Accueil Spiritualité Une vie qui me ressemble

Une vie qui me ressemble

5

Une vie qui me ressemble 17092307273717181815282632

Bonjour à tous,

« Donc, il y a plusieurs possibilités pour un tour du monde mais tu devrais exclure dès à présent de prendre la route toute seule. Ce n’est pas une bonne idée. Tu n’aimes pas trop le train. »

Non, c’est long, c’est chiant, je ne suis pas fan en effet.

« Certains trains valent le détour. Pourquoi ne pas en emprunter un ou deux ? Renseigne-toi. Que dirais-tu d’une partie croisière et une partie trains ? »

La croisière c’est bien mais cela ne permet pas de rester longtemps dans un même endroit.

« Alors une partie mer et une partie terre. Justement. »

J’y réfléchis Sélène. Ce serait entre 6 mois et un an. C’est long et il faut d’une part que je vive pendant tout ce temps et d’autre part que je puisse rentrer dans la sérénité. Mais après un tel voyage je ne pourrais plus vivre comme je le fais aujourd’hui, j’en suis consciente.

Donc tu vois, je prends au sérieux cette idée. Seulement il me faut du temps pour la développer.

« Un an, ce serait la durée maximale ? »

Oui.

« Que faudrait-il pour que tu rentres dans la sérénité ? »

Il me faut un toit, un travail, de quoi remplir le frigo et un environnement calme et détendu. Si j’ai tout ça je peux rentrer sans appréhension. 

« Ce que tu veux c’est partir dans la sérénité. Et non pas au petit bonheur la chance. Pourquoi pas. Quel serait l’objectif principal de ce voyage ? »

Me remplir les yeux ! Et le cœur et le ventre !!!

« Nous savons que tu ne rêves pas devant les vies de tes proches, que tu ne les envies pas. Prendre un crédit pour une maison en couple, faire un enfant maintenant, rien de tout cela ne t’attire. Qu’y a-t-il de si fou, dans ce contexte, à faire un tour du monde ? Tu as cette sensation de fraicheur qui te vient dès que tu y penses. Tu ne ressens pas cela à l’idée de contracter ton premier gros emprunt pour t’installer.

Pire, nous savons que tu te demandes pourquoi est-ce que tu t’installerais et si tu veux vraiment le faire là où tu te trouves.

Il n’y a pas de mal à envisager la vie sous d’autres angles. Tu n’en parles à personne mais tu ne souhaites pas te mettre en couple si c’est pour t’installer dans la foulée.

Tu as cette sensation d’oppression qui te vient rien qu’à y penser, comme si soudain les murs de la pièce se rapprochaient de toi.

Ce n’est pas ce que tu veux, ce n’est pas grave.

Il y a plusieurs possibilités de circuits. Tu envisages de partir seule parce que tu sais que tu n’as pas de mal à rencontrer des personnes sympathiques où que tu ailles. Prends des cours d’anglais, d’espagnol pendant que tu mets de l’argent de côté.

Ce peut être un départ. Concret. Mais avant, qu’est-ce que tu voudrais ?

 Une croisière six mois et six mois à terre, ailleurs ? Dans des endroits inaccessibles depuis la mer ?

Ne pars pas en voiture seule. Pense aux trains, à l’avion, réfléchis à ce que tu voudrais vivre et voir.

Ce peut être six mois de croisière puis 2 mois là, 2 mois là et 2 mois là en location de meublés. Pourquoi pas ?

L’essentiel est que tu désires à présent vivre une vie qui te ressemble vraiment. Il suffit de commencer quelque part et ce qui doit suivra. Tu verras.

Regarde simplement ce qui te fait envie et vois où cela te mène. »

Merci Sélène.

Belle journée à vous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    2 octobre, 2017 à 1:36

    Bonsoir Carène !

    J’aime bien ce film, je l’ai vu déjà, il est sympa.

    Et c’est drôle, mes guides m’ont rappelé ce matin qu’on avançait en miroir toi et moi.

    Tant qu’on se retrouve dans ce qu’il nous faut !

    Bise ;)

  2. Carène

    1 octobre, 2017 à 20:13

    Coucou,

    J’imagine que je suis un excellent exemple dans ton entourage pour t’encourager à ne SURTOUT PAS aller vers le modèle de bonheur imposé s’il rime pour toi avec enfermement ou oppression. Tes guides avaient dit un jour que nous nous ressemblons et je le crois de plus en plus en effet. Je pourrais être envieuse de ta situation de liberté compte tenu de ce que je vis présentement. Mais il n’en est rien. Bien au contraire… Ce champ libre que je vois devant toi me fait plaisir. :D C’est pourquoi je ne peux comprendre l’attitude de tes collègues. Qu’il y en est un ou deux qui ne t’adressent plus la parole, ok. Mais, que ce soient tous tes collègues, j’en reviens pas d’une telle étroitesse d’esprit. Cette situation me touche d’autant plus que je suis en train de la vivre au sein d’un groupe amical. Des personnes qui ne comprennent pas certains choix de vie et jugent. Ou encore qui prennent personnellement le fait que je me mette en retrait quand je ressens le besoin de me ressourcer. Ce n’est pas de ma faute si me ressourcer passe par la solitude. C’est incroyable comme la différence peut induire de la méfiance et un comportement passif-agressif…

    Quand tu dis vouloir te remplir le yeux, le ventre et le cœur, je pense tout de suite au film Mange, prie, aime. Il y a bien des chances que ton jean rétrécisse comme le sien. ;)
    Et au détour du chemin, l’Amour avec un grand A, pourquoi pas ? Celui qui fera rimer engagement avec épanouissement.

    https://www.youtube.com/watch?v=7-QWcw3YM6k

    Bises et belle fin de journée !!

  3. crystallia

    29 septembre, 2017 à 11:01

    Coucou,

    L’appel du prochain voyage je connais bien. Et la plénitude aussi quand on est là, dans cet endroit nouveau et empli de choses, de gens, de saveurs à découvrir.

    Même si c’est à côté de chez nous.

    Ce qui m’intéresse ce n’est pas l’aventure, c’est ce que je ressens quand mes yeux repèrent mille choses intéressantes.

    Et il y a toujours des choses à repérer.

    Profite bien de Naples Atellys.

    Merci à toi Passeuse, comme tout le monde j’aime bien cette chanson.

    Bise ;)

  4. passeuse

    29 septembre, 2017 à 9:38

    Bonjour SYLVIE

    VOYAGE, VOYAGE

    Au dessus des vieux volcans,glissent des ales sous le tapis du vent
    Voyage, voyage, Eternellement
    De nuages en marécages,de vent d’ Espagne en pluie d’Equateur
    Voyage, voyage,vole ds les hauteurs
    Au d’ssus des capitales, des idées fatales, regarde l’occean
    Voyage, voyage
    Plus loin que la nuit et le jour( voyage)
    Voyage , voyage,dans l’espace inoui de l’amour
    Voyage, voyage
    Sur l’eau sacrée d’un fleuve indien ( voyage, voyage)
    Et toujours, je reviens.

    Petite chanson qui me semble de circonstance et qui te va bien.
    Ps:suis ton coeur.bises

  5. atellys

    29 septembre, 2017 à 0:27

    Coucou sylvie

    Hé bien moi qui suis actuellement en vacances à Naples (j’ai mis du temps à découvrir les jolis coins le départ m’a un peu rebutée), je ressens l’appel du prochain voyage. J’avais bien commencé il y’a quelques semaines avant mon départ à chercher à acheter un appartement mais je me suis rendue compte que malgré la raison qui me disait: le temps passe, ça serait bien d’acheter depuis le temps, ça ne résonne pas….par contre les voyages ça fait tilt tout de suite bizarrement. Faut que je me penche sur le prochain d’ailleurs!. Je trouve que c’est important de savoir ce qui nous fait vibrer, tout a tellement plus de saveurs quand on suit ses véritables envies. Moi le schéma du mari/copain, la maison, un enfant, un chien ne m’a jamais vraiment emballée…je trouve que cela a un côté qui enferme, sans fun là dedans c’est ce qui m’ennuie à vrai dire. Quand bien même cela serait la « suite logique » d’un couple.
    Je passe pour la personne étrange mais ça m’est bien égal. Ce n’est pas ce dont je rêve en premier pour moi mais je comprends que cela attire, cela m’a attirée aussi il fut un temps…pas pour de bonnes raisons
    Voyager seule ça a des bons côtés aussi , personne à gérer , on suit son rythme et parfois c’est vrai on fait de sympathiques rencontres. C’est différent, il faut pouvoir s’apprécier et ne pas avoir peur d’être seul(e). Avant je mangeais peu seule au restaurant pourtant je découvre ici que ça peut être agréable aussi..comme quoi

    Joli projet en tout cas, y’a plus qu’à comme on dit ;-)

    bises

Consulter aussi

Parce que la Terre est ronde

Bonjour à tous, J’ai plein de pourquoi aujourd’hui Elédahiel. « C&r…