Accueil Mes poèmes Un cri tel un chant

Un cri tel un chant

7

Un cri tel un chant dans Mes poèmes 18033002323217181815639084

Et un jour fendant le silence,

Un cri s’élève tel un chant mélodieux,

Le retour de l’aimé,

Son rire qui résonne dans l’entier,

Le vide n’est plus.

Ressuscités. 

 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Spectre de la sincérité

    Bonjour à tous, « Ce n’est pas ce genre de services qu’il faut dema…
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
Charger d'autres articles liés
  • Spectre de la sincérité

    Bonjour à tous, « Ce n’est pas ce genre de services qu’il faut dema…
  • Le bon moment pour soi

    Bonjour à tous, Gabriel, j’ai besoin que tu m’aides. « Oui ? &…
  • Ni hasard ni chance

    Bonjour à tous, « Moins facile peut devenir facile, tu l’as compris ?&nbs…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La vallée heureuse

    La vallée silencieuse, baignée de soleil, S’ouvrait sur une large et belle prairie f…
  • A l’aube

    Car à l’aube tout est possible, Il suffit d’avoir le courage de croire en soi.…
  • Aime-toi

    Un pas puis un autre, Viens à moi. Un sourire puis un autre, Retrouve-moi. Une victoire ap…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

7 Commentaires

  1. passeuse

    4 avril, 2018 à 19:34

    En tout cas, Merci de tout coeur, Sylvie car je suis aussi touchée par ce que tu écrit ds ta réponse.
    ça résonne en moi- comme UN GRAND MERCI,POUR TOI.
    dOUCE NUIT§

  2. crystallia

    4 avril, 2018 à 17:10

    En vérité j’écris ce qui vient, comme ça vient.

    Parfois je suis plus touchée que d’autres.

    Parfois je me demande »pour qui » c’est sorti.

    Le chemin du retour est une longue route qui se présente régulièrement devant pas mal de gens que je croise.

    Mais c’était la première route devant moi il y a plus de 15 ans en fait et j’en vois une très différente aujourd’hui.

    Je réalise que Je suis sonnait comme une arrivée d’étape pour moi alors que pour certains c’est un commencement et pour d’autres une fin avant un grand recommencement.

    Certes pour ce poème-ci il y avait la très évidente consonance de la relation amoureuse à venir.

    Ce n’est pas l’acception que j’avais retenue.

    Après, chacun est touché par ce qui le concerne le plus.

    Si je reste dans la lignée de mon Je suis, pour moi et juste pour moi, ce texte-ci est un rappel.

    Il y a toujours d’autres pièces à explorer, on n’a jamais tout vu ni tout vécu.

    Bise ;)

  3. Emilie

    4 avril, 2018 à 14:26

    Bonjour Sylvie,
    Ce poème pourrait être la suite du précédent « je suis ce que j’étais », le vide et le plein : l’éternel retour.

  4. passeuse

    4 avril, 2018 à 13:08

    re:bien Sûr Sylvie!

    C’était juste ma participation et ma façon de vivre les choses mais chacun_une , suivant ce qu’il vit, sa personnalité, sa sensibilité, le vit d’une manière différente mais tout aussi exaltante, je pense.

    J’ai apprécié le soleil hier aussi_ première journée de printemps où les températures montent au dessus de 10.( hier 18)
    bises

  5. crystallia

    4 avril, 2018 à 12:09

    Bonjour,

    Je pense qu’on lit différemment selon ce qu’on attend pour soi.

    Dans l’entier ou dans l’entrée, j’adore la question !

    Pour ma part, je suis assise dans le jardin, sur la terrasse et je profite de la chaleur du soleil.

    C’est tout.

    Bise ;)

  6. passeuse

    4 avril, 2018 à 9:21

    A Sylvie
    A Anna live

    POur le vivre,tous les jours_
    Le renaître de ces cendres ,
    et le retour de l’être aimé, c’est juste un sentiment inexplicable, c’est fort, puissant,te fais touches le étoiles à certains moments ,
    puis à d’autres, c’est la sérénité nette, pure ,du corps et de l’esprit.
    Je suis, c’est tout, ou je suis bien à ma place, je fais partie du tout de L’Univers, nous faisons un, une joie tranquille et tu sens que tu en accord avec chaque chose.

    (A partir du moment où j’ai su qui j’étais, j’ai arrêter de me poser des questions et j’ai décidé de VIVRE,tout ce que j’avais à vivre, tout en ayant la certitude que le jour ou ce serai le moment, les réponses arriveraient.
    Peut_être…..

    Je vous souhaite le meilleure – quel qui soit_ pour chacune de vous!
    bISES DE JOURnée de printemps!

  7. Anna Live

    4 avril, 2018 à 5:48

    Bonjour Sylvie ☆

    Dans l’entier ou dans l’entrée ? Poétique ou réaliste ? L’un ou l’autre c’est beau !
    C’est un rêve que j’ai tellement fait, un espoir que j’ai tellement eu en vain le retour de l’aimé et……ressuscités…renaître de nos cendres comme on dit. Ça ne m’est jamais arrivé :(
    N’est ce pas trop romantique ? Tellement de films et romans sur ce désir de bien du monde : Le retour. Est-ce parce que c’est ce qui nous anime tous : Revenir à la Source ? Le retour de l’aimé pouvant alors faire figure d’ersatz.

    Y a t-il une condition au retour ? Depend-elle des conditions de son départ ? Le retourd d’Ulysse au côté de Penelope ça devait être quelque chose !!! Ah c’est un mythe !? Bon.

    Sylvie, chère Sylvie, Vois-tu revenir ton aimé au loin ?
    Ou quoi ? Lolll

    Belle journée à toi.
    Bise à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Vers l’inconnu et au-delà !

Bonjour à tous, Ce matin mes guides m’ont demandé ce que je pensais de mes chances d…