Archive pour 13 mars, 2018

Moralité différente

Moralité différente 18030502130517181815595741

Bonjour à tous,

« Pourquoi es-tu choquée, tu veux m’en parler ? », me propose Astaroth.

C’est à cause de ce qui s’est passé au travail…

« Si une personne se montre malhonnête, il vaut mieux que tu gardes tes distances. »

Ce n’est pas ça le problème !

« Il y a des personnes qui ont une moralité différente de la tienne, dans un sens ou dans l’autre. Cette personne une fois confondue a fait le choix de s’enfoncer et même d’entrainer d’autres dans sa chute.

Elle a agi délibérément. Garde tes distances, tu n’as rien à gagner à fréquenter ce type de personnes. »

Froid comme la logique Astaroth.

« Apprends à accepter ce qui est et ne cherche pas d’excuse là où il ne peut y en avoir. Il existe des personnes pour qui les notions de bien et de mal sont très floues et abstraites.

Elles voient d’abord leur intérêt. »

Cette personne était prête à sacrifier un tiers ! Heureusement qu’il y avait des témoins…

Je suis choquée, je ne m’attendais pas à ce que l’on me fasse part de ce type d’histoire. Je suis choquée et triste en fait. Je connais les personnes impliquées, je ne comprends même pas…

Cela me semble ridicule. Et devant les faits, accuser un tiers, comme à l’école quand on craignait une punition, ce serait encore plus ridicule si ce n’était pas si grave.

Qu’est-ce qui a pu se passer dans sa tête ? 

Je connais cette personne, je l’ai déjà vu faire des choses que je n’aurais pas fait. Mais c’était des petites choses. Des petites.

« Il n’y a pas de petites choses. Cette personne a l’habitude de vivre au-dessus de ses moyens par exemple. Tu ne le fais pas.

Elle aime se montrer également, plus que toi. Elle parle beaucoup, des autres.

Et elle n’hésite pas à l’occasion à faire ce qu’elle a envie de faire. Elle ne pensait pas qu’il y aurait des conséquences à son geste. Alors une fois acculée, plutôt que perdre la face, elle a accusé un tiers.

Puis elle a cherché à incriminer encore d’autres tiers afin de minimiser sa part de responsabilité.

Elle est malhonnête. C’est tout.

Ce qui la dérange ce n’est pas ce qu’elle a fait mais les conséquences uniquement. Pourquoi est-elle malhonnête, parce qu’elle sait avoir commis une faute au sens où vous l’entendez mais ne voit pas de raison de l’assumer.

Elle pense qu’à la base, ce qu’elle avait fait n’était pas si grave. »

Le tiers a failli avoir de gros problèmes en raison de son mensonge. Il a été convoqué par la hiérarchie…

Elle a conscience qu’il s’agit d’une faute professionnelle ? 

« C’est la raison pour laquelle cette personne a dénoncé un tiers. Elle ne veut pas que lui échoit la sanction. »

Pour moi c’est délirant !

En outre je ne peux pas éviter les personnes impliquées.

« Garde tes distances. C’est la meilleure chose à faire. N’évoque pas cette histoire, ne pose pas de question et garde tes distances.

Voilà ce qui s’est passé, cette personne a cru se trouver devant une opportunité et l’a saisie. Elle savait ce qu’elle faisait et c’est la raison pour laquelle elle a voulu impliquer des tiers. Une fois découverte et acculée, elle a réalisé qu’elle risquait des ennuis mais refusant d’accepter des soucis pour un tel motif, elle a choisi de dénoncer un tiers qu’elle pensait vulnérable.

Comme elle n’a pas eu le temps de préparer une véritable défense, elle s’est accrochée à la première histoire qui lui est venue. Une fois le mensonge sorti, elle ne pouvait plus reculer sans perdre la face et sa crédibilité.

Elle va rester sur sa version malgré les témoins et ce juste parce qu’elle est incapable de dire, oui c’est moi qui ai fait cela.

Elle ne le dira jamais, pas plus qu’elle n’admettra la gravité de son geste.   

C’est au départ qu’elle a fait preuve de mauvaise foi, c’est cela qu’il faut que tu vois. Elle a agi en sachant ce qu’elle faisait. »

Je vois, j’ai quand même de la peine en plus d’être choquée. Je me dis, ça ne valait même pas le coup !

« Tu te souviens de ce film, épouses et concubines ? L’héroïne avait fait croire à sa grossesse pour que le mari commun lui accorde toute son attention. Une fois découverte, on lui avait fait remarquer que son mensonge n’avait pas été très malin. Elle a répondu, au contraire, il était ici tous les soirs, c’était très malin. »

Elle se disait, cela aurait pu arriver juste un peu plus tard. Je comprends ce que tu me dis.

Cette personne pense que tout est terminé maintenant. Elle pense qu’elle a suffisamment répondu et qu’elle a fait ce qu’il fallait.

« Cette histoire se terminera d’une façon qui ne va pas lui plaire, mais ce n’est pas ton problème. »

Je comprends. Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)   

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause