Accueil Spiritualité Diamants éternels

Diamants éternels

34

Diamants éternels 18062703051724101015780703

Bonjour à tous,

« Tu comptes acheter le stylo ? », me demande Elédahiel.

Non, je ne suis pas attirée par ce type d’article. Il est joli mais au même prix, je préfère un bijou. Par contre il faut que j’achète une ceinture…

« Tu trouveras sans mal. A l’issue des deux mois sans achat de vêtement ou chaussure. »

C’est vrai que j’ai décidé ça…

« Parce que tu as déjà beaucoup de vêtements et qu’ils sont en bon état. »

Oui je sais. Mais la ceinture…

« Si tu n’en as plus, tu en rachèteras une. Une seule. Ou comme prévu tu attends aout. »

Je vais attendre, je n’ai pas besoin de vêtement, c’est ce que j’ai vu en effet.  

« Tu as trouvé beau le stylo. »

Si j’avais un stylo d’une telle valeur, il serait toujours chez moi, enfermé dans sa boite. Je ne m’en servirais pas, j’aurais trop peur de l’abimer.

Ce serait vraiment dommage.

« Tu n’as pas eu peur d’abimer ton papillon Messika aujourd’hui. »

C’est toi qui dès le départ m’a encouragée. Tu m’as dit, n’aie pas peur de te montrer, porte ce que tu as acheté et que tu aimes.

Le jour où on m’a demandé où je l’avais achetée j’ai eu la naïveté de répondre et d’indiquer qu’il était également vendu sur le site de la marque.

C’est après cela que le vent a commencé à tourner.

C’est comique, il s’agit juste d’une bague.

Mais ce qui m’a le plus surprise c’est la violence des vents ensuite.

Une collection de stylos, cela aurait été plus discret c’est sûr. 

C’est difficile de constater que chaque jour apporte son lot de compromis à faire, son lot de choix forcés et de renoncement.

C’est difficile de se dire, pourrais-je un jour ?

« Tu le comprends. »

Je le comprends. Je n’approuve pas pour autant la jalousie.

A la base des renoncements il y a eu des choix désirés, pesés, voulus.

Après, tout évolue comme ça doit évoluer. 

Si certains n’aiment pas leur vie, c’est à eux de gérer. C’est tout.

Tu crois que la mienne ressemble à ce que j’aurais voulu à 20 ans ? Je viens même d’apprendre que je pourrais être stérile.

Et pourtant, est-ce que tu m’entends pleurer ? Ou est-ce que je suis là à regarder d’autres avec une telle envie que j’en arrive à leur en vouloir de ne pas connaitre mes difficultés ?

« Non, toi tu achètes des colliers. »

Je l’adore, il est trop beau ! Au fait j’ai décidé que j’allais économiser pour acheter le bracelet.

« La rivière ? »

En fait il faut que j’arrête d’essayer les bijoux. Voilà le secret. Parce que quand ils sont sur moi, ils se mettent à hurler Sylvie, Sylvie !!! Achète-moi !

Tu comprends ?

« Tu veux la rivière ? »

J’avais en tête un tout autre bracelet.

« Il ne faut pas avoir peur de tes propres rêves. Tu as bien eu le solitaire. »

Oui, alors concrètement, je n’ai absolument pas les moyens d’acheter une rivière de diamants même en tenant compte de mon petit poignet. 

C’est la méchante vendeuse trop compétente qui m’avait invitée à l’essayer quand j’ai acheté la bague justement.

« Il fallait payer la moitié de la bague et verser des arrhes sur le bracelet. Tu aurais eu les deux. Il aurait suffit de prendre des conditions de règlement. »

Tu as conscience que je te déteste là maintenant ?

« Et toi, tu as conscience que je n’ai pas les moyens n’est pas et ne saurait être une réalité ? Ou faut-il que nous retournions à la bijouterie ?

Tu vas finir par entendre, tu verras ma belle enfant. 

Je n’ai pas les moyens, c’est un leurre, une illusion. Quel que soit le domaine.

Nous retournerons voir les bracelets.

Tu verras si tu ne trouves pas le moyen.

Souviens-toi, la volonté suis toujours le choix juste.

Tu veux la rivière ? Réponds-moi maintenant. »

Bien sûr que je la veux. Lol !!!

« D’accord. Alors tu apprendras. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)

  • Être ou regretter ?

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je suis contente, je me suis composée un joli look avec une to…
  • Créer un chemin

    Bonjour à tous, « Vous avez renoncé à créer une terrasse dans l’espace derrière la maison.…
  • La jupe bleue

    Bonjour à tous, « Comment s’est passé la semaine ? », me deman…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

34 Commentaires

  1. crystallia

    8 juillet, 2018 à 21:10

    Heleneveil, tout dépend. Tout le monde ne se retrouve pas seul.

    Tout dépend du chemin à emprunter. Ca parait bateau comme réponse mais c’est ça.

    La solitude réussit surtout aux personnes capables de rester seule avec elles-mêmes sans péter un câble. Et nous savons que ce n’est pas le cas de tout le monde.

    Du coup parfois les gens traversent un tunnel, ils ne sont pas vraiment dans le désert. Même si après le tunnel il peut y en avoir un autre etc…

    Parce qu’en réalité le désert n’est pas vide. Personne ne se retrouve physiquement sur une ile déserte sans personne ni aucune activité.

    Il faudrait pouvoir avant de faire certains choix aller dans son cœur regarder s’il chante et s’il souhaite continuer à chanter.

    Mais l’angoisse, le stress, les doutes et les réalités aussi peuvent couvrir ce chant. Longtemps.

    Tant pis, on tient compte de ce que l’on sait déjà et si c’est le désert c’est le désert, si c’est le tunnel c’est le tunnel.

    Sachant que même le ciel du désert est beau. Quand il n’y a rien autour on peut lever la tête. Et la particularité du tunnel c’est qu’en comparaison il n’est jamais très long.

    Fais ce que tu penses être le mieux pour toi. Avec le choix juste, on retombe sur ses pieds d’une façon ou d’une autre.

    Carène, on ne peut pas payer plus de 1K € en espèces. Le bracelet coûte un bras.

    Je ne pourrai donc pas apporter ma licorne à la bijouterie.

    Je peux peut-être trouver un sac à main licorne par contre…

    Et je le porterai le jour glorieux où j’aurais réuni le prix de mon bras.

    Je suis cap de débarquer à la bijouterie avec un sac licorne.

    Mais bon, reste qu’une idée de séjour me trotte dans la tête alors je n’ai pas encore l’argent de ce bracelet.

    Monde cruel…

    On devrait pouvoir tout avoir. Oh mais, on peut !

    Je vais donc faire les deux. Il suffit de s’organiser. Ca me fait penser que je dois repasser les vêtements de la semaine prochaine.

    Je les ai déjà choisis.

    J’aime bien être organisée.

    Passeuse, il y a tellement de façons de faire passer des messages.

    Bise ;)

  2. Anna Liva

    8 juillet, 2018 à 19:23

    @Passeuse

    ;)

  3. passeuse

    8 juillet, 2018 à 19:01

    Bon, je vois que je fais encore parler de moi!

    Anna liva,

    Moi aussi, je dis Mon Dieu, car tu ne peux pas savoir combien tes mots me font plaisir!
    Mes larmes coulent, coulent,Je suis si heureuse, si heureuse que tu m’ai comprise et entendue.
    Contente pour moi, mais également pour toi car , à mon sens, cela veut dire que tu as beaucoup progressé dans ton cheminement et j’en suis ravie pour toi et puis par ces exercices là,j’ai fini par te faire comprendre que je ne puis faire autrement, il faut que les messages passent! c’est un autre de mes_ quoi – (rôle, don….).
    Et j’en ai autant besoin que de respirer!
    Alors oui, merci , merci ….
    Et bien sûr, je serai enchanté de te parler en off.
    Mon coeur est allée vers toi naturellement et il y reste( plus de peine, pas de regret, non plus de tout ce que j’ai pu écrire car les échanges avec Sylvie m’ont vraiment apaisé_ je suis ce que je suis , Une PAsseuse, dans tout les sens du terme!

    A Carène_ Je prends en compte ce que tu m’écrits ou ce que chacun m’écrit.
    Ces différentes implications de ces derniers mois, m’ont permis de comprendre une autre phase de ma personnalité et de bien en mesurer les conséquences.
    Maintenant, je réfléchie à 2 fois à ce que je publie, tout en tenant compte de « ma petite voix ».
    J’enrichie mon vocabulaire, j’écrie mieux , je me relie,je cherche le bon phrasé, bref, je trouve mon style!
    Et désolé mais plus de post-it!.Je suis comme je suis_ je ne me renie plus!
    Je te souhaite CArène, de voir le bout du tunnel et de trouver la paix!

    Et toi Sylvie, tu es notre Cadeau du Ciel, à tous!
    Je tiens à te remercier encore par rapport à Anna liva et son dénouement par rapport à moi!
    C’est vraiment une joie pour moi!
    Je t’embrasse

  4. Anna Liva

    8 juillet, 2018 à 19:00

    Bonjour Heleneveil

    Je te « suis » sur tes commentaires des post plus anciens via la fonction « nos échanges » et c’était très bienvenu que je puisse lire les articles et les commentaires de ceux-ci grâce à ton passage. J’aime bien les effets de « hasard » de ce site et ce que chacun apporte et à sa façon participe.
    Enchantée ! Merci à toi.

    Bise !

  5. Carène

    8 juillet, 2018 à 18:43

    Sylvie, tu me fais trop rire avec ta licorne à queue arc-en-ciel.
    Je suis sure que tu ne seras même pas cap de l’amener à la bijouterie et la sortir sur le comptoir au moment de régler ta rivière de Diamants.
    Bon avec de tels propos j’espère que tu ne vas pas me prendre au mot et m’imposer les « Jeux d’enfants » auxquels se sont adonnés Marion Cotillard et Guillaume Canet dans le film du même nom. J’te dis tout de suite : j’suis pas cap !!
    Je déclare forfait d’avance parce que mon pti doigt me dit que tu seras plus forte que moi à ce jeu là. lol

    Merci pour ta compassion Heleneveil.
    Pour répondre à ta question, je pense que ça dépend du parcours initiatique. Je ne suis pas sure que toutes les initiations nécessitent un isolement. Personnellement, je pense que c’est une nécessité par rapport à ce que j’ai à dépasser. Mais je laisse Sylvie te répondre car dans l’immédiat, je n’ai pas suffisamment de recul pour le moment.

    Bises

  6. heleneveil

    8 juillet, 2018 à 17:41

    J’envoie bien sûr ma compassion à Carène et toutes celles qui sont dans cette phase douloureuse. Je suis encore nouvelle ici mais je suis encore au stade de lecture des anciens articles et anciens commentaire.
    Et merci Élédahiel !
    « Je n’ai pas les moyens, c’est un leurre, une illusion. Quel que soit le domaine. »

  7. heleneveil

    8 juillet, 2018 à 17:36

    Bonjour Sylvie et bonjour à toutes et tous ☺️
    C’est vraiment un article intéressant et des commentaires extrêmement enrichissants !
    Merci à Carène pour sa question ici alors qu’elle pouvait en parler en off, et toutes vos approches me font redouter mon choix final, celui que je vais devoir faire bientôt…
    Quand ce choix initiatique arrive on se retrouve vraiment seul ?
    Je vous souhaite une belle journée, chez moi on est déjà en fin d’après midi, des bisous

  8. Liliane

    8 juillet, 2018 à 17:01

    Ohhhh licorne, mon petit sac (je sais plus comment on appelle ça) pour ranger ma gamelle pour le boulot eh bah il y a plein de licornes avec des arc en ciel qui font plein d’activités, je l’adore. Mes collègues rigolent quand ils le voient, je t’enverrai une photo. J’ai vu ton lien avant de lire ta réponse ici lol tu fais rire quand tu craques sur de belles choses, que tu te plains de te retrouver au régime pain sec après et que malgré tout tu as le sourire quand tu regarde tes acquisitions, moi je dis ce sont de bons placements, pour certains c’est l’immobilier où des actions en bourses, toi en plus ils ont une valeur émotionnelle.

    Bise:)

  9. crystallia

    8 juillet, 2018 à 16:09

    Liliane, je ne t’ai pas montré le bracelet que j’ai acheté il y a quelques temps ? Celui-là, je peux te dire que j’ai senti son prix passer lol !!!! Je vais t’envoyer un lien.

    Mais la rivière que la vendeuse m’a fait essayer la dernière fois me place devant un dilemme. Car je pourrai utiliser le 14ème mois, mais c’est avec cet argent que j’achète les cadeaux de noël et que je paye une partie de mes voyages de l’année à venir.

    J’ai vu une adorable petite tirelire en forme de licorne hier. Il est peut-être temps que j’investisse dedans.

    Avec certains collègues de temps en temps on rigole. On parle de la façon dont on a hypothéqué les 13ème et 14ème mois longtemps avant qu’ils nous soient versés…

    Le 13ème c’est pour les impôts par exemple. C’est l’argent qu’on ne voit pas lol, il part comme il arrive.

    Pour beaucoup de collègues le 14ème aussi est pour les impôts, mais les impôts locaux.

    Bon pour revenir au choix juste, la licorne me semble une idée intéressante. Parce que bizarrement quand je vois l’argent, ce n’est pas pareil que quand je sors simplement ma carte. Tu vois ?

    En plus elle est toute jolie. Elle a une queue arc-en-ciel, comme mon petit poney préféré quand j’étais petite.

    Sinon j’ai aussi un livret bien sûr. Mais je crois que j’aime mieux la licorne…

    Bref. Alexandre, on doit toujours se défendre, de manière raisonnée. On ne va pas rester là à prendre des coups. Mais on ne va pas tomber sur celui qui a voulu nous tomber dessus non plus.

    Pour revenir de manière sérieuse à tous ces échanges, c’est un cadeau du ciel de savoir apprécier la compassion d’autrui, rappelons-le.

    Aussi je remercie chacun de vous pour ses apports.

    Bise ;)

  10. Carène

    8 juillet, 2018 à 15:38

    Pour étayer les propos d’Anna autour des post it, je dirais que j’entends et reçois toute la compassion qui émane de des com de Passeuse.
    En revanche, la phrase tabou pour moi je crois que c’est : « Je l’ai vécu ! »
    Personne ne peut prétendre avoir vécu à 100% ce que vis l’autre. Encore moins ici où les évènements concrets ne sont pas relatés. Je pense que même Sylvie, en sachant plus précisément ce que je vis ne s’autoriserait pas à me dire : je l’ai vécu ! Quand elle a vécu qq chose de comparable, elle dit toujours « je comprends ce que tu vis ». Et arrive probablement à faire un parallèle avec un vécu et l’enseignement qui en a découlé.
    Alors peut etre que je chipote mais oui c’est cette simple petite phrase qui me hérisse le poil et fait que du coup j’ai dressé le post it !

    Sans rancune Passeuse pour ma part.
    Bises et merci de ta compassion (je n’ai pas pu le dire tout à l’heure car si je recevais ta compassion, mon égo était encore là à ruminer le « J’l'ai vécu »). ;)

Consulter aussi

La fontaine aux larmes

    Bonjour à tous, C’est le weekend, je vais vous raconter une petite histoire. Il …