Accueil Spiritualité Pendant que le gâteau refroidit

Pendant que le gâteau refroidit

4

Pendant que le gâteau refroidit 17121012211417181815408898

Bonjour à tous,

C’est le  matin et il fait encore doux mais ce n’est pas désagréable.

En plus il fait déjà super beau.

Et j’ai du temps devant moi.

Ma mère me dit parfois, toi tu as de la chance, tu as du temps et de l’argent.

Des deux celui que je trouve le plus estimable, c’est le temps. Même si soyons réalistes, du temps et un ventre vide, ce n’est pas la même chose.

J’ai souvent le temps de faire ce qui me passe par la tête et je m’arrange pour avoir l’argent dont j’ai besoin quand je veux quelque chose.

Quand je peux.

Mon secret c’est que quand j’ai moins d’argent, je passe plus de temps à faire des activités qui ne coûtent pratiquement rien d’autre que de l’essence et du temps.

C’est de cette manière que j’évite la frustration.

Il existe ici une boulangerie sans gluten et sans lait. 

Je n’arrête pas de me dire, il faut que je passe. Mais mes horaires ne sont pas compatibles avec ceux de la boulangerie.

Ils livrent le déjeuner de temps en temps. Seulement ils indiquent le menu très tard. Je suis au travail, dans mes dossiers, je ne songe pas à aller sur facebook.

Dans ces cas-là j’ai l’impression qu’il me manque du temps justement. On dirait que c’est quand je suis au travail que j’aurais dix mille choses à faire.  

Pourtant, il suffit que je pose une journée de congés pour que je réalise que c’est juste une impression.

Je ne cours pas quand j’ai une journée de congés. Je savoure le temps dont je dispose, comme le weekend.

Comme aujourd’hui pendant que le gâteau refroidit. D’ailleurs, il doit être juste tiède là maintenant.

C’est l’heure de se régaler !

Belle journée à tous ;)  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Tout va bien

    Bonjour à tous, « Tu as aimé ta dernière vision ? », me demande Eléd…
  • Respire et sois jolie

    Bonjour à tous, « Sous le soleil, le ciel demeure clément. », me dit…
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
Charger d'autres articles liés
  • Tout va bien

    Bonjour à tous, « Tu as aimé ta dernière vision ? », me demande Eléd…
  • Respire et sois jolie

    Bonjour à tous, « Sous le soleil, le ciel demeure clément. », me dit…
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Tout va bien

    Bonjour à tous, « Tu as aimé ta dernière vision ? », me demande Eléd…
  • Le bruit et les cris

    Bonjour à tous, « Les enfants grandissent dans le bruit et les cris qu’il…
  • Souplesse d’esprit

    Bonjour à tous, « Les priorités évoluent au cours de la vie, tu le comprends ?&…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. Anna Live

    17 décembre, 2017 à 8:28

    Bonjour Sylvie,

    Waaaa ! Quel réveil ! Merci de ce rappel clair au petit matin ça fait du bien pour démarrer. Je me le répète : « Ce qui fait le bonheur c’est ce qu’on aime et ceux qu’on aime ». Tout simplement… . Quand on ne sent plus ce bonheur au travail dans son couple, entre amis, dans sa maison, c’est qu’il n’y a pas/plus d’amour ou du desamour. C’est simple à évaluer et peut permettre de ne pas insister, passer son chemin et être heureux de se détourner de ce que l’on n’aime pas et de ceux que l’on n’aime pas.
    Je partage mon debrieffing du lever avec vous. J’aurais tendance à persister dans ce qui ne m’apporte pas/plus le bonheur (comme si la donne pouvait changer ou que JE pouvais la changer pfffff). Ton commentaire Sylvie va devenir mon bâton de pèlerin, mon coussin de méditant ! C’est intellectuellement d’une grande simplicité mais à mon sens spirituellement très élevé. je peux vous dire que pour moi pas si évident de l’habiter et mener ma vie dans ce sens tout en disant chercher le Bonheur. Pas d’inquiétude Passeuse ;) la petite panseuse de notre classe astrale, je me sens heureuse le plus souvent et profondément mais y a encore quelques détails à régler …ma vie matérielle est encore (très) perfectible lolllll…Je viens de comprendre une recommandation qui m’a été faite il y a peu : on ne s’aggripe pas à l’amour. Si le bonheur n’est pas au RDV…il ne s’agit pas d’amour.
    Certes, on démissionne pas comme ça, on divorce pas comme ça, on ne déménage pas comme ça, on ne quitte pas des amis de toujours comme ça. En plus, je ne m’avoue pas si facilement que je n’ aime pas ce que je fais (d’autant que j’ai choisi de le faire), qui je fréquente avec qui je m’unie et bien que je ne me sens pas radieuse de bonheur je n’en viens pas vite à conclure que je n’aime pas et vice-versa. Pourtant, il est vrai que quand j’en suis simplement, clairement et consciemment (pas intellectuellement) arrivée à cette conclusion pour poste de travail, logement,… partir et trouver mieux fut facile et facilité. Je rame avec amant. Je rame surtout avec mes choix d’amant en fait…Un meilleur choix me permettrait sans doute de ne pas me retrouver à cette conclusion : Pas de bonheur / pas d’amour —Ciao ! :)

    Allez debout ! C’est parti ! Sur ce pas je vais lire ton post du jour !

  2. crystallia

    17 décembre, 2017 à 0:52

    Coucou,

    Ce qui fait le bonheur c’est ce qu’on aime.

    Et ceux qu’on aime.

    Bise ;)

  3. passeuse

    16 décembre, 2017 à 8:55

    Bonjour Sylvie;

    Tu as la même philosophie que moi, on dirait.
    C’est exactement ce que je fais aussi:je fais en fonction de mon temps et de l’argent que j’ai ou pas.
    Et comme tu dis,je ne suis pas du tout frustrée.
    DEpuis que j’ai arrêter de travailler_après ma dernière saison, il y a 2 ans, j’ai beaucoup moins d’argent et pourtant je suis si heureuse.
    MON TRAVAIL d’avant me plaisait beaucoup:je m’y suis donnée à fond sauf la dernière année où la charge de travail était si intense que l’ambiance était devenue délétère et que je faisais des tendinites.
    A la fin, je n’étais plus heureuse donc plus épanouie et à quoi me servait l’argent alors.
    Je veux dire je n’étais plus fière de travailler là , alors l’argent avait un goût amer.
    Mon mari _ qui a toujours eu peur de manquer d’argent( cela va beaucoup mieux),m’avait dit à l’époque,comment tu vas faire? ,je lui avais répondu,j’ai bien réfléchi et je ferai plus de choses qui viennent de moi.
    Et c’est ce que j’ai fait et que je fais encore par pur plaisir!
    L’argent contribue au bonheur mais il ne fait pas tout!
    Quand au temps, j’ai remarqué que même si je suis en retard sur le temps par rapport à mes objectifs de la journée, hé bien, sans stress, ni précipitation,je réalise tout_ je comble mon retard par ce que je suis ds une bonne énergie.
    Bonne journée

  4. Anna Live

    16 décembre, 2017 à 2:10

    Bon appetiiiit Sylvie ! Le temps n’a pas de prix on dit.
    Moi je vais me coucher…y a le décalage d’horaires aussi ;)
    Bise ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Carnet de femme

Bonjour à tous, « Il fait beau et chaud à nouveau, comme tu aimes. »…