Accueil Petites histoires Petites et grandes montagnes

Petites et grandes montagnes

12

Petites et grandes montagnes  dans Petites histoires 17122401574917181815424350

Bonjour à tous,

« Je vais te raconter une histoire, me douce enfant. », me dit Astaroth.

Je t’écoute.

« Une magnifique jeune fille dormait profondément lorsque sa route croisa celle de son prince parfait. Il la reconnue mais ne put attirer son attention en raison de son profond sommeil.

Il dut se résoudre à aller de l’avant. Et il y parvint brillamment, avec du temps et du travail. Il trouva un chemin qui lui convenait à plusieurs égards.

Le souci c’est que son cœur lui réclamait la magnifique jeune fille.

Or il ne voulait pas revoir la belle endormie. Il avait été assez difficile de la rencontrer une première fois et de ne pas pouvoir entrer en contact avec elle.

Il recevait des signes, lui disant qu’elle s’était éveillée et qu’elle aussi avait petit à petit retrouvé la mémoire.

Par contre, son cœur à elle était resté figé dans un sombre et lointain passé.

Il comprit un jour qu’il devrait attendre qu’elle souhaite le revoir. Il ne savait pas comment il le saurait, il savait juste qu’il saurait.

Et un matin, il sut.

Ce fut le dernier jour de sa vie. Le premier de celle de la magnifique jeune fille. »

Je n’ai pas tout compris !

« Vraiment ? Eh bien, la montagne entre eux disparaitra peut-être. » 

La montagne entre eux ?

« La montagne oui. Cette histoire t’a plu ? »

Je ne sais pas.

« Alors je te laisse y penser tranquillement. C’est une de ces histoires qui peut avoir plusieurs interprétations. Il y a celle qui te parle et celles qui parlent plus à d’autres.

Toutes se valent. Tout dépend de celui de ces deux personnages qui vous touche le plus. »

Là je comprends…

« Ce que tu comprends te concerne, ce que d’autres comprennent les concernent. Petites et grandes montagnes. »

Cela, je comprends aussi, merci à toi.

Belle journée à tous ;)        

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les gâteaux moelleux des jours pluvieux

    Bonjour à tous, « Tu as fini de manger des M et Ms ? », me demande S…
  • Une simple histoire

    Bonjour à tous, « Puis-je te raconter une histoire ? », me propose S…
  • Calme et équilibre

    Bonjour à tous, « Je te raconte une petite histoire ? », me propose …
Charger d'autres écrits dans Petites histoires

12 Commentaires

  1. Camille-Strawberry

    27 décembre, 2017 à 0:50

    Hello

    Moi jaime beaucoup ton histoire et pour moi, ce qui compte c’est qu ‘au final, la montagne disparaisse.

    Bisous ♡

  2. Anna Live

    26 décembre, 2017 à 22:55

    Bonsoir !
    Carène merci pour la musique et le clip. Il fait écho pour moi avec le dernier message des fées..
    Foudre et irruption volcanique ca sent le feu et les cendres tout ça ;)
    Merci Sylvie de nous rappeler a d’autre métaphore que sentimentale…je le suis trop. Liliane m’a bien fait rire ! Je sors aussi :/ A demain.

    Lava a tous ! :)

  3. Liliane

    26 décembre, 2017 à 20:14

    Coucou,

    Autre chose qu’une métaphore sentimentale ?… J’aimerais savoir quoi… Pas taper, je sors.

    Bise

  4. crystallia

    26 décembre, 2017 à 18:40

    On peut y voir autre chose qu’une métaphore sentimentale également.

    Bise ;)

  5. Carène

    26 décembre, 2017 à 17:18

    Coucou

    On pourrait espérer une fin comme celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=uh4dTLJ9q9o

    Bises ;)

  6. Marianne

    26 décembre, 2017 à 12:42

    Bonjour,

    peut être qu’il ne meure pas, mais que la « fin de sa vie » signifie juste qu’il abandonne ce qu’il a construit pour être avec elle construire une nouvelle vie à ces cotés…En tous cas c’est ce que mon coté romantique espère mdr.
    En tous cas Joyeux Noël en retard.

    Bizz

  7. crystallia

    26 décembre, 2017 à 12:04

    Bonjour,

    Je pense que chacun est touché en fonction de son propre parcours une fois de plus.

    Bise ;)

  8. passeuse

    26 décembre, 2017 à 9:09

    Bonjour Sylvie;

    Très belle histoire!
    Pour ma part, la montagne,il a fallu que je comprenne _et mon mari aussi_ pour la voir disparaître.
    Je pense qu’il faut de la compréhension pour voir disparaître la montagne mais aussi ,c’est une histoire de temps.( pour moi)
    Par ce que j’ai aussi compris et vu que que l’on peut être prêt(e) mais si ce n’est pas le bon moment, la montagne ne s’effacera pas.
    J’ y suis ds cette période _depuis novembre_ mes guides m’ont dit’repose toi, ce n’est pas le moment ».Ils m’ont dit « à la nouvelle année ».
    Donc, je suis persuadée aussi,que quand le moment est venu,ils peuvent donner un coup de main, si il y en a besoin.
    En tout cas, c’est ce qu’ils m’ont dit » ne t’inquiète pas, quand ce sera le moment, on t’enverra ce qu’il te faut »
    Alors pourquoi, ce ne serai pas pareil ici.
    Je veux le croire!
    Très bonne journée

  9. Anna Live

    26 décembre, 2017 à 7:59

    Bonjour Sylvie,

    Il n’aurait pas un peu plagié le film entre nous la montagne Astaroth ?! Un petit coquin lui non ? ;)
    M’enfin, pour se faire comprendre des fois faut bien s’y reprendre à plusieurs fois et sous différents angles…la belle aux bois dormants, le conte de fées, ça le fait aussi… . Ça peut prendre une vie de se réveiller. C’est déjà bien assez long ! Heureusement que je ne me soucie pas des reincarnations (bien que depuis que je vous fréquente…j’ai des doutes lolll)…de toutes facons comme les attentes changent dis-tu Alexandre (et Astaroth ne doit pas l’ignorer ni même l’oublier), pas de raison de s’en préoccuper.
    On peut être plongé(e) dans un profond sommeil et des semblants de réveils possibles toute une vie, une seule vie, ce qui peut nous faire passer à côté de notre Prince(sse) mais qu’est-ce qui compte l’amour ou l’éveil ? Qui est le plus malheureux des deux dans cette petite histoire ? Celui qui sait ou l’ignorant ? Les deux me touchent avec un petit penchant pour le Prince…pfffff Je sais pas en fait. Se réveiller, naître vraiment, mais ne plus pouvoir rencontrer son Prince mort à notre éveil et tout comme lui lorsque nous dormions, avancé(e) avec au fond du Coeur cette place vide, attendre un signe qui arrive…trop tard.. bouhouhou ! :(
    Ceux sont mes questions du moment sans réponse. Merci astaroth d’y avoir apporté… aucun éclaircissement !lollll…Cependant, je retiens l’echo qu’il donne à ta propre incompréhension Sylvie. Tu dis : je n’ai pas compris. Il répond : Vraiment ? Eh bien la montagne entre eux disparaîtra peut-être.
    Ne faudrait-il pas, dans ces histoires, renoncer à comprendre pour que les montagnes disparaissent ? Je le crois. Yapuka ! Me voilà avec du pain sur la planche ! Cool suis en vacances :)

    Des bises ;)

  10. alexandre

    26 décembre, 2017 à 0:14

    Bonsoir Sylvie,
    Intéressante l h histoire d astarorh.Selon elle illustre le lien amoureux de réincarnations en réincarnations entre deux personnes: car il dit bien que la jeune fille avait souhaite le revoir au premier jour de sa vie donc sa naissance. En revanche lui mourrait . C est comme dirait Mario de sabato ,un voyant célèbre ,un rendez vous manqué avec le destin… Ce qu’oublier de préciser astaroth c est qu’une âme évolue et que ses attentes ne sont pas les mêmes de vie en vie bises

Consulter aussi

Mon lit mon précieux lit !

Bonjour à tous, Il y a des soirs comme ça où on a la sensation d’avoir couru un mara…