Accueil Spiritualité Intolérance à l’environnement

Intolérance à l’environnement

11

Intolérance à l'environnement 18042511481517181815685774

Bonjour à tous,

« Tu n’as pas mal à la tête pour l’instant ? », me demande Elédahiel.

Non. Pourquoi pour l’instant ? J’espère que je n’aurai pas mal du tout.

« Mais tu as mal aux oreilles. »

Pourquoi ce sont les remèdes de grand-mère qui sont efficaces ici ? Le médecin aurait déjà dû me donner un traitement adapté.

« L’essentiel est que tu saches comment calmer la douleur. Mais tu voulais savoir pourquoi. »

Il faut que je comprenne complètement pour pouvoir trouver une solution.

« Alors quand tu as réalisé que lorsque tu es dans la nature tu n’as mal ni aux oreilles ni à la tête, tu as trouvé cela étonnant. »

Il suffit que je rentre chez moi et que je passe un peu de temps devant l’ordi pour développer une migraine carabinée. En plus j’avais envie d’acheter un réveil, je me disais c’est drôle…

« Tu ne devrais pas dormir avec ton portable. »

J’ai bien compris. Mais comment je fais pour connaitre l’heure quand je me réveille un peu tôt ?

« Tu te détends et tu attends que ça sonne. »

Je n’aime pas cette méthode-là. Je veux avoir l’heure tout près, c’est mieux.

« On en reparlera. Donc tu nous as demandé pourquoi tu n’avais la migraine que dans certaines circonstances. Nous t’avons répondu et tu t’es contrariée. »

L’électro-sensibilité c’est comme l’intolérance au gluten, je fais quoi avec ça ? Pourquoi ce ne sont jamais des problèmes qui peuvent se guérir ?

C’est à cause de ça l’hyperacousie donc ? Ca fait plus d’un an que je ne peux plus aller au cinéma sans bouchons d’oreilles. Ou qu’il arrive que je me réveille avec des acouphènes.

Heureusement que j’ai trouvé un moyen de les faire passer. Mais ils reviennent de temps en temps. 

Au moins je sais d’où viennent ces tendinites stupides. Même mon chef s’est posé des questions. Tout le monde m’a demandé ce que j’avais bien pu faire.

Mais la migraine c’est vraiment ennuyeux. Et quand je vais sur la terrasse, ça ne se calme pas.

« Il y a beaucoup trop de maisons autour. »

J’avais compris, regarde la migraine arrive déjà.

« Les acouphènes vont revenir régulièrement. »

C’est tout ce que tu trouves à me dire ?

« Ils sont un des symptômes les plus évocateurs de ton intolérance à l’environnement. Ils disparaissent dans deux cas, quand tu appliques un de tes remèdes de grand-mère et quand tu es dans un vrai calme, qui te préserve de certaines ondes.

C’est quand tu es stressée pour X raisons qu’elles passent et que les manifestations physiques apparaissent. »

Intolérance aux ondes ?

« A ton environnement. »

Ca n’existe pas ça.

« Si ça existe, c’est une des conséquences de l’hypersensibilité. Elle prend différentes formes connues de vous comme l’intolérance alimentaire ou aux ondes ou aux bruits.

Nous t’avons dit maintes fois qu’il fallait que tu gères mieux ton empathie. »

D’accord, alors apprends-moi parce que je n’y arrive pas toute seule.  

« Tu vas acheter le sac marron ? Les deux bagues sont insignifiantes, elles ne t’apporteront rien. Le grand sac était joli. Tu es sure que tu ne trouverais pas à le porter ? Tu as du vert dans ta garde-robe. »

J’ai décidé de faire des économies.

« Un objectif précis, clair et déjà défini ? »

Non…

« Le sac marron est joli. Tu aurais dû l’essayer. »

J’aimais bien la petite bague en or blanc.

« Tu en as des plus jolies. Le bracelet ne te dit rien ? »

Non. Je le trouve quelconque. 

Il faut créer son propre cocon n’est-ce pas ?

« Oui. »

Pour mon anniversaire je vais m’offrir un beau collier.

« Le grain d’or ? »

Non, ce sera pour mes 40 ans.   

« Et si tu ne vis pas jusque là ? »

Lol, je t’entends. Ca part du mental c’est ça ?

« La construction du cocon part de la reconnaissance de vous-mêmes et de vos propres besoins. C’est au Japon que tu as envie d’aller. Par exemple. »

Je sais.

« Alors pourquoi l’Inde ? »

C’était moins cher. 

« Ce n’est pas une raison valable. »

C’est ce que je constate. 

« Tu as fait tant et si bien qu’il est possible que tu puisses y aller l’an prochain. Dans des conditions agréables. Mais il est possible aussi que tu crées d’autres conditions.

Ce qui compte, c’est que tu fasses ce qui t’intéresse réellement. Tu comprends ? Tu ne peux pas te sentir bien dans un environnement où tu as le sentiment de devoir tout faire pour t’adapter sans  cesse.

C’est cela qui amène la fatigue qui permet aux symptômes de l’intolérance à son environnement de se développer.

Nous t’avions dit il y a plusieurs années que ce n’était pas un hasard si tu n’arrivais plus à manger quoi que ce soit que tu aimais soudain.

Il est possible de voir certaines intolérances régresser encore aujourd’hui. Mais commence par suivre ce conseil, va essayer le sac marron.

Ou un autre. Ou le collier de l’autre jour.

Est-ce que tu comprends ? »

Je comprends que je préfère garder des sous pour le Japon à ce moment-là.

« C’est mieux. Mais sans effort inutile. Si ce doit être l’an prochain, ce sera bien aussi. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)    

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. crystallia

    7 mai, 2018 à 1:26

    Bonjour,

    En fait hier j’ai acheté un bracelet grâce auquel j’ai la certitude que ce voyage en Guadeloupe sera le dernier de l’année.

    Cela règle toute tergiversation.

    Je me suis détendue depuis que j’ai écrit cet article.

    L’intolérance a l’environnement je pense que je comprends.

    Je vous remercie pour tous vos messages et le tien particulièrement Lara.

    Je vais une recherche dans les commentaires.

    Bise ;)

Consulter aussi

Conversation avec Freyia

  Bonjour à tous, Ce matin, j’ai voulu répondre à une personne qui se reconnaîtra ma…