Accueil Spiritualité La fameuse promotion

La fameuse promotion

7

La fameuse promotion 18020402101917181815534754

Bonjour à tous,

« Tu es davantage déçue par la réponse apportée au sujet de cette promotion qui a dégénérée que choquée par le comportement de ceux qui se sont précipités sur cette pâte à tartiner à – 70%. », me dit Elémhiel.

Un jour une entreprise pour faire du buzz a proposé une distribution de billets en plein Paris. Ils ont dû reculer devant « le succès » de cette opération.

Une autre fois une compagnie aérienne a proposé des billets pour les Antilles à 50 €. Là encore devant le succès de l’opération, la compagnie a dû faire marche arrière.

Je ne suis pas surprise que tant de personnes se soient jetées sur du Nutella. Je n’aime pas le Nutella, il contient du lactose en outre.

Je ne ferais pas la queue pour ce type de produit. Quand j’habitais Marseille la SNCF avait proposé des billets pour toute la France à 5 ou 10 €. J’ai voulu en acheter. Devant la queue qui commençait loin à l’extérieur du centre commercial où était située l’agence que j’avais choisi, j’ai renoncé. 

Ils n’ont jamais réitéré cette opération non plus.

Je suis déçue par la réponse apportée parce qu’elle ne solutionne pas le vrai problème. On a parlé très vite de ces petits commerçants venus se fournir à bas prix.

Ils n’étaient pas la majorité de ces personnes qui se sont battues pour de la pâte à tartiner.

« Tu sais que quand tu vivras seule tu paieras la taxe d’habitation. Tu fais partie des 20% qui ne seront pas exonérés. D’ailleurs, tu n’as droit à aucune aide ni aucune sorte d’exonération. »

Moi je fais partie de la mauvaise tranche. Il faut qu’il y ait quelqu’un qui paye lol, c’est moi !

J’étais contente le jour où on a diffusé ce reportage sur la classe moyenne qui n’a pas droit à des aides. Pour une fois on parlait des gens comme moi.

J’ai bien aimé ce reportage d’ailleurs.  

« Ces planchers et ces plafonds ne t’arrangent jamais. »

Attends, ces plafonds souvent…

Moi je n’ai pas d’enfant et je ne suis pas au SMIC. Et voilà pourquoi ils ne m’arrangent pas ces plafonds. 

« Ta mère avait le même problème quand tu étais enfant et qu’elle devait payer la cantine. »

Oui, elle était au taux le plus élevé. Et pourtant, n’allez pas croire qu’on soit riche.

C’est exactement le problème exposé dans le reportage, la classe moyenne qui n’a droit à rien. On fait partie de ceux qui gagnent de quoi vivre mais qui n’ont pas les moyens d’investir dans tout ce qui permet de bénéficier d’exonérations intéressantes.

En fait il y a deux façons de bénéficier d’exonérations diverses (et différentes). Il faut être soit trop pauvre soit riche.

Bref.   

« Comme tu l’as dit, vu le système en place il faut que quelqu’un paye. »

Oui, dommage que ce soit ma tranche.

« Donc tu comprends que certains se soient jetés sur du Nutella ? »

Les supermarchés que je fréquente ont choisi de ne plus centraliser les promotions sur un stand car il y a des clients qui ne venaient que pour cela. Tu sais le stand tout à 1€ en raison de dates courtes. Maintenant, les promotions sont dans les rayons, on les voit ou pas.

« Tu ne les cherches pas. »

Je mange sans lactose sans gluten, ce n’est pas souvent pour moi ces promotions. Et quand c’est le cas, je les trouve au rayons où j’achète ce dont j’ai besoin.

« Pour toi beaucoup de choses sont chères, les produits sans gluten et sans lactose sont vendus plus chers en Martinique. Mais justement tu sais t’en passer. »

Voilà.

« De toute façon, tu préfères cuisiner. Pour plusieurs raisons. »

Oui.

« D’autres ont finalement peu de choses pour se faire plaisir, dirait-on. »

Les mêmes autres qui me lancent de drôles de regards quand je dis, je fais une croisière bientôt ? 

La vérité c’est que le président de Ford avait trop bien prévu les choses. Donnez aux gens de quoi survivre, cela suffira à faire fonctionner l’économie. Mais avec de quoi payer les factures, il reste trop peu pour te faire plaisir quand tu voudrais.

C’est le problème de la classe moyenne qui n’a droit à rien. Tu vois que tu travailles, que tu as un salaire correct mais si tu n’es pas en couple, tu galères à certains niveaux. Et même en couple, il faut être locataire sans enfant pour pouvoir se faire plaisir quand on voudrait.

Donc c’est spécial. 

A certains moments tu te poses des questions et c’est normal. Tu fais des constats par forcément agréables. Tu regardes autour de toi aussi.

Cela ne t’aide pas car ton regard est biaisé mais tu le fais.

Parce qu’en fait tous les mois tu fais des choix. Certes tu ne fais pas parti de ceux qui doivent choisir entre payer l’eau ou l’électricité. Mais par contre tu as le choix entre un truc sympa pour toi ou un truc sympa pour ton enfant. Par exemple. Ou alors tu as le choix entre te mettre dans le rouge et mettre de côté pour un truc qui te plait vraiment.

Pouvoir payer les factures c’est bien. Mais personne ne peut être heureux en ne faisant que payer ses factures. J’ai pléthore d’exemples autour de moi pour me le rappeler tous les jours…

Le problème dans cette configuration est qu’on vit au taquet. S’il y a 4 000 € dans le foyer, les gens vont vivre avec 4 000 €. Et donc il suffit qu’il y ait un souci inattendu pour que tout le budget soit déséquilibré et que la famille soit en danger.

Alors à ce moment-là on regarde de quoi il est possible de se passer et surprise, on s’aperçoit que beaucoup des dépenses ne sont pas superflues.

Le superflu étant minoritaire, les gens sont vite frustrés. 

« Ce que tu vois tous les jours. »

Voilà. Un enfant à la crèche, un autre à la fac, la taxe foncière plus élevée que prévue, la fin du crédit d’impôt, le frigo en panne, la voiture en panne…

En fait je remarque que quand le budget vacances saute les gens ne sont pas contents. Mais c’est la première chose à laquelle on renonce.

Quand on ne fait que payer des factures on a l’impression de ne pas vivre. Renoncer à ce qui nous plait contraints et forcés, ce n’est pas la même chose que d’y arriver suite à un travail sur soi.

Et par ce chemin-là on n’a pas forcément envie d’effectuer un travail sur soi. Dans un premier temps en tout cas.

Un peu comme quand on découvre à 30 ans que l’on ne doit plus manger de lait ou de gluten. On n’avait rien demandé, on était bien comme on était, on n’est pas content. 

Après on a le choix, on peut rester aigri ou alors on cherche d’autres solutions. On peut apprendre à poser un autre regard sur sa situation. Mais cela ne se fait pas du jour au lendemain et c’est d’autant plus difficile quand il y a toute une famille autour de nous.

Les autres ne seront jamais obligés d’adopter notre point de vue. Ni de s’ouvrir à la spiritualité.

On choisit le moyen qu’on veut pour supporter sa vie ou alors y trouver du sens. Je n’ai pas besoin de vous donner d’exemple dans un cas ou l’autre, je suis certaine que vous en avez.

En voulant organiser ce voyage dernièrement, je me suis rendue compte qu’il pouvait y avoir beaucoup d’attentes à certains niveaux. Et avec les attentes il y a parfois de l’amertume.

Cela arrange tout le monde de viser plutôt 2019, je l’ai compris.

Comme j’ai compris que ce Ford était un imbécile cupide et totalement dénué d’humanité.

Je ne ferais pas la queue pour un produit d’alimentation à 70%. Surtout parce que je n’en ai pas besoin à l’heure actuelle.

Mais je comprends.

« Et tu comprends également pourquoi la voie du Ce monde est injuste il faut le faire brûler, n’est pas la bonne. Pas plus que De toute façon c’est comme ça. 

Tu comprends que c’est à vous de trouver le sens de votre vie individuellement et que rechercher un sens collectif ici est un leurre ? »

Je le comprends aussi, je l’ai compris petit à petit.

« Tu vas à Las Vegas avec ta copine finalement ? »

On va voir. J’attends les détails. Parce que j’ai un autre plan…

« Passe une belle journée, ma douce enfant. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

   

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. alexandre

    8 février, 2018 à 23:39

    Certes,il peut paraitre cupide et inhumain désolé pour l oubli

  2. alexandre

    8 février, 2018 à 23:38

    Bonsoir Sylvie,
    J avais un doute car tu parlais d un PB de promotion et ensuite du président de Ford. J avais étudie l économie au secondaire dont les théories d Henry Ford. Certes, il peut paraitre ce au ‘il faut comprendre c est au »il réagissait avec une mentalité en accord avec les normes de son époque.Tout comme les autres économistes connus. A leur époque, les ouvriers et employés ne pensaient qu’a survivre et a nourrir leurs familles. Les mentalités ont un peu évolue même si le système capitaliste est loin d être le meilleur .Après que faire au niveau économique et politique pour améliorer la vie des gens? Voilà une grande question. Je pense que cela dépend de
    chacun de nous et de la sagesse de nos choix tant au niveau matériel qu’humain ou environnemental.Tant que l égoïsme,la cupidité et la cruauté vis a vis des humains et encore plus vis avis des animaux ,peu d améliorations seront possibles. Seule une conscience éclairée peut donc nous aider dans nos choix bises

  3. Anna Live

    8 février, 2018 à 19:31

    @Passeuse

    Merci ! J’apprécie de te lire aussi en long en large et en travers :)

    Non pas de neige. Ni hier ni aujourd »hui. Dommage ! J adore les paysages enneigés. Il fait froid. J’ai préfèré rester au fond de la classe près du radiateur….les fées sont un peu énigmatiques pour moi. Mais, j’ai tout bien écouté quand même ;)

    Bise !

  4. crystallia

    8 février, 2018 à 18:46

    Bonjour,

    Ford, le fondateur de la marque est un économiste. Était du moins, il est mort.

    Certaines de ses doctrines ont été marquantes.

    Dont celle que j’évoque ici.

    L’économie est une matière très instructive mais pour l’aborder il faut avoir l’esprit ouvert.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  5. alexandre

    8 février, 2018 à 13:46

    Bonjour Sylvie,
    Excuse moi de te poser cette question: travailles tu chez Ford? Je pense que tu as raison pour le président de ce groupe mais il faut savoir qu’a un certain niveau de puissance et d argent ,les gens préfèreraient tuer l autre que de renoncer a leurs privilèges.
    J en veux pour preuve ce qui m est arrive avant hier ,un jeune gars missionné par la sécurité sociale est venu chez moi et voulait me faire payer trente euros puis 15 euros (lorsque je lui ai dit que j étais en surendettement) .Il m’a même dit que ça contribuerait a ouvrir un capital décès.
    Devant mon peu d enthousiasme,il m a dit que personnellement, lui souhaiter ne pas être a la charge de sa famille pour ce type d événement. Cette leçon de morale m’a bien fait rire: je lui ai dit que ma famille pouvait bien faire ça pour moi et que toute manière je m en fichais d être enterre dans un caveau ou une fosse commune. Bref,ai mis dehors ce jeune démarcheur car ne compte pas payer la déçu. Et ce pour deux raisons: la première étant que je ne crois plus a la médecine officielle car quand j ai eu ce PB d hémorroïdes aucun medecin de ma ville n a voulu me soigner,j ai du aller aux urgences.Du coup,me suis tourne vers la médecine par les plantes. Et puis je ne vais pas payer pour me faire empoisonner par des molécules chimiques… La deuxième raison est que j estime que c est une malhonnetete intellectuelle de demander aux personnes pauvres de payer pour combler le trou de la secu cause par des fraudeurs.car c est la triste vérité.Actuellement si je faisais comme ma grand mère qui se fait prescrire deux pages de médicaments dont des antidepresseurs ,des lunettes et un appareil dentaire je serai le pacha.Je vais d ailleurs te révéler un petit secret: elle a un placard situe dans les toilettes rempli de médicaments qui va du sol jusqu’au plafond.Je sais ça fait rire quand je le raconte mais tout est vrai. J utilise des lunettes payes un euro au magazion action et n ai pas fait remplacé mes deux dents manquantes. Car en fait,je me dis qu’un jour un ou une SDF pourrait être en détresse médicale et ne souhaite pas qu’aux urgences on le laisse agoniser faute de médicaments ou de place.Cela est arrive aux USA avant Obama une vieille femme noire très pauvre a attendu six heures sans être soignée et en est morte.Quand un pays fait payer les soins médicaux aux nécessiteux c est le début de la fin.Quand je souhaite pouvoir me regarder dans la glace en me disant que je ne suis pas responsable de cette situation ..bises

  6. Passeuse

    8 février, 2018 à 10:05

    Bonjour Sylvie

    Voilà tout est dit:la classe moyenne_ j’en fais partie_nous en faisons partie , mon mari et moi( ma famille)
    Ma famille, oui parce que c’est eux les enfants qui subissent.
    Même si nous ne sommes pas ds la misère.
    C’est drôle, je voulais dire pas malheureux_ mais si justement nous avons étaient mal heureux jusqu’il y a peu _ mon mari _ qui se tue à la tâche depuis ces 20 ans , en travaillant même le w.end, sans jamais de vacances , juste pour payer les factures et parfois même pas le superflu ou juste pour les enfants .
    Avec 2 emplois pour mon mari et la reprise de des terres agricoles de mon père , à la retraite, il y a 10 ans .
    Et moi, des w.end à travailler.
    Bien sûr ,pas de vacances, pas de loisirs, jusquà refuser des invitations par ce que tu ne peux pas acheter ce cadeaux à la maîtresse de maison.
    Et pas le droit à aucune aide non plus!
    Mais c’est justement en travaillant le w.end que j’ai compris que avoir de l’argent plus ne me satisfaisait pas_ pourquoi?
    Par ce que mon mari était toujours aussi peu gaie, triste ,en survivance, à l’époque.
    DEpuis ce mois de janvvier , il a enfin un autre regard sur ses priorités ds sa vie_ notre vie et c’est le quotidien qui change.
    joyeux, il rit , nous montre qu’il nous aime , arrive à se faire plaisir et nous faire plaisir et même à effectuer des achats plaisirs tout en sachant qu’il y a 2000e de réparation de voitures.
     » il m’a dit_ j’arrête de ne plus vivre, je vis , nous allons vivre:! »
    Les larmes m’en sont montées aux yeux de joie!
    et tout change, tu t’aperçois également que  » tiens tu as des facilités ou des cadeaux de la vie qui t’arrivent  » ,alors qu’avant, il te fallait trimer et encore!
    Vivre, vivre , vivre oui mais en grand!
    pS LES ENFANTS AUSSI ONT COMPRIS ET C EST SUPER !

    RE Ana live: je pensais que tu étais coincée ds les embouteillages neigeux hier!
    Te re voilà!
    ET MOI aussi, je ne peux faire court!
    c’est notre nature, d’être expansive!
    belle journée aussi à tous_ A chaque fois, je vois la photo du CArnaval, Sylvie et ensuite j’ai la musique ds la tête_ joyeuse et colorée.
    bises

  7. Anna Live

    8 février, 2018 à 4:24

    Bonjour Sylvie ★

    https://m.youtube.com/watch?v=PG5yNw_A8Fo

    Voici ce lien de la musique qui me vuent a la vue de ton image et la lecture de ton dialogue avec Elemhiel… ça peut suffire comme com a ceux qui ne veulent ou ne peuvent lire ma (trop) longue prose. Moi ça me fait du bien de l’écrire. Et j’ai beau essayé je n’arrive pas a faire court :/
    C’est tout ou rien :)
    Merci encore et toujours de ce blog Sylvie.
    ———
    Bravo pour ce rigoureux debrieffing de notre économie et de ces effets au quotidien qui frôlent souvent l’absurde ! Ça m’a remis en mémoire de vieilles émotions de rebellions, querelles et surtout amertume de ma condition de classe moyenne. Dailleurs, je me sentais bien plus frustrée que quand j’étais pauvre.
    Des sentiments que je n’ai plus bien que matériellement rien a changé. Je trouve génial cette possibilité que nous avons de travailler sur soi et avoir un autre regard sur les mêmes situations. Ne pas s’ en détourner par dépit mais parce que ce n’est plus un problème juste un etat de faits. Je pense que j’ai dans le fond toujours eu le sentiment d’être riche malgré les faits et ça m’a permis aussi de ne pas avoir peur de basculer dans la pauvreté. On a beau dire c’est pas la place la plus confort dans notre société (quoi que) à moins d’être un ermite. Ce que je ne suis pas :)

    Aujourd’hui j’envisage plutôt de faire coïncider sentiment et réalité et basculer dans la richesse sans complexe ;) Ceci avec le même regard qu’ être riche c’est un simple etat de faits. Dans ce changement de regard qui m’a amené a vivre ma situation et faire ces constats que tu fais ici sans rancoeur, il s’agit pour moi de réduire l’écart entre mon monde matériel et mon monde spirituel. Il n’est pas pauvre il suffoque d’être moyen et il aspire à être de plus en plus riche !
    Je fus encore piquée par ta phrase « personne ne peut être heureux en ne faisant que payer ses factures. » Signe chez moi que je ne suis pas si au clair. J’ai pensé : Je suis heureuse quand même ! Non pas de payer mes factures et partir peu en voyage pour mes vacances mais parce que j’ai appris ce qu’est véritablement le bonheur. Cependant, il est temps que ça se voit ! Dans notre société on ne peut nier que c’est important même si spirituellement on sait que ça ne l’est pas. Mais moi je saurai pourquoi je brille et heureuse que mon bonheur intérieur je le vive à l’extérieur. Les gens croiront que pour moi l’argent fait le bonheur ils se tromperont mais c’est pas si pire comme erreur lolll . Sylvie tu as parfois souffert de ce que tes collègues pensaient à tort du fait de tes depenses mais ça finit par glisser sur nous ce que les gens pensent…en bien ou en mal .
    Peu importe ce que les gens disent même si on préfère que ce soit du bien ce qui compte c’est qu’on aime qui on est. Tu le dis souvent. C’est vrai.

    Je ne veux plus avoir ce sentiment de passer à côté de quelque chose non pas de la super promo (je déteste faire la queue ou être dans les embouteillages !) mais de quelque chose qui a du sens pour moi.
    Faire une virée en voiliers sur l’Ocean indien ou la mer des Antilles par exemple, plutôt que de les regarder simplement passer. Bien que c’est beau aussi on dirait ;)

    Bye bye !
    Belle journé à tous pluie neige ou soleil ♡

Consulter aussi

Nouvelle montre

Bonjour à tous, Donc c’est sûr je n’aurais pas l’augmentation ? «&…