Accueil Spiritualité Pas de fatalité

Pas de fatalité

6

Pas de fatalité 18070302320924101015789712

Bonjour à tous,

« Un peu d’angoisse aujourd’hui ? », me demande Astaroth.

Oui…

« Quand tu liras ce message la semaine prochaine, Beryl sera déjà loin. »

Et si je n’ai plus internet la semaine prochaine ?

« Tu verras que si. Tu verras que tout sera encore debout autour de toi. »

Apparemment la situation serait pire dans le Pacifique. Un autre Maria…

« Le typhon Maria. Ton frère va au Japon ? »

Oui, il part bientôt, je suis contente qu’il n’y soit pas déjà.

« Tu sais qu’il y a des tempêtes partout ? »

Bien entendu je le sais. C’est juste que quand j’ai regardé le site du NHC pour voir la trajectoire…

Il faut que j’arrête d’aller sur ce site !

« Tu vas continuer d’y aller et ce n’est pas grave. Ce qui serait étonnant c’est que tu préfères ne pas tenir compte du tout de ce type d’alerte. Mais tu sais, il arrive qu’il n’y ait pas de drame immédiat. Souviens-toi de la benne sur la voiture du voisin, pas sur celle de ton oncle, en 99.

Souviens-toi des arbres arrachés, de la maison de droite inondée et de celle de gauche intacte. »

Je me souviens. Tout le monde n’est jamais touché de la même manière.

« C’est ce que vous appelez fatalité. »

Et comment est-ce que toi tu appelles ça ?

« Ce qui doit arriver arrive toujours. Alors vis d’abord, tu auras le temps de cogiter. Est-ce que cela tu comprends ? »

La baie vitrée de mes parents était demeurée intacte durant le cyclone Dean. Celle du voisin avait explosé. Pas la faute au hasard mais bien à la conception.

Toutes les baies vitrées de l’immeuble qui était constituée d’un seul bloc avait explosé. Celle de mes parents avait un tout petit interstice entre ses deux battants qui avait laissé passer l’air. 

Et évité que la pression du vent ne la fasse exploser.

Pourquoi la voiture du voisin en 99 ? Parce que c’était celle qui se trouvait sur le trajet de la benne. Pas parce que c’était le voisin.

Pas de fatalité donc. 

J’ai envie d’une nouvelle bague…

« Va l’acheter. Tu veux une bague en argent pour utiliser les coupons que tu as reçu de cette boutique pour ton anniversaire ? »

Exactement.

« Vas-y, continue de vivre. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)

  • Alors sois contente

    Bonjour à tous, « Tu es contente de tes nouvelles boucles d’oreilles ?&nb…
  • Une journée tranquille

    Bonjour à tous, « Alors, la tempête n’était pas si terrible ? »…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
Charger d'autres articles liés
  • Alors sois contente

    Bonjour à tous, « Tu es contente de tes nouvelles boucles d’oreilles ?&nb…
  • Charybde, Scylla et la joie quand même…

    Bonjour à tous, « La politique de l’entreprise a évolué d’une maniè…
  • Une journée tranquille

    Bonjour à tous, « Alors, la tempête n’était pas si terrible ? »…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Alors sois contente

    Bonjour à tous, « Tu es contente de tes nouvelles boucles d’oreilles ?&nb…
  • Charybde, Scylla et la joie quand même…

    Bonjour à tous, « La politique de l’entreprise a évolué d’une maniè…
  • Une journée tranquille

    Bonjour à tous, « Alors, la tempête n’était pas si terrible ? »…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    13 juillet, 2018 à 10:52

    Bonjour,

    En fait ce n’est pas souvent que les cyclones arrivent ici en Martinique. Le dernier c’était il y a plus de 10 ans.

    Certaines iles sont touchées avec plus de fréquence.

    Mais jamais, ce serait parfait lol !

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. passeuse

    13 juillet, 2018 à 7:47

    Coucou Sylvie
    Et tout le monde

    Je comprends ton inquiétude Sylvie par rapport à tout ces coups de la nature.

    Je me rappelle aussi d’une très grosse tempête chez nous dans les années 1980.
    J’avais un peu plus de 10 ans!
    Les arbres qui entouraient notre maison, étaient arrachés comme fétu de paille, les tuiles volaient….
    Et nous les enfants( ma soeur et mes cousins étions dehors,à jouer, avec l’interdiction de jouer dans la cour, à cause des tuiles.
    C’était marrant de jouer avec un tel vent.
    beaucoup plus tard, en 1999, jeune maman_ ma fille avait 8 mois_ nous avons encore essuyé une tempête.
    Mais là, sans commune mesure_ les vents à 120_ 150 km_ heure.
    J’avais jamais vu ça.
    DEs maisons entières s’écroulaient, tout étaient arrachés, arbres, fil électriques, tuiles, voitures qui étaient emportés.
    Notre maison vrombissait,je sentait les murs tremblaient, bien sûr, pas de courant, nous nous étions réfugiés, chez nos voisins quelques heures-pour partager le repas et la soirée.
    J’avais un peu peur – pour ma petite fille_ mais je n’ai pas laisser ma peur grandir, ni mes  » idées partir en vrille ».
    Je me disais déjà que si je restais calme, je pourrai garder la t^te froide pour mieux évaluer la situation.
    Ce qui ne m’a pas empêché, d’écouter attentivement tout les bruits de la maison,et du dehors , pour pouvoir sortir en cas de danger.

    2 tempêtes, 2 réactions différentes!
    Ce qui doit arriver, arrive toujours!
    Gagne la paix,
    Dans ton coeur et ta tête,
    Et tu trouveras la force,
    de faire face,
    A toutes les situations!
    Sourire pour tout le monde et bonne vacances Anna liva!

  3. Anna Liva

    13 juillet, 2018 à 5:38

    Bonjour Sylvie
    Bonjour Carène

    Ça a l’air régulier ce risque de tempête sur vos îles. Sûrement important de surveiller d’où vient le vent sans pour autant paniquer ce qui n’est pas propice à sa mise en sécurité de façon pragmatique et sereine.

    Vu la fréquence c’est quand même rageant des immeubles mal conçus alors qu’un petit détail vous a sauve disons du moins vous a épargné de gros dégâts.Ça doit etre rassurant déjà de savoir que tu vis dans une maison dont la construction est adaptée à la météo.
    Au nom du  » doit arriver ce qui arrivera » j’ai vu ou entendu des gens se conduire de façon suicidaire. Je ne suis pas une angoissée de mourrir. Je ne veux pas revenir (bien que depuis cette idée évolue) mais je ne suis pas pressée de partir. Je suis contente d’entendre que malgré ta Puissance spirituel tu évoques ici ta prudence. C’est souvent confondu. Il n’y a pas de fatalité il y a le Destin inéluctable de notre mort il paraît même que c’est écrit mais pour autant je trouve stupide de la déjouer, la provoquer (au sens de la défier. Je ne blâme pas le suicide) faire fi de ce destin de mortel. Il y a un équilibre à trouver avec une bonne dose de joie à mettre sur les deux plateaux de la balance.Tu n’en manques pas.

    Si le vent vous emportez peut être trouveriez-vous toutes les deux encore le goût de sourire à la vie. Et tant qu’elle est là la vivre c’est la moindre des choses à faire ;) je me dis souvent en cas de coup de mou sinon à quoi bon être venue !?! Je m’accorde cependant des pauses syndicales sans me flageller de ne pas être au travail de la Vie.

    Ce n’est pas une évidence Vivre. Vivre vraiment. Pas juste parce que coeur et poumon fonctionnent. Merci de le rappeler régulièrement sur ce blog et donner des pistes de travail. Parfois, il m’arrive d’oublier ce que c’est. Je pense aussi qu’ une certain prévoyance et prudence sont nécessaires pour vivre. Je n’y pense pas toujours assez.

    Les conduites à risque, l’excès en tout genre c’est loin du vivre à mon sens bien que souvent l’intensité la liberté que prônent et proclament des personnes qui vivent leur vie sur un fil (du rasoir) comme un funambule entre deux montagnes le disent. Pour côtoyer des gens du cirque trapèze voltige se pratiquent avec des règles de sécurité tres strictes.

    Je préfère marcher sur la terre ferme et je ne me sens pas une poule mouillée en cage pour autant. Au contraire. Le réalisme a franchement du bon ! :)

    Je vous embrasse.

    Bise la compagnie !

  4. Carène

    13 juillet, 2018 à 1:48

    Coucou !

    Coquine ! Tu t’es bien gardé de me dire à quel point tu avais été angoissée pour Béryl.
    J’admets que personnellement je reste toujours calme devant ces phénomènes en approche. Pas envie de m’inquiéter pour rien. Et puis dès qu’on a la confirmation que c’est pour notre pomme, je fais ce qu’il faut pour être en sécurité. Ensuite, advienne que pourra.
    Oublis le NHC en effet et branche toi sur la page FB Météo tropicale d’Olivier TISSERANT. Je t’assure qu’il permet de rester en alerte sans forcément s’inquiéter pour rien. Moi je ne jure que par lui maintenant. Il recoupe toutes les informations des différents sites et donne son pronostic qui est la synthèse entre ses connaissances de passionné et son intuition.
    Moi il me bluff ce gars.
    Bises

  5. crystallia

    13 juillet, 2018 à 0:54

    Bonsoir Alexandre,

    Merci à toi !

    Bise ;)

  6. alexandre

    13 juillet, 2018 à 0:34

    Bonsoir Sylvie,
    Je suis bien d accord avec astaroth ,ce qui doit arriver arrive toujours. La magie peut nous permettre de contrôler et d éviter un certain nombre de choses mais pas la mort. Un typhon a ma connaissance ne peut être contrôle par la magie et encore moins évité. Astaroth a raison :vis le moment ,c est tout ce qui compte .Savourer le présent est la seule richesse de l être humain, je l ai compris a la mort de mon chat lucifer. Ne t inquiète pas de ce qui pourrait advenir,vis ta vie bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La beauté du coeur

Bonjour à tous, Aujourd’hui je sens Lauviah très fortement auprès de moi. Je ne vous…