Accueil Spiritualité Défis personnels

Défis personnels

10

Défis personnels  18010701502317181815439789

Bonjour à tous,

« Alors le défi Rien de neuf ne t’intéresse pas ? », me demande Elédahiel.

Non.

« Pourquoi ? »

En fait je n’aime pas les affaires d’occasion. Les vêtements, les chaussures ou les sacs, je n’aime pas. Je veux que tous ces objets-là soient neufs. Et pour ce qui est de l’électro-ménager, même les téléphones, je préfère neuf aussi.

« Tu envisages de changer ton ordinateur. »

En vérité je n’en ai pas envie ! C’est comme le téléphone, ce sont des objets que je change quand je suis obligée.

« Quand ils commencent à présenter des dysfonctionnements. Ou que c’est le cas depuis un moment. »

Lol !

« Tu vas acheter un Imac ? »

Pour quoi faire ? Un PC qui ne coûte pas 2 000 € m’ira très bien.

« On peut acheter des meubles d’occasion. »

Une armoire, une commode, peut-être. Mais pas un lit ou un canapé.

Je comprends l’idée de moins acheter par impulsion, de réfléchir à l’impact de nos actes d’achat, du fait que l’on génère beaucoup de déchets avec du neuf.

Mais concrètement, il est impossible d’acheter certains produits au gramme dans les magasins. Si on pouvait venir avec sa bouteille en verre pour récupérer la quantité de liquide-vaisselle dont on a besoin, ce serait bien aussi non ?

Je veux dire chaque fois c’est la même chose, on dit aux gens vous faites trop ceci, vous faites trop cela, il faut que le changement vienne de nous, mais ça ne suit jamais à un autre niveau.

Quand on a interdit la distribution gratuite de sac plastique, l’alternative proposé c’était  et c’est encore des sacs payants dont certains en plastique, même s’il est possible d’acheter des cabas. Or, les sacs n’étaient pas gratuits en vérité, leur prix était inclus dans les prix des produits vendus dans le magasin.

A-ton ressenti une baisse même légère après l’interdiction ? Moi je ne l’ai pas sentie et je vais au supermarché.

C’est toujours aux mêmes qu’on demande des efforts. 

Alors j’entends d’ici, ce n’est pas comme ça qu’il faut voir les choses, c’est à nous d’initier le changement et de sauvegarder l’environnement…

S’il y a des vêtements d’occasion c’est qu’il y a des gens qui achètent du neuf et qui revendent en fait pour pouvoir continuer à acheter.

Moi je sais que je donne les vêtements que je ne porte plus, je ne les vends pas.

C’est pareil pour les sacs ou les chaussures si elles sont toujours portables.

Je donne facilement ce qui ne me sert plus ou dont je ne veux plus. Mon premier objectif n’est pas d’en tirer profit.

Quant à mes appareils, vous aurez compris que je les change quand j’en ai besoin et cela signifie que les anciens ne sont plus bons. Mon lecteur blu-ray fait des siennes par exemple.

Non seulement je n’ai pas hâte de le changer non plus (il lit toujours les films) mais en plus ce ne sera pas pour le dernier modèle de pointe. Tout ce que je veux, c’est qu’il lise des films.

J’ai une chaine hi-fi qui fonctionne très bien et que je n’envisage pas non plus de remplacer par une de ces enceintes numériques toutes jolies et très tendance qu’on peut transporter d’une pièce à l’autre…

Peut-être plus tard…

Bref, non je ne suis pas intéressée par ce défi. 

« Et que penses-tu du défi, 0 vêtement pendant un an ? »

Ca c’est un défi de fashionista. Dans ma prochaine vie peut-être que j’aurais envie de tenter. Peut-être.

Parce que la dernière fois que j’ai fait cela c’était il y a dix ans et parce que j’étais totalement fauchée.     

« Avec le choix c’est mieux. »

Avec le choix, je n’ai pas envie de tenter !

« Alors ne tente pas. Pour certaines personnes ce type de défi est l’occasion de se poser des questions et de remettre sa vie en perspective. C’est pourquoi ils peuvent être intéressants. Mais si cette réflexion ne vient pas et que vous en restez à vous dire, le seul objectif est la protection de l’environnement, alors vous passez à côté des bénéfices réels.

Votre environnement est le reflet de la manière dont une majorité d’entre vous conçoivent l’existence. Et pour préserver l’environnement vous devez devenir conscients de ce qui vous apporte réellement ou non et à quel niveau.

Il y a forcément un cheminement personnel à effectuer aussi. C’est la même chose avec le fait de ne plus manger de viande ou de ne plus porter de cuir.

Tant que l’objectif principal demeure extérieur à vous, c’est que vous n’avez pas compris qui vous êtes et ce que vous recherchez.

Nombre de personnes ne mangeant plus de viande en raison d’une prise de conscience plus ou moins rapide et surtout pas encore creusée, voudraient que conjoint et enfants suivent leur exemple.

Ce n’est pas et ne peut être aussi simple. A la limite vous pouvez éduquer vos enfants dans le sens désiré. Mais il n’est pas exclu qu’un jour ils fassent leur choix et ce sera juste.

De même, le conjoint peut ne pas avoir envie de vous suivre et là encore, ce sera juste.

Ce qui vous touche et que vous devez creuser, peut ne pas toucher autrui de la même manière.

Tous les chemins ne sont pas destinés à rester un. Il y en a qui se divisent.

Une prise de conscience personnelle est une invitation à se remettre en question. Mais ce qui est valable pour vous, peut ne pas l’être pour ceux qui vous sont proches.

La situation peut évoluer dans votre sens avec le temps. Mais le temps peut aussi révéler le fossé qui séparera finalement la route en deux chemins bien distincts.

Et ce sera juste.

Est-ce que tu comprends ? »

Oui.

« Aujourd’hui ce défi ne te touche pas. D’autres au contraire se sentent intéressés. Ils se disent que c’est ce dont ils avaient besoin. Tout dépend du chemin de chacun et des défis personnels qu’il y a à relever. »

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)       

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres articles liés
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
  • Les choix que nous faisons

    Bonjour à tous, « Pour chacun de vous il existe toujours deux routes. Il y a la…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    12 janvier, 2018 à 1:51

    Bonsoir,

    Moi je ne me sens pas tel Atlas.

    Je pense qu’effectivement chacun fait en fonction de son évolution.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. Passeuse

    11 janvier, 2018 à 21:21

    re: Ana live:

    J’habite en Dordogne, une petite ville et pourtant , chez moi aussi, il y a un magasin bio qui vend de tout comme ça aussi.
    Puisque vous en avez parler, je me lance:
    J’ai de la chance d’avoir un terrain et je cultives légumes et fruits bio avec du fumier de poules, pas de engrais,pas de pesticides, je les fabriques moi_même avec des plantes,j’ai essayé de fabriquer ma lessive mais la formule est encore à revoir.
    J’essai d’acheter que ce qu’il me faut et les épluchures vont aux poules_ et nous mangeons les oeufs.
    Pour ce qui est électro_ménager,je fais comme toi Sylvie, nous n’achetons que quand c’est fichu.
    J’achète parfois des vêtements et chaussures( si je tombe sur de bonnes occasions et coup de coeur).
    J’ai déjà acheter aussi des meubles ( coup de coeur _ je les retape et customise).
    Je donne les vêtements et chaussures trop petites ainsi que tous les jouets de mes enfants.
    CEla me demande , bien sûr des efforts mais pas lus qu’autres choses!
    C’est une façon de vivre..
    Bonne nuit à tout le monde _ kiss

  3. Anna Live

    11 janvier, 2018 à 20:05

    Au fait Sylvie

    Une femme a ouvert a 500m de chez moi un magasin où tu peux acheter au grammes pas tout mais bien des choses dont la lessive ;)
    Ça existe…..un jour peut être en Martinique ;)

    Bise !

  4. Anna Live

    11 janvier, 2018 à 19:08

    Bonsoir

    Ben ici ce soir tu en auras fait rire au moins une Liliane. Après une fin de journée face à des valeureux et braves Atlas c’est bien venu. Merci de ta légèreté ;)

    Bye !

  5. Emilie

    11 janvier, 2018 à 16:57

    Bonjour Sylvie,
    Je me souviens d’avoir songé que la surconsommation venait de la surproduction (on peut aller plus loin en creusant la question de la surproduction ). J’ai connu les dépôts vente et le minima par nécessité – J’ai aussi toujours donné ou taché de recycler ce qui ne me servait plus. Maintenant il existe les soldes pour écouler la surproduction !

  6. Liliane

    11 janvier, 2018 à 16:05

    Bonjour,

    Il m’arrive souvent de tomber sur la carte en relation avec l’environnement quand je fais un tirage et le sens, en plus de ce qui est noté dans le petit carnet, m’est toujours donné, ce qui revient toujours c’est de faire attention au gaspillage. Mon problème c’est la conservation d’aliments, j’ai ce qu’il faut pour gérer mais la plupart du temps je me dis « ouais je vais ranger ça plus tard » et plus tard j’oublie et quand je reviens eh bah ce n’est plus comestible, je me retrouve donc à jeter de casserole de riz à peine consommé par exemple.

    J’ai porté beaucoup des vêtements d’occasion que du neuf pendant longtemps, plus maintenant. ça ne me posait pas spécialement de problème alors quand j’ai commencé à ressentir de la lourdeur à acheter chez Emmaus ou dans une brocante, j’ai compris que vouloir des vêtements neufs était comme vouloir écrire sur une page blanche.Par contre les meubles qui ont une histoire me plaisent toujours autant.

    Je peux comprendre le « il faut préserver la Terre » en même temps nous y vivons, c’est comme faire le ménage chez soi pour éviter d’être recouvert par ses propres immondices mais à la différence de nos maisons justement qui ont été construites par l’homme la Terre s’est faite sans nous elle en a vu de toutes les couleurs, comme nous elle change, elle évolue et je pense que c’est nous qui nous adaptons finalement à cette évolution et aussi froid que cela puisse être, celui qui résiste à cette évolution est voué à disparaître. Toutefois faisons ce qui est à notre portée, balayons devant nos cours, faisons ce qui est à notre portée.

    Pendant la pause aujourd’hui, j’ai réalisé combien les gens peuvent se complaire dans des choix qui leur coûtent malgré ce qu’ils veulent bien croire, j’ai ressenti la lourdeur de certains sujets auxquels je n’avais pas envie de participer surtout les instigateurs n’entendaient pas raison, je n’aspirais qu’à de la légèreté alors quand l’occasion s’est présentée je l’ai saisi, mais comme l’apitoiement est un sport très pratiqué par ici j’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprise pour installer un peu de légèreté. Les gens choisissent leur vies et leur défis et s’ils se sentent la force et le dévouement d’Atlas en portant le monde sur leur dos eh bien je ne peux que saluer leur bravoure

    Belles journée :)

  7. Passeuse

    11 janvier, 2018 à 10:01

    Bonjour Sylvie

    Je te rejoints tout à fait Ana live
    J’ai également avancé par rapport à ma façon de vivre qui va avec le spirituel puisque c’est ce spirituel qui m’a ouvert les yeux sur Ce que j’étais et ce que je veux ou ne veux plus.
    Maintenant, je suis plus proche( disons que je me suis reconnectée ),et j’ai un autre impact sur la société de consommation et le fait de vivre en adéquation
    avec ma personne’ encore plus qu’avant.
    C’est vivre pleinement Consciente de ce que NOTRE TERRE et nous sommes liées étroitement dans le respect de l’un envers l’autre.
    Bonne journée

  8. Anna Live

    11 janvier, 2018 à 7:59

    Bonjour vous :)

    Bon on dirait que depuis le début de l’année tes guides de brief à ce qu’est la condition d’incarnation et les préoccupations d ordre personnelles compte tenu que tu es d’abord passée par le spirituel. Je peux me tromper mais tu opposes encore quelques resistances…qui me font sourire car je m’entends il y a quelques années en arrière. Et pas seulement une question d’âge mais de conciliation à trouver entre le perso le spirito et le socio ;)
    Moi ce cher Eledahiel dans ce message me permet de faire le point sur cet équilibre cette harmonisation (je déteste ce mot dans le cadre de mon travail qui le plus souvent veut dire et nous conduire à la normalisation grrrr…C pas ce que je dis ici !) et ce message est limpide pour moi, d’une grande clarté et d’une grande vérité. Je me dis que sur ce point du défi personnel je suis pas mal en harmonie avec les 2 autres poles social et spirituel. Je le dis ici et toujours dans un esprit de partage.

    Pour moi ça se resumerait a (et Sylvie tu le dis souvent maos pas évident sur tous les plans ) : je fais ce que je veux ! Ça ne tient ni au fait qu’on me le demande (un ami un amant la politique les bien pensants les dogmatiques etc. ….) ni au fait que je suis ou veux m opposer a cette demande. Je fais ce que je suis. Et j’apprends à me connaître pour être au plus près de qui je suis dans ce que je fais. Et ce » je suis » et fait de spirituel comme de personnel et j’essaie d’avancer sur chacune de ces dimensions dans le social et l’environnement dans le respect des autres c est à dire si ça dérange personne (je ne parle pas de leur ego dont je me contrefou !)
    Et ma position sur la conso l’environnement l’alimentation a évolué avec mes avancées pas avec le qu en dira t-on ?

    Allez go au boulot !
    Belle journée à tous ! ;)

  9. crystallia

    11 janvier, 2018 à 1:17

    Bonjour,

    Je suis d’accord avec toi, il faut que ça nous parle.

    C’est super si les médicaments font leur effet !

    Bise ;)

  10. alexandre

    11 janvier, 2018 à 0:40

    Bonsoir Sylvie,
    Je vais un peu mieux ,les antibiotiques font leur effet . c était pour te donner des nouvelles de ma santélol. Ah le
    défi d’eledahiel est intéressant . Ça me rappelle ce que m avait dit mon maître a propos d un homme vivant en ermite et de la nature.Il m avait dit qu’il avait une belle force intérieure. Après ce type de défis n est pas fait pas pour tout monde tout comme l objectif 0vetements neufs. Je pense qu’il faut que cela « parle » a la personne bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Mercredi : Je suis la seule à pouvoir m’autoriser à être

Bonjour à tous, Je ne suis pas du tout d’accord avec la façon dont mon père prévoit …