Accueil Spiritualité Les rencontres

Les rencontres

19

Les rencontres 18061503450924101015762920

Bonjour à tous,

Cette semaine on reste à Anse Bertrand et dans le nord Grande-Terre mais on se ballade du côté de la Pointe de la Grande Vigie et de la porte d’Enfer.

On y fait de jolies rencontres, comme vous pouvez le voir sur cette photo.

Un petit raton laveur est devenu le centre d’attraction. En Guadeloupe on les appelle des racoons, comme en anglais.

Chez moi il me semble qu’il n’y en a pas. Mais on a des iguanes. Non ? Bon.

Restons sur la possibilité de faire de belles rencontres. Pour cinq minutes ou plus longtemps.

Il y a aussi parfois de moins jolies rencontres. Par exemple nous avons un crocodile également.

Les autorités tentent de l’attraper depuis bien deux ans je crois. Une gentille personne l’a illégalement introduit ici depuis la Guyane et l’a ensuite relâché dans la nature.

Comme font toutes ces autres gentilles personnes qui viennent passer quelques années ici, prennent un chien et l’abandonnent une fois qu’elles repartent.

Notre crocodile a même un nom, il s’appelle Georges.

Autant je n’étais pas gênée de croiser un iguane près de la maison l’autre fois, autant je n’aimerais pas croiser Georges.

A priori il y a peu de chances toutefois. Il vivrait dans la mangrove.

Il peut y rester. Le temps que les autorités l’attrapent. Arrêtez de rire. Cela demeure possible.

A Marseille un jour une rumeur s’est répandue comme une trainée de poudre. Une panthère errait dans la ville…

Des promeneurs l’avaient vu et étaient tout juste parvenus à s’enfuir !

Ah ces Marseillais, avait ironisé le journal local. La police l’avait attrapée la panthère, c’était juste un gros chat !

Je me souviens de cet article, je l’avais lu.

Je me souviens aussi qu’en réalité, il y avait un cirque non loin de la ville quand la panthère a fait son apparition.

Il n’y a jamais eu de gros chat. Mais il ne fallait pas que les gens aient peur ou puissent penser qu’un danger réel existait encore.

Alors on a préféré faire passer les promeneurs qui avaient fait une surprenante rencontre dans les calanques pour des imbéciles incapables de faire la différence entre une vessie et une lanterne.

Je veux dire, tout le monde sait que les Marseillais exagèrent toujours.  Une sardine était bien parvenue à boucher le Vieux-Port.

En réalité, il s’agissait d’un navire appelé la Sartine.

Mais revenons à nos moutons, les rencontres sympa.

C’est-à-dire ni les Georges ni les panthères, les racoons.

Alors en fait, on a de la chance quand on tombe sur un racoon en Guadeloupe. Ils ne se laissent pas si facilement voir ou approcher.

Contrairement à un Georges qui n’hésitera pas à s’approcher de vous s’il a faim, on est bien d’accord.  

Mais quand c’est moins évident, quand on ne sait pas si on a face à soi une panthère ou un gros chat…

C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques temps.

Mes guides m’ont vite dit, panthère pas gros chat. Heureusement.

Surtout qu’il s’est avéré qu’il n’y avait pas qu’une seule panthère.

Ce qu’il y a de bien c’est que de petits racoons ont aussi fait leur apparition.

Et j’aime bien les petits racoons.

C’est cool la vie. Il y a des Georges et des panthères mais, il y a aussi plein de racoons.

Bonne journée à tous ;)  

  • Contradiction interne

    Bonjour à tous, Véhiriah j’ai fait un rêve qui me rend perplexe… J’adore…
  • Raconter la vie

    Bonjour à tous, « Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiria…
  • Histoire d’âmes

    Bonjour à tous, « Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiria…
Charger d'autres articles liés
  • Bientôt noël

    Bonjour à tous, Comme c’est déjà le second mois le plus intéressant de l’année (le premier…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Bientôt noël

    Bonjour à tous, Comme c’est déjà le second mois le plus intéressant de l’année (le premier…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

19 Commentaires

  1. Pascale

    2 juillet, 2018 à 6:36

    Quelques minutes après avoir osé écrire le message précédent, voici ce qui m’est apparu :

    Enfant, je pouvais avoir l’air très obéissante. Mais, par essence, j’étais très indisciplinée, je jouais avec les règles. Je n’ai en fait, jamais osé lever qu’une seule injonction : « Tu ne dois pas être femme, trop dangereux » Aujourd’hui, j’ai le désir de lever cette règle.

    L’enfermement par le vocabulaire … Suivre la règle, ne pas suivre la règle.

    Etre femme, c’est avoir ses règles… c’est suivre ses règles.

    Le mot règle est un mot magique : on peut même tirer un trait avec une règle.

    Je t’embrasse

  2. Pascale

    2 juillet, 2018 à 6:00

    Bonjour,
    Je n’ai que trop bien nourri tous mes corps sauf un … celui de la femme que je suis. J’ai vraiment essayé de manger lentement pour la nourrir, mais fatalement, il y a urgence car je me retrouve en danger de mort. Alors je me nourris car il y a urgence à vivre. Mais aujourd’hui, l’essence de la femme que je suis, veut vivre et je suis démunie.
    Bonne journée à toi.

  3. crystallia

    28 juin, 2018 à 11:50

    Peut-être est-ce déjà arrivé. La peur du Méchant Loup, je l’ai eu aussi et c’est parce que j’ai croisé sa route à un moment donné.

    Tu as essayé de nourrir « tous tes corps » ?

    Essaye avec quelque chose que tu aimes, que tu mangeras lentement et en te disant que tu souhaites ainsi nourrir la femme que tu es comme celle que tu as été.

    Si ça ne passe pas, dis-moi.

    Bise ;)

  4. Pascale

    28 juin, 2018 à 7:07

    Bonjour,
    Je n’ai jamais eu de problème avec mon existence, que je suis capable de revendiquer haut et fort si besoin est. Grâce à toi, je réalise que je n’avais jamais accepté le fait d’être incarné et que l’une des conséquences est que je n’ai jamais mangé à ma faim. Je comprends enfin ce que veut dire manger à sa faim. Tu as raison, l’idée même d’aller petit déjeuner me remplit de joie. Après, peut-être que je comprendrais pourquoi j’ai peur de me faire manger tout cru par le grand méchant loup.

    Merci. Bise

  5. Pascale

    25 juin, 2018 à 5:27

    Bonjour Sylvie
    J’ai suivi tes conseils, et il me semble avoir fait deux découvertes importantes. D’abord, je ne suis pas un corps comme je le croyais, mais j’ai un corps. Ensuite, j’ai reçu la sensation qu’avoir la foi, c’est croire sans avoir d’autres croyances que celle du bien-fondé de mon action dans l’environnement naturel et relationnel. J’ai envie ce matin d’aller expérimenter ce que cela signifie.
    Tes photos sont simplement magnifiques.
    Bonne journée

    • crystallia

      25 juin, 2018 à 23:22

      Bonjour Pascale,

      Merci à toi.

      C’est le fait d’avoir un corps qui peut s’emplir de joie et s’émerveiller qui me permet de les prendre.

      C’est une chance d’etre incarnée. ☺️

      Bise ;)

  6. passeuse

    20 juin, 2018 à 12:57

    coucou

    Qu’elle belle rencontre,tu as fait là Sylvie!

    J’aime les rencontres!
    Elles ont toutes quelques choses à nous apporter.
    Qu’elles soient bonnes ou moins bonnes!
    Des réflexions à comprendre, ou tout simplement un instant magique et merveilleux!
    j’ai fait la rencontre de végétaux flamboyant qui m’ont émerveillés, d’animaux qui m’ont éblouis, d’autres qui m’ont fait peur.
    Rencontrer beaucoup de personnes , dont vous tous ici, qui est une de mes plus belles rencontres, mais les 2 rencontres qui m’ont fait chavirer fut celle avec mes guides d’amour et de…..moi_même!
    bonne journée

  7. Passeuse

    19 juin, 2018 à 17:09

    Bonjour Sylvie
    Et tous!

    Panne d’ordinateur!

    Qu’elle belle rencontre, tu as fait là!

    J’aime les rencontres_ quelles soient bonnes ou moins bonnes.
    Elles ont toujours quelques choses à nous apprendre, à nous montrer ou à passer un moment enchanteur.
    J’ai eu des rencontres avec des animaux très beaux, d’autres beaucoup moins beaux et qui m’ont fait peur, un temps.
    J’ai eu des rencontres avec des végétaux flamboyants d’automne et de printemps.
    J’ai rencontrer beaucoup de personnes , dont vous tous qui faites parti(e)s de mes plus belles rencontres.
    Mais mes 2 rencontres les plus merveilleuses ,furent la rencontre avec mes guides et moi_même.
    Bonne soirée

  8. Xavier

    19 juin, 2018 à 11:57

    Salut Sylvie,

    J’imagine ta tête lorsqu tu es énervée lol, plus sérieusement je t’ai parlé de ça car la pote qui m’a parlé de ce rituel. Pense être un passeur d’âme etc et lorsqu’elle m’a demandé d’accueillir les 5 Archanges chez mais qu’il fallait une préparation à savoir : une bougie, une fleur blanche une pomme et une lettre et l’adresse postale de la personne etc… Je me suis dit demande à Sylvie ;) c’est bizarre…

    Merci à toi :)

Consulter aussi

Avec le sourire, toujours

Bonjour à tous, « Tu n’es pas près de retourner dans un plan n’est-…