Accueil Anges Dernière histoire

Dernière histoire

18

Dernière histoire dans Anges 18080704195424101015838476

Bonjour à tous,

« Je te raconte une petite histoire ? », me propose Ammiriah.

Allez.

« Elle s’intitule, tout ce qu’il aimerait savoir. »

C’est encore un drôle de titre !

‘Tu veux l’entendre ? »

Allez.

« Ta réponse de Marseillaise. »

Voilà.

« Une très jolie âme avait l’esprit empli de tourments. »

Des tourments ?

« Oui. Elle voyait un chemin ou plutôt elle en devinait un devant elle. Ce chemin lui plaisait. Seulement elle ne voyait pas comment passer du chemin sur lequel elle se trouvait à cet autre chemin. »

En construisant un pont.

« J’y viens. Cette âme était davantage habituée à trouver des ponts qu’à en construire. »

Elle a bien de la chance, elle n’a qu’à attendre de trouver un pont.

« Justement, elle le cherche depuis un moment dans cette présente histoire. Elle le cherche mais ne le trouve pas. Il n’est pas en vue. Le chemin idéal en revanche est de plus en plus visible. Peux-tu expliquer cela ? »

Moi j’aurais créé un pont ! Si le chemin idéal est de plus en plus visible c’est qu’il est pour elle. Qu’y a-t-il entre les 2 chemins ? Des ronces ? De l’eau, de la distance ?

Du temps ? C’est le plus difficile le temps. Tout le reste on peut gérer plus ou moins facilement. Mais le temps…

« Du temps et de la distance. »

Je vois, il n’y a qu’une façon de contourner la difficulté ici, le chemin idéal peut juste rester un chemin idéal. Comme une boussole, une sorte de Jérusalem céleste qui donnera envie de transformer le chemin actuel.

Ou alors, cette âme se sent capable de déplacer une montagne. Pour contourner temps et distance il faut de l’humilité et de la patience.

Cette âme ne crée pas de pont parce qu’elle n’est pas habituée à faire preuve d’humilité n’est-ce pas ? Elle a davantage l’habitude de se battre pour obtenir, ce n’est pas ça ?

« A peu près. Même si la réalité est plus nuancée. Elle n’est pas arrogante. En général. »   

J’aime bien en général.

« Il t’arrive de l’être aussi, ma douce enfant. »

Lol !!!

« Je reprends ? »

Vas-y.

« Cette âme avait compris elle aussi qu’il lui faudrait créer un pont. Mais temps et distance peuvent être des obstacles sérieux. Elle ne savait pas trop de quelle façon elle serait reçue en arrivant sur le chemin idéal.

Peut-on jamais savoir ? »

Moi-même j’aimerais !

« Elle se voyait contrainte d’agir d’une manière qui lui était moins évidente et naturelle car sur cet autre chemin, il fallait également faire preuve de sincérité. »

Oui, c’est la seule façon de dépasser temps et distance. 

« Cela la mettait d’autant plus mal à l’aise que cet autre chemin ne pouvait s’arpenter qu’à pieds et était très différent de ceux que jusque là elle avait connu.

Car en réalité une rencontre l’attendait sur cet autre chemin.  Mais quelle autre âme allait-elle rencontrer ? Celle qu’elle voyait de loin ou une autre, totalement différente ? A ton avis ? »

De loin, on ne peut tout voir. Je comprends son hésitation. On sait ce qu’on laisse…

« Qu’aurais-tu fait ? »

Où est passé la grue…

« Plus sérieusement. »

Moi je ne serais pas en train de tergiverser, cela fait longtemps que j’aurais construit le pont. C’est le plus simple. Dès lors qu’on sait ce qu’on veut.

Ton âme a besoin de savoir ce qu’elle veut. Quand elle saura, elle verra que le pont est certainement juste devant elle.

« Rappelle ton lapin. »

Je lui ai juste demandé de me rendre un minuscule service !

« Rappelle-le, d’accord ? »

Je voulais juste qu’il me rapporte quelques feuilles des arbres qu’il y a plus haut sur mon propre chemin. Pour avoir une idée de la tendance…

Ils sont d’accord pour me rendre des petits services !

Je sais ce que ton âme devrait faire. La dernière fois tu as dit qu’elle était médium. Elle devrait solliciter les Esprits Animaux qui restent près d’elle.

« Tu crois ? »

Oui.

« Ou alors, elle accepte la situation et réalise qu’elle  a raison quand elle pense qu’aucun chemin ne sera plus beau que son chemin idéal. »

Comment il est son chemin actuel ?

« C’est la fin. Il n’y aura plus d’histoire. »

Et quand tout à l’heure je vais demander à ce tigre de me rendre service tu vas me demander de le rappeler alors que tu vois bien que c’est toi qui ne donnes que des informations partielles !!!

« Où veux-tu l’envoyer ? Ce n’est pas très discret un tigre chargé de tes énergies. »

Je ne cherche jamais à être discrète. Je n’ai jamais peur dans l’astral. Et puis je me déplace avec vous tous quasiment à chaque fois. Un tigre même chargé de mes énergies attirera moins l’attention.

Même si ce n’est pas le but. Je veux juste savoir certaines choses. Et je l’envoie dans un espace neutre. Pas à la rencontre de quiconque.

« Tu l’envoies entre le temps et l’espace. »

Oui, je veux savoir ce qui pourrait être. Tu vois que je suis raisonnable.

« Rappelle-le. »

Non, je n’embête personne. Je ne dérange personne non plus.

« Un espace neutre comme tu dis, ne le reste pas longtemps avec vos désirs et craintes d’incarnés. Il ne pourra te montrer que des choses qui te perturberont autant que ta dernière vision. Ce n’est pas une bonne idée, pour toi. »

Je vois, d’accord. Je le rappelle.

« Le plus simple, c’est encore de vivre. »

Merci Ammiriah.

Bonne journée à tous ;)     

  • Cette foi qu’on développe

    Bonjour à vous, J’espère que vous avez tous passé une belle fête des pères en compag…
  • Convoque la tempête

    « Si le ciel reste clair, sans nuance, convoque la tempête. Accepte alors les éclairs, le …
  • Juste le bleu du ciel

    Bonjour à vous,  Me voilà de retour chez moi, avec un rhume tout neuf ! Ah les retours de …
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Anges

18 Commentaires

  1. crystallia

    19 août, 2018 à 21:36

    Coucou,

    Tu me fais rire Anna, réponse parfaite lol !

    Emilie, très jolie image !

    Merci à vous.

    Bise ;)

  2. Emilie

    19 août, 2018 à 21:33

    Hello Sylvie,
    J’aime bien le concept de Jérusalem céleste et les contes de fées. La vie serait parfois désespérantes si on ne croyait pas dur comme fer à ses rêves car nous sommes aussi nos rêves.
    J’ai fait un beau rêve où le soleil apparaissait dans le ciel de nuit et éclairait une lune brillante comme de l’or rouge; j’étais vraiment contente de voir le soleil et la lune ensemble dans le ciel.

  3. Anna

    19 août, 2018 à 11:34

    Coucou

    Ouiii ! Seulement à ses propres rêves.Et on n’a pas tous les mêmes alors inutile de se préoccuper de ceux des autres qui font bien ce qu’ils veulent. Si on n’en a quelques semblables on rira bien un jour ensemble :)

    Amusons-nous !

    @passeuse

    J’adore cette chanson. La chanteuse jouait dans le métro à Paris. Je l’y ait déjà entendu avant ce succès. Une voixmagnifique et touchante. Elle est morte tragiquement je crois. Goldman a pas eu une vie toute facile des deuils difficiles mais c’est l’un des meilleurs en variétés françaises. Je trouve.

    Là-bas c’est ici et des fois faut faire le tour de la terre pour s’ en rendre compte . ;)
    J’ai toujours détesté ces adultes qui quand ils veulent que des enfants les laissent tranquille disent « va voir là-bas si j’y suis ». Ça fait faire des détours en plus et inutiles.

    Bise !

  4. Anna

    19 août, 2018 à 11:18

    Bonjour Sylvie ☆☆

    « C’est la fin il n’y aura plus d’histoire » et certaines âmes se contenteraient d’une belle boussole en or pour continuer sur leur chemin actuel plutôt que de s’engager sur le chemin idéal avec un tel ultimatum ?
    Je le conçois. Le confort les habitudes des ponts qui se construisent tout seuls, une autre bataille sans combat alors qu’on aime se battre assuré que c’est preuve de vérité, qu’on savoure mieux sa réussite et la cerise : la nécessaire sincérité sur ce chemin alorsqu’on a toujours très bien avancé couvert au combat, un bouclier d’or au bras. C’est mort ! :)

    Je comprends qu’on peut se détourner du chemin idéal et poursuivre sur l’actuel. Invoquer le temps et la distance comme insurmontables. C’est plus facile même si ce n’est pas le meilleur. On a le droit de préférer facile (qui n’est pas egal à simple) à meilleur même si ce n’est pas vivre. On a le droit même si moi comme on dit je prendrais le gauche !

    Ce que j’apprécie dans l’attitude de ton guide dans cette histoire à suspens c’est de t’encourager a ne pas te laisser tenter par l’envie de savoir et en voir plus. Dérouler l’histoire plus vite qu’elle ne se déroule. C’est pas un DVD la Vie…Terrestre ! On peut pas jouer des manettes recul pause avancé à souhait. Même si on pourrait…arrrrr je t’envie ! lol c’est pas une histoire astrale. J’aurais fait des malheurs avec mes esprits animaux si j’y avais si facilement accès ! Je comprends que ce monde me soit resté impénétrable…bien que je crois que j’ai un lynx en magasin….coucher ! Aux pieds ! Lol

    Alors oui pas d’espace neutre : desirs et craintes à tous les étages ! Et une âme tourmentée en plus !?! Laisse tomber ! Lol
    Après, le challenge déplacement de montagnes peut la tenter cette âme. … . Moi qui revient des montagnes je me demandais : Mais pourquoi donc cette expression ? Pourquoi veut-on tant les déplacer ? Elles sont si belles où elles sont ? Je les garde dans l’un de mes meilleurs souvenirs quelques photos et je suis heureuse comme ça. Alors ? Maintenant, si une belle âme m’apporte la montagne dans le jardin je ne suis pas contre….5 heures de route en moins c’est bien ;-)

    Moi ce que je sais c’est que la distance ne m’a jamais fait peur. Je ne la sens pas. Le temps c’est clair c’est plus dur mais de moins en moins. Je retrouve cette notion comme les enfants qui disent « l’hier d’aujourd’hui après demain jon s’ est bien amusé à la montagne. Tu te rappelles.  » :)

    Allez go à la piscine ! :)

    Bon dimanche à tous ! Hasta la vista :)

    Bise !

  5. crystallia

    19 août, 2018 à 11:08

    Bonjour,

    J’ai compris le but de ces petites histoires, il faut croire en soi et à ses propres rêves.

    Bise ;)

  6. passeuse

    19 août, 2018 à 10:43

    BONJOUR SYLVIE

    c’est limpide pour moi ce matin!
    Humilité et patience, c’est ce que j’ai choisi!

    Petite chanson qui me trotte dans la tête depuis 3 jours

    Là-bas

    Tout est neuf et tout est sauvage
    Libre continent sans grillage
    Ici nos rêves son étroits
    C’est pour ça que j’irai là _bas

    Là_ bas
    Faut du coeur et faut du courage
    Mais tout est possible à mon âge
    Si tu as la force et la foi
    L’or est à portée de tes doigts
    C’est pour ça que j’irai là_ bas

    Belle et bonne journée
    kiss

  7. Pascale

    19 août, 2018 à 7:28

    « Une très jolie âme devinait son chemin idéal devant elle en faisant preuve de sincérité, d’humilité et de patience. »

    Voilà ce que je pensais avoir écrit avant la relecture. Morte de rire….

    Bise

  8. Pascale

    19 août, 2018 à 7:18

    Bonjour Sylvie,

    Grâce à la lecture de cette dernière histoire, je vois un pont pour commencer cette journée :
    « Une très jolie âme devinait son chemin idéal devant elle en faisant preuve de sincérité. »

    Je nous souhaite une belle journée à vivre.
    Bise

  9. crystallia

    19 août, 2018 à 1:42

    Coucou !

    Oui, vivons lol !

    Bise ;)

  10. Carène

    19 août, 2018 à 0:28

    Coucou
    Tu me fais trop rire avec ta grue, ton lapin et ton tigre. Mais quelle chipie !!
    Sinon ben euuuuh ! Cette histoire me laisse sans voix entre l’évocation de pont, de temps et de distance… Si tu voyais mes derniers écrits, tu comprendrais.
    Ah oui ! Et il y aussi les chansons qui sont arrivées à moi ce matin et qui allaient toutes dans le même sens, un sens qui rappelle étrangement cette petite histoire.
    Bon ben vivons !
    Bises ;)

Consulter aussi

Prenons le thé

Bonjour à tous, J’ai eu des nouvelles d’un collègue aujourd’hui. Des nou…