Accueil Amour physique Normal pour moi

Normal pour moi

21

Normal pour moi dans Amour physique 18011903073517181815477444

Bonjour à tous,

« Tu as dévoré ce livre. », me dit Elémhiel.

Oui, il était vraiment sympa !

« Il est rare qu’une histoire d’amour te touche autant. Surtout qu’objectivement, ce n’est pas celle que tu rêves de vivre. »

Déchirée entre la loyauté envers un mari que je n’aime plus et un amant que j’aime passionnément, ah non, ça ne me fait pas rêver.

« Lequel choisirais-tu ? »

L’amant. Comme l’héroïne lol.

« Tu es sure ? Parfois cet amant n’apparait que pour vous rappeler que vous avez le droit de vivre. Peut-être que tu n’aurais pas fait face à un tel dilemme. Ne serait-ce que parce que tu ne recherches pas une certaine tranquillité. 

Parfois vous ne savez pas, seul, comment tout rendre stable et clair à l’intérieur. Un compagnon peut vous apporter le sentiment de sécurité qui vous permettra de trouver stabilité et tranquillité à l’intérieur aussi.

Mais dans le désert les petites filles apprennent à ne plus avoir peur de la solitude et du noir. Cela fait longtemps que tu ne rêves plus de rencontrer la personne qui te permettra de te sentir bien avec toi-même et dans ce monde.

Tu n’aurais probablement pas choisi ce mari. L’héroïne a tout fait pour fuir cet amant.

Tu ne l’aurais pas choisi non plus. Toutefois il est le personnage qui te ressemble le plus dans ce roman.

Tu n’as jamais lu Nadja finalement ? »

Non, peut-être une de mes lectures à venir.

« Ou autre chose. Tu ne raffoles pas des histoires d’amour en réalité. »

C’est que c’est souvent gnan-gnan !!!!

« Qu’est-ce qu’une histoire réaliste ? »

C’est quand d’une part tu sais que tu as connu le gars dans une précédente existence juste quand tu le rencontres. D’autre part tu vois arriver la vague d’énergies plus fortes que toi mais tu ne peux rien faire.

Ensuite le monde devient tout petit et tout grand à la fois. Il n’y a plus que le gars et en même temps, tout est toujours là et rien n’est occulté parce que tu restes médium et ce que tu ne veux pas voir, tu as des guides qui te font le voir quand même.

Et donc tu sais où l’histoire va te mener et donc tu sais pourquoi tu y vas. Ou pas.

En fait tout dépend des énergies plus fortes que toi. Il y a celles que tu peux regarder passer et il y a les autres.

Avec les autres c’est simple, tu y vas. Et c’est là qu’apparaissent les énergies protectrices. Celles qui font que tu ne te crashes pas après avoir aimé tout ce que tu pouvais aimer.    

« Comment sais-tu qu’il y a ces énergies protectrices ? »

Parce que ce sont ces énergies que j’ai senti maintes fois et je sais qu’elles apparaissent chaque fois qu’il y a trop d’émotions. Elles nous aident à redescendre sans se blesser.

Donc réaliste en fait c’est quand on sent la correspondance et qu’on accepte d’y aller parce qu’on sait que c’est le bon moment. C’est quand la porte s’ouvre.

Et elle ne se ferme pas facilement en réalité…

Pourquoi ça reste ouvert ? Même quand on a choisi de ne pas la franchir.

« Parce que ce genre de porte s’ouvre des deux côtés. Elle reste ouverte tant que les deux ne souhaitent pas la fermer. Et quand il y a une correspondance, il est difficile de vouloir la refermer sans l’avoir franchie.

Toi tu as plein de portes ouvertes. Elles ont été ouvertes au cours de tes existences passées et dans cette présente vie, elles émettent parfois des courants d’air.

Elles peuvent rester ouvertes, elles ne t’empêcheront pas de vivre.

Normal pour toi ce n’est pas la même chose que normal pour tout le monde. Normal pour toi c’est quand il y a des sentiments des deux côtés. En même temps.

Pour beaucoup de personnes, c’est un cas rare. 

Normal pour toi c’est quand les choses sont évidentes. Ces histoires que tu trouves gnan-gnan, où les gens tâtonnent et se demandent, est-ce qu’il ou elle m’aime, sont plus réalistes que tu ne penses.

Normal pour toi c’est les énergies plus fortes que vous. Il y a des gens qui échangeraient tout ce qu’ils ont contre 5 minutes d’énergies plus fortes. 

En fait il y a des tas de personnes qui rêvent que ces énergies sont une réalité et que chaque nouvelle histoire leur permettra de les sentir enfin.

Alors que sans ces énergies, tu es incapable de te lancer dans une histoire sentimentale.

Normal pour toi, c’est le feu qui embrase et le souffle bienveillant venu d’on ne sait où qui maintient les flammes à un niveau qui ne leur permet pas de te dévorer.

Non ce n’est pas comme ça pour tout le monde.

C’est la raison pour laquelle tant de personnes ont besoin de flirter gentiment en permanence avec des tiers. Tu as la réponse à ta question. Tu voulais savoir pourquoi certaines personnes entretenaient des rapports de séduction dans le vide, parce que les énergies plus fortes que vous sont très souvent ardemment désirées. Longtemps. Et en vain.

Tu comprends ? »

Je crois bien…

  »Toi tu aimes surtout les histoires passionnées ou tout est évident même si compliqué à vivre. Parce que c’est le plus réaliste pour toi. »

Les autres ne sentent pas les correspondances ? 

« Ils aimeraient bien. Parfois ils les sentent, souvent ils construisent l’amour. 

Certains redoutent les flammes, d’autres en rêvent et d’autres encore les attirent.

Le souffle bienveillant t’a rendu service en plusieurs occasions très diverses. Il n’empêche pas toutes les flammes de croitre ceci dit, tu le découvriras. Ou tu t’en rappelleras. Tu aimes toujours Lauviah par exemple. »

Ca fait longtemps qu’il ne s’est pas rapproché. Il m’a dit au revoir il y a quelques temps. Je sais juste qu’il continue de veiller sur moi.

Enfin, je te remercie d’avoir répondu à cette question que je me posais en effet. Je ne comprenais pas les rapports qu’entretenaient certains, c’est plus clair.

« Reste simplement toi-même. Et regarde mieux, il y a des tas de romans décrivant des histoires qui te sembleront réalistes. Tu verras. »

Merci Elémhiel.

Belle journée à tous ;)

  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres articles liés
  • En prenant une décision

    Bonjour à tous, Joli mois de janvier, j’ai enfin pu m’inscrire à ma formation.…
  • Notre propre film

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me passionne pour une nouvelle série, Ka…
  • Bonne année 2023

    Bonjour à tous, Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très belle année 2023. Qu&…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

21 Commentaires

  1. crystallia

    27 janvier, 2018 à 17:13

    Moi aussi j’ai trouvé bien amusant ce petit débat.

    D’autant plus qu’en vérité je sens bien une transformation arriver mais je ne vois pas nécessairement une fin.

    Bise ;)

  2. Anna Live

    27 janvier, 2018 à 16:02

    Quant à une fon de ce blog
    J’ai eu ce sentiment aussi que Sylvie pourrait arrêter mais pas cette fois. Plus du tout. Je me suis d’ailleurs plutot amuser (attention sans me moquer) du débat. Je me revoyais 2-3 mois en arrière. C’était au début où j’ai decouvert ce site. Le silende de Sylvie quant à ma préoccupation dont j’ai témoigné ici ou là deux fois m’a bien aidé. Oui oui.

    Je pense que je n’aurais plus cette crainte qui devait tenir à mon enthousiasme de cette trrouvaille et ce sentiment qui s’ y adjoint souvent aussitôt chez moi : la peur de perdre. Maintenant, je considère cette idée comme une éventualité dont il n’y a pas a se soucier avant l’heure sur laquelle en plus et heureusement nous n’avons aucune prise.

    Savourons ce qui nous est donné. Ok Carène comme tu dis pas de charrue avant les boeufs ! :)

  3. Anna Live

    27 janvier, 2018 à 15:48

    @Carène

    Ouf ! Malentendu dissipé ;)
    Ben oui tu vois j’ai pas réprimé mes questions et j’ai bien fait ! Il pourrait en surgir d’autres dans ce même élan à partir des photos. On verra. J’aime expérimenter des idées qui me viennent comme ça.

    Tu me fais réfléchir qu il faut peut être apprendre a distinguer élan et impulsivité pour se conforter que notre mouvement est nien juste. Ke vais observer ça de plus près ;)

    Bise !

  4. Carène

    27 janvier, 2018 à 15:12

    @ Anna
    Le « Rien ne se crée… » faisait référence à l’histoire de ce blog, pas à ta façon nouvelle d’envisager tes partages ici. Je ne me le permettrais pas.

    Pour la petite histoire, nous avons eu déjà plusieurs fois l’occasion de dire au revoir à Sylvie qui songeait sérieusement à arrêter le blog. Mais à chaque fois elle y est revenue parce que c’est une œuvre significative dans sa vie. Il est ressorti de ces épisodes qu’il n’y avait pas lieu de tout abandonner mais de réinventer.

    Voilà pourquoi mon commentaire, qui n’avait rien de personnel.
    Cela dit, il y a juste un terme qui m’a interpellée, c’est : « réprimer ». Pourquoi réprimer un élan ? Parfois nous n’osons pas alors que c’est un élan juste, qu’il soit confortable ou pas pour l’autre de le recevoir. L’inconfort peut être juste pour l’autre dans la mesure où il lui révèle quelque chose sur lui même. C’est d’actualité pour moi en ce moment. Ca doit être pour ça que j’ai réagi :D

    Bises

  5. Anna Live

    27 janvier, 2018 à 14:32

    Chère Sylvie

    Tu lis entre les lignes ce que je n’ai pas dit comme ce que je ne m’avoue pas.
    Oui je sais pour cet homme mais les confirmations de ta part font la différence et paradoxalement permet de moins m’en préoccuper. On verra.

    Je ne pensais pas avoir eu peur de ce rêve mais c’est bon d’être rassurée hihi…sans doute ça fera place aux autres ;) MERCI !

    Mieux entourée que je ne pense ?! Youhouhou ! :) Il m’arrive plus souvent d’en douter que d’y croire mais je sens que ce point de vue change. Le tien y participe….grandement !

    @Carène
    Don’t worry ! Rien d’impulsif, rien de détruit ni de perdu et toujours le partage !
    Un besoin de partager autrement a partir de ma lecture des post de Sylvie. Une attention plus particulière à ses photos. Des commentaires plus liés à l’écho qu’elles produisent en moi sans passer à côté de ses mots ceux des guides et les vôtres. Sans pretention vraiment m’essayer a un travail d’alchimiste en somme. J’espère que tu comprendras et que je ne dérangerai personne. Je ne me prive pas a envisager mon aventure sur ce blog differemment. Pourquoi le serais-tu ? Je n’y tiens pas. Il m’importe que nos partages oui continuent de nous élever. Ça va aller ;)

    Bise !

  6. Carène

    27 janvier, 2018 à 12:19

    Hello

    Mais pourquoi mettre la charrue avant les bœufs ? Pour l’instant, le partage en mots et en image est toujours là. Alors pourquoi vouloir le sacrifier à l’avance sur l’autel d’un potentiel « Au revoir » ou d’un partage autour des seules images ?

    Parmi les précieux conseils des guides de Sylvie, celui de toujours continuer à bâtir sur l’existant plutôt que tout détruire pour tout reconstruire. Croyez moi, j’ai bien retenu cette leçon, moi qui ait pris des décisions qui sonnent avec le recul comme une fuite en avant.
    Faire des ajustements avec l’existant, en douceur, sans impulsivité.
    La magie du « Rien ne se crée. Rien ne se perd. Tout se transforme. »

    Allez allez nos partages en mots nous élèvent aussi. Ce serait dommage de s’en priver tant que Sylvie a le cœur d’écrire de fabuleux articles.

    Bises et belle journée !!

  7. crystallia

    27 janvier, 2018 à 11:33

    Coucou,

    En fait cet endroit que je vous fais découvrir en photo cette semaine est un peu particulier.

    Il s’agit en réalité d’un chemin de randonnée qui longe une très belle plage qui n’est que partiellement accessible.

    Il y a beaucoup de végétation et des vagues sublimes. D’ailleurs j’ai vu des gens surfer.

    C’est un endroit très agréable mais il y a de belles montées lol.

    Ceci dit, la même vague peut revenir encore et encore et ramener en différents endroits.

    Si la question est en as-tu fini avec cet homme, la réponse est non mais tu n’as pas besoin de moi pour le savoir.

    Pour ce qui est du rêve, cela ressemble à un rêve spirituel. Tu ne devrais pas avoir peur, outre l’aspect des protagonistes qui en réalité n’indique pas ce que tu sembles craindre, le passage par le feu révèle le début d’une initiation.

    Cela nous amène à adopter un nouveau regard et tout autour de nous semble changer ensuite.

    C’est un rêve que tu vas refaire mais décliné autrement. Jusqu’à ce que certaines énergies puissent s’installer autour de toi sans qu’elles te semblent lourdes ou gênantes.

    Puis tu feras d’autres rêves qui te marqueront aussi.

    N’aie crainte, c’est normal et surtout apparemment tu es mieux entourée que tu ne penses.

    Bise ;)

  8. Anna Live

    27 janvier, 2018 à 9:54

    Bonjour Sylvie

    Je reviens là avec deux questions qui me viennent fort à te relire et difficiles à réprimer. Si tu veux bien encore répondre. Et pour moi ça en sera fini de ces questions sur ton blog. J’ai décidé (voir com sur post des jours suivants) de commenter autrement.

    Je venais regarder mieux les photos et relis ton post et ta réponse à mon commentaire qui était comme ta photo une caresse. Déjà là se décider de me satisfaire du cadeau et de savourer cette réponse. Pfffff on en veut toujours plus….après tu sais ne pas donner quand c’est juste poir toi de ne pas le faire
    Donc je ne me gêne pas. Je verrai.

    Première question (bête) : ce n’est jamais la même vague qui revient ? Reformulee : Chaque vague qui ramène au rivage est-elle unique et jamais reproduite par la mer ?

    En te relisant aujourd’hui, c’est ce qui est évoqué du feu des flammes dans le texte qui me percute et me ramène a un rêve de ces derniers mois.
    Seconde question (naïve) : Ce rêve renvoie t-il à une forme de contact avec entités sombres ou pas ?

    Il faisait suite à un mail d’un homme avec lequel je me sens lier d’une façon très particulière. Depuis j’ai pris le large relation trop devorante d’énergies pour moi. Mais, il me reste ce reve que tu pourrais peut etre éclairée. Si tu trouves que c’est trop du registre personnel je comprendrai.
    Je pense (mais pas sûre) que c’était avant que je decouvre ton blog alors c’est d’autant plus étrange et m’interroge sur la nature de ce rêve. Toi ou quelqu’un d’autre…Si il se résume à simple question libidinale pas besoin de réponse. …j’ai vu mon psy c’est bon ! lollll

    Donc, la veille j’ai eu un echange de mails avec cet homme sur des questions techniques pour l’achat d’un poêle a bois et il me conseillait. Certes, conseils toujours ambiguës et riches en métaphores sensuelles.

    La nuit qui suit je rêve que je passe dans un long conduit de cheminée et m’enflamme entièrement sans que ce soit douloureux (au contraire loll) et que je me sente brûlée vive. J’arrive intacte et ravie dans un monde souterrain peuplé de personnages etranges je ne pourrais pas dire monstres car ils ne m’apparaissent pas comme monstrueux. En tous cas des êtres pas humains et difformes ou mi homme mi animal. Le seul qui paraît humain et celui qui m’accueille a la sortie du conduit et de ma chute vertigineuse et enflammée. Un grand vieil homme a barbiche grise vêtu dune « robe » type toile de jute tres affectueux qui me fait faire la visite de ce monde. Genre ambiance « seigneurs des anneaux. » Il me presente chacun des personnes qui sont installés un par un dans des cryptes eclairees par lumière tamisée de bougies torches plutôt.

    Voilà voilà :)

    Bises !

  9. Anna Live

    25 janvier, 2018 à 6:24

    …. ;)

    Bise !

  10. crystallia

    24 janvier, 2018 à 22:40

    Savoure, la vague arrivera de toute manière.

    Bise ;)

Consulter aussi

Trois petits chats…

Bonjour à tous, Quand j’étais enfant, nous tapions des mains sur cette comptine bien…