Accueil Spiritualité Réciter la leçon

Réciter la leçon

10

Réciter la leçon 17102701282217181815341648

Bonjour à tous,

Quel superbe ciel ce matin, cela fait toujours plaisir. Même au devant d’une journée de bureau lol.

« Ma douce enfant, tu as aimé le message avec lequel tu t’es réveillée ce matin ? », me demande Lauviah.

Oui c’était, je suis une artiste. Et j’ai eu une idée aussi. 

« Tu vas la réaliser ? »

Je suis en train de me demander par quel biais je souhaite m’exprimer. C’est important l’expression. Et on peut s’exprimer de plein de façons.

« Tu peux apprendre une nouvelle manière de t’exprimer. »

Tu crois que je devrais reprendre des cours de dessin ?

« Tu sais que tu n’aimes pas les cours. Tu peux faire ce qui te plait, tu trouves toujours un moyen. Vas-y. »

C’est pour ça qu’Elédahiel me poussait pour le blog déco, n’est-ce pas ? Quand j’ai voulu m’y mettre je me suis mise à avoir envie de créer plein de choses. Et plus ça allait, moins il était question de déco.

Je crois qu’il s’agit plus de création.

« Jusqu’à ce message clair. »

Comme une ligne parfaite qui avait toujours été là mais qui attendait d’être vue, enfin. Une évidence simple et claire, je suis une artiste.

Et 50 000 questions viennent de trouver réponse.

Je vais te dire une chose, tous les jours au travail j’ai l’impression de m’efforcer de bien réciter ma leçon. Tu comprends ? Tous les jours, depuis que je travaille, c’est ce que je ressens.

Que je m’applique à réciter une leçon.

Tous les jours. Est-ce que tu comprends ?

J’ai souvent l’impression de m’appliquer à bien réciter la leçon. Sauf ici ou avec certaines personnes.

Dans le domaine sentimental par contre, j’en suis incapable. Du coup quand je ne sens pas de connexion spirituelle, je zappe.

Il n’y a que quand je sens cette connexion que je ne me sens plus obligée de réciter la leçon.

Quand j’écris ou quand je crée, c’est comme ça aussi.

Tu comprends ?

Alors il existe bien un chemin sans leçon à réciter ? Et pour ça il faut juste que je crois en moi et en ce dont je suis capable, c’est ça ?

Aujourd’hui c’est un schéma qui ne m’effraie pas et ne me donne pas envie de reculer.

Je sens que je suis prête à ne plus réciter continuellement la même leçon.

Et j’en ai envie aussi.

Je commence à comprendre pourquoi je suis tombée malade et pourquoi je suis restée malade.

Et cela m’amène à voir beaucoup de choses sous un angle différent. Trop de choses ne valent pas la peine que je me prenne la tête.

J’aime bien Mirage en fait. Elle m’aide grandement.

« Bien, ma belle Sylvie, essaye de créer quelque chose ce weekend, tu veux ? »

Oui !

« Passe une belle journée. »

Merci à toi Lauviah.

Bonne journée à tous ;)     

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    3 novembre, 2017 à 11:08

    Lara, profite de ce weekend pour passer de bons moments.

    Bise ;)

  2. Bluebird

    3 novembre, 2017 à 8:50

    Merci Sylvie, pour tes mots plein de sagesse.
    Merci à vous aussi Carène et Fleur.

    Je suis très touchée du soutien de mon frère et de nombreux amis qui sont là, présents par leurs messages, leurs pensées, leurs attentions.
    Mon compagnon fait ce qu’il peut à distance. C’est dur aussi pour lui.
    Je me sens profondément aimée, comprise, soutenue…comme le manteau d’amour dont tu parles, Sylvie :)
    Cela m’aide beaucoup à garder contact avec moi-même. Et oui, je vais lâcher prise et rentrer chez moi ce WE.

    Je vous embrasse,
    Lara

  3. Carène

    2 novembre, 2017 à 12:37

    Coucou Lara,

    Je rejoins vraiment Sylvie dans son discours.
    Dernièrement, j’ai ressenti d’énormes regrets devant une perte, voire même quelques remords. Et puis j’ai fait la rétrospective et me suis rendue compte qu’à aucun moment je n’aurais eu les moyens de faire autrement. Je me suis pardonnée mon impuissance en me disant qu’il y a parfois un monde entre ce que l’on voudrait faire et ce que l’on peut faire.
    Nous ne sommes qu’humain et prendre soin de toi est aussi important que de prendre soin de ta maman.

    Douces pensées pour toi et ta maman <3

  4. crystallia

    2 novembre, 2017 à 1:10

    Bonjour Lara,

    A l’évidence tu fais déjà tout ce que tu es en mesure de faire pour elle. Et pour ton père.

    Tu n’as pas à t’en vouloir de fatiguer physiquement en moralement aussi.

    C’est une pression énorme que se demander quand arrivera vraiment la fin tout en luttant pour donner le plus possible.

    Tu as le droit et le devoir de prendre soin de toi-même également afin de pouvoir rester debout en cette période difficile autant que délicate.

    En vérité dans ce contexte, il n’y a pas que la personne malade qui ait besoin de soutien et même d’accompagnement.

    On dit souvent, sois fort ou tu es si fort. Il ne s’agit pas d’être fort, il s’agit de faire en sorte d’être en paix, après.

    Fais ce qu’il y a à faire, dans la mesure du possible. Repose-toi aussi, aère ton esprit.

    On ne donne que ce que l’on peut donner et c’est suffisant.

    Tu sauras dans ton cœur que tu as fait ce que tu sentais avoir à faire et cela te permettra de mieux gérer le pendant et l’après.

    Quand ma mère s’occupait de sa sœur malade, elle était triste et redoutait le dernier moment tout en l’attendant.

    Néanmoins, après coup, elle a réalisé que le fait de s’être impliquée comme elle en avait eu envie était ce qui lui permettait d’accepter la situation et de pouvoir faire son deuil.

    N’hésite pas à prendre ces quelques jours dont tu as besoin.

    Bon courage.

  5. Fleur

    1 novembre, 2017 à 17:27

    Bonjour Sylvie,

    Je t’embrasse très fort Lara !

  6. Bluebird

    1 novembre, 2017 à 16:42

    Bonjour Sylvie,

    Ce message me touche beaucoup… Je me sens sur un chemin très proche.
    Je te souhaite de plus en plus d’espaces pour déployer l’artiste que tu es…. Et ressentir cette joie magique quand il n’y a plus de leçon à réciter !

    Depuis samedi je suis plongée dans un champ d’expérience nouveau et difficile. J’avais déjà accompagné ma grand mère pendant ses derniers mois, à domicile avec mes parents. Mais là, accompagner la fin de vie de ma mère, c’est autre chose.
    Je cherche l’équilibre pour rester moi, dans une relation d’amour avec elle, malgré sa confusion mentale presque totale. C’est dur de ne pas tomber seulement dans la pitié ou le chagrin.

    Je vois comment les leçons apprises sont engrammees en elle, et combien ça a été un carcan intérieur pour elle toute sa vie. Par moment elle répète en boucle : « je ne vais pas savoir faire, je ne sais pas faire,… » et  » je suis trop égoïste, il faut que je m’occupe des autres . ».
    La peur est là aussi, dévorante pour elle. Cette nuit de la Toussaint a été particulièrement difficile. Je sens qu’elle a peur de mourir.

    Je ne sais pas comment aider son âme à accueillir le passage ? Je ne suis pas passeuse :( Je peux juste être dans mon coeur , avec une intention de clarté, de lacher-prise et de paix et demander le soutien de mes guides et des siens… Est-ce que tu as un autre conseil Sylvie?
    Dès que je pourrai j’irai chercher quelques huiles essentielles , comme la rose de Damas…
    Il y a peut être encore des semaines devant nous. Ou des jours. c’est l’inconnu. C’est dur pour moi de tenir physiquement ces nuits de veille : on se relaie avec mon père depuis samedi pour être à son chevet à l’hôpital. Je sens que ma présence dans le coeur vacille sous l’épuisement de sommeil… J’ai tellement envie de la soutenir et de calmer sa panique et sa douleur. Et en même temps, j’atteins ma limite.
    Il va falloir que je rentre chez moi quelques jours chez moi pour reprendre des forces et gérer les urgences de boulot.
    … Et ça déclenche en moi une petite voix intérieure qui me dit : » tu es égoïste, tu dois t’occuper d’elle d’abord  » et  » tu ne sais pas faire, tu ne vas pas y arriver… ».
    Un tel écho de ses propres mots! Ca me montre que j’ai bien un énorme exercice à vivre pour apprendre à faire mes choix… sans être engluée ou en réaction avec les leçons apprises !

    Ça me fait penser au Milieu..

    Merci Sylvie. Ça m’a fait du bien de poser cela avec des mots ici. Il y a peu d’espaces où je peux être pleinement moi comme ça en ce moment.

    Je t’embrasse,

    Lara

  7. crystallia

    31 octobre, 2017 à 11:40

    Bonjour,

    Moi aussi je suis bien consciente que c’est ma vie.

    Et c’est ce qui fait le plus de bien.

    Comme ça je me souviens que j’ai raison de faire ce que j’ai envie de faire.

    Le jaguar est un super totem lol. Profite bien !

    Bise ;)

  8. passeuse

    31 octobre, 2017 à 10:10

    RE_ et , oh, un jagguar est arrivé ds ma vie.
    Une nouvelle phase de ma vie est arrivé, je pense.
    bises

  9. passeuse

    31 octobre, 2017 à 10:04

    Bonjour SYLVIE/

    jE SUIS SUPER CONTENTE POUR TOI!

    ça ‘y’est toi aussi, tu as compris:
    DS le passage, où tu parles de création,moi, c’est comme toi, ds le sens où je dois sentir aussi, la connexion pour arriver à crér.
    Je pense que pour tous les artiste, c’est comme ça.
    MOi, je suis arrivée à un stade où je me dis que je me refuses rien- comme toi avec la mode_j’ai envie de faire ça:écrire, composer des poèmes, des chansons, chante, faire du collage, des objets en bois, des lampes, des tableaux, du reiki…._ peut importe,va vers tes envies, et lance toi.ça fait tellement de bien.( ma maison commence à être remplie,mais Noêl approche et les envies reviennent.
    MOn plus grand soucie , c’est que je n’ai pas assez de temps pour tout faire et que je sois obligée de faire des choix.
    Je te souhaite de prendre beaucoup de plaisir à créer tout ce que tu veux.
    Et vive l’artiste en toi!
    bises

  10. Lucie

    31 octobre, 2017 à 7:05

    Bonjour,

    Régulièrement ce message me reviens : »C’est la Vie, c’est ta Vie, c’est sa Vie, c’est leur Vie, chacun la sienne! » Il m’interpelle au moins une fois par semaine.

    Et j’intègre de plus en plus la notion de PATIENCE et de recherche personnelle pour arriver lentement et sûrement à franchir les portes. Particulièrement quand je perds la voix, que ma sciatique se réveille ou que ma cheville bloque. Mon corps me le rappelle en tirant la sonnette d’alarme et je DOIS me recentrer sur MA VIE.

    « Comme une ligne parfaite qui avait toujours été là mais qui attendait d’être vue, enfin. Une évidence simple et claire…. » mais il faut franchir les étaps les unes après les autres pour trouver le chemin.

    Merci Sylvie pour tout ce que tu m’apportes,bonne journée. Biss

Consulter aussi

Accepter mon Ombre

  Bonjour à tous, Ce matin je me suis réveillée avec le mot Yggdrasil en tête. J’en …