Accueil Spiritualité Une vie modérée ? Pour quoi faire ?

Une vie modérée ? Pour quoi faire ?

12

Une vie modérée ? Pour quoi faire ? 18062301030724101015774306

Bonjour à tous,

Cette semaine je vous emmène au Gosier. Lors de mon premier séjour en Guadeloupe, j’avais résidé au Gosier, dans l’un des nombreux hôtels de cette ville touristique.

J’étais venue pour quelques jours et surtout parce que je n’avais pas encore de passeport. Les choix étaient donc limités, c’était Guadeloupe ou Guyane. Ou à la limite Sainte Lucie.

Les Martiniquais peuvent se rendre à Sainte Lucie sans passeport.

Bref j’ai été en Guadeloupe et ne l’ai pas regretté. D’ailleurs j’y suis retournée plusieurs fois depuis. Et j’ai découvert Sainte Lucie aussi.

Il me reste la Guyane à voir. Je n’ai jamais été en Amérique du Sud. Je sais que j’irai par contre.

C’est bien de savoir qu’on a des tas de choses intéressantes à faire. Et c’est encore mieux de savoir qu’on a sa vie pour faire ce qu’on aime.

Je lisais cet article sur le bonheur de vivre une vie modérée. Je ne suis pas convaincue.

Je veux dire, je ne peux pas être la seule à aimer ces moments où je sens que je suis là où je dois être faisant ce que je dois faire, en phase avec tout l’univers.

Je ne peux pas être la seule à apprécier ces magnifiques instants où la vie parait si merveilleuse.

Une vie modérée, ce n’est pas ce qui de toute manière nous est proposé par défaut ?

Parce que cela y ressemble, non ?

Ce n’est pas mieux quand on peut admirer le solitaire qu’on a pu s’offrir à son doigt ? Parce qu’on s’est fait plaisir comme on le voulait ? (quitte à renoncer à partir en Inde)

Une vie modérée, ça sert à quoi au juste ?

Ce n’est pas plus sympa d’arriver au Gosier sans le moindre plan, sans avoir eu la bonne idée de prévoir un budget et de se laisser convaincre par un chauffeur de taxi indépendant d’aller se promener dans toute la Guadeloupe ?

Parfois (pas toujours) il vaut mieux réfléchir après. 

Le plaisir c’est mieux que la modération je trouve. Je ne peux pas être la seule à penser ainsi.

Je suis d’accord sur le fait que l’excès en tout nuit. Mais un peu de temps en temps, c’est ce qui permet de se rappeler que vivre c’est y aller justement.

Et ne pas se contenter de.

Attention, je ne suis pas en train de vous dire de ne plus penser à rien, à aucune réalité ni conséquence.

Ce que je vous dis c’est que si vous voulez une bague, achetez-la d’abord, vous aurez le temps de réfléchir ensuite.

Bonne journée à tous ;)

  • Nos avancées

    Bonjour à vous, Ah ce dimanche a commencé sous la pluie mais le soleil a vite refait surfa…
  • Jour 1

    Bonjour à vous,  Il fait beau mais froid et je porte un pull pour la première fois depuis …
  • Un lien vivant et fort

    Bonjour à vous, J’ai fait un rêve la nuit dernière qui s’est totalement dissip…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

12 Commentaires

  1. Anna Liva

    26 juin, 2018 à 0:26

    Coucou

    Trop drôle ton commentaire Sylvie ! Je me sens comme une gamine quand je fais des trucs dans le genre que tu racontes. Pas du même ordre car je dépense pour d’autres choses mais la légèreté dont tu parles. Ce n’est pas de l’insouciance quand je me fais plaisir sans compter avant mais certains le pensent. Maintenant, je ne raconte plus ce genre de petites folies un peu risquées pour le budget car souvent leurs inquiétudes ou leurs reproches me gâchent le plaisir :) Je le dis seulement a mes enfants qui ont reçu mon éducation sur la question…..lollll
    Te lire quand tu abordes ces sujets me fait du bien. Y a des bons conseils d’ailleurs. J’avais adoré celui sur le budget voyage qui est plutôt sensé je trouve : choisir la destination selon le budget en poche et pas l’inverse.
    Merci du franc sourire de ce soir.

    Et bien sûr qu’il doit exister des modérés heureux (le bonheur moins sûre mais ça c’est valable pour d’autres aussi) moi tant qu’ils me laissent tranquilles ça me va ! :)
    Je peux même imaginer aujourd’hui être compatible avec un modéré s’ il est heureux et me laisse libre de l’être à ma façon. Je pense que sur des points j’apprendrais beaucoup de choses. Le concept du choix extrême modéré c’est tentant comme expérience. ..

    Bonne nuit.

  2. Anna Liva

    25 juin, 2018 à 23:50

    @Passeuse

    Don’t worry be happy ! Tout le monde a le choix de te lire ou pas…alors ne t’en souci pas continue de te faire plaisir ;)

    bye !

  3. crystallia

    25 juin, 2018 à 23:17

    Coucou,

    Il y a un nouveau magasin de deco qui a ouvert ici, bien entendu je m’y suis déjà précipité et j’ai trouvé mon bonheur.

    De beaux coussins tout doux dont j’ai su que j’en avais un besoin impérieux quand je les ai vus.

    Je vais vous dire une chose, une succession de circonstances absolument pas graves mais onéreuses ont fait que ce mois-ci je n’ai plus le moindre sou devant moi.

    J’ai du utiliser une carte de crédit.

    Je devrais être catastrophée, je pensais que je le serais mais pour une mystérieuse raison, je me sens plutôt comme libérée.

    Oh et la raison pour laquelle j’ai utilisé la carte de crédit c’est parce qu’il fallait payer ma place sur le catamaran pour le tour des yoles.

    Oui je suis sérieuse.

    Et tout à l’heure je réalisais que pour la première fois le jour où j’ai été expulsée de mon appartement me semblait loin derrière moi.

    C’est marrant parce que justement à l’epoque j’étais aussi fauchée mais j’etais loin de me sentir aussi légère qu’aujourd’hui.

    Je n’ai pas de regret dans ma vie.

    D’une façon ou d’une autre tous mes problèmes s’arrangent toujours.

    Alors je vais rester dans mes extrêmes je pense.

    Même si depuis que j’ai écrit cet article, mes guides m’ont expliqué que la modération pouvait être utile à beaucoup de monde.

    Cela permet de voir plus clair au Milieu notamment.

    Et de mieux pouvoir se faire plaisir.

    En fait j’avais tort, une vie modérée ce n’est pas une vie terne, c’est une vie faite de choix assumés.

    Même des choix extrêmes.

    J’avais étudié les nourritures terrestres à l’école et j’avais bien aimé.

    Par contre quand les gens endorment nos affaires…

    Merci à vous.

    Bise ;)

  4. Emilie

    25 juin, 2018 à 20:53

    Coucou Sylvie,
    Il y a quelque chose dans tes derniers articles, qui m’a rappelé un livre que j’avais beaucoup aimé « les nourritures terrestres » de Gide. Je devrais le racheter pour le relire car je l’ai prêté et il n’est jamais revenu ; mieux vaut donner que prêter ! Gide écrit : « Nathanaël, je t’apprendrai la ferveur »
    La ferveur, C’est plus joli que la modération !

  5. Cel

    25 juin, 2018 à 10:05

    Coucou,
    Non tu n’es pas la seule. C’est peut-être la différence entre vivre et survivre ? C’est peut-être une forme d’exigence, de recherche d’intensité ?
    Parfois j’ai le sentiment que d’être hypersensible me pousse à être plus entière et plus intense dans mes choix de vie.
    Bises

  6. alexandre

    25 juin, 2018 à 9:53

    Bonjour Sylvie,
    J aime beaucoup ton article. Une vie modérée ? Très peu pour moi. Lol Se faire un bon resto ou du shopping quand on veut ou manger une bonne glace voilà la vraie vie! Au diable, les tièdes et les rabats joies. J ai trouve une parade contre ces attaques énergétiques , je mets du sel sur ma photo et ça marche . Plus de douleurs. Car après tout, le sel est un cristal a la base. .Ce qui est cool, c est que mon oreille droite siffle dans ce cas pour me prévenir. Carpe diem bises

  7. passeuse

    25 juin, 2018 à 8:11

    Ps Ana liva

    JE viens de te lire et on dirait que l’on avait _pour toi _ et encore pour moi, le même genre de mari_ sur ce point là.
    ( c’est sans aucun doute , pas bien formulé)
    A la différence près que pour moi, bien que n’ayant pas encore de salaire, j’ai pris conscience_ grâce à Sylvie_que me faire plaisir ne nuirai pas à notre situation financière malgré que depuis quelques mois, c’est assez difficile.
    Je prends mon argent personnel mis de côté le plus souvent possible.
    Et je suis sûre depuis quelques mois que mon mari gagne suffisamment d’argent pour nous faire vivre mais que c’est sa façon de voir les choses- comme tu dis « se voir pauvre » et s’oublier et oublier complètement de se faire plaisir qui bloque la situation.
    ( il me dit, tu as peu et tu arrives à avoir tout ce que tu veux et en même temps me le reproche tout le temps).Mais je n’en tient pas compte ( de ce qu’il me dit).
    Il est bien évident que mes dépenses sont réfléchies mais je sais aussi craquer pour un coup de coeur sans culpabiliser…..
    JE te (souhaite), je peux dire ou tu aimes toujours pas_ de jolies dépenses en prenant plaisir pour la nouvelle déco .de ton intérieur.
    Nul doute que ce sera divin!
    bises

  8. passeuse

    25 juin, 2018 à 7:51

    Bonjour Sylvie

    Comme il me parle ce matin, ce « mais tu es sage! »
    Je suis entièrement et totalement en accord avec ce que tu dis!
    Comment peut on s’épanouir moralement, physiquement, être bien ds soi et avec soi et à sa place ds L’Univers si on se met sans cesse des barrières.
    ON n’est pas heureux.(Je le vois bien parfois autour de moi).
    Hier soir, je suis sortie seule ,ds mon village , pour un repas et un feu de LA ST jean.
    Je savais bien que je m’y amuserai très bien car , j’aime les gens,et j’ai pu ainsi voir et discuter avec les gens de mon village , ainsi que pleins d’autres personnes inconnus.
    Et comme,j’ai décidé de vivre avec la musique, il y en avait et de la très bonne qui m’a transporté au temps des premiers hommes et des anciens.
    Bref, j’ai passé un très bon moment, fait de belles rencontres et accueilli de nouveaux clients.
    Et dès le saut du lit, je savais déjà, que j’aurai d’autres ouvertures grâce à cette soirée.
    Pas de vie modéré , pour moi!
    C’est également, ce que je disais aussi à une personne de mon village( ds les villages de campagne, tout le monde se connait , et moi, depuis ma naissance), qui parlait d’un monsieur que beaucoup connaisse et qui du jour au lendemain à changer totalement de façon de vivre_ il était ds l’excès ds tout et aujourd’hui, se modère ds tout aussi et toute l’année marche de ville en ville de village en village….
    Tout ce qui le connaissais disait » il est toujours ds l’excès, tantôt d’un côté ou l’autre et il va y laisser sa santé.
    Je leur ai fait remarqué que certes, il n’avait pas encore tout à fait trouver un équilibre mais qu’il était heureux comme ça et qu’il avait trouvé le moyen d’être heureux ds ce qu’il vivait.
    A preuve, il envoie constamment,chaque jour , aux personnes amis(e) , des compte_rendu sur ce qu’il a vu, les personnes qu’ils a rencontré, des photos magnifiques et quand il appelle, on sent qu’il est heureux.
    On m’a répondu  » tes propos sont justes mais moi, je ne pourrai pas le faire » et j’ai répliqué  » mais personne ne te demande de le faire!_ c’est à chacun de trouver ce qu ‘il lui convient et ce qu’il lui fait plaisir »
    Encore et toujours la notion de plaisir!
    ( ps, dites_moi, si je vous agace pas par mes petites histoires toujours_
    Quand je lis les messages, et que je me mets au clavier pour répondre, hé bien,je ne sais pas du tout ce que je vais écrire et puis à chaque fois, mon coeur me dicte tout ce que j’écris.
    IL se trouve que mes vécues correspondent très souvent aux messages de Sylvie)
    Je me dit que j’aimerai savoir écrire aussi bien que toi Anna live ou Carène, ou Amandine ou Emilie….et d’autres mais apparemment,pour l’instant c’est comme ça
    Bises et bonnes journée à tout le monde!

  9. Anna Liva

    25 juin, 2018 à 7:49

    PS : Ah ! Gosier on m’ y avait amené. …ce bleu ces blancs c’est d’une beauté incontournable. Il y a des sites où va tout le monde presque en même temps mais dont il serait dommage malgré un goût du large, des marges et des contre-allées, de ne pas faire partie du troupeau ;)

    Bye !

  10. Anna Liva

    25 juin, 2018 à 7:37

    Bonjour Sylvie ☆

    Une dépense sans modération pour se faire plaisir n’est pas une dépense inconsidérée ! Ne pas confondre avec l’achat compulsif qui soit dit en passant n’apporte pas de véritable plaisir.

    Je te suis !

    Nous avions ce différent avec mon ex-mari qui craignait toujours dans ma façon de depenser que nous allions nous retrouver sur la paille. J’ai réalisé un jour que quoique nous disposions ou pas comme argent il se sentait pauvre alors que je me sens riche. Une fois séparés je me suis en fin de compte bien mieux débrouillée que lui financièrement avec pourtant la gestion d’une plus grande part des responsabilités pécuniaires des enfants que ce qu’il n’a pris en charge. Tout en gardant toujours le même esprit de plutôt réfléchir après.
    Cependant, je trouve encore que ce n’est pas assez. Je pense encore trop souvent que je n’ai pas les moyens que c’est trop cher. Je suis encore un peu sous l’influence d’une certaine pression sociale à la restriction tout en te poussant à une consommation excessive et de non-sens. Au point dis-tu qu’il existe des articles pronant le bonheur dans la modération ?!? Pfffffff…..On marche sur la tête comme dirait ma marraine Paulette !!!
    J’ai les moyens de mes envies et rien de trop cher. C’estce que je veux me rappeler encore plus souvent. J’ai constaté qu’à chaque fois que j’ai choisi de voir après et me faire plaisir le moment voulu je ne l’ai jamais regretté après et suis toujours retombée sur mes pattes sans grave dégâts financiers. Et heureuse de l’objet que j’avais pu m’offrir ou offrir (il ly a aussi le plaisir d’offrir). Parce que dans le fond je ne crains pas de me retrouver sans argent, démunie. Pas ce que c’est impossible c’est pas ma vie. Et, je pense qu’il y a des plaisirs que je ne me permets pas encore sur lesquels je me mets moins facilement dans cette disposition. Peux être aussi parce que je n’y vois pas assez le sens pour moi.

    J’en suis au temps de la décoration chez moi. J’ai bien l’intention de peu à peu me débarrasser du vieux pour du renouveau. Je pense que c’est là que
    je vais cultiver le bonheur entre autres :)

    Belle et immodérée journée à toi et tous les passagers du vol numéro ♡♥♡

    Bise !

Consulter aussi

Une page de plus

  Une page de plus, une nuit en moins, Je ne peux plus m’empêcher d’écrire. Pl…