Accueil Spiritualité La ville des Tsars

La ville des Tsars

6

La ville des Tsars 17092804231917181815289989

Bonjour à tous,

Nous passerons cette jolie semaine (mais si !) à St Petersbourg, en Russie. La première chose qui m’a frappée, depuis le balcon de ma cabine, c’est l’immensité du territoire qui se trouvait devant moi. 

Tout le monde sait que la Russie est un grand pays, ça fait quand même drôle en arrivant.

Autre chose, les déplorables relations entre ce pays et l’Union européenne ne facilitent pas les déplacements des touristes. C’était la première fois de ma vie que je me voyais réclamer un visa. Arrêtez de rire. Même en Thailande il n’y avait pas besoin de visa. Je vous ai dit d’arrêter de rire.

La seule façon de poser pied à terre était de bénéficier du visa collectif de la compagnie maritime. Laquelle n’était que trop heureuse de nous proposer un grand nombre d’excursions.

Et comme par enchantement, c’est sur cette seule escale qu’étaient regroupées toutes les excursions les plus chères. C’est le jeu je suppose, je pouvais aussi avant de partir tenter d’obtenir un visa.

Bref, du coup et forte de l’expérience malheureuse d’autrui, j’ai pris soin de choisir une excursion longue, avec repas inclus et qui permettrait de descendre du car. 

Eh oui car à cause de cette stupide histoire de visa, figurez-vous que ceux qui avaient la mauvaise idée de choisir « Visite panoramique de la ville en bus climatisé »,  ne pouvait pas descendre dudit bus. A aucun moment si ce n’est à l’arrivée.

J’ai entendu des dents grincer…

En même temps il faut lire les programmes, ce n’est pas pour rien que certaines excursions sont plus chères que d’autres.

Nous avons visité le magnifique palais de l’Hermitage, le palais d’hiver des Tsars. Il comporte 6 bâtiments, l’un d’eux ne se visite pas. J’ai des photos, je vous les montre la semaine prochaine.

Nous avons visité une église orthodoxe comprenant une crypte et vu le tombeau de Catherine II notamment. A l’issue, nous avons assisté à un concert de prêtres orthodoxes. Ils chantaient merveilleusement.

Ensuite mon frère, qui s’était envoyé 3 shots de vodka à table, pensant faire le malin (il ne boit jamais), a eu envie d’aller au petit coin. Urgemment. Surprise, les toilettes étaient payantes et ni lui ni moi n’avions de monnaie, nous n’avions pas songé à prendre des roubles. On peut payer par carte en Russie. Sauf aux toilettes.

C’est un autre passager qui lui a sauvé la vie, heureusement pour lui…

Ce n’était toutefois pas la pire mésaventure de la journée.  Je vous ai expliqué que beaucoup de touristes étaient contraints de rester en groupe. Et donc de se rendre dans les endroits connus et dits emblématiques.

Sur la photo, l’église St-Sauveur-sur-le-sang-versé.  Elle est superbe avec toutes ses tours. Mais c’est un attrape-touristes. Et un homme d’un certain âge, faisant parti de mon groupe a été victime d’un pick-pocket. Forcément, ils n’ont qu’à attendre les touristes aux endroits stratégiques. Ils ont choisi juste la personne qui est sortie du car avec les mains enfoncés dans les poches et pas de sac.

Mon argent, mon sac, tout était dans le car. Non, celui-là il était sorti avec son portefeuille sur lui.

Les voleurs lui ont mis un chapeau sur la tête, il a levé les bras par réflexe et ils lui ont subtilisé son portefeuille. Garni de plusieurs centaines d’euros.

C’est arrivé également dans un autre groupe, devant l’Hermitage.

Bref, si vous vous rendez en Russie sans visa et que par conséquent vous bénéficiez d’un visa collectif, souvenez-vous qu’il sera plus facile de vous repérer que si vous marchez seul dans la rue comme n’importe quel quidam. 

Ceci étant dit, le repas avait lieu dans un restaurant surprenant, décoré a minima et dans un style industriel finalement très courant même ailleurs. Le repas était bon même si je n’ai pas adoré le bortsch. Mais je n’aime pas la betterave.

Je n’ai pas sacrifié à la tradition et je n’ai donc pas touché à mon shot de vodka. Néanmoins je ne suis pas choquée que l’on puisse commencer un repas par cela. D’autres étaient davantage étonnés. Chaque pays ses traditions.

Il y a des personnes qui ont eu du mal à accepter que pas mal de choses soient différentes de ce qu’elles connaissaient.

Ce qui est dommage c’est quand on se retrouve tout près d’elles dans le car.

Toutefois, il a été très agréable de discuter avec la guide qui nous a expliqué que même si nous autres avons en Occident une image négative de leur président, il est très apprécié en Russie.  Elle nous a dit également que les femmes partent à la retraite à 55 ans, les hommes à 60 mais que l’espérance de vie est de 65 ans.

Elle regrette l’époque du communisme car pour les classes moyennes la vie était plus facile alors d’après elle. Elle nous a avoué trouver le concept de liberté bien moins important qu’on ne le voit en Occident car si aujourd’hui les Russes sont censés être libres de faire ce qu’ils veulent, encore faut-il en avoir les moyens.

Elle nous a dit qu’à l’époque du communisme l’éducation était gratuite jusqu’à l’université, le pain coûtait 7 kopecks (centimes), il était facile de voyager à travers le pays et aller voir sa famille car une partie du voyage était pris en charge et beaucoup de logements étaient gratuits.

 A ce jour il n’y a plus de logement gratuit et le pain coûte 40 kopecks. Les voyages doivent être intégralement payer par chacun et il n’est plus si simple d’aller voir ses proches s’ils sont loin.

N’allez pas croire que je soutiens tel ou tel mouvement politique. Simplement j’aime bien parler avec les gens des endroits que je visite et recueillir leurs avis et impressions.

Ce que je rapporte ici n’est que l’avis d’une personne, j’en suis consciente. Il n’en demeure pas moins que j’ai trouvé ce témoignage intéressant.

Elle nous a d’ailleurs expliqué aussi que les nouvelles générations, qui n’ont pas connu le communisme, n’ont aucun mal avec le modèle de la Russie actuelle et s’épanouissent dedans. 

Ce sont plutôt les personnes de sa génération qui ont des regrets.

J’ai beaucoup aimé passer la journée à St Petersbourg. Certes, la virée shopping était dans une belle boutique pour touristes, mais pour moi tout était bien. Je n’ai pas trouvé la ville superbe. Les immeubles d’anciens logements gratuits notamment sont franchement vilains.

Mais cette visite m’a suffi pour avoir envie de découvrir un jour Moscou.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. passeuse

    4 octobre, 2017 à 15:36

    Re :merci de me répondre:

    En fait, je suis aussi passionnée par l’Histoire.
    Je ne rata aucun documentaire et essaie aussi de lire.
    Donc Catherine 2, j’aime aussi!
    C’est parce que l’histoire des Romanov m’a interpellé et touchée que j’ai appelé ma fille/anastasia

  2. crystallia

    4 octobre, 2017 à 3:22

    Bonsoir,

    En fait il y a un Tsar qui est décédé à cet emplacement exact, d’où le nom de cette église qui bien sûr a été érigée après cet évènement.

    L’histoire tragique des Romanov, je préfère celle de Catherine II je dois dire.

    Bise ;)

  3. alexandre

    3 octobre, 2017 à 19:20

    Bonsoir Sylvie,
    Si cela t intéresse ,il y a un documentaire sur Raspoutine le starets sous la Russie des tzars ce soir sur arte a 22h 15 bises

  4. passeuse

    3 octobre, 2017 à 15:11

    Bonjour Sylvie:
    j’aime beaucoup l’architecture de cette église.
    Est ce que tu sais pourquoi elle s’appelle comme ça.
    Moi, je suis fascinée par la famille impériale et en particulier sur l’histoire D’Anastasia.
    J’ai lu tout ce que je pouvais sur le sujet.
    En ce qui concerne la façon de vivre des gens en Russie, je pense comme Alexandre.
    TOut dépend de la situation des personnes et de leur classe sociale.
    MaiS C’est commun à chaque pays, je pense.
    L’impression d’immensité est valable à chaque personne visitant les pays de l’Est mais aussi d’autres territoires plus ou moins  » vierges » , je pense.
    Comme dit Alexandre,c’est passionnant!bises

  5. crystallia

    2 octobre, 2017 à 11:52

    Bonjour,

    La semaine prochaine je vous montrerai l’Hermitage.

    La Pologne aussi doit être bien sympa.

    Bise ;)

  6. alexandre

    2 octobre, 2017 à 11:09

    Bonjour Sylvie,
    Tu me fais un énorme plaisir avec cette photo car j adore la Russie des tzars, est Petersburg, la musique et la magie tzigane. Je vais d ailleurs l enregistrer et la mettre en page d accueil sur ma tablette. Je pense que chaque régime a des bons et mauvais côtés, par exemple, sous le tzar Nicolas 2 les paysans et ouvriers étaient moins bien traités que sous le communisme. Pour les nobles c était différent lol bref tout dépend comment les personnes perçoivent leur situation. Mais bon ,je t apprends rien ,les gens sont rarement satisfaits de leur sort… Cela dit, ton voyage a du être passionnant. Quand je suis allé en Pologne avec mon père, j ai également eu cette impression d immensité. Cela doit être commun a tous les pays de l est. Ce que j aime aussi dans ces pays, c est que la voyance est acceptée comme normale contrairement a la France.Les français sont trop cartésiens en fait. Pourrais tu nous envoyer des photos du palais d hiver, et aussi peut être de la famille du tzar Nicolas 2? Bises

Consulter aussi

La clé de tout

« Dans l’ouverture du cœur se trouve la clé de tout. », Elédah…