Accueil Anges Raconter la vie

Raconter la vie

15

Raconter la vie dans Anges 18073001314024101015827599

Bonjour à tous,

« Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiriah.

D’accord.

« Elle s’appelle, l’exploration de la nuit. »

C’est un drôle de titre.

« Tu trouves ? »

Oui.

« Une nuit un charmant jeune homme cherchait à comprendre ce qui faisait qu’il ne parvenait pas à trouver la voie de l’épanouissement sur le plan matériel.

Car il avait bien compris que ce qui comptait, c’était la puissance. Et surtout la sienne.

Il était conscient qu’il avait besoin de se réaliser sur le plan matériel parce que cela lui permettrait de prendre la place qui était réellement la sienne en ce monde.

Alors pourquoi n’y parvenait-il pas ? Il était doté de nombreux talents et il le savait.

Dans le même temps, il sentait qu’il avait besoin de s’ouvrir à autre chose, à plus grand. Il choisit d’embrasser pleinement, la quête.

Au travers les textes qu’il lisait sur internet il découvrit l’existence de la nuit sombre de l’âme. Il sut rapidement que les enseignements issus de cette expérience pourraient lui apporter la vision nouvelle qui lui manquait sur son propre univers.

Était-il possible d’acquérir cet enseignement sans avoir à vivre cette douloureuse expérience ? 

Heureusement pour lui, il trouva un jour sur sa route spirituel l’enseignement qu’il recherchait. Certes, pas sous la forme à laquelle il aurait pensé. Mais il accepta ce qui lui fut proposé.

Il trouva ainsi des outils qui lui permirent de se poser de nouvelles questions. Il traversa plusieurs tunnels mais grâce à cet enseignement qu’il recevait indirectement, il sut réagir avec sagesse dans la majorité des cas.

Jusqu’à ce qu’il arrive devant un désert aride et sec. Une première limite.

Le charmant jeune homme dut se résoudre à admettre qu’il avait un souci au niveau sentimental, très important pour lui.

Ce n’est pas qu’il ne parvenait pas à trouver de relations intéressantes. Aucune n’étanchait une soif qu’il ne lui était pas possible de décrire.

Tu pourrais me l’expliquer ? »

Moi ? C’est toi qui racontes l’histoire.

« Joue avec moi, tu m’apportes des éléments et je continue l’histoire. »

Une soif liée au domaine sentimental…

C’est facile.

« Vraiment ? »

Oui. C’est un rappel de l’âme. Une sorte de va où tu veux meurs où tu dois. Ton charmant jeune homme se voit rappeler qu’avant de s’incarner on fait des choix.

Il a dû s’engager à suivre un chemin donné. Et sur ce chemin il n’est pas encore passé. Il faut qu’il fasse demi-tour et qu’il revoit ses priorités.

Il trouvera le bonheur dans son foyer, pas dans la gloire matérielle.

« Exact. Le charmant jeune homme a été amené à le réaliser. Mais, comment donner vie à cet objectif ?

Il faisait des rencontres et se heurtait au décalage spirituel qui empêche la naissance des sentiments profonds. Ce que tu connais. »

Bref.

« Il comprit que sa quête l’emmenait dans une nouvelle direction. Il comprit que ce qu’il désirait, c’était ce foyer dont il avait besoin pour pouvoir s’épanouir pleinement à l’extérieur.

Il rencontrait des jeunes femmes ambitieuses, avec lesquelles la construction du foyer désiré ne pourrait être que compliqué et les jeunes femmes moins ambitieuses ne lui plaisaient souvent pas.

Heureusement, toutes ces années passées à cultiver sa propre spiritualité l’avait enrichi et permis de grandir en sagesse.

Certaines des choses qu’il avait faites à 20 ans ne l’intéressaient désormais plus.

Il ne négligeait pas sa vie matérielle qui demeurait très importante pour lui. Il recherchait toujours le développement de sa propre puissance.

Il comprenait toutefois l’importance du cadre de vie personnelle.

Il comprit vite qu’il lui faudrait apprendre la patience car il ne pourrait pas fonder rapidement le foyer désiré.

Car en réalité, il songeait bien à une jeune femme. Toutefois, de multiples obstacles se dressaient entre eux.

Veux-tu savoir ce qu’il fit ? »

Dis-moi…

« Il choisit d’attendre la levée du jour. »

Ne me dis que c’est la fin de l’histoire ?

« Ce n’est pas une fin, c’est une issue. »

Une issue ?

« C’est au grand jour que certaines choses doivent se réaliser. Tu peux le comprendre aussi. »

Lol, Ammiriah, de quoi elles parlent tes histoires !       

« De la vie, ma douce enfant. Toi aussi, tu parles de la vie. Ici même. C’est ainsi que tu délivres ton enseignement.

Eh bien, moi aussi, aujourd’hui, je te raconte la vie. »

Merci Ammiriah, je suis morte de rire…

« Tant mieux. »

Bonne journée à tous ;)

 

  • Choix spirituel

    Bonjour à tous, « Donc tu as compris que le désert est un choix spirituel, un c…
  • Pour soi

    Bonjour à tous, « Tu vas réserver ce voyage finalement ? », me deman…
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le village

    Bonjour à tous, « Et sous le soleil radieux, apparait enfin le village. Il rest…
  • Pas comme chez Disney

    Bonjour à tous, « Je te raconte une histoire ? », me propose Ammiria…
  • Va, car la joie t’accompagne

    Bonjour à tous, Du Ciel à la Terre et de la Terre au Ciel.  Un cercle, parfait. «&nb…
Charger d'autres écrits dans Anges

15 Commentaires

  1. crystallia

    15 août, 2018 à 2:05

    Pour tout vous dire, moi aussi j’y crois un peu maintenant.

    Grâce notamment à mes visions.

    Bise ;)

  2. Emilie

    14 août, 2018 à 23:59

    Bonsoir,
    Je crois qu’il faut retenir qu’il est important de croire en ses rêves et qu’ils peuvent exister, ne serait-ce que dans un conte de fées. Une part de la magie consiste aussi à garder foi en ses rêves même si on connaît la vilaine version de l’histoire … car rien n’est définitif et que l’on peut toujours raconter autrement la vie.
    L’illusion est bien réelle puisque la réalité peut être multiple.

  3. Carène

    14 août, 2018 à 23:34

    Il y a probablement un juste milieu entre les deux versions de ce conte. Celui du choix conscient de la part des 2 qui fait que l’on peut dépasser tout par amour.
    Paroles de « middle girl » ;)
    Je vous laisse avec Sara : https://www.youtube.com/watch?v=xjE5D9cHiOk
    Le prince de la belle au bois dormant peu aller se rhabiller devant ces 2 jolies tranches de vie. lol
    Bises

  4. crystallia

    14 août, 2018 à 23:05

    Coucou,

    La Belle au bois dormant, j’ai entendu parler de l’affreuse version initiale de ce conte qui n’en était pas un.

    Voyant cette charmante jeune femme allongée là, le prince « charmant » ne se serait pas contenté d’un baiser.

    Les contes de fées à la base ne ressemblaient pas aux histoires de Disney.

    Ils étaient nettement plus profonds et nuancés.

    Ceci dit, même si les adaptations Disney sont souvent décriées pour ce fort côté lisse et éternellement joli, il y a pas mal de dessins animés que j’ai beaucoup aimé étant enfant et La Belle au bois dormant en fait partie.

    Mes guides m’ont répété un certain nombre de fois ici même de croire un peu plus à ces jolies versions.

    Comme tout le monde je sais que la version initiale colle hélas à une certaine réalité. Mais selon eux, pourquoi pas celle de Disney également ?

    Peut-être que l’illusion rassurante ici c’est de se dire de toute façon personne n’est parfait alors qu’effectivement quelqu’un peut être parfait pour nous.

    Et c’est suffisant.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  5. Carène

    14 août, 2018 à 22:35

    Coucou
    tout en nous berçant de contes de fées, on nous laissait entendre que ce ne sont que des chimères. Et moult histoires autour de nous étaient là pour valider cette croyance. Des histoires de mental qui prend les commandes et décide qui l’on doit aimer, où, quand, comment… Très éloignées de tes histoires d’âmes Sylvie.
    Sauf que finalement pourquoi le conte de fées ne serait il pas la réalité et la chimère, l’illusion rassurante ?
    Parce que finalement s’abandonner en totalité à la vie et à un amour qui nous met à genoux réclame finalement bien plus de courage que de se dire que les contes de fées n’existent pas.
    Merci à tes guides et toi de nous avoir partagé cet enseignement là.
    Bises ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Chemin de traverse

Bonjour à tous, Elémiah, je n’arrive pas à voir quoi que ce soit quand je regarde dr…