Archive pour décembre, 2017

Seule est réelle la paix du coeur

Seule est réelle la paix du coeur dans Anges 17122504451717181815425264

Bonjour à tous,

« L’espace n’existe pas, le temps n’existe pas, la perte n’existe pas non plus.

Seule est réelle la paix du cœur, tout le reste n’est que vent et illusions.

Regarde toujours devant toi. », me dit un Ange dont je ne connais le nom…

« Tu n’as pas besoin de mon nom. Juste de ton assurance et de ta confiance en toi. »

Lol, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

Bleu de Provence

Bleu de Provence 17122504225117181815425257

Bonjour à tous,

« Il fait beau, il fait chaud, la couleur que prennent les feuilles des arbres au petit matin continue de te fasciner. », me dit Elédahiel.

C’est vrai. J’aime la façon dont ils sont gorgés de la lumière dorée du lever du soleil.

« Bon. On y arrive doucement. Tu te souviens de ces soirs où rentrant de la fac tu admirais les couleurs du ciel de Provence ? »

Oui, je me souviens, j’étais dans le car entre Aix et Marseille et surtout, dans les embouteillages.

Et cette surprise quand tu constatais que le bleu parisien n’était jamais aussi éclatant que le bleu de Provence ? »

Le jour et la nuit et pour les Parisiens, il fait beau quand le ciel est comme ça !

« Que dire de l’éclatant soleil des Caraïbes, qui inonde le paysage de lumière ? »

Il m’a tellement manqué en Europe du Nord lol, c’est drôle de voir un tel contraste. 

La lumière naturelle est très différente d’un endroit à l’autre et cela influe sur les couleurs des énergies des différents endroits. Le gris naturel contraste mieux avec les couleurs vives en Europe du Nord que ce bleu qui n’irradie jamais.

« Qu’est-ce que tu préfères ? »

Moi j’aime le soleil, la lumière éclatante et le bleu de Provence.

Mais j’aime aussi les couleurs qui irradient ou qui offrent un adoucissement agréable.

J’aime les gris naturels. C’est le blanc le plus difficile je trouve dans la nature. Sauf quand il s’agit de neige.

J’ai du mal avec un ciel blanc. 

« Quel est ton paysage préféré ? »

Le coucher de soleil sur la mer. De loin. Mais à la campagne c’est joli aussi.

« Et les levers de soleil ? »

Morphée et moi on s’entend tellement bien les rares jours où je pourrais trouver le temps pour un lever de soleil…

Ce ne doit pas être pour moi. Sauf en croisière, là j’arrive à en prendre. Les jours où je dois me lever pour une excursion. D’où l’intérêt de la cabine balcon !

« Ce que tu perçois correspond-il toujours à ce que tu vois ? »

Je suis synesthète. Donc non. Il y a des endroits qui sont verts, bleus, gris, beige…

« Tu veux dessiner pour montrer ce que tu perçois. »

Pour faire ressortir.

« Pour montrer. »

Pour faire ressortir.

« La seule raison pour laquelle nous t’avions demandé de publier des recettes de cuisine était de t’aider à dépasser cette retenue inutile. Ce que tu proposes est aussi valable que ce d’autres proposent.

Pour montrer. »

Lol !

« Pour montrer ? »

Plus tard, quand je me sentirai à l’aise. Je commence seulement à comprendre ce que j’ai envie de faire.

« Tu rêvais de pouvoir illustrer ce blog, tu te souviens ? Et tu y es parvenue. Devant les couleurs changeantes du ciel de Provence tu te disais que tu aurais aimé être une artiste.

Sois une artiste. »

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)      

Matin serein

Matin serein dans Mes poèmes 17122408245117181815424945

Douce chaleur qui gagne mon cœur,

Se répand dans mes univers,

Change la couleur de mon ciel,

Matin serein.  

Fin de cycle et renouveau

Fin de cycle et renouveau  17122408062017181815424938

Bonjour à tous,

J’ai envie de retourner à Marseille.

« Pour y vivre ? »

Non Elémiah, en vacances.

« C’est une bonne idée. Vas-y. »

En été lol, à partir de juin.

« Toujours pas décidée à affronter l’hiver pour aller photographier de belles montagnes ? »

Toujours pas non. J’ai vu un manteau hier dans une boutique. Juste à ma taille. J’ai hésité puis je me suis dit, plus tard peut-être !   

« Descends si c’est ce que tu veux. »

Je vais y réfléchir. 

« Tu sens que tu arrives au bout d’un cycle. »

Oui, un cycle que j’ai commencé là-bas il y a dix ans. 

« C’est pour cette raison que tu veux y retourner. Tu ne veux vraiment pas acheter la veste doublée ? Tu n’en as plus. »

Elle va prendre de la place dans l’armoire, non ? Et je connais Marseille en été. Je n’ai pas peur d’une mauvaise surprise. Une veste simple sera parfaite.

« Normalement la façon dont un cycle se termine vous indique la teneur du suivant. Tu comprends pourquoi nous te disons cela aujourd’hui et seulement aujourd’hui ? »

Lol !!!! Très bien !!!  

« Tu pourrais faire une courte escale à Marseille en allant ailleurs. Qui sait, tu verras. Si cette envie ne passe pas. Tu pourrais y passer trois jours et deux nuits par exemple.

Tu verras. Les bons souvenirs l’emportent largement sur les mauvais apparemment. Tant mieux. »

J’y suis déjà retournée.

« Oui, c’est vrai. »

Ce serait l’occasion de revoir certaines personnes.

« Et d’aller à la Cure gourmande. »

Lol, je ne peux plus manger leurs biscuits !

« Ca fait drôle de réaliser que vous êtes prêt pour une nouvelle étape du voyage, n’est-ce pas ? »

Oui, c’est vrai.

« D’autant que tout le monde autour de vous ne change pas de cycle en même temps que vous ou alors, pour un cycle bien différent. »

Comme tu dis.

« Tu pourrais prendre de belles photos à Marseille. A moins que tu ne dessines Marseille, à ta façon.

Tu verras ? »

Lol, je verrai. Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  

Deuxième paire d’ailes

Deuxième paire d'ailes 17122412070217181815424601

Bonjour à tous,

La nuit dernière j’ai dû dormir dans une autre pièce en raison de la fête organisée par le voisin juste sous mes fenêtres. Il n’ y a pas de moustiquaire dans cette autre pièce alors j’ai dû dormir avec le ventilateur. Ce n’est pas ce que je préfère mais c’est mieux que les moustiques. Il y en a toujours un, absolument toujours.

Peu importe, j’ai bien dormi quand même. C’est surtout cela que je vais retenir. 

Depuis peu j’ai commencé à faire des étirements le soir et le matin, sur une impulsion, cela me fait beaucoup de bien. A ma grande surprise.

Petit à petit je comprends que ma spiritualité doit aussi s’exprimer par mon corps. Je sens également qu’il faudrait que je mange moins, sauf pendant mes règles où c’est l’inverse, j’ai besoin de manger plus.

Je pensais que j’avais besoin de plus de sport mais ce n’est pas forcément cela. Il s’agit plutôt pour moi d’apprendre à interagir autrement avec les énergies.

Plus de choses doivent passer par le corps et traverser la matière, c’est ce que je ressens.

J’ai acheté, une fortune, des crayons aquarellables que j’ai eu envie de ramener le jour même en me disant que je serais sûrement bien plus inspirée d’aller acheter ceux à 10 € du supermarché !

Mais en me réveillant ce matin j’avais en tête l’idée que j’avais bien fait et que je devrais les utiliser.

Je vais déménager en 2018 aussi. Comment et pour aller où je ne sais pas encore mais je sais que je vais déménager. Et m’installer chez moi.

Et c’est seulement maintenant que je réalise qu’un chez soi ce n’est pas anodin. Ce n’est pas juste l’endroit où on pose ses affaires parce qu’on a atteint un certain âge.

Il faut trouver le moyen de s’installer. Même pour quelques temps, il faut s’installer à chaque fois.

Et c’est ce qui me permet de comprendre pourquoi mes guides m’avaient poussée à décorer ma chambre.

En fait on dirait que je suis arrivée au moment où je peux m’ancrer dans la matière. Et donc déployer une autre paire d’ailes.

Et là je comprends pourquoi j’en ai deux. Ceux qui connaissent l’image des ailes astrales comprendront.

Tout le monde en a. Après, on le saisit ou non.

J’ai déployé une première paire quand j’ai entamé ce blog, il faudra que je me donne les moyens de dessiner à ma façon pour déployer la seconde.

Ca me va, c’est un chemin qui m’intéresse même si je ne me sens toujours pas très douée.

On verra, le plaisir ça compte aussi, heureusement.

Belle journée à tous ;)      

Petites et grandes montagnes

Petites et grandes montagnes  dans Petites histoires 17122401574917181815424350

Bonjour à tous,

« Je vais te raconter une histoire, me douce enfant. », me dit Astaroth.

Je t’écoute.

« Une magnifique jeune fille dormait profondément lorsque sa route croisa celle de son prince parfait. Il la reconnue mais ne put attirer son attention en raison de son profond sommeil.

Il dut se résoudre à aller de l’avant. Et il y parvint brillamment, avec du temps et du travail. Il trouva un chemin qui lui convenait à plusieurs égards.

Le souci c’est que son cœur lui réclamait la magnifique jeune fille.

Or il ne voulait pas revoir la belle endormie. Il avait été assez difficile de la rencontrer une première fois et de ne pas pouvoir entrer en contact avec elle.

Il recevait des signes, lui disant qu’elle s’était éveillée et qu’elle aussi avait petit à petit retrouvé la mémoire.

Par contre, son cœur à elle était resté figé dans un sombre et lointain passé.

Il comprit un jour qu’il devrait attendre qu’elle souhaite le revoir. Il ne savait pas comment il le saurait, il savait juste qu’il saurait.

Et un matin, il sut.

Ce fut le dernier jour de sa vie. Le premier de celle de la magnifique jeune fille. »

Je n’ai pas tout compris !

« Vraiment ? Eh bien, la montagne entre eux disparaitra peut-être. » 

La montagne entre eux ?

« La montagne oui. Cette histoire t’a plu ? »

Je ne sais pas.

« Alors je te laisse y penser tranquillement. C’est une de ces histoires qui peut avoir plusieurs interprétations. Il y a celle qui te parle et celles qui parlent plus à d’autres.

Toutes se valent. Tout dépend de celui de ces deux personnages qui vous touche le plus. »

Là je comprends…

« Ce que tu comprends te concerne, ce que d’autres comprennent les concernent. Petites et grandes montagnes. »

Cela, je comprends aussi, merci à toi.

Belle journée à tous ;)        

Joyeux noël ?

Joyeux noël ? 17122305293917181815423978

Bonjour à tous,

« Alors, à l’instant où nous écrivons ce message, le réveillon n’a pas encore eu lieu. Mais es-tu réjouie que noël approche ? », me demande Sammael.

Non, parce que l’on ne sera pas tous réunis, comme avant. Ma mère et sa sœur ainée entretiennent des tensions.  C’est dommage, je vois beaucoup de choses que je trouve dommage.

Je ne suis pas contente. C’est la première fois que j’arrive à le dire vraiment. C’est nul. Même si ma tante n’offrait que des cadeaux pourris, j’aimais qu’on soit tous ensemble, qu’on chante ensemble et qu’on rigole ensemble.

Je n’aime pas la manière dont les relations entre les uns et les autres ont évolué ces dernières années.

Je n’aime pas le fait que chacun nourrisse des griefs fondés ou non.

Untel a fait ceci, Telautre a fait cela…

En quoi cela nous aide-t-il ?

Et en même temps je comprends les griefs, c’est ce qui me rend triste. Je ne suis pas contente. 

Je n’aime pas tout ça. Rien de pire que dans d’autres familles mais ça ne me plait pas.

C’est tout.

« Souviens-toi qu’il y a toute une lignée de femmes qui veillent sur toi, à commencer par ta grand-mère maternelle.

Souviens-toi que ce qui compte, c’est qu’il y a des gens qui t’aiment et que tu aimes autour de toi.

Souviens-toi que le désert est derrière toi.

Et ne regarde pas sur le côté.

Certaines choses ne vont pas s’arranger, loin de là. Toutefois, devant toi et à tes pieds, il y a une jolie route claire et dégagée.

Emprunte-la et vis ta propre vie.

Parfois les griefs sont entretenus malgré vous par des tourments qui prennent naissance profondément dans votre cœur.

La vie ne correspond pas toujours à ce que vous voudriez. Certains s’en accommodent, d’autres trouvent cela injuste et enfin il y a ceux qui comprennent que leur parcours leur ressemble.

Ils sont les moins nombreux.

Ce qu’il te faut retenir c’est passe un bon moment chaque fois que tu le peux et regarde devant toi.   

Tu sembles plus jeune que la totalité des collègues qui ont ton âge et il y a une raison à cela.

Continue de regarder devant toi.

Ce décalage que tu ressens parfois, il sera de plus en plus prégnant. Ce sera normal.

Ne t’en fais pas et savoure les rayons du soleil sur ta peau, ainsi que tu aimes le faire. »

Merci Sammael.

Au fait, cette semaine on est de retour chez moi et on se ballade au Marin. 

Bonne journée à tous.    

Bon réveillon !

Bon réveillon ! dans Détente 17121812481917181815417588

Il fait beau, il fait chaud, 

Il n’y a pas de neige,

Encore moins de cheminée,

Je vous souhaite tout de même un joyeux réveillon !

Avouez que c’est mon plus beau poème à ce jour. Non ?

Bon, je vous souhaite une bonne soirée quand même.

Bon réveillon !

Et tombe la foudre

Et tombe la foudre dans Féérie 17121812422817181815417587

Bonjour à tous,

« Et tombe la foudre, sur la terre mouillée.

Rien ne demeure tout s’écroule et ne reste que les cendres…

Et tombe la foudre sur la terre mouillée.

Nul ne peut se relever intact, tout est changé.

Recommencer. », me chantent les Fées avant de s’évaporer…

Bon, on verra bien.

Bonne journée à tous ;)

Sexy chic

Sexy chic 17121812162617181815417586

Bonjour à tous,

« Tu n’aimes pas les weekends over-bookés, n’est-ce pas ? », me demande Elémiah.

Non. J’aime quand j’ai le temps d’aller à la plage tranquillement.

« Tu iras à la plage tranquillement la semaine prochaine. Peut-être. Alors, quelle robe porteras-tu à noël ? »

Je ne sais même pas si je porterai une robe.   

« Tu vas mettre ce haut en dentelle noir le 31 ? »

Lol, pourquoi pas ? Le 31 en mode femme fatale ! 

« Avec quelles chaussures ? »

Les noires, les dorées et noires, celles à sequins…

Les roses. Si je me fie à ce que disent mes collègues masculins quand je les porte, je devrais porter les roses. Avec le haut en dentelle noir, oui, ça peut être sympa…

« De jolies sandales toutes sages ? »

Qui est-ce qui sort en sandales ? Feues mes deux grands-mères à la fin de leur vie, peut-être…

Mais j’y pense j’ai une paire de talons avec des brillants…

Qu’est-ce que je mets, une jupe ou un pantalon serré ?

« Une jupe longue ? »

Seigneur Elémiah, tu fais exprès. Le 31 le mot d’ordre c’est sexy. Je ne veux pas passer pour la nonne de service !

Une jupe longue et des sandales ? Pour aller à la messe ? Je te rappelle que je n’ai pas de religion. 

J’aime bien les talons noirs. Avec le haut en dentelle…

« Tu mettras un caraco en-dessus ou juste un soutien-gorge ? »

Qu’est-ce qui te gêne dans, sexy ?

Je n’ai pas dit que j’allais rentrer avec le premier venu. Je vais juste danser.

Je vais mettre un pantalon parce que ma mini est serré et je ne pourrai pas danser avec justement…

Ou alors, je sors la jupe en tulle. Je vais faire des essais. J’ai la flemme de la repasser. Je déteste repasser le tulle.

Qu’est-ce que tu en penses ?

« Comme disait ta copine, l’idée est juste de séduire. Peu importe qui tombe sous le charme. Tu en es donc encore là ? »

Tu sais que tu es bien dur par moments ?

« Ce que tu veux c’est passer un bon moment. Fais simplement en sorte de passer un bon moment. Tu as un joli haut, de soirée, qui t’ira parfaitement. Garde le haut en dentelle, tu le porteras à une autre occasion. Tu verras.

Tu pourras mettre ce haut parfait avec une de tes jupes en tulle. Essaye. »

J’ai une robe en fait, elle serait sympa. Avec les chaussures roses.

« Par exemple oui. Ce serait une jolie tenue.

Nous savons ce que tu penses. Tu veux juste être jolie ce soir-là. Tu seras jolie de toute façon.

Alors profite de la chance que tu as de l’être naturellement pour choisir de quelle façon tu préfères être remarquée. Choisis entre chic et sexy ou agressivement sexy. »

Je ne suis jamais agressivement sexy ! Je comprends ce que tu dis. 

J’aime bien chic et sexy.

C’est ce que je visais.

« Parfait, la robe noire et les chaussures roses conviendraient très bien alors. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)     

1234

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause