Accueil Spiritualité Le chemin vers soi

Le chemin vers soi

10

Le chemin vers soi 18032102444917181815623748

Bonjour à tous,

« Le chemin vers soi est un long chemin. Ou une évidence. Ou n’existe pas.

Comme lorsqu’il n’y a pas de quatrième montagne. Comme lorsqu’un jour, ce qui était connu disparait pour laisser place à l’immensité effrayante et inhospitalière, en apparence.

Comme lorsque chaque fois qu’une porte s’ouvre il y a un Ange devant qui te sourit, prêt à t’accompagner.

Comme quand le chemin se résume à je suis un messager. Ou une messagère.

Un point fixe, dans le temps et l’espace. Qui n’existent pas.

Et la Source qui se rappelle à soi, dans le cœur, sans qu’il n’y ait eu d’effort à faire.

Alors ici on ne va pas vers soi, on cherche sa place dans le monde et ce n’est pas pareil. Ni le sujet du jour.

Le chemin vers soi c’est celui du comment puis-je être satisfait de moi-même qui amène le qui suis-je.

C’est celui-là le sujet du jour, mais le premier t’intéresse davantage, n’est-ce pas ? », me demande Elédahiel.

Effectivement. 

« Je te promets de t’en parler, si tu en as vraiment besoin, un matin à ton réveil. Après un rêve éclairant, d’accord ? »

D’accord.

« Le chemin vers soi est difficile à trouver hors du vaste désert protégé. Tout ce monde, tout ce bruit, toutes ces distractions.

Comment trouver une voie puis la bonne ?

Comment trouver la Source lorsque celle-ci n’apparait pas en son propre cœur, comme ça, un beau matin ?

A quoi ressemble la quête spirituelle sans expérience mystique ? Au parcours de ta mère, de ton père, de tes collègues.

Au parcours de personnes que tu connais ou as connu.

Aux parcours de nombreux autres. A travers des cercles, des religions, des lectures, des concordances.

La première fois que tu as réussi une méditation, d’une part tu ne l’as pas fait seule mais tu l’apprends en cet instant, d’autre part tu t’es retrouvée face à un Dragon blanc. Qui t’attendait depuis longtemps.

Tu as été amenée dans cet espace blanc et doré, calme, plein de sérénité, afin que tu puisses te reposer. 

Combien d’autres autour de toi ont vécu une première expérience similaire ?

A quoi ressemble la quête spirituelle sans expérience mystique préalable ?

Quand il n’y a pas de lapin blanc à suivre au pays du renouveau ?

Un matin tu t’es réveillée et il faisait nuit. Une nuit noire, profonde et froide. Mais il y avait un ciel particulier dans cette nuit et un manteau sur tes épaules.

Tu as suivi les étoiles et oublié le désert autour de toi.

Tu avais le manteau et n’as jamais senti la glace sous tes pieds.

Et quand il n’y a ni étoile ni manteau mais que la ville, le monde, tout ce qui existe parait tel le désert ?

Celui de sa propre incompréhension. »

Là c’est le miroir à l’envers pour moi, tu te rends compte de ça ?

« Nous allons doucement, si tu ne comprends pas dis-moi. »

Avec ma tête je comprends. Mais ça semble loin, la ville qui parait le désert…

Moi c’était le désert désert. Désert.

Et puis je ne veux pas comprendre ce que ça fait d’être dans son désert sans manteau et sans les étoiles. Je ne veux pas.

« Vous les remplacez par des amoureux. Et des amis. Mais surtout des amoureux.

Et vous cherchez, cherchez, cherchez.

Vous cherchez parfois sans fin. Ou vous choisissez une fin. Une religion, un cercle, une profession, un amoureux précis…

Vous composez.

Ou alors, vous trouvez vraiment. Et là, vous êtes coincés.

Nul ne peut fuir devant son propre regard. Vous devez être.

C’est de cette façon et de cette seule façon que tombe le dégout de soi. Ou encore le déni de soi. Ou le très répandu besoin de correspondre à votre ego.

Tu es fatiguée ? »

Un peu.

« Tu vas aller à la plage ce weekend ? »

Peut-être. Je vais voir.

« Le ciel est clair ce soir. Tu iras si tu en as envie. Les choses peuvent être si simples, n’est-ce pas ? »

Oui.

« Dans le vaste désert on ne peut se perdre. Car tout ramène à la Source. Ce que tu as toujours su.

Et quand ce n’est pas si évident ?

D’autres savent.

Tous les chemins sont intéressants. »

Merci à toi

Belle journée à vous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    29 mars, 2018 à 11:14

    Coucou,

    J’aurais bien aimé voir la petite fée.

    Et c’est vrai qu’on se sent très aimée dans cet espace. J’aime beaucoup y aller aussi.

    Aucun tiers ne peut être le sauveur. La solution c’est nous, c’est forcément nous.

    Après, on peut aller à côté pour un bout de chemin…

    Juste un bout de chemin.

    La route principale, on la parcourt seul.

    Bise ;)

  2. Xavier

    29 mars, 2018 à 10:20

    Bonjour Sylvie,

    Le désert c’est ce que je suis entrain de vivire…
    Très beau cet article, comme quoi il y a toujours une raison positive aux épreuves que nous vivons. Même si parfois l’incompréhension me donne envie de baisser les bras.

    Bise ;)

  3. Anna Live

    28 mars, 2018 à 21:23

    Coucou :)

    La nausée ?! Mince…bon c’est vite passé. Tant mieux !

    Bientôt ma cuisine finie elle et ma recette de gâteau carottes en ligne ! ;)
    Si lapin blanc les a pas tout mangé derrière le miroir lool

    Bise !

  4. Emilie

    28 mars, 2018 à 20:54

    Bonjour,
    Hier j’ai lu un message que quelqu’un avait scotché sur le miroir dans un vestiaire : « si tu cherches encore la personne qui pourrait changer ta vie, alors regardes toi dans ce miroir ». Le genre d’évidence que l’on a tendance à oublier (le reflet de nous même ).

  5. La Renarde

    28 mars, 2018 à 20:11

    Bonsoir Sylvie,

    Une nuit j’ai demandé quelqu’un à aimer qui m’aimerait en retour, je pensais que ce serait LA solution à tous mes problèmes. Puis du jour au lendemain, j’ai trouvé cette personne, magnifique personne au grand cœur. Pourtant, rien allait mieux, ma propre peur de ne pas être aimée et mon éternelle insatisfaction a détruit cette relation. Mais cela m’a aussi permis de me rendre compte que le problème est plus complexe que la solitude et que tant que je ne trouve pas la source de mes insécurités, je ne serai jamais satisfaite peu importe qui se présente à ma porte.

    Merci, bye !

  6. Flo

    28 mars, 2018 à 19:32

    Bonsoir Sylvie,
    Ma première « méditation réussie », il y avait une petite fée vêtue d’un kimono qui m’attendait. Elle a touché mon front de son front en me disant « te voila ! », et je me suis sentie tellement aimée… j’avais l’impression de ne pas le mériter.
    C’est en te lisant que j’ai compris que j’avais « réussi ».
    C’est complexe pour moi ce dégoût-déni, ça me touche aussi.
    Bises

  7. crystallia

    28 mars, 2018 à 11:11

    Salut,

    J’étais nauséeuse hier soir, je vais beaucoup mieux ce matin.

    Choisir une fin ne me semble pas cohérent.

    Je ne vois même pas l’intérêt de la chose.

    De mon point de vue, il y a trop de belles expériences possibles pour choisir une fin.

    Mais à chaque expérience il y a un Ange devant la porte pour moi.

    Je suis persuadée que beaucoup de choses peuvent se partager de différentes façons.

    Il faut accepter ce qui nous est proposé et nous convient.

    Bise ;)

  8. Emilie

    28 mars, 2018 à 8:57

    Bonjour Sylvie,
    J’espère que tu vas bien; au milieu des commentaires, ton silence résonne. Biz

  9. passeuse

    28 mars, 2018 à 8:17

    Coucou Sylvie

    Coucou Ana LIve

    Pour moi, ce fût un jour de trop où je ne me supportait plus.
    Ce jour là, j’ai décidé de m’en sortir.Je ne savais pas comment, puis j’ai re-découvert ce livre et à partir de là,petit à petit,tout doucement, je me suis regardé autrement, avec d’autres yeux.
    Puis est venu le temps des nouveaux schémas de pensées qui m’ont permis de pardonner et de me pardonner.
    Puis mes dons sont apparus.
    Au début, c’est comme si tu étais coincées entre 4 murs,avec un couloir et une porte au fond du couloir, et que jusque la, bien tu supportes cette isolement – tant bien que mal parfois.
    Et puis un jour,tu ne peux plus supporter une minute de plus et ds ta tête, tu te dis » c’est plus possible, je fais quelque chose »
    Encore que moi, j’ai en même temps , combattu contre mon mari_ enfin pas tout à fait contre lui _ mais ceci est une autre histoire.
    Et puis, j’ai étais aidé…Donc sa change la donne.
    Au début, je ne le savais pas, j’étais tellement concentré et il me fallait toute mon énergie, j’étais si si fatigué.
    Mais au fur et à mesure de mon avancement, j’ai sentie que je n’étais pas seule.
    Et puis , de venir ici m’a aidé à ne pas me sentir seule, puis de me mettre sur la voie aussi.
    Vous savez combien fût longue m’a traversé du désert mais c’est la seule option que je voulais( et oh, combien difficile).
    POur moi, c’est ma volonté et ma foi qui n’ont eu de cesse que je réussisse.
    UNe fois que j’ai eu décidé de m’en sortir, j’étais lancé et rien ne pouvait m’arrêter.
    Je crois qu’il n’y a pas une méthode mais chacun doit trouver sa méthode, suivant ce qu’il veut( moi, en plus, il y avait incarnation de quelqu’un qui m’a rendu malade ).
    Bonne journée _ bises

  10. Anna Live

    28 mars, 2018 à 5:41

    Bonjour Sylvie ☆★

    Oui comment Eledahiel ? Comment comment comment ?
    Je pressens très bien qu’on se retrouve coincé et que je pourrais préférer opter pour une fin avec un amoureux précis plutôt que de ne plus pouvoir fuir. Je sais que ce n’est pas parole de Soi et que l ego veille à sa survie mais….comment ? Franchement des jours j’en ai marre. Je comprends Sylvie que tu ne veuilles pas en entendre parler de ce désert là !
    J’ai choisi des fins dont le bouddhisme. C’est tombé un jour comme les lectures. Il s’est avéré que ça n’était pas la fin et j’ai donc continuer de chercher. Il pourralit arriver de même au choix de l’amoureux précis. Je n’aimerais pas dans ce cas devoir reprendre le chemin. Je serai désespérée si cette non fin ouvre sur Rien. Ni ange ni Lapin blanc pour m’accompagner. Peut etre toi et tes étoiles Sylvie ? Tes guides et tes messages ? Il est sûr que j’apprécie de te lire depuis quelques mois. Tombera tombera pas ?
    En tous cas ces fins qui n’en sont pas me chagrinent chaque fois.
    J’ai eu quelques amoureux mais je n’ai jamais vraiment pensé que tel ou tel pourrait être la fin du chemin vers soi. Une fois peut-être. Mais je sais trop dans le fond que ce n’est pas la vrai fin. D’ailleurs à y reflechir c’est ce qui me fait partir souvent. J’ai le sentiment que cette recherche ordonne mes choix et que c’est ou l’amour physique ou l’Amour. La réalisation célibataire ou rien. Pffff je mesure que c’est stupide ! On se moque pas svp ni on prend pitié lolll
    ça me fait triste de ne pas être encore arrivée à cet ultime état de Je suis. C’est tellement c…!

    Aucune expérience mystique à mon actif. La méditation ne m’a apporté aucun dragon blanc juste quelques maux de genoux lolll mon chemin n’est pas celui de l’évidence. Voilà un autre partage pour te dire un peu a quoi ça ressemble.

    Toujours encourageant et réconfortant d’entendre qu’ils sont tous interesants ;)
    Merci à vous deux.
    Bon mercredi Sylvie :)

    Bise !

Consulter aussi

Pourvu que ça dure !

Bonjour à tous, J’adore la zumba, c’est génial et je n’ai pas l’im…