Différentes voies

Différentes voies 17100804103217181815305719

Bonjour à tous,

« Tu envisages de changer de lunettes ? », me demande Elédahiel.

Pas tout de suite. Je ne pense pas que ma vue ait changé.

« Tu veux simplement de nouvelles lunettes. »

Oui. Je vais voir.

« Certains de tes lecteurs arpentent actuellement des voies d’exploration. Tu connais ce type de voie, n’est-ce pas ? »

Je crois bien oui, c’est sûr. C’est à la fois frustrant et enrichissant. On voit, on apprend mais on ne réalise pas grand chose de concret.

« C’est une phase difficile lorsqu’elle a été précédée d’une ou plusieurs voies de réalisation. Qu’est-ce qu’une voie de réalisation ? C’est une phase où vous mettez en place divers éléments dans l’optique de trouver ensuite une voie de construction solide.

Or il arrive que vous enchainiez les voies de réalisation, entrecoupées de courtes périodes passées sur des voies d’exploration. Sans trouver pour autant les éléments permettant d’accéder à la voie de construction solide.

Sais-tu ce qu’est une courte période passée sur la  voie d’exploration ? »

Je sais que court à ton échelle ce n’est pas court à mon échelle. Je sais ce qu’est une courte période pour toi. Ce doit être une phase de moins de cinq ans. 

« Et qu’est-ce qu’une courte période sur la voie de la réalisation ? »

Je ne sais pas. J’ai davantage connu la voie d’exploration.

« Que vois-tu sur la voie de la construction ? »

C’est à moi que tu demandes ça ? Normalement, un chantier. Que l’on a les moyens de faire avancer. 

« Qu’est-ce que tu en conclus ? »

Tous les chemins mènent à Rome. La voie de réalisation n’est pas obligatoire. Ce qui m’arrange, je n’ai pas passé beaucoup de temps dessus. 

« Et pourquoi arrive-t-il que vous ne trouviez pas la voie de construction solide ? »

Tous les chemins mènent à Rome à condition de passer à un moment ou un autre sur une voie d’exploration.

« Pourquoi est-ce si difficile d’accepter la voie d’exploration après du temps passé sur une voie de réalisation ? »

C’est plus agréable la voie de réalisation. Certes c’est celle des expériences qui produisent des échecs. Mais elle permet d’apprendre en réalisant des choses concrètes.

On a la sensation de stagner sur une voie d’exploration. Surtout si autour de nous tout le monde est sur une voie de réalisation.

« Et que se passe-t-il quand l’un trouve la voie de la construction solide tandis que d’autres arrivent sur la voie de l’exploration longue ? »

Longue ? Il y a cette légende tenace en spiritualité qui veut qu’en prenant des cours ou en suivant des séminaires, on peut trouver la voie de sa propre réalisation relativement vite.  

La voie de l’exploration longue est la voie normale. Mais pour nous autres les temps d’attente et d’observation sont longs, les temps d’apprentissage « passifs » sont toujours longs. Un jour suffit à ce que ce soit long.

Il y a peu de gens qui acceptent l’idée qu’il faille parfois envisager les choses en termes d’années. Quand en plus on sait que court c’est jusqu’à cinq ans, je crois que je n’ai pas besoin de m’étendre davantage.

Il faut une sagesse que je n’ai toujours pas pour se dire que tout est toujours parfait même dans ces phases-là.

« Sur la voie de l’exploration longue, il est toujours difficile de trouver l’épanouissement amoureux. »

C’était bien le dernier sujet à aborder. C’est la meilleure manière de plonger X personnes dans le désespoir. 

« Tu n’es pas dans le désespoir. »

Moi ? Je suis un cas ! Et puis Lauviah m’a appris à me nourrir de Lumière. Il n’y a vraiment qu’ici que je peux dire ça. Je sais que tout le monde dans ces phases doit apprendre à se nourrir d’une nouvelle façon.

Mais je ne sais pas comment font les autres, honnêtement.

Les phases d’exploration peuvent être agréables toutefois pas d’un bout à l’autre. Il y a des moments de découragement plus profonds que ceux que l’on peut rencontrer une sur voie de réalisation. Car il n’y a pas la possibilité de se remettre en selle très vite.

On ne peut pas enchainer les relations par exemple.

« Les voies d’exploration longues sont bénéfiques. Vous n’enchainez pas les relations, cependant vous ne vivez pas non plus deux fois, dix fois, cent fois la même relation avec des personnes différentes.

Vous découvrez qui vous êtes et ce qui vous convient. De manière à réaliser ce que vous voulez.

Les voies de réalisation vous rassurent. Vous avez l’impression que vous n’avancez pas quand vous ne faites rien qui puisse vous donner la sensation d’avoir réussi quelque chose.

C’est votre idée de la réussite qui vous empêche de comprendre que c’est sur cette voie que se trouvent vraiment les éléments dont vous aurez besoin sur la voie de la construction solide.

La voie d’exploration longue est un raccourci. »

A ton échelle. Je comprends tout ce que tu dis et je suis sure que d’autres aussi. Seulement c’est un raccourci pour plusieurs vies. Qui accapare une portion non négligeable de temps dans une vie donnée.   

C’est cela que nous autres, considérons. Parce que dans la vie en question, le temps parait long. On ne sent pas qu’on est en train de prendre un raccourci.

« Il y a toujours du temps pour ce qui compte réellement. »

Je sais.

« Non tu ne sais pas. Ou tu ne verrais pas deux échelles là où il n’y en a qu’une. Il y a toujours du temps suffisant pour ce qui compte réellement. 

Certains de tes lecteurs sont entrés dans des phases d’exploration. Courtes ou longues. Ils n’apprécient pas et se sentent frustrés. Souviens-toi, vous ne commettez pas les mêmes erreurs deux fois après avoir passé du temps sur ces types de voie.

Il y aura toujours du temps pour ce qui est vraiment gratifiant. Pour l’âme.

Personne ne commence par construire. Ou alors sur du sable.

Sous tes pieds aujourd’hui tu sens une terre fertile. Il a fallu arriver là.

La voie de construction n’est pas loin mais elle n’est pas celle que tu crois. Elle est rarement celle que vous croyez.

Sylvie qui a pour totem principaux un jaguar et une biche.

Tu connais ton totem némésis ? »

Non, qu’est-ce que c’est ?

« C’est celui qui t’indique ce que tu dois travailler dans et au-delà de cette existence. Le tien est le papillon. »

La transformation.

« L’adaptation. »

Tu plaisantes ?

« Cela signifie que chez toi, cette capacité bien présente est un frein bien trop souvent. Tu t’adaptes si bien, tu peux te fondre dans le décor. Il ne faut pas oublier qui tu es.

Le blog déco est prêt ? »

Pas encore.

« Il le sera ? »

Je pense.

« C’est bien. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)            

 


10 commentaires

  1. crystallia dit :

    Coucou,

    Je suis contente pour toi Carène !

    Le toucan, je vais aller voir.

    Bise ;)

  2. Carène dit :

    Coucou,

    je crois que j’ai retrouvé mon totem Némésis. Il y a 1 ou 2 ans j’ai rêvé de la cité de Téotihuacan et ai eu une révélation sur le totem du toucan. Je n’avais pas compris sur l’instant et cela m’est revenu ce matin.

    J’ai regardé ce à quoi il correspond et franchement cela me parle bien à l’étape actuelle.
    Me voilà prête à travailler avec !! :D

    Bises ;)

  3. crystallia dit :

    Lol, il y a une méthode bien plus simple, demande-lui de venir à toi.

    Bise ;)

  4. Liliane dit :

    Coucou
    lol je crois que j’ai fait un mix d’articles dans mon commentaire sur l’article précédent, mais bon… L’important c’est de se faire comprendre non ?! Pour le totem… Il n’y aurait pas un raccourci ? Je ne suis pas une bonne élève pas taper, je sors.

    LOL

  5. crystallia dit :

    Bonjour,

    Si vous voulez connaître votre totem némésis, écrivez ou dessinez ce que vous aimeriez voir dans un miroir.

    Faites-le sur plusieurs jours.

    Votre vision va vous poussez vers ce dont vous n’avez pas conscience à mesure que l’inspiration prendra le pas sur l’imagination.

    Quand vous sentirez que vous avez fini, relisez ou regardez.

    Peu après vous devriez avoir une réponse d’une façon ou d’une autre.

    La voie d’exploration nous permet d’aller vite à un autre niveau et après coup c’est vrai on accède plus facilement à ce qui peut nous apporter un mieux.

    Bise ;)

  6. Cel dit :

    Coucou Sylvie,

    Merci à toi et à Eledahiel pour le partage.
    Cet article me parle beaucoup, j’ai presque le sentiment que la première moitié m’est adressé lol !

    « On a la sensation de stagner sur une voie d’exploration. Surtout si autour de nous tout le monde est sur une voie de réalisation. »

    C’est tellement vrai. Mais franchement, ça fait du bien de pouvoir mettre des mots dessus, et c’est ce que ton article fait. Je savais que j’étais dans une sorte « d’entre deux » mais je ne comprenais pas en quoi c’était si différent d’avant et pourquoi cette période n’avance pas alors que ça va faire… un an. Un an que je ne travaille plus, et qu’à chaque fois que j’essaye de trouver une piste boulot d’après mon cv, ça capote…

    « « Sur la voie de l’exploration longue, il est toujours difficile de trouver l’épanouissement amoureux. »
    C’était bien le dernier sujet à aborder. C’est la meilleure manière de plonger X personnes dans le désespoir.  »

    Ça m’a fait bien rigoler de te lire sur ce passage. Ça ne me surprend pas du tout… A chaque fois que je me pose des questions sur mon ouverture à l’idée de me remettre en couple, je rêve de mangues (pas pour tout de suite). Et quand je me dis que je suis très bien célibataire, à m’occuper de moi, je rêve de bananes…
    Clairement, ce n’est pas le moment et on dirait que ça ne fait pas partie de ma « solution ». Alors je prends mon mal en patience lol…
    En même temps, je préfère être 5 ans célibataire, voire 10 et fonder un couple qui m’épanouit, plutôt qu’enchainer les couples sur 20 ans en étant insatisfaite…

    Bises

  7. alexandre dit :

    Bonjour Sylvie,
    Ai réussi a avoir ma réponse sur le pardon dans l ombre .Étant quelqu’un de tenace , j ai trouve la réponse dans un article du blog l ancre de l ombre mais aussi par la réponse de Sammael : le pardon repose sur la limite de ce que tu es prêt a accepter et donc sur la compréhension de l autre .Compréhension ne veut donc pas dire oubli ni excuse mais juste s ouvrir a un autre ressenti. Quel enseignement de Sammael et de Jérémy (auteur du blog l ancre de l ombre) suis très content d avoir pu explorer cela , pour la réalisation ça sera autre chose .Je crois que la voie d exploration parfois meilleure que la réalisation ne serait ce que par le plaisir de la découverte.Enfin, ce point de vue n engage que moi lol bises

  8. passeuse dit :

    Bonjour SYLVIE/

    SUPER cette conversation: il en ressort pour moi,que je suis en phase d’esploration, de puis pas mal de temps et que là effectivement, je me sentais un peu frustrée par ce que pas assez vite à mon goût,arrive l phase de réalisation.
    Je sais pourtant que mon impatience est un défaut que je dois calmer.
    C’est pour ça que je me sus penchée sur mon autre projet et ma décoration à poursuivre chez moi.
    ‘( la voie de construction n’est pas celle que tu crois? _ BOn, je fais ce qu’il me plait( je nourris mon äme en prenant du plaisir à ce que je fais _sans tenir compte du temps.
    Autre chose, en ce qui concerne mon totem, j’en ai trouvé un et justement un autre me « colle à la peau aussi).
    Donc, on peut en avoir plusieurs?
    Moi aussi, j’aimerai connaître mon totem Némésis.Il te faut ma date de naissance?
    En tous cas,merci à toi et à Elédahiel de tout mon coeur.
    (ps, je n’ai pas encore eu le temps de crée mon compte instagram mais ton gAteau_ chocolat, noix de pécan,hum_ justement , j’ai des invités samedi, et j’ai des noix….
    Bises

  9. Carène dit :

    *envies, besoins et désirs de l’autre.

  10. Carène dit :

    Hello ma biche ! ;)

    Je savais pour le jaguar mais pas pour la biche. Je m’en vais t’envoyer un conte que j’ai écrit sur une biche prénommée Anaëlle. :D

    J’aimerais bien connaître mon totem Némésis. Tu peux en avoir connaissance ?

    En tout cas celui du papillon me parle grandement car mes facultés d’adaptation sont telles que j’ai tendance à m’oublier systématiquement. Je me rends compte que c’est ce que je travaille depuis un moment… 18 ans avec mon mari déjà… Je ne m’étais même pas rendue compte à quel point j’avais calqué mes désirs et besoins sur les siens jusqu’à ce que l’inconfort devienne si profond en 2011 que j’ai mis un coup de pied dans la fourmilière. Depuis, cette dernière n’a jamais retrouvé le calme… Chaque pas est un pas de plus dans le respect de qui je suis en dépit des envies, besoins et
    Il se pourrait bien que ce soit une phase d’exploration que je vive depuis ce temps là parce que à y repenser je ne peux pas dire qu’il y ait eu quelque réalisation. La seule que j’ai en mémoire est l’atteinte de mes objectifs dans une mission salariée de 7 mois en 2013. Sinon, rien coté société familiale ni coté sentimental et puis des rencontres à tour de bras qui m’ont appris à accepter que certaines personnes ne font que passer en coup de vent dans nos vies, juste pour un apprentissage bien ciblé.

    Bises

Répondre

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause