Accueil Spiritualité Toujours d’autres portes

Toujours d’autres portes

11

Toujours d'autres portes 18062301025824101015774303

Bonjour à tous,

« Tu avais dit que tu ne regarderai plus Game of Thrones. », me rappelle Elémiah.

J’ai dit ça ? C’est fou toutes ces fontaines finalement…

Le mieux c’est que j’admette qu’il faut que je vois la fin de la série.

« Mais tu n’as pas Orange. »

Tu veux dire, pas encore. Je peux prendre le bouquet. Je vais y réfléchir. Il y a des films sympa sur Orange.

Moi j’ai le bouquet Ciné Cinéma.

« Et Bein sport. »

Lol. J’entends les gens se plaindre, apparemment avec Canal Sat il faut payer Bein en plus. C’est un choix. Moi, ça allait avec le bouquet. Je ne voulais pas Bein mais les chaines cinéma.

« Qu’est-ce qui est mieux, la plage de Grande Anse ou un film ? »

Grande Anse n’est pas ma plage préférée mais une journée plage, c’est toujours agréable.

« Tu préfères Corps de Garde ? »

Encore moins. C’est toujours blindé de monde Corps de Garde. Pour quelques heures mais pas pour une journée. Dès qu’il y a des installations sanitaires, des parkings et des restaurants, il s’agit de trouver une place.

Je préfère les espaces moins fréquentés.

« L’Anse Figiuer ? »

Au secours ! Passé dix heures du matin il faut prier de toutes ses forces pour pouvoir se garer et s’installer sur la plage ! Et les gens viennent en groupe en plus, chacun amène sa musique. C’est comme l’Anse Caritan sauf qu’on est moins les uns sur les autres.

J’aime l’Anse Moustique, la Brêche et les Salines du côté de la Table du Diable. Et bien sûr j’adore l’immense plage du Diamant sur laquelle on trouve toujours de la place quel que soit le jour et l’heure.

J’aime bien aussi le Petit Macabou et la Pointe Faula mais hors période de sargasses. 

« Tu n’aimes pas le Grand Macabou ? »  

Cet endroit est magnifique et dire que c’est en me perdant que j’y étais arrivée ! J’adore ! Mais plus pour la randonnée.

« Tu aimes l’ilet Chevalier et le Cap Macré ? »

Aussi, j’aime tous les ilets de toute façon. Sauf l’ilet Oscar.

« Quand c’est fréquenté, tu n’aimes pas. »

C’est vrai.

« L’ilet Chevalier est fréquenté. »

Oui mais il y a de l’espace, c’est un bel endroit, on peut commander un plat au restaurant d’en face qui nous livre à l’heure qu’on veut…

On peut profiter de la musique mais c’est un choix alors.

A l’Ilet Oscar on n’a pas le choix. Et la plage est ridiculement petite. Je déteste.

En plus on ne peut pas en faire le tour.

« Tu vois que ce n’est pas pour toi, la Mercury. »

Lol !

« Tu n’aimes pas la foule, tu aimes la liberté d’aller et venir comme tu veux, prendre des photos. Ce genre d’évènement ne t’apportera rien. Tu te dirais juste, c’était sympa au final.

Tu ne penseras jamais en y étant, la vie est tellement merveilleuse. Et nous aimons quand tu ressens et penses cela. Comme installée sur ta chaise basse sur une plage agréable pour toi.

Alors que d’autres ne voient l’intérêt d’aller à la plage que parce qu’il est possible d’être 150, avec de la musique et de quoi boire et manger.

Toi tu fuis quand tu es invitée dans de tels plans. On te voit 5 minutes puis tu disparais.

Sylvie qui n’aime pas non plus zapper devant la télé. Tu aimes bien quand tu as un programme précis à regarder. Et rarement les informations. »

Je préfère la presse écrite. Même si c’est sur le net.

« Pourquoi tu vas au tour des yoles ? »

Pour la course et parce que j’aime les plans catamaran. Mais pas la musique tonitruante.

« Tu aimes bien vivre en Martinique. »

Oui.

« Pour le climat, les paysages et les plans cata. »

Lol !!! Je n’en fais pas tant que ça.

« Façon de dire que tu aimes t’amuser aussi. »

Bien sûr.  

« Tu partirais pour un gars ? »

Partir où ?

« Ce n’est pas la question. »

Lol, peut-être. Je ne sais pas en vérité. L’occasion ne s’est pas présentée.

« Tu partirais pour un meilleur boulot ? »

Ca dépend. Pas pour n’importe quel boulot ni n’importe où. Mais si c’est pour rester dans le droit, je ne pars pas. Même si c’est mieux payé. 

« C’est une réponse qui te ressemble vraiment. Tu partiras si tu aimes en fait.

Toi tu aimes ce qui est intense. Comme la plupart des personnes qui aiment ce qui est tranché. D’où le fait que tu n’encenses pas la modération. Alors que c’est ce dont on a le plus besoin au Milieu. »

Tu plaisantes ?

« Non c’est vrai. C’est comme un fil conducteur qui peut permettre de faire toujours les bons choix. Dans l’Ombre en revanche trop de modération inhibe. Il faut réfléchir et oser. D’où la nécessité d’apprendre à discerner, les guides vous laissent prendre des claques.

Dans la Lumière, vous n’y trouvez pas les moyens de cultiver la joie. Simplement parce que vous ne savez pas passer sur beaucoup de choses.

Comme toi. Sinon tu aurais quelqu’un dans ta vie. Tu aurais suivi ce conseil que tu entends régulièrement, ce qui compte c’est qu’il soit gentil et que vous vous entendiez.

En réalité il ne s’agit pas de l’horrible conseil que tu crois. Ce n’est pas oublie la passion. C’est ouvre-toi à une relation réaliste. »

Tu peux expliquer un peu mieux ?

« Pour toi c’est facile de savoir que le goût de la goyave quand tu voulais de la noix de coco ne conviendra pas. Pour d’autres, ce qui compte c’est que c’est bon aussi. »

J’ai compris, je n’arrive pas à faire ça dans n’importe quel domaine. En fait moins c’est important plus c’est facile. Mais plus quelque chose me tient à cœur moins je peux faire cela.   

« C’est le choix que plusieurs de tes cousins ont fait et leurs relations fonctionnent. »

Je t’ai déjà dit que c’est moi l’extra-terrestre de la famille.

« Tu n’es pas l’extra-terrestre ni la moins réaliste ou la plus futile. Tu es celle qui se demande quand aller voir son chef pour lui faire part de son désir de passer un examen dans le but d’évoluer vers d’autres métiers par la suite. »

Justement, tu crois qu’il aura bientôt fini ce bilan qui l’irrite un peu ? Et si jamais il dit non ?

« Il dira non. »

Mais moi je voudrais qu’il dise oui.

« Même s’il dit oui la DRH peut dire non. »

Mais moi je voudrais que tout le monde dise oui. Comme ça par la suite je pourrais postuler à des postes différents, faire de nouvelles choses, acquérir des compétences…

Je veux aller de l’avant.

« Devenir directrice d’agence ? »

Ou responsable de service. Je ne cherche pas de planque, je préfère les challenges motivants et les évolutions. 

Je n’ai pas envie de rester là où je suis, je veux autre chose. Et d’autres choses.

Tu crois qu’il dira oui ? Et que la DRH dira oui aussi ?

« Pourquoi tu ne postules pas à ces offres qui t’intéressent ? »

Non, c’est tronqué. Au moment où elles paraissent les directeurs savent qui ils vont prendre.

« Pas toujours. »

Tu me dis d’essayer ? Mais je n’ai pas le profil commercial. C’est pour ça que je veux suivre cette formation.

« Tu veux devenir directrice d’agence ? »

Pourquoi pas ? Mais en fait il y a surtout un service dans lequel j’aimerais travailler. Si je réalise cette formation, ce sera plus facile d’y être embauchée.

« Certainement. On préfère y embaucher des personnes qui ont déjà travaillé en agence. »

Je sais.

« Tu ne veux pas être conseillère d’accueil ? »

Non, vraiment pas. Je voudrais démarrer en agence en étant chargée de clientèle particulier et au bout de quelques années m’occuper des pros.

« Puis responsable commerciale et enfin directrice d’agence. »

Lol, on verra ! Tu crois qu’il va accepter ? Et s’il dit non ? Ceci dit si je deviens chargée pro, je pourrai intégrer le service qui m’intéresse.

« Tu veux être chargée pro parce que c’est la passerelle dont tu as besoin ? »

Oui.

« Jamais tu ne commenceras en agence à ce poste. »

Je le sais. C’est la raison pour laquelle j’ai besoin de cette formation. Je n’ai pas envie de devenir conseillère d’accueil aujourd’hui. Autant rester où je suis et où j’ai un poste plus intéressant.

En plus j’ai des collègues qui sont restées des siècles à l’accueil avant de devenir ce qu’il y a avant chargé de clientèle. 

Je ne veux pas suivre ce parcours. Avec mes diplômes actuels et la formation, je pourrai démarrer chargée de clientèle particuliers.  

Je continuerai de demander des formations pour devenir chargée pro. Ce sont les chargés pro que l’on regarde et qui donc peuvent se faire remarquer pour les postes intéressants ou que l’on propose pour diriger les agences.

Là où je suis, si je ne fais rien, je vais pouvoir rester jusqu’à ma retraite mais ce n’est pas mon rêve.

« Tu veux être chargée pro. »

Oui, pour pouvoir continuer. Tant qu’on reste en-dessous de ce poste, on n’avance pas. Voilà ce que je vois.

« Il n’y a pas que le travail dans la vie. »

Je sais. Je veux juste suivre une formation. Elle est longue et j’ai conscience que c’est juste le début d’un long chemin qui n’est pas toute ma vie.  

« Il y a une autre porte. Différente pas mieux ou pire. Juste différente. Il n’est pas dit que les gens te comprennent mieux si tu la choisis mais ce sera l’occasion de te lancer dans de nouveaux challenges intéressants. Sans devoir suivre une formation.

Combien de femmes directrices d’agence avaient de jeunes enfants quand elles ont obtenu ces postes ? »

Pourquoi tu me demandes ça ? 

« Pourquoi pas ? Il y a une autre porte. Si tu la passes, tu ne pourras pas revenir en arrière. Mais tu pourras continuer à aller à la plage régulièrement et tu t’amuseras davantage.

Toi qui préfères ce qui est intense, laquelle des deux portes t’attire le plus ? »

Vilain !!!

« Donc tu préfères t’amuser, tu as raison. A toi nous donnons ce conseil, à d’autres nous aurions pu dire autre chose. Amuse-toi, profite de la vie. Il y aura encore d’autres portes.

Ne t’inquiète pas. »

Merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)

  • Sans attente

    Bonjour à tous, « Tu as hâte de recevoir ta cousine et sa famille chez toi ?&nb…
  • Nouvelles nuances

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je suis contente d’être à la maison p…
  • Une simple histoire

    Bonjour à tous, « Puis-je te raconter une histoire ? », me propose S…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. crystallia

    29 juin, 2018 à 11:06

    En fait j’avais surtout envie de changer de poste sans forcément changer d’entreprise.

    La voie commerciale est la plus évidente pour ça.

    Il y avait surtout une porte que je voyais fermée et cela ne m’arrangeait pas.

    Bise ;)

Consulter aussi

Un petit pas

Bonjour à tous, Comme souvent le lundi, je me dis que le weekend est passé trop vite. Sauf…