Archive pour 17 mars, 2018

Des projets plutôt que des rêves

Des projets plutôt que des rêves 18030502131117181815595746

Bonjour à tous,

« Ce n’est pas à la dernière minute que tu vas pouvoir programmer un voyage à tes yeux intéressants. C’est la raison pour laquelle nous t’avons conseillé de te rendre à l’agence de voyage aujourd’hui.

La vie c’est tous les jours. Tu verras que perdre l’habitude de remettre à plus tard ce qui vous apparait comme des idées que vous pouvez remettre à plus tard te permettra de réaliser plus de projets que d’entretenir des rêves.

Rêver du Japon c’est bien. Y aller c’est mieux. Tu travailles, tu n’as pas d’enfant, peu de charges. Comment cette période de ta vie pourrait ne pas être la meilleure pour réaliser ce type de rêve ?

Si demain tu fais une rencontre intéressante et que vous vous installez ensemble, penses-tu que dans la foulée vous pourrez vous rendre en Nouvelle-Zélande ?   

Il va juste t’arriver la même chose qu’à tes collègues, plus tard, toujours plus tard.

Ta cousine qui a acheté sa maison juste après avoir eu un enfant et s’être mariée, aux frais de ses parents, pourquoi ne part-elle pas en voyage cette année encore ?

Et au fait, qu’est-il advenu de ce projet de voyage de noces ? »

Je te suis. 

« A présent, tu as en main un circuit concret, un prix, un projet défini. Plutôt qu’un rêve d’ailleurs inaccessible. Tu peux t’organiser et te préparer.

Certes, il n’y aura pas de black friday. Ni d’autre voyage en dehors de celui-là cette année.

Toutefois tu rentres déjà de croisière. Ce circuit ne te tente pas ? »

Bien sûr qu’il m’intéresse. Il y a même une nuit dans un monastère en pleine forêt. 

« Ne reste pas sur des idées, de vagues rêves qui font soupirer. Agis. Sois dans le concret.

Tu n’as pas d’enfant, aucune date ne peut être un problème et tu n’es pas obligée de partir pendant les vacances scolaires.

Tu devrais en parler à cette amie. »

Elle en rêve la pauvre, on aime autant voyager l’une que l’autre. 

« Mais elle a plus de contraintes. Tu es libre comme l’air. »

Non attends, la date. Il faut que je puisse partir. 

« Tes collègues ne choisiront pas cette période. Tu verras. Tu as le temps de payer. Décide d’y aller et tu feras ce qu’il faut pour que ça passe, comme toujours. »

Lol !

« La vie c’est tous les jours. Pourquoi attendre pour poser des intentions quand il y a déjà un désir dans ton cœur ? Cela fait des mois que nous entendons, j’aimerais bien aller au Japon.

Maintenant nous souhaitons entendre, je vais au Japon. »

Lol !

Tu as raison, j’ai envie d’y aller. 

« Encore, j’aimerais bien ? Alors que tu sors de l’agence de voyage ? »

C’est cher quand même ! 

« Y a-t-il actuellement un projet plus important en cours de réalisation ou un désir plus grand dans ton cœur ? Désires-tu réaliser quelque chose ardemment ? Et qui nécessite que tu mobilises ton argent ? »

Tu parles toujours aussi bien…

« Va au Japon. Prends de belles photos et reviens enchantée, comme d’habitude.

Imagine une belle photo du Mont Fuji sur ton blog, nous savons que tu y songes. »

Tu connais toutes mes pensées, ce n’est pas dur.

Je pourrais prendre tellement de photos…

Ce rêve de prendre des photos partout autour du monde et de découvrir plein de cultures ne me quitte pas, c’est marrant quand même…

« Il ne va pas te quitter. Nous pouvons te le dire. Tu as l’âme curieuse et gourmande. Ce rêve ne va jamais disparaitre.

En fait, il aurait fallu que tu ne commences pas à voyager pour que ce rêve reste en sommeil. Mais est-ce désagréable ? »

Non.

Je vais au Japon. Je vais y aller. 

« Bien, une étape de franchie. Apprendre à puiser dans son cœur permet de réaliser des objectifs cohérents pour soi. 

Nous allons donc pouvoir évoquer cette révélation tandis que tu contemplais l’œuvre d’un artiste dans un musée guadeloupéen. »

C’est ça que je veux faire, c’est sorti tout seul. 

« Fais, travaille et tu réussiras. Et tu comprendras que tu n’es pas obligée de t’exprimer exactement comme ton frère mais que tu peux le faire à ta manière.

Souviens-toi bien de ces mots, travaille et tu réussiras. Prends le temps de découvrir de quelle façon ton âme souhaite s’exprimer visuellement. Ce n’est pas pour rien que tu n’es pas motivée par le fait de reproduire l’existant, nous l’avons déjà dit.

Travaille, comme tu voudras mais travaille.

Et tu réussiras.

Dans le même temps, fais les comptes puisque tu vas au Japon. »

Lol, merci Elédahiel.

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause