Archive pour 9 août, 2017

Eternel présent

Eternel présent 17080610243217181815204547

Bonjour à tous,

« Ca y est, le jour J. », me rappelle Astaroth.

Oui !!!!! Vacances !!!!

Vacances !

« Les vacances. Ne mange pas plus que d’habitude. N’oublie pas tes bouchons d’oreille. Ne te baigne pas dans la fraicheur si tu veux aller à la piscine. Ne sors pas pieds nus sur le balcon au petit matin. Rachète un petit parapluie.

Et surtout, amuse-toi bien. Couche-toi quand tu es fatiguée. Lève-toi quand tu en as envie. Fais ce qui te plait. 

Prends des tas de photos. »

Ne t’inquiète pas ! J’ai prévu que ni mal de gorge ni mal de ventre ne serait de la partie, je vais juste m’amuser.

Et prendre plein de photos ! J’ai hâte de les publier ici. De jolies photos des villes de la Baltique…

« Une croisière sur la mer Baltique. »

Oui !

« Quel pays as-tu le plus envie de voir ? »

La Russie.

« Tu reviendras pour les fjords. »

Je te jure, quel stupide circuit ! Pourquoi il n’y a pas la Norvège ? La dame de l’agence de voyage aurait dû nous proposer un autre bateau, j’ai su après qu’il existait bien un circuit qui incluait la Norvège et même la Finlande ! Par contre c’est un séjour plus long…

« Tu reviendras voir les fjords. »

Lol, je prendrai la croisière spéciale fjords justement. C’est vraiment vilain d’avoir scindé la région en deux alors que la Norvège est à côté de la Suède !

Sérieusement, je ne vais pas pouvoir revenir demain non plus.

« Tu repartiras dans quelques années. Ce n’est pas grave. Tu verras les fjords à ce moment-là. »

Oui, mais bon, au départ quand on pense à l’Europe du Nord, on les voit lol. J’aurais voulu passer aussi en Norvège. Après c’est sûr, cela ne m’empêchera pas d’apprécier le voyage. La Suède et le Danemark aussi m’intéressent. Comme l’Estonie et l’Allemagne.

Je suis contente.  Je vais acheter un bijou avec de l’ambre, une bague probablement.

« L’ambre de la Baltique. »

Oui voilà.

« Les rêves se réalisent parfois d’une drôle de manière n’est-ce pas ? Tu voulais voyager, tu voyages. Tu feras ton tour du monde et de la façon qui te plait le plus, en plusieurs fois.

Tu reviendras voir les fjords, dans quelques années. A ce moment-là peut-être qu’un autre de tes rêves sera en cours de réalisation également.

Car tu en as d’autres, il n’y a pas que les voyages qui t’intéressent. 

Comment va ton neveu ? »

Il va bien, on a découvert qu’en fait il était mal à la crèche mais il a l’air bien mieux maintenant et on pense que les choses se passeront bien à l’école. C’est ce qu’on souhaite en tout cas.

Et il est déjà accroc aux chips lol.

« Il semble plus ouvert et heureux. »

Oui, c’est le jour et la nuit. Il était terrorisé par le pot quand il a quitté la crèche. J’aimerais bien savoir comment ils entrainent les enfants à la propreté…

Enfin, c’est déjà du passé.

« C’est important pour vous de vous savoir aimé. Cela conditionne beaucoup vos comportements. Et plus vous grandissez, car vous grandissez toujours, plus vous avez besoin de vous sentir aimés.

C’est ce que Lauviah ne t’a jamais dit. Vous avez besoin de vous sentir aimés toute votre vie durant. C’est quelque chose qui ne passe pas. Et cela est normal.

Vous avez besoin de ressentir un amour fort et inaltérable. Vous le cherchez de toutes les façons que tu sais. Vous le trouvez, quand vous avez de la chance, pensez-vous.

Ce n’est pas de la chance. La première fois que tu as vu Lauviah il t’a dit, je suis là je suis toujours là.

Tu n’as pas compris la portée de cette phrase sur l’instant. Tu étais davantage préoccupée par le fait que tu venais de faire une rencontre d’un genre nouveau.

Je suis là, je suis toujours là. Au présent.

Est-ce que tu comprends l’importance du présent ? De l’éternel présent ?

Ton neveu hésitait à venir, tu t’en souviens ? Nous t’avions demandé de lui parler juste avant que ta mère vienne t’annoncer que ta sœur devrait subir une césarienne car il ne se décidait pas à sortir.  

Tu te souviens de ce que tu lui avais dit ? Tu lui avais dit, tu as de la chance, tu vas arriver dans une famille aimante, avec des parents aimants, tu as bien choisi, n’aie pas peur.

Tu te souviens de cela ?

L’éternel présent c’est cela. Dans toute une vie combien de fois vivez-vous pareils moments ?

Combien de fois vous est-il rappelé l’existence du seul présent ?

Chaque occasion de comprendre qu’il n’existe que le présent est une ouverture vers ce qu’il y a de mieux pour vous dans cette vie et dans toutes les autres, au-delà de toute réalité incarnée.

Maintenant est-ce que tu comprends, je voulais que tu aies des parents aimants ?

Est-ce que tu comprends l’importance de l’éternel présent ?

Est-ce que tu comprends pourquoi en ton cœur quand se présentent les énergies plus élevées de la Déesse tu sens la paix t’envahir ?

Et tu comprends pourquoi ton ego semble disparaitre quand la Source envahit ton cœur ? La notion même de tomber amoureux perd son intérêt alors. Sans perdre son sens général. Tu saisis pourquoi ?  

Nous t’avions dit que tu aurais pu faire parti des gens qui n’ont pas besoin de vie amoureuse. Tu comprends pourquoi ?

Sylvie qui veut voir les fjords de Norvège. Tu les verras, jeune enfant.

Chaque occasion de se voir rappeler la réalité de l’éternel présent se grave quelque part dans la mémoire. 

Je suis là, je suis toujours là, tu comprends ce que cela veut dire ?

Quand tu sens la Source envahir tout ton corps en commençant par déborder de ton cœur, tu comprends aussi ? Ressens-tu encore des besoins sur le plan affectif dans ces moments-là ?

Non, aucun. Plus rien ne te manque ni ne peut te manquer. Éternel présent.

Il voulait que tu aies des parents aimants. Tu as des parents aimants.

Ton neveu aussi. Ton frère et ta sœur aussi. 

Ta mère veut qu’il trouve quelqu’un. Elle sent qu’il faut qu’il trouve quelqu’un.

Elle ne te dit pas ça, à toi. Elle souhaite que tu trouves quelqu’un. Elle ne te dit pas qu’elle pense que ce serait bien que tu trouves quelqu’un maintenant.

Elle ne te dit pas ça.

Je suis là, je suis toujours là. Éternel présent.

Mais il te dit aussi, je veux que tu aimes comme je sais que tu sais aimer.  

Une autre façon de te rappeler que l’amour se vit au présent. Dans l’éternel présent.

Car tu continues de l’aimer comme lorsque vous étiez incarnés ensemble et lui aussi.

Il n’y a pas de confusion dans ta tête pourtant et il n’y en aura pas. Perfection.

La séparation définitive qui ne fait souffrir personne et qui au contraire porte d’un côté comme de l’autre.

Tu verras les fjords. Ils seront toujours là dans quelques années. Tu reviendras.

Tu verras.

Éternel et vaste présent. Celui qui a aimé un jour dans cette dimension-là aimera toujours. 

Seule réalité qui compte alors, efface toutes les autres.

D’où, ce qui est pour toi est pour toi.

Seul compte l’éternel présent, comprends-tu ? 

Tu comprendras. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause