Accueil Spiritualité Extravertie ?

Extravertie ?

5

Extravertie ? 17072807462517181815176670

Bonjour à tous,

« Alors, c’est drôle n’est-ce pas, d’après ces deux nouveaux tests de personnalité, tu es une personne extravertie. », me rappelle Elémiah.

Ah oui, c’est bien drôle !

« Il n’y a que les introverties qui se permettent de chanter à tue-tête au travail devant les collègues médusés. Ou qui portent des chaussures jaunes fluos avec tout.

Tu n’as pas succombé au sac argenté en cuir ? »

J’en ai déjà un. Il est parfait en plus, je peux le mettre avec tout.

« C’est comme les minijupes et les talons hauts, parfaits en toute circonstance. Surtout pour dire, c’est moi la plus belle. »

Je n’ai jamais voulu faire passer un tel message.

« Non ? »

Non. 

« De toute façon c’est quand même toi la plus belle. »

Bien sûr, toujours. 

« Qu’est-ce qui s’est passé ? »

Je n’ai pas compris ce qui s’est passé. Sérieusement. Ou plutôt j’ai compris après. Ce n’est pas moi qui ai un problème. 

« C’est vrai. Tu n’es pas la plus belle et tu ne le seras jamais. »

Ne t’inquiète pas, je le sais.

« Mais d’autres auraient voulu être la plus belle. »

J’ai compris que je dois juste rester moi-même. Et moi, je suis une chipie. D’où la jupe et les talons. 

Je n’aime pas qu’on s’en prenne à moi.

« C’est normal. Et loin de rentrer pleurer dans ta coquille, tu as cherché une solution qui te corresponde. C’est bien. Et tu es restée toi-même. Tu as remis des pantalons. »

Lol !!!

Ceci dit, je ne lui a jamais rien fait et j’ai toujours été sympa avec elle. Je peux comprendre qu’on ne m’apprécie pas, pas qu’on devienne méchant envers moi.

Je me suis sentie trahie. C’est drôle non ? D’où la colère, je me sentais réellement trahie.

Heureusement que je commence à avoir du bagage. Et que vous m’avez aidé à gérer lol.

Aujourd’hui, j’ai envie d’aller de l’avant. Et de me tourner vers autre chose. Pour accueillir d’autres choses.

« Tu n’as pas douté de toi, parce que tu commences à avoir du bagage comme tu dis. Mais à un autre niveau tu t’es découragée. »

Oui. L’impression de ramer dans le vide…

Pour quoi faire ?

Surtout quand je vois comment d’autres manœuvrent. Et je sais que je n’ai pas envie de faire de même. Alors oui j’étais découragée, je me suis dit, je ne vais jamais avancer, je prendrai ma retraite à 70 ans et j’aurai 3 francs six sous, comme cette collègue qui s’est retrouvée dans un placard pendant des années parce que financièrement elle ne pouvait pas prendre sa retraite.

« Tu as envie de prendre ta retraite à 70 ans ? »

Non, aucune. Ni travailler dans de telles conditions pendant encore plusieurs décennies.

« Aucune. »

Regarde ma mère. Je n’ai pas besoin de chercher loin. Je suis sure que certains lecteurs pensent que je suis juste une femme vénale. Mais regarde ma mère.

C’est simple, elle m’a encore dit tout à l’heure, j’étais à la Halle (ce n’est pas Chanel) et j’ai vu un très joli petit haut à 7 euros. Je lui ai répondu, super, montre-moi.

Et alors elle a souri tristement comme elle le fait bien souvent et elle m’a répondu avant de tourner le dos, je n’ai pas de sous.

Il y a deux jours c’est moi qui ai payé la facture d’électricité.

Elle se tourne vers moi parce que si elle se tourne vers mon père ça va mal se passer. Le même qui chaque fois que ma sœur lui demande 20 euros me répète, elle mange son héritage. 

C’est vrai que je parle beaucoup d’argent, mais je sais pourquoi j’y pense.

« Tu veux lui offrir le haut. »

Que veux-tu que je fasse d’autre ?

Et elle a travaillé des années durant, je n’invente pas, tu le sais. Tout ça pour quel résultat ?

C’est vrai, je ne veux pas me retrouver dans la même situation plus tard. 

« C’est pourquoi tu ne peux pas laisser le découragement te gagner. Tu vas aller au Japon l’an prochain ? »

Je ne sais pas, mon frère m’en a parlé, si un projet se monte, je ferai en sorte de pouvoir être du voyage. Mais seule, je ne crois pas.

« Tu es brillante, créative, curieuse et gourmande. Tu peux monter tes propres projets. Tu as bien créé une cinquantaine de recettes de biscuits. »

Lol !

« Nous, nous ne t’avons jamais reproché d’être une personne vénale. »

En vérité ce n’est pas l’argent pour l’argent qui m’intéresse.

« C’est le fait d’avoir de quoi vivre et non pas juste assez pour survivre. »

Exactement ! Ou pas assez comme ma mère. Elle me tuerait si elle savait que je raconte ça. Elle fustige la société, je vois les choses différemment.

Je pense que c’est à nous de faire des choix parfois courageux et c’est la raison pour laquelle je ne voulais pas rester en colère. Ou que je pense qu’il est illusoire d’attendre plus d’argent de l’état. Comme mon père qui se plaint qu’on n’augmente pas les retraites. 

Je pense qu’on a deux vraies options, juste deux. Soit on prend ce qui est et on fait avec. Soit on se donne le temps et les moyens d’aller vers autre chose même si c’est super dur.

Parce que pour autant que je vois, se plaindre, attendre, espérer, tout cela ne donne pas de résultat. Et même essayer peut ne pas donner de résultat. Mais c’est comme avec les biscuits, parfois il faut faire des ajustements voire modifier radicalement une recette.

Ce n’est pas en faisant toujours la même chose qu’on obtient des résultats différents. Mon père, il agit, mais toujours de le même manière. Il a peur d’aller au-delà de ce qu’il connait.

C’est une chance d’avoir créé ce blog et de prendre des photos, c’est ce qui m’a aidé à minimiser cette peur.

« Parfois il suffit que quelqu’un ouvre une porte. Tu sais ouvrir des portes assez grandes pour laisser passer plein de monde. C’est aussi ce qui ressort de ces tests que tu as fait récemment.

Tu ne te vois pas comme une personne extravertie n’est-ce pas ? »

Pas du tout !

« Continue d’ouvrir des portes. Ne te soucie pas de ce que peuvent penser les autres. Tes choix de vie font que les gens posent souvent un regard dur sur toi. Ne t’en soucie pas.

Le Japon en fleurs serait superbe en fond d’écran de ton ordinateur, tu ne penses pas ? »

Ah si ! On verra, je réfléchis à un voyage sous la neige. Je me tâte encore au sujet de l’hiver glacial mais j’y songe pour la beauté des paysages et les énergies différentes. Je vais voir.

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    30 juillet, 2017 à 2:11

    Bonjour,

    Merci beaucoup à vous pour vos avis et témoignages.

    Pour le Japon, ça me tente mais plein d’autres me tentent aussi lol !

    Tout est affaire de choix et de moyens mis en œuvre.

    De vision globale également, même si celle-ci peut évoluer.

    Bise ;)

  2. atellys

    29 juillet, 2017 à 23:33

    Coucou Sylvie

    Je suis d accord avec toi aussi. C’est à chacun de se prendre en main mais comme tu le soulignes cela suppose de avoir du courage mais aussi de savoir ce que l’on souhaite. Lorsque j ai commencé à travailler à 23 ans, j ai ouvert un compte épargne bloqué pour ma retraite. Ma mère à la époque m a dit mais  » avec cet argent que tu auras tu pourrais acheter au lieu de viser la retraite. » C’est sûr. Mais je sais bien pourquoi je ai fais ça. Je suis partie de chez mes parents. Je ne suis pas propriétaire des années après et cela ne intéresse toujours pas pour l instant. Il faut savoir ce que l’on on souhaite vraiment, bon moi je me projette toujours trop lol et les aléas de la vie fait que ce n’est jamais comme on l a programmé. Vivre au lieu de survivre voilà qui devrait être normal. Or nous sommes nombreux à être dans le second cas. Ceci dit je cherche une solution moi aussi pour changer ça… Ce qui impliquera de nouveaux choix radicaux mais je ne pense pas qu il existe un domaine dans lequel les efforts ne sont pas nécessaires à un moment donné.

  3. alexandre

    29 juillet, 2017 à 14:34

    Bonjour Sylvie,
    Suis MDR je me retrouve tellement dans ton article…
    Je pense que tu as raison quand tu parles des deux options vis a vis de l argent: perso, je fais avec ce que j ai mais actuellement fais en sorte de me tourner vers autre chose. Je pense que l état ne nous donnera pas plus d argent.En fait, la question qui se pose n est pas d en avoir plus mais de le gérer de la façon la plus intelligente possible.Je te rassure beaucoup de gens me regardent de façon dure suite a mes chois de vie lol Je déteste les gens qui aiment l argent pour l argent (genre je suis le plus riche du cimetière lol) et en font un outil de pouvoir et manipulation. Mes deux familles maternelle et paternelle se sont détruites pour avoir raisonner ainsi. Je crois que le mieux c est d être indépendant financièrement cela évite certains problèmes avec les proches. J ai même pris l habitude quand on me propose un service de refuser car je tiens trop a mon indépendance lol bref ton idée d’image sur le Japon est super et totalement gratuite MDR je blague je te souhaite de pouvoir effectuer ce voyage bises

  4. Marianne

    29 juillet, 2017 à 11:05

    Bonjour Sylvie.

    Le japon!!! j’y suis allez deux fois et je me suis senti si bien la bas que j’ai pleuré en rentrant en France…La première fois c’était la plus dur j’avoue, le retour en France a été terrible…M%ais c’est juste magnifique comme pays.Tant de contraste…j’adore me promener dans les temples et flanner dans les petit quartier…
    J’y retournerais, enfin j’espère, pour voir le koyo.Je souhaite juste y allez accompagner pour un fois (je voyage toujours seul :’( ) mais ça c’est une autre histoire…

    Bonne journée

    Bizz

  5. passeuse

    29 juillet, 2017 à 8:51

    Bonjour Sylvie:

    Oh!que je suis d’accord avec toi!
    C’est à chacun de prendre son destin en main:de faire tout pour y arriver_même si c’est difficile, comme tu dis.
    L’argent, c’ est vaste comme sujet: c’est drôle,on dirait que tes parents et les miens sont sur le même mode.
    Mes parents sont agriculteurs,ils ont travaillé tout le temps,jamais eu de w.end et encore moins de vacances
    Là, ils sont à la retraite,ils s’accordent enfin quelques petits plaisirs mais sont près de leur argent aussi_surtout mon père.
    On sent qu’ils ont manqué financièrement quand ils étaient enfant.
    Qu’ils ont eu des privations!
    ILs ont tellement travaillé qu’ils n’ont pas vu pass.er les années et je sais que mon père ,a pris du plaisir ds son travail.
    Pas les 10 dernières années avant la retraite où là, ils était plus tôt découragé et fatigué.
    Il disait qu’il était trop vieu pour changer les choses.
    Ma mère ne se posait pas de question non plus et maintenant, elle râle et subit tout le temps par ce qu’elle doit encore travailler à son âge .
    Elle voudrait faire pleins de choses mais ne les fais pas:
    Je ne comprends pas, elle conduit est autonome mais ne veut rien faire sans mon père.
    Elle voudrait voyager, elle ne le fait pas,elle ne va pas voir des expos, ni des spectacles, ni chîner,ni….rien.
    Pourtant, avant la retraite,elle disait à tout le monde:je ferai ça et ça.Elle ne fais rien que de se morfondre.
    Portant, je lui propose régulièrement de sortir, elle refuse à chaque fois.
    Elle dit que « c’est la faute de mon père par ce qu’il ne veut pas sortir avec elle.
    Finalement,mon père fait lui ce qui lui plaît:il marche avec un groupe,fais de superbes ballades t souvent, ils pique_niquent où vont visiter un village.

    J’ai pris un mari – sur le même mode que mon père pour l’argent ‘ plus tôt_ fourmi_ même limite radin au début( mon mari aussi a manqué quand il était petit).
    Heureusement, nous avons maintenant un autre mode de rapport avec l’argent et la vie.
    C’est à chacun de se prendre en main.bises

Consulter aussi

Après un long et doux weekend

  Bonjour à tous, J’ai passé trois jolies journées mais là du coup je suis fatiguée.…