Accueil Mes poèmes Matin serein

Matin serein

6

Matin serein dans Mes poèmes 17122408245117181815424945

Douce chaleur qui gagne mon cœur,

Se répand dans mes univers,

Change la couleur de mon ciel,

Matin serein.  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Pars, pour ne revenir jamais

    Bonjour à tous, Sous le soleil radieux, Dansent les Fées du jour pluvieux, Les Fées du jou…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
Charger d'autres articles liés
  • Ni montagne ni prison

    Bonjour à tous, « Tu ne devrais pas aller dormir ? », me demande Gab…
  • Pars, pour ne revenir jamais

    Bonjour à tous, Sous le soleil radieux, Dansent les Fées du jour pluvieux, Les Fées du jou…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Souris

    Souris chaque jour si tu connais l’amour, Souris toujours si tu reçois l’amour…
  • Garde la foi

    Lorsque s’étire la nuit, les étoiles éclairent le chemin, tout doucement, Lorsque re…
  • Tout ce qui vibre

    Dans la douceur du matin, souviens-toi, Tout ce qui vit est pareil à son chant, Tout ce qu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

6 Commentaires

  1. crystallia

    30 décembre, 2017 à 16:10

    Bonjour,

    C’est tellement vaste un cœur, certaines zones sont toujours agréables alors que d’autres…

    Ce que j’aime aussi ce sont les zones endormies qui reprennent vie.

    C’est ce qui s’est passé peu avant que j’achète mon appareil photo.

    Certains messages passent d’une drôle de manière.

    Bise ;)

    Répondre

  2. Emilie

    29 décembre, 2017 à 22:14

    Hello Sylvie,
    Je ne sais pas d’où viennent certaines inspirations; ce n’est pas conscient; c’est de l’ordre de ce que je reconnais parce que je le connais (un peu comme les rappels qui sous-entendent que l’on avait déjà entendu).
    Je ne crois pas que les messages que tu reçois puissent être faux même si tu souhaiterais que certains le soient. Ma conscience a également parfois du mal à accepter certaines réalités alors le message passe autrement.

    @passeuse : c’est un téléfilm allemand en 2 parties qui passait sur France O (peut être en replay ou sur netflix mais je n’ai pas vérifié)

    Répondre

  3. passeuse

    29 décembre, 2017 à 9:56

    Bonjour SYLVIE

    C’ est délicieux,hein SYLVIE,cette chaleur qui vous envahit…..
    Ce téléfilm me semble bien inspirant Emilie:crois-tu que je pourrai le commander?
    Moi, depuis 15 jours, c’est une grosse bougie allumée qui m’éclaire à chaque instant.
    Le coeur a effectivement besoin de raconter.
    Et je ne m’en prive pas ici!Merci Sylvie!
    Bises à vous toutes

    Répondre

  4. Anna Live

    29 décembre, 2017 à 9:11

    Bonjour

    Merci à toutes les deux !

    J’en profite Émilie pour rendre a Cesar… : l’éclairage reçu a propos de la foudre venait de toi je l’avais attribué a Carène ;)

    Et, cette fois encore tu eclaires coeurs et ames dans le rebondis du poeme de Sylvie. Je retiens ces mots clefs : decalage, douce/cactus, jungle Child, force et faiblesse, histoire et Coeur !
    Je les ajoute à ma boîte a mots que je ne déploierai pas plus aujourd’hui (le coeur n’y est pas) dans laquelle j’aperçois sur le tas du dessus : metissage, ami/haine-mi, renovation, renouveau, decoration, Anges.

    Et je sors….kissssss ;)

    Anna

    PS : ça commence à venir « tirer plus vite les conclusions de ses questions » M’enfin, un peu lolll Sincèrement grand MERCI d’être toi Sylvie ♡

    Répondre

  5. crystallia

    29 décembre, 2017 à 2:35

    Bonjour Emilie,

    Tu as toujours si bien lu dans mes énergies, c’est toujours étonnant de te lire.

    Oui, le cœur a besoin de raconter son histoire.

    Bise ;)

    Répondre

  6. Emilie

    29 décembre, 2017 à 1:00

    Hello Sylvie,
    Un joli poème avec des cactus qui piquent ! J’aime bien l’atmosphère de tes photos de campagne en vert et bleu. Elles m’ont fait penser qu’en inversant le plan, l’herbe serait bleue et le ciel vert. J’ai songé à toi en regardant un téléfilm très original « jungle Child » qui relate l’histoire vraie d’une enfant européenne qui grandit avec sa famille dans une tribu en Papouasie au milieu de la jungle. Elle appartient à deux mondes et vit ce décalage au sens propre dans son cœur. Au final elle parviendra à donner un sens au décalage en décidant de faire de ses faiblesses sa force (elle existe en tant qu’europenne mais sa vie a pris racine dans la jungle).
    Le cœur a besoin de raconter son histoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Beautiful Saint Lucia

Bonjour à tous, Me voilà déjà rentrée, la croisière est terminée. Je suis contente d&rsquo…