Accueil Réponses Après le coude, l’épaule…

Après le coude, l’épaule…

14

Après le coude, l'épaule... dans Réponses 18040407245717181815651053

Bonjour à tous,

« Lassée des tendinites à répétition ? », me demande Ammiriah.

Oui. Lol !

« Tu es prête à t’ouvrir un peu ? »

Oui. Je crois. C’est bizarre c’est dur. Mais j’en ai marre d’avoir mal aux bras. Ce n’est vraiment pas agréable.

Tu vois, c’est quand soudain je n’ai plus du tout eu mal au coude le lendemain du départ de la croisière que je me suis dit, c’est drôle…

Et il suffit chaque fois que je reste à la maison pour que la douleur s’atténue considérablement.

Je savais que c’était lié au travail. Je ne peux pas continuer comme ça. J’ai besoin de dépasser le problème.

Mes parents commencent à s’inquiéter. Ce n’est même pas le même bras. Comment expliquer des tendinites aussi proches aux deux bras ?

Bon, l’autre soir quand je vous ai demandé de l’aide vous m’avez demandé ce qui était devenu trop lourd à porter. Logique, des tendinites aux bras…

J’ai fait cette recherche aussi sur le mal à dit, comme tu viens de me le suggérer. C’est exactement ça, de la colère pour ne pas s’être sentie soutenue dans une situation donnée.

Mais pourquoi ça arrive maintenant alors que je n’ai plus envie de changer de boite ?

« Les fibromes aussi sont apparus après que tu aies quitté Marseille. C’est comme un contrecoup physique. »

Comment fait-on pour éviter ces contrecoups ?

« Si ce n’est pas physique ce peut être mental. »

Bon, comment faciliter la guérison alors ?

« Parle-moi. Pourquoi ne t’es-tu pas sentie soutenue ? »

Je me suis sentie rejetée par une personne.

« A juste titre. »

Je lui ai dit ce que je pensais quand j’ai pu le faire sans exploser de colère, ce qui m’a demandé des mois de travail intérieur préalables.

Je sais que tout le monde a entendu. Une personne a réagi d’une manière qui m’a positivement surprise. Une autre au contraire m’a déçue. Je n’ai pas compris son attitude.

C’est cette personne les tendinites.

« Oui, c’est cette personne et l’ensemble de la situation également. C’était beaucoup à gérer pour toi qui ne sais pas accepter certaines émotions. 

Tu as ressenti un sentiment d’injustice. Cette personne a changé d’attitude depuis quelques semaines et c’est ce qui fait que tu ne souhaites plus partir. Tu as moins l’impression que plus personne ne t’aime.

Ce n’est pas ce qui s’est passé. Il y a une personne qui effectivement ne t’apprécie pas et est même jalouse de toi. C’est à cette personne que tu as parlé, la remettant à sa place comme vous dites et lui faisant comprendre que tu ne l’apprécies pas non plus en plus de voir son jeu.

Cela l’a déstabilisé et amené à se dire qu’elle devait davantage se méfier de toi. Vous ne serez jamais amies mais ce n’est pas un objectif pour toi.

Tu voulais juste qu’elle sache que tu la vois comme elle est. 

Elle par contre ne sait pas qui tu es, elle n’est pas parvenue à te cerner et c’est parce que tu demeures un mystère que tu es une menace à ses yeux.

Pour d’autres ce côté mystérieux chez toi est un problème également. Ils ne comprennent pas que tu portes un regard différent sur la vie et le monde. Alors même que c’est qui attire beaucoup de personnes chez toi.

En fait les gens parlent de toi mais tu ne t’en rendais pas compte. C’est une des raisons pour lesquelles cette collègue est jalouse de toi.

Si tu observes, les personnes avec qui tu t’entends le mieux sont comme toi, elles sont attirées par des choses différentes. 

Tu voyages beaucoup, sans complexe, tu te fais plaisir. Tu pourrais chercher un homme et t’installer mais à l’évidence ce n’est pas ce qui occupe ton temps libre.   

Tu ne parles pas de ton désir d’enfant pour une raison simple, tu n’entends aucune alarme à ce jour te disant, dépêche-toi l’heure tourne !

Non, toi tu vas chez le coiffeur pour te faire lisser les cheveux. Tu pars en croisière pour la énième fois. Tu ne cherches pas de logement alors que tu vis chez tes parents et que tu gagnes ta vie.

Tu as des tonnes de vêtements et tu fais du shopping quand tu veux.

Tu aimes les bijoux.

Tu ne cours pas le matin, tu ne cours pas le soir, tu as du temps.

Tu ne te plains jamais d’être seule. Absolument jamais. D’ailleurs, tu ne sembles pas avoir besoin de te plaindre.

D’où ces rumeurs persistantes sur un amant caché que tu dois avoir une bonne raison de ne pas évoquer.

Cela te faisait rire, tu comprends seulement le sérieux de tout cela.

Les gens ne te détestent pas. Il y a bien une personne qui ne t’aime pas. Les autres n’ont rien contre toi. Ils ont l’impression que tu ne veux pas t’ouvrir à eux.

Ils sont loin de comprendre que le problème est que tu ne peux pas. Tu ne parles que quand tu te sens en confiance.

Tu ne te sens pas en confiance parmi tant de personnes si promptes à te juger. Tu ne leur as jamais menti or elles ne te croient pas.

Tu ne peux pas et ne pourras pas t’ouvrir dans de telles conditions.

En outre tu as réellement peu de problèmes en-dehors de celui que nous évoquons actuellement.  D’autres en ont tant, ils ne peuvent pas te croire là encore.

Ils pensent qu’il y a une raison au fait que tu ne sois pas malheureuse. Une raison qui leur serait objective comme un amoureux.

Tu sais pourquoi les gens ont des aventures. Tu sais pourquoi la vie sentimentale vous parait si importante.

Alors tu vas rester une énigme pour toutes ces personnes qui ne peuvent pas comprendre ce qu’est une voie spirituelle particulière.

Remarque bien que ceux avec qui tu t’entends le mieux ont une approche différentes, comme toi. 

Ceci étant dit, je vais te dire quelque chose. Je te le dis ici.

Un jour tu vas rencontrer un homme qui sera séduisant et gagnera très bien sa vie. Le jour où tes proches le sauront, tu verras deux sortes de réaction.

Si tu ne veux pas tomber malade à nouveau, accepte ceci, ce qui compte c’est que le soleil brille pour toi. Et à mesure que tu intègreras cela, les choses glisseront sur toi. »

Merci Ammiriah.

Et cette semaine on se promène à Bonaire.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Visualisation et voyage astral

    Bonjour à vous,  Hier c’était mon anniversaire et j’ai passé une merveilleuse …
  • Reve d’agression…

    Bonjour à vous, J’ai fait un drôle de rêve la nuit dernière. Une femme profitait d’une sou…
  • Ce que sont les travaux

    Bonjour à tous, Alors Fleur, tu voulais savoir ce que sont les travaux. Il s’agit pr…
Charger d'autres écrits dans Réponses

14 Commentaires

  1. crystallia

    9 avril, 2018 à 18:38

    Bonjour,

    Ce sont des ânes sauvages oui.

    Le site est tellement beau, Bonaire est magnifique.

    Merci à vous tous.

    Bise ;)

  2. Anna Live

    9 avril, 2018 à 18:14

    Bonjour Sylvie

    J’adore ce titre : « Après le coude, l’épaule »…ça sonne comme « un pas après l’autre » avec en plus la notion d’engagement dans un passage étroit et la peine sans doute quand c’est si douloureux. Parfois, quelqu’un vous aide à sortir la main de la manche…c’est pas forcément moins douloureux d’ailleurs. Mais, une fois engagée faut bien continuer. On se sent soulager, on respire après même si restera quelques sensations de la douleur passée dans le passage. Vraiment beau titre…et belle photo. Il doit faire bon vivre à Bonaire ;)

    Tu vas guérir. Tu as l’air déterminé à trouver l’issue et la fin des tendinites à répétition. ça va le faire !

    Du baume sur ton mal si il n’est pas encore envolé.

    Bise à tous !

  3. passeuse

    9 avril, 2018 à 10:04

    Merci Fleur:je suis contente si j’ai pu t’aider.

    Alors, je pense que la guérison passe par le fait que la personne « malade », croit et veuille se soigner.
    Cette méthode passe effectivement par une grande confiance entre le malade et le « soignant »
    Vienne à moi que des personnes qui ont ce désir fort.
    J’appelle mantra oui, on peut dire une affirmation d’amour envers la personne et son « endroit blessé ».
    C’est moi qui les écrit tous mais le » malade » donne son accord sur ce mantra.
    c’est une façon de soigner l’esprit, le corps et l’âme en quelque sorte puisque si tu vas bien, toutes ces 3 parties iront bien et le corps en entier se regénérera..
    Après nous ne sommes pas contre les médecins mais c’est leur méthode  » souvent intrusive » et le trop de médicament.
    JE suis juste convaincu qu’il y a une autre_ plusieurs autre d’ailleurs , façons de soigner- de re générer un corps.
    CAr je m’implique aussi par d’autre méthodes.
    J’ai de la chance que mon médecin soit compréhensif et ne sois pas du tout fermer.
    IL m’a dit « on en apprend tout les jours.
    voilà bises
    bonne journée

  4. Fleur

    9 avril, 2018 à 9:30

    Bonjour passeuse,

    Un grand merci pour ton messsage.

    Je peux l’écrire ici, j’ai plusieurs fois aidé ma fille à aller mieux par le même « style » de « méthodes » que les tiennes mais je pense que ça fonctionne parce que c’est elle et moi. Pour mon fils je ne sais pas si c’est concluant, moins de recul. Pour moi, oui je sais que ça marche par contre.
    Comment fais-tu pour les mantras ? c’est ton fils qui les a dites pour lui-même ? plusieurs fois par jour ? Tu appelles mantra, une affirmation ?

    En ce qui concerne les médecins, je fais quand même en sorte, au mieux, qu’elle fasse confiance, et qu’elle ne se bute pas. Et oui, le monde est tel qu’il est et il faut le connaître pour savoir prendre le bon, virer le nul, et ne pas oublier le reste.

    Bises et Merci beaucoup !

  5. passeuse

    9 avril, 2018 à 8:56

    bonjour Fleur

    Si je peux me permettre »les épaules sont faites pour porter des joies, non des fardeaux.
    donc mantra style » je suis libre d’être joyeuse, si je le veux,je regarde ds la bonne direction, tout est bien »

    Mon fils de 14 ans a une épaule qui ressortait en arrière complètement.
    Le mèdecin voulait le faire opérer_ opération qui nécessitait de long mois de rééducation.Ni mon fils , ni moi, étions d’accord, alors, je lui ai fait un mantra et au bout de 2 mois , l’épaule est pratiquement re rentrait à sa place, au grand ébahissement du médecin qui n’avait jamais vu ça.
    Et je soigne tout comme ça_ nous ne sommes pas allés chez le mèdecin depuis des années .
    bises
    ( je précise que je ne force personne, chacun est libre de croire ce qu’il veut et de faire ce qu’il veut.

  6. passeuse

    9 avril, 2018 à 8:43

    BoNJOURsYLVIE

    jE COMPRENDS Très bien tout ces dysfonctionnement physiques et comment cela
    arrive.
    ça fait des années ,que je me soigne qu’en « parlant » à mon corps, ma famille aussi.
    D’ abord, il faut savoir que ce sont nos pensées ou ceux des autres qui crée des dysfonctionnement ds le corps._oui, nos pensées.
    A partir de l’endroit du corps qui a mal, se cache une pensée ou plusieurs qui est ou sont erronées.
    Voici, comment je procède: en premier, envoyer de l’amour ds cette partie atteinte.
    Cela n’est pas à toi que je vais apprendre que l’amour est puissant!
    Ensuite, je me fais un mantra  » genre_ amour, lumière sur ce mal » et je me le répète plusieurs fois,jusqu’ à ce que la douleur parte.
    Bien sûr, il faut croire à ce que l’on dit et effectuer un travail intérieur pour que les pensées » invalidantes », ne nous polluent plus.
    Courage à toi! bises

  7. Fleur

    9 avril, 2018 à 8:24

    Rhoooo j’ai oublié,

    J’aime beaucoup ces ânes, ils sont sauvages ?

    Est-ce que tu sais quelle peut être la signification de fortes contractures musculaires au niveau des trapèzes (« au-dessus des épaules ») ? Ma fille en souffre depuis des années.

    Encore Merci Sylvie,

    Je t’embrasse.

  8. Fleur

    9 avril, 2018 à 8:20

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour cet article et tout ce que tu écris ! (je me répètes… je te suis reconnaissante !).
    «Si ce n’est pas physique ce peut être mental.», c’est une phrase importante pour moi, merci.

    Je comprends tes parents qui s’inquiète, oui je sais on ne guérit que par soi-même… mais la rationalité et la parentalité assumée… un sujet que je commence à peine à entrevoir.

    Je te souhaite de guérir vite !

    Bises

    @ Bluebird : Je t’embrasse de tout cœur Lara.

  9. Amandine

    9 avril, 2018 à 8:14

    Bonjour Sylvie,
    J’ai exactement le même souci pour les mêmes raisons et la conviction d’un avenir radieux lol. Mais pour l’heure, je ne sais comment éloigner de moi tout ce que ça engendre sans rentrer dans le détail ( je pense que tu peux deviner ).
    D’après toi ce n’est pas bon signe une vision de flamme avant se coucher et la st vierge qui tente de repousser…non je sais bien ..
    Bref, dos bloque le matin par le stresse occasionné …
    Sensible à l’extérieur et forte à l’interieur C’est la découverte positive mais dans mon cas une guidance serais une bénédiction bisous

  10. Bluebird

    9 avril, 2018 à 7:20

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour ce post… Je ne savais pas que des contrecoups physiques ( ou intellectuels) pouvaient arriver après une situation difficile comme ce que tu nous partages ( je suis habitué aux contrecoups qui arrivent pendant !)

    Est-ce qu’un de tes collègues au moins a pu entendre ta vérité et te comprendre? Celui/celle qui a changé d’attitude positivement, c’est ça ?

    Plein de soleil intérieur pour ce début de semaine…

    Lara

Consulter aussi

Belle et heureuse année 2021 !

Bonjour à tous, Je vous souhaite une magnifique année 2021 ! Puissiez-vous atteindre tous …