Accueil Spiritualité Repérer les méduses

Repérer les méduses

5

Repérer les méduses 17072310431617181815164591

Bonjour à tous,

« Alors ma douce enfant, il fait beau, il fait chaud et les oiseaux chantent toujours ? », me demande Elémiah.

Oui.

« Ton frère t’a demandé ton secret pour être tranquille seule à la plage. Tu ne crains pas les méduses de plage ? »

J’ai une pochette étanche. Elle ne quitte pas mon cou quand je suis seule. Et dedans se trouvent les clés de la voiture. Où m’attendent sagement portefeuille et téléphone quand je me baigne insouciamment.   

Dans mon sac, un cadeau publicitaire sans la moindre valeur, il n’y a rien qui puisse satisfaire ces fameuses méduses. J’entends encore, elle se baignait tranquillement quand au loin elle a vu quelqu’un partir avec son sac.

Si quelqu’un part mon paquet de mouchoir, ma crème solaire et mon magazine, je ne serais pas ravie mais au moins je pourrai rentrer.

Il y a des femmes qui viennent à la plage avec le sac de marque et les bijoux en or. Je n’amène rien de tel.

« Toi tu as même un parasol dans ta voiture. »

On ne sait jamais, je pourrais un jour ne pas trouver de place sous un arbre. Or j’ai déjà largement parlé du fait que je ne supporte pas bien le soleil. Je suis contente d’avoir trouvé ce parasol.

« Il ne te manque que la brosse pour ôter le sable. »

Il faut que j’en achète une…

Tu as vu l’état de ma voiture ? Je la fais laver la semaine prochaine !

« Et la laver toi-même ? »

Avec cette flemmingite dont je peine à me débarrasser…

« Un mal chronique qui se réveille par intermittence. »

Tu sais déjà…

« Il existe un remède efficace. »

Vraiment ?

« Oui, c’est le courage. Celui qui est lié à la volonté. »

Ah ce remède-là !

« Oui, celui-là. »

Est-ce qu’on ne dirait pas que le flacon se vide plus vite devant les tâches rébarbatives ?

« Il peut se remplir tout aussi vide, pas besoin d’aller à la pharmacie. »

Lol !!!!

« Tu sais, prendre soin de toi et de ton environnement pourrait ne jamais paraitre rébarbatif avec un autre état d’esprit. Tu préfères que la voiture reste propre donc tu fais en sorte qu’elle le soit.

Certes tu as le choix et ce n’est que la voiture. Nous constatons toutefois que la queue au supermarché n’est plus le moment ennuyeux du début de soirée. »

Je fais comme je ne sais plus lequel d’entre vous m’avez conseillé, je vais deux fois dans la semaine et à des moments où je ne suis ni fatiguée ni pressée.

Et entre temps, je me débrouille avec ce que j’ai déjà acheté et qui effectivement est toujours suffisant.

J’aime bien cette méthode, je dois dire qu’elle me convient tout à fait. Comme ça avant d’aller faire les courses, puisque je sais que je ne retournerai pas tout de suite au supermarché, je prends le temps de penser à ce que je veux et ce dont j’ai besoin.

Mais même dans d’autres domaines j’observe que cela me fait du bien d’être organisée. Cela me détend. J’aime mieux quand je n’ai pas besoin de courir de manière inefficace finalement puisqu’il reste toujours des choses à faire.

« Comme quand tu établis un budget vacances. »

Lol, c’est rassurant pour moi en fait. J’ai besoin de savoir qu’il y a une somme que je peux dépenser sans me poser de question. C’est pour ça que je fais comme ça.

En vacances j’aime que tout soit facile. C’est pour cette raison que je préfère des formules onéreuses au départ mais avec lesquelles je peux me contenter de prendre mes photos sans penser à rien. C’est à dessein lol.

Ce n’est pas le luxe que j’aime, c’est le confort et la facilité. 

Vacances au camping où il faut s’occuper d’organiser le lieu de vie, les repas, gérer la vaisselle aussi, ce ne sont pas des vacances. Pour moi.

Les vacances c’est quand je me lève le matin, que je me prépare sans me soucier du lit à faire ou de l’état de la chambre et que je vais prendre un petit déjeuner qui m’attend.  

Je me souviens que je lisais le descriptif d’un voyage en Namibie, au travers le désert, se voulant d’exception. Je me tâtais, sachant ce que faire ce voyage impliquerait concrètement pour moi. Et dans les commentaires je lis, tout le monde était sympa mais ceux qui refusent d’aider en faisant la vaisselle sont lourds.

Un voyage à 5 000 € et il faut faire la vaisselle ?  Je ne crois pas non.

Pour autant et c’est un peu paradoxal, je déteste que la journée soit organisée à la minute près.

« Ce sont les contraintes qui t’ennuient. »

C’est juste…

« Eh bien, tu sais déjà qu’elles peuvent t’apparaitre différemment. Cela ne t’ennuie pas de te baigner avec ta pochette étanche. Ou de savoir que tu n’iras au supermarché que deux fois maximum dans la semaine.

Du moment qu’une contrainte a du sens pour toi, elle n’en est plus une. Tu le savais aussi ?

Tu en avais conscience ?

Tu n’aimes pas faire la vaisselle d’une manière générale et encore moins en vacances. A priori en vacances tu as le choix de ton environnement. Et de ton emploi du temps.

Dans un groupe il serait difficile de se soustraire d’un minimum de tâches à accomplir à horaires fixes.

C’est que cet environnement ne serait pas le bon pour toi. Car en réalité ici la contrainte difficile c’est de tout faire pour s’entendre avec le groupe du début à la fin du voyage.

Cette contrainte-là, dans un environnement aussi particulier qu’un trek en plein désert serait lourd à gérer pour toi.

Si tu voyages en groupe, mieux vaut effectivement que confort et facilité te permettent de gérer comme il faut la contrainte principale.

Par contre, avec un groupe de personnes choisies, tu ferais la vaisselle presque sans broncher. »

Lol, c’est vrai.

« Ce qui importe c’est que tu saches toujours choisir l’environnement qui te convient. Des méduses de plage, tu sais te protéger. Apprends à les repérer aussi dans un environnement plus grand, avant qu’elles ne s’en prennent à toi.

De cette manière tu sauras comment te sentir toujours à ta place sur cette Terre.

Et tu n’oublieras plus que tout le monde est à sa place quoiqu’il arrive. Toi aussi donc.

Passe une belle journée. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres articles liés
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
  • Les choses de la vie… Bref.

    Bonjour à tous, Elédahiel, c’était quoi cet affreux rêve ? « Il ne t&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    27 juillet, 2017 à 18:42

    Bonjour Emilie,

    Lol, révélateur en effet !

    Merci à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  2. Emilie

    27 juillet, 2017 à 9:12

    Coucou Sylvie,
    Je crois qu’en matière de courage et de volonté tu sais te donner les moyens, quand il s’agit de garder du plaisir à te nourrir en créant tes propres recettes. Je crois que toutes les capricieuses sont douées pour obtenir ce qu’elles veulent quand c’est important pour leur bien être et qu’elles savent se donner les moyens.
    Le lapsus du flacon qui se remplit vide m’a amusée :
    « Est-ce qu’on ne dirait pas que le flacon se vide plus vite devant les tâches rébarbatives ?
    « Il peut se remplir tout aussi vide, pas besoin d’aller à la pharmacie. » »
    J’espère que tu vas vite trouver le beau bateau pour naviguer à l’abris des méduses et des vagues.

    Répondre

  3. crystallia

    26 juillet, 2017 à 3:35

    Coucou !

    Moi aussi je me sens poussée à agir dans le sens qui me convient de manière plus prononcée.

    Alors je suis le mouvement.

    Merci à vous pour vos mots et bon courage à toi Alexandre, je te souhaite du succès dans tes démarches.

    Bise ;)

    Répondre

  4. alexandre

    25 juillet, 2017 à 15:55

    Bonjour Sylvie,
    J aime ton article sur les « méduses ».… J aime aussi l ordre ,la dessus tu as trouve le bon mot c est rassurant. Bj’eprouve le même sentiment ,je pense cela doit être su a mon besoin de contrôler ce qui peut l être et de relativiser ce quine l est pas (maladie,mort d un proche etc). Ce matin , suis allé a pôle emploi changer mes CV et m abonner aux alertes e mail pour les postes que je souhaite occuper. Je dois voir ma conseillère pour une annonce.Demain , j irais prendre rendez vous avec une assistante sociale pour savoir si je peux avoir un prêt a la CAF pour acheter une voiture car être fiche a la banque de France c pas évident. Bref , j essaie de m organiser et me fixe des buts bises

    Répondre

  5. passeuse

    25 juillet, 2017 à 10:02

    Bonjour Sylvie:

     » toujours choisir l’environnement qui te convient »:bien sûr, c’est comme celà que l’on se sent bien_pas agresser.
    Avec les bonnes personnes et ds un millieu où l’on se sent à sa place.
    En fait, l’état d’esprit joue un rôle important: suivant l’état d’esprit que tu as,tu te sentiras bien ou pas et les personnes avec qui tu es,tu les trouveras sympas ou pas.
    Et ds un bon état d’esprit ces personnes qui t’auraient ennuyées avant ne le feraient plu par ce que tu ne seraient plus connecter « victime ».
    Et quand à l’organisation, c’est certain, celà facilite vraiment la vie.
    Il ne sert à rien de courir partout; une chose après l’autre,comme celà tu te concentre sur ce que tu fais au lieu de penser en même temps à ce que tu aurais encore à faire.
    UNe activité faite ds la concentration et le plaisir _même une « corvée » se font rapidement. Ds un bon état d’esprit, c’est plus rapide et facile et ainsi les choses ennuyeuses ne le sont plus.
    J’essaie de prendre du plaisir à chaque chose que je fais et tout devient « magique »
    Je m’aperçois que j’ai toujours priviligié un environnement qui me convenait,à l’instinct et qu’à chaque fois que celà ne m’allai plus- on évolue tout le temps_j’ai rompu de suite, ainsi je me suis toujours sentie bien_quoi que je fasse où que je sois.
    Par contre, le coté pécuniaire,à chaque fois est  » parti » mais je suis et ma famille aussi_mais nous en avons fait une force.qui nous permet à chaque fois de nous en sortir.
    Ce n’a pas toujours était facile mais je sais que si je reste ds un millieu qui ne me convient plus, les mal a dit s’enchaînent.
    Et ma fois, les méduses, je n’en ai pas souvent rencontrer.
    c ‘est ce que j’espère pour ma fille_ à la rentrée des classes:un environnement qui lui convient.
    Merci pour cette belle page et à Elémiah_ toujours très enrichissant.
    bonne continuation sur ta rte .bises

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Mediaeval Baebes – My Lady sleeps

Bonjour à tous, Voici un des plus beaux titres, à mon sens, du dernier album des Mediaeval…