;je me rends compte que notamment pour le travail ‘ je n’ai jamais eu besoin de chercher et ils se sont arrêter à chaque fois que j’en ai eu besoin où que j’avais une nouvelle envie)
    MAINTENANT,mon mari adhère et effectivement les les choses arrivent.
    Pour ma fille, elle est aussi en train d’apprendre la vie et c’est plus difficile car elle n’accepte pas encore tout.
    Moi aussi, je voudrai que tout le monde soit heureux mais j’ai compris à travers d’expérience que tu ne peux pas forcer les gens à e^tre heureux_ comme tu l’aies.
    Car chacun à sa propre dimension du mot heureux_ ce qui est bon pour toi, ne l’est pas forcément pour un,une autre car il ou elle n’aura pas la capacité ( au vu de ces expériences de vie) d’être heureux au me^me niveau que toi.Pou eux, ils sont heureux ou crois l’e^tre ou se contente de ce qu’ils ont par ce qu’ils sont limités .
    Le mieux à faire, c’est de justement « ne rien faire », juste être gentil, empathique avec tous ces gens,et c’est tout.
    C’est à eux ou pas de « avancer sur leur rte » et même si, ils ne vont pas vite_comme toi_ils avancent à leur rythme.
    C »est ce que je constate tous les jours autour de moi et c’est toi en plus de mes expériences qui m’a dit  » un jour , tu penseras, plus à toi qu’aux autres.
    Et effectivement, j’ai compris que même si je voulais trés fort faire le bonheur de tout un chacun, c’est à chacun d’eux d’avancer pour faire leur bonheur.
    Et crois_moi, ce n’est pas faute d’avoir essayer:avec ma famille, mes amis(e), mais il y a des limites qu’ils ne peuvent ou ne veulent pas franchir,alors tant pis!
    La vie se chargera ou pas de les faire avancer mais ça ne m’empèche pas de mettre des bougies et de prier pour tous_ connu ou inconnu.bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Souhait du jour

Puissé-je toujours être touchée par mille et une petites choses, même banales. Puissé-je a…