Accueil Spiritualité Le vent autour

Le vent autour

12

Le vent autour 17111212345117181815365441

Bonjour à tous,

« Tu regardes ce qui se passe en Catalogne ? », me demande Ariel.

Oui, je regarde, je me demande comment la situation va évoluer. Ce qui m’intéresse surtout c’est la réaction des Catalans. Bien davantage que ce qu’a orchestré le Bruxellois.

« Tu te méfies toujours des politiques. »

Les gens qui ont des convictions ne restent pas en politique. Ce sont ceux qui aiment le pouvoir qui restent.

Je me souviens comme mes collègues se réjouissaient de voir du sang neuf à l’Elysée. J’étais bien plus sceptique pour ma part. Je le suis toujours et eux chantent nettement moins de louanges.

« C’est cette histoire de baisse des APL qui te contrarie ? »

Je ne fais pas mystère de ma situation. La CAF ne sait même pas que j’existe. Ce n’est pas moi qui serai impactée par ce type de mesure.

Je constate simplement que les efforts ne sont pas demandés à tout le monde, c’est tout.

Certains s’arrêtent au fait que la taxe d’habitation va disparaitre. Tant mieux pour eux. J’ai hâte de voir de quelle façon les institutions locales vont compenser ce manque à gagner ceci dit.

Je me demande si la taxe sur les ordures ménagères dont j’entends tout le monde se plaindre chaque année va rester au même niveau. Tout comme la taxe foncière qui elle, ne disparait pas. Et est-ce qu’il y aura encore des bibliothèques gratuites comme dans mon enfance ou est-ce que les bibliothèques payantes comme à Marseille seront la norme ?

Je pourrais m’en moquer, je coche la case hébergée à titre gratuit sur ma déclaration d’impôt. Et je n’ai pas de carte de bibliothèque. J’achète des livres.

Pourtant je regarde comme tu dis. Je regarde et je constate que de plus en plus il est important de croire en soi. Et d’aimer son prochain.

C’est comme halloween, la seule raison de son implantation en France est le pouvoir commercial de cette fête. 

C’est toujours la même chose qui importe, la seule et même chose.

Il est important de croire en soi et d’aimer son prochain. Et de se détacher d’attentes inutiles.

Ou d’une quelconque amertume. 

Je ne vote pas, je sais pourquoi. Je ne vous enjoins pas à faire comme moi, faites ce qui vous parait juste.

Ce qui me parait juste c’est de continuer de croire en moi et d’aimer mon prochain.

Je ne vote pas, je ne fête pas halloween et je mange de la viande. Et du miel. Et je porte du cuir.

A Marseille je me souviens que les enfants du primaire prenaient les transports en communs. Là où j’ai grandi on avait des cars scolaires. J’en avais même un qui m’amenait à l’école le matin et me ramenait chez moi le soir.

Et vous, vos enfants prennent les transports en sortie ou le car scolaire ?

Le car scolaire nous amenait au tennis, à la natation, à la voile…

Ici les enfants n’apprennent pas tous à nager à l’école. Les gens sont surpris quand je dis que là où j’ai grandi on apprenait à nager à 7 ans. C’était obligatoire.

On apprenait à faire du vélo aussi à l’école. On allait sur une piste de vélo-cross et c’était super, tout le monde aimait. 

A Marseille les enfants pouvaient faire de l’aviron au collège. 

Là où j’ai grandi, on m’a fabriqué une canne à pêche à la maternelle. Mais ce jour-là, on n’a rien pris. Soi-disant qu’on était trop bruyant et qu’on faisait fuir les poissons lol.

Je me souviens aussi qu’on était allé au marché avec l’école. 

Aujourd’hui, mon neveu qui est à la maternelle coûte déjà cher à ses parents car apparemment on ne prête même plus de feutre aux enfants.

Il faut même fournir les draps pour la sieste.

Je me demande si on donne toujours des bonbons à Pâques et à noël.    

Je me souviens qu’à la fac en 2ème année on nous avait expliqué qu’à la base le service public n’avait aucune vocation commerciale mais que les choses tendaient à évoluer et que les usagers étaient voués à devenir des clients. 

Le fait est qu’on y vient de plus en plus. 

Et on continue de dire aux gens, soyez généreux, donnez. Pour telle ou telle cause.

Je donne.  Pas forcément pour telle ou telle cause. Je donne à des gens parfois.

Et je préfère en fait. 

Il y a des choses que je ne trouve pas justes ou normales. J’ai toutefois compris qu’il fallait savoir choisir ses combats. On ne peut pas arrêter le vent. C’est la Marseillaise que j’ai été qui vous le dit.

Par contre, on peut fermer et ouvrir les volets. 

Je maintiens qu’il est important de croire en soi et d’aimer son prochain. Au final ce qui compte, ce sont toujours les gens.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

12 Commentaires

  1. Anna Toll

    17 novembre, 2017 à 18:52

    Alors ce bain de soleil du jour ?

    En métropole, même dans le Sud, ce n’est plus la période de mettre mes chaussures dorées ! Il fut un temps où elles faisaient tourner la tête de mon crapaud (« Tas d’Or » il disait) mais malgré nos baisers magiques il ne s’est pas transformé en Prince :/ J’ai cessé de les mettre depuis….faudrait que je les porte de nouveau l’été prochain…c’est vrai que ça va avec tout !
    Du plaisir, de la magie…rien que pour Soi.

    Bonsoir Chrystallia and Co

  2. crystallia

    17 novembre, 2017 à 17:57

    Bonjour,

    La magie était bien présente dans mon enfance, dans celle de mes frère et sœur également.

    Aujourd’hui je porte mes chaussures dorées. Je les adore. Elles vont avec tout.

    Je crois que la magie, on la fait naitre partout.

    Bise ;)

Consulter aussi

Une mer un peu agitée

Bonjour à tous, « Que faire quand tu rencontres quelqu’un et que cette pe…