Accueil Spiritualité Gérer les passions

Gérer les passions

14

Gérer les passions 18022507265517181815579902

Bonjour à tous,

« Ta copine pense que ce projet de tour de monde est réaliste et nécessite juste un peu d’organisation. Et de la volonté. », me dit Elémiah.

Je lui ai dit, voilà la formule que j’envisageais. Elle a réfléchi un peu et m’a répondu, mais dans cinq ans tu peux le faire !

« Elle-même souhaite profiter de la vie et se faire plaisir. Vous vous comprenez sans pour autant vivre des vies similaires. C’est rafraichissant, n’est-ce pas ? »

Comme tu dis. Cela fait un moment qu’on est amies, elle est sympa.

« Et vous rigolez bien. »

Oui. Parce que l’on ne se juge pas je pense. Effectivement c’est difficile quand les gens ont besoin d’être entourés de personnes qui vivent les mêmes choses qu’eux. J’ai repensé à ce que m’a dit Gabriel, il a raison. 

Si on accepte les gens tels qu’ils sont, peu importe qu’ils ne vivent pas les mêmes choses que nous.

« Peut-être que vous pourrez partir en vacances ensemble cette année. »

Ce serait super !

« D’autres te parlent d’un possible voyage de quelques jours à la Barbade. »

Je serais partante, j’aime bien la Barbade. Par contre je veux une formule all inclusive. La Barbade est une destination prisée des Nord-Américains. Je vous laisse deviner de quel ordre sont les prix dans les restaurants.

« Les gens aiment bien voyager avec toi ou passer du temps avec toi. »

Je suis une personne calme et ouverte. Je ne prends la tête de personne. Par contre on me reproche de ne pas me livrer.

« Pourquoi tu ne te livres pas plus facilement ? »

Je ne peux pas. Je n’arrive à parler que quand je sens que je suis en présence d’amis. Il y a des gens avec qui je vais avoir envie de m’ouvrir et il y a les très nombreuses autres personnes. 

« Tu discutes facilement avec cette amie. »

Je l’aime bien. Ce sera l’une des premières personnes à qui je dirai que j’ai rencontré quelqu’un. Ensuite à ma famille et à des personnes que j’ai rencontré via ce blog. 

« Et à tes collègues ? »

Je suivrai le conseil d’Elédahiel. J’attendrai un éventuel mariage pour leur annoncer.

« Ou une grossesse. Autrement dit un changement de situation officiel. »

Voilà. 

« Et s’il n’y a ni mariage ni enfant ? »

C’est qu’il n’y aura rien à dire. Par contre je dirai quand je déménagerai pour bénéficier des jours de congés liés.

« Juste un changement de situation officiel donc. »

Oui.

« Et tu les inviteras si tu te maries ? »

J’inviterai certains collègues avec qui j’ai sympathisé peut-être. Et cette amie que j’aime bien aussi, tu vois qui. A elle aussi je dirai si j’ai rencontré quelqu’un. Il faut que je l’appelle pour le cadeau de sa petite fille…

« Qu’est-ce que tu vas lui prendre ? »

Je ne sais pas encore.

« Et le charmant jeune homme ? »

On est bons amis maintenant. Je suis sure qu’il se réjouira pour moi si je lui dis que je suis bien avec quelqu’un.

« Il t’aime bien oui et vous êtes tous deux satisfaits de la situation. Bon, tu ne sais toujours pas comment gérer la jalousie par contre. »

Non, c’est un problème. Je ne sais que faire. Je ne comprends même pas.

« Tu es une belle femme, intelligente, qui a démontré savoir gérer sa colère. Ce qui est toujours impressionnant. Et tu sais gérer les énergies sexuelles. Ce qui est une gageure. Et une grande source d’incompréhension.

Tu sais quelles passions elles génèrent et tu comprends combien ce mot a un sens large.

Ceci dit, ceux qui te lisent ont peut-être compris que ta force spirituelle fait que tu sais gérer les passions.

La foi permet cela mais pour vous autres, les voies spirituelles de type zen sont les plus évidentes pour parvenir à ce résultat.

Tu serais tombée amoureuse du charmant jeune homme. »

Je sais. Je savais aussi qu’il n’y avait pas ce que je voulais dans cette direction-là. Je suis certaine d’un seule chose avec la passion, une seule, là où il n’y a pas de calme, il n’y a pas de chemin stable.

Et comme tu le sais, mes émotions s’emballent devant une ouverture spirituelle. Ou un obstacle.

Pour moi aussi c’est un travail de gérer les passions. Je ne vais pas faire croire que je tourne la tête et que pouf tout est parfait. Ce n’est pas ça. 

Mais je sais avec certitude que la passion qui apporte et transporte se vit dans le calme et la congruence. S’il y a un déferlement, ce n’est pas le bon chemin.

Tout doit devenir facile à un moment donné, quand on est prêt en fait. Moi je connais ce moment. Et je vois aussi quand il ne va pas arriver.

C’est pareil en amitié, soit les choses viennent, soit ce n’est pas le cas.

« Et comment tu fais pour gérer les énergies sexuelles, puisque c’est ce qui intrigue les gens qui voient que tu n’es pas frustrée ? »

Comment je fais ? Il faut élever son taux vibratoire. C’est la solution à beaucoup de problèmes. Après, certaines choses nous apparaissent différemment.

En clair, il faut cultiver le calme et la joie en soi, à sa façon. Il y a une méthode plus rigide il me semble. Je ne la connais pas et vous savez ce que je pense de la discipline envers soi.

Je préfère les montagnes de bonbons colorés.

« Ceux qui ont du mal à gérer les énergies sexuelles ne voient pas souvent que cette mauvaise gestion n’est pas lié à leur situation sentimentale. »

Je sais.

« Toi tu le sais. »

En vérité c’est l’inverse. C’est la situation sentimentale qui est plus ou moins satisfaisante selon la manière dont on gère ces énergies. Du coup on peut être en couple et avoir le sentiment que l’on demeurera insatiable.

Il faut suivre ce qui nous apporte le calme. C’est comme cela que l’on gère les passions, quelles qu’elles soient.

« Il faut trouver ce qui vous apporte le calme. »

Oui il est vrai.

« D’où la difficulté avec la jalousie. Tu ne peux pas apporter le calme à autrui. Reste juste toi-même et garde tes distances. 

De toute façon, ce qui est pour toi est pour toi. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)        

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. Cel

    2 mars, 2018 à 12:29

    Merci pour la recette ☺️
    Ça donne envie !

    Bises

  2. crystallia

    2 mars, 2018 à 10:53

    Alors je mélange 100g d’amandes entières réduites en poudre à 50g de sucre, une bonne pincée de mélanges quatre épices, deux œufs et une cuiller à soupe de liqueur d’oranges confites.

    J’utilise de préférence une pâte feuilletée.

    Bise ;)

  3. Cel

    1 mars, 2018 à 20:31

    Coucou.

    Sympathique ! J’ai des fonds de tarte mais un peu lassé de la version chocolat. Et peu de fruits sous la main en hiver. Comment fais tu ton appareil à l’amande ? Un peu comme pour une frangipane ?

    Bises

  4. Anna Live

    1 mars, 2018 à 19:17

    Re
    N’ayez point pitié. j’exagère ! Une amie m’a apporté hier une tarte noix et figues ;)
    L’Amitié est une pierre précieuse sur toutes les voies.

    Bye !

Consulter aussi

Moi en dominatrice

    Bonjour à tous, L’autre jour je faisais les soldes avec ma mère quand je suis to…