Accueil Spiritualité Le domaine affectif

Le domaine affectif

10

Le domaine affectif 18082003170024101015854788

Bonjour à tous,

« Tu veux qu’on parle des questions que tu te poses ? », me propose Elédahiel.

Je ne me pose pas de question.

« Tu veux qu’on parle des constats que tu fais ? »

Il n’y a rien de grave.

« Non. »

Non.

« C’est ce que tu penses ? »

Oui.

« Tu sais ce qui rend les gens heureux ? »

Non.

« Tu sais ce qui te rend heureuse ? »

Oui.

« Tu sais que tu as bien de la chance ? »

Il y en a qui ne savent pas ?

« Tu étais contrariée par la question du collègue ? »

Non, je suis habituée. Au moins lui il a demandé franchement. D’autres parlent dans mon dos ou prêchent le faux pour savoir le vrai. Je dis que je suis célibataire. C’est la vérité.

Mais j’ai bien compris que c’est une vérité qui ne convient pas. Or je n’ai rien d’autre. Que veux-tu que je te dise, je ne me pose pas de question.

Ce n’est pas grave.

« Qu’est-ce qui n’est pas grave ? »

J’ai été très déçue de réaliser combien le fait d’être une femme célibataire était un problème sur le plan social. Pour les autres. 

C’est pour moi, la première concernée, qu’il devrait y avoir ou non problème. Ce n’est pas si simple. C’est pourquoi je disais que le domaine affectif n’est pas un domaine facile pour moi.

Ce n’est pas grave parce que comme je te l’ai dit je sais ce qui me rend heureuse. Et j’ai bien l’impression que  c’est ce que les gens ne comprennent pas.

Ils cherchent le loup quelque part, se demandent où je le cache…

Moi je me vois comme quelqu’un de simple. Avec des envies simples. Et claires.

Pour les autres je suis le mystère complexe. La fille que personne n’arrive à cerner.  Pour beaucoup d’autres.

Il y en a aussi pour qui je suis juste la fille sympa. Je m’entends mieux avec ces personnes-là. Et d’ailleurs je préfère ces personnes-là.

C’est facile pour moi de parler avec vous mais je reconnais que je n’arrive pas à être aussi libre et fluide avec tout le monde. Surtout quand les gens arrivent avec leur paquet de questions.

Pour moi la découverte de l’autre se fait avec naturel. Les échanges sont désirés, voulus. L’entente doit se faire jour.

Par expérience et en raison d’une meilleure compréhension de ma propre sensibilité je sais que quand je ne sens pas d’élan, je n’ai pas de raison de m’étendre.

Et de toute manière je n’y arrive pas. Encore une vérité qui ne passe pas très bien d’ailleurs. Il y a des personnes avec qui je suis incapable de discuter de cœur à cœur et je sais que cela n’est pas près d’arriver. 

Des personnes qui ont l’habitude que l’on vienne à elles. Elles ne comprennent pas.

Ce n’est pas mon problème. Aujourd’hui je sais que ce n’est pas mon problème. Le souci est que je ne peux pas toutes les éviter. 

Ce n’est pas grave, d’une manière générale. Parfois, le problème est là.

C’est ce dont tu veux qu’on parle ?

« Cette réalité que tu évoques, la générale, elle n’est pas grave ? »

Elle prend de la place. Je joue avec les enfants d’un ami, d’un membre de ma famille, d’une connaissance et il y a toujours une personne pour me demander ce que j’attends. 

Je sors de ma voiture pour saluer un collègue et la première chose qu’il me dit c’est, ce n’est pas possible que tu sois seule, tu me caches des choses.

Un autre m’appelle pour raisons professionnelles et il enchaine en me demandant si je vois quelqu’un, juste parce qu’il a envie de savoir.

La plupart des autres femmes se méfient de moi. Et mes copines évitent soigneusement de me parler de leurs mecs. Elles m’invitent quand ils ne sont pas là.

C’est spécial…

Qu’est-ce que tu veux que je te dise ?

C’est difficile de devenir proche des gens avec toute cette suspicion. Alors que ce que j’énonce est la vérité. Donc dans quelle direction puis-je aller ?

Je me sens un peu coincée parfois. Souvent lol.

Du moment que je suis avec des gens que je connais, arrive toujours la question de savoir si je cherche quelqu’un. Si ce n’est pas le cas pourquoi ?

Et puis il y a ceux qui de toute manière savent que j’ai quelqu’un mais que pour X raisons je refuse d’en parler.

Le fait que je prenne beaucoup de photos ne joue pas en ma faveur. Ces photos d’endroits variés prouvent que je ne passe pas mes weekends devant ma télé et sont autant d’indices de ma double-vie.

« Tu vas aller où aujourd’hui ? »

Au Diamant je pense. Je voulais aller au Carbet mais il y a de vilains nuages sur la carte de la météo…

« Songe à t’hydrater. »

Bien sûr !

« … »

Non mais quand je bois beaucoup j’ai envie de faire pipi !

« … »

D’accord ! Mais c’est pour cette raison que je vais souvent au Diamant, c’est bien ventilé.

« Songe à t’hydrater. »

D’accord !!!

« Pourquoi tu ne vas pas à Sainte Luce ? »

C’est blindé de monde. Je n’aime pas quand c’est blindé de monde.

« Ne va pas à Corps de Garde, va à Fonds Banane. Les familles n’aiment pas cette plage, il y a trop de vagues pour les enfants. »

C’est vrai…

Fonds Banane, pourquoi pas ? Tu crois que je vais pouvoir me garer ?

« Tu verras. »

Lol ! 

J’aime bien Café.

« Il n’y a pas assez d’air et il fait chaud en ce moment. Ma douce Sylvie sensible à la chaleur. »

En plus il y aura le public de l’hôtel d’à côté…

Sainte Luce est une bonne idée ceci dit. Je vais voir. 

« Quoiqu’il en soit tu passeras l’après-midi sur ton nuage. »

Comme toujours !

« Quand tu dis ce n’est pas grave, tu penses plutôt de toute façon j’ai peu d’alternatives. »

C’est vrai…

C’est plus facile de choisir une plage lol.

« Tu ne sais pas ce qui rend les gens heureux, tu sais seulement ce qui te rend heureuse. »

Oui.

« Alors rends-toi heureuse. Tu as reporté tes projets de voyage. Tu vas acheter le bracelet en diamants ? »

Tu sais que je suis fauchée. Pour changer.

« Tu n’es pas fauchée, tu as investi ton argent dans des choses qui t’ont fait plaisir. Et qui sont là. Et qui ont une certaine valeur.

On en avait discuté. Réfléchis en banquière. Un voyage en Australie par exemple serait mémorable. Et pourrait t’apporter sur les plans humain, culturel et satisfaction personnelle.

Tu as une spiritualité très riche. En tirerais-tu un si grand bénéfice ? Aucun de tes voyages ne t’a transformé comme ton évolution spirituelle a pu le faire. Et cela n’arrivera d’ailleurs pas.

Cet argent serait bien dépensé mais, il serait aussi investi à pertes, d’un point de vue de banquière.

Si tu le mets dans un bracelet, il y aura toujours des tas de personnes pour te critiquer. Mais d’une part, ce type d’achat pour une raison que tu n’as pas encore compris entre en écho en toi avec ta lignée spirituelle féminine et d’autre part, les diamants sont des diamants.

Si demain tu as faim, tu pourras les vendre.

Ce n’est pas un achat inconsidéré. Il aurait du sens à plusieurs niveaux. »

Je t’ai entendu la dernière fois. Simplement aujourd’hui je ne peux pas l’acheter, je n’ai pas l’argent ! 

« Entends-moi maintenant. Tu l’auras d’ici quelques temps. N’aie pas peur d’entendre, qui a pu lui offrir ça encore ! 

Attends la personne qui te dira, ami ou plus, il te va vraiment bien. »

Merci Elédahiel.

Belle journée à tous ;)

  • Choix spirituel

    Bonjour à tous, « Donc tu as compris que le désert est un choix spirituel, un c…
  • Pour soi

    Bonjour à tous, « Tu vas réserver ce voyage finalement ? », me deman…
  • La porte cassée

    Bonjour à tous, J’ai une question, Ahiriel.  « Ah oui ? » Oui …
Charger d'autres articles liés
  • Drôle de rêve…

    Bonjour à tous, Gabriel, je n’arrive pas à attacher ce stupide bracelet ! «&nb…
  • Choix spirituel

    Bonjour à tous, « Donc tu as compris que le désert est un choix spirituel, un c…
  • Patience donc…

    Bonjour à tous, « Il faut que tu arrêtes de te gratter. », me dit El…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Drôle de rêve…

    Bonjour à tous, Gabriel, je n’arrive pas à attacher ce stupide bracelet ! «&nb…
  • Choix spirituel

    Bonjour à tous, « Donc tu as compris que le désert est un choix spirituel, un c…
  • Patience donc…

    Bonjour à tous, « Il faut que tu arrêtes de te gratter. », me dit El…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. passeuse

    2 septembre, 2018 à 19:51

    Bonsoir Alexandre

    Je suis touchée par ton commentaire!
    Bonne soirée à toi et que la paix soit avec toi.bises

  2. alexandre

    2 septembre, 2018 à 18:21

    Bonsoir Sylvie,
    Je suis tout a fait d accord avec passeuse, ces personnes creuses viennent souvent d un milieu bourgeois ou la façade compte plus que l être. Ce sont des gens qui mettent comme but ultime de leur vie , gagner le plus d argent et le faire voir. Et bien souvent, ces personnes sont confrontés a la bêtise de leur choix bien plus tard. Je pense que le bonheur dépend de notre façon de penser uniquement. En fait passeuse a raison: les personnes soi disant hors norme leur renvoie une image peu flatteuse d’eux même. Parfois, le meilleur des choix de vie est la simplicité . bises

  3. passeuse

    2 septembre, 2018 à 9:17

    Oh, j’ai oublié:ce genres de mêmes personnes qui posent des questions se sont celles qui surfent sur la surface des choses.
    Elles ne cherchent pas à savoir vraiment _par peur je pense, à ce que tu renvois chez elles.
    J’appelle ces personnes _ des personnes creuses.
    Du moins, c’est ce que j’ai remarqué , bien souvent!
    belle journée+

  4. passeuse

    2 septembre, 2018 à 9:12

    Bonjour Sylvie
    Bonjour Tout le monde

    MOi, j’ai remarque que ce qui posait question à certaines personnes, ce sont ce qui les dérangeait_elles dans leur propres vies.
    Comme un miroir qui leur renvoyait ce qu’elles n’aimait pas ou du moins ce qu’elle trouvait  » pas conforme » dans leur propre vie.
    Et toi, tu serait le miroir Sylvie!
    Pendant des années, j’ai entendu ,par des personnes_ toujours les mêmes genres de personnes , »es-tu ne travailles pas »
    alors que je travaillais,ou » tu ne t’ennuis pas ».
    C’était quand je faisais des ménages dans des gîtes,il y a 4 ans et avant par ce que la saison s’arrêtait à Noel.
    Et en discutant avec ces personnes_cela ne me dérange plus » d’être hors norme » depuis l’âge adulte_ j’ai compris que c’était comme un questionnement par rapport à leur propre vie!
    Mais tu sais, mes vrais(e)ami(es) ne m’ont jamais fait de remarques et m’acceptent comme je suis.
    Et pour les autres, je m’en fiche royalement de ce qu’ils peuvent penser .
    IL y a ma vérité qui rend rend heureuse et avec qui je vis et c’est tout.
    Vis ta vie et c’est tout…….
    bises

  5. crystallia

    1 septembre, 2018 à 21:58

    Merci pour ce message qui me touche, Alexandre.

    Bise ;)

  6. alexandre

    1 septembre, 2018 à 14:34

    Bonjour Sylvie,
    Je vais donner un avis masculin et dirais que la jalousie peut aussi s exercer entre mecs. Elle est seulement plus directe et cela concernera l argent, la voiture, la maison ou l appartement plus rarement l équilibre intérieur de la personne ou sa spiritualité. Après je pense que ce qui gène tes collègues c est ta personnalite et ton point de vue hors norme.Je pense a l explication donnée par un de tes guides sur la méchanceté des gens et en fait tout est la. Je suis également quelqu’un de simple et aime faire de belles ballades , boire un chocolat chaud ou manger un plat de pâtes carbonara miam. L important est de trouver ce qui nous convient le mieux en un mot ce qui nous réjouit chaque jour. Point n est besoin d être milliardaire pour cela. Seulement, les gens sont devenus fainéants intérieurement et refusent de se poser les bonnes questions (qu’est qui me rend heureux etc) car le travail spirituel demande du temps et des efforts et va donc a l encontre de notre société actuelle ultra rapide. Si tu veux un conseil: vis ta vie , profite sans te soucier de l opinion des autres carpe diem bises

  7. crystallia

    1 septembre, 2018 à 11:20

    Bonjour,

    Hier soir par hasard je me suis rappelée que je ne connaissais pas le montant précis que je devais aux impôts (ce point n’était pas dû au hasard, c’est un tiers qui remplit ma déclaration).

    Je suis donc allée sur le site pour découvrir que la date limite de paiement n’était pas le 15/10 comme le disaient mes collègues mais le 17/09.

    Tout cela pour dire que l’achat du bracelet n’est toujours pas d’actualité.

    La bonne nouvelle étant tout de même qu’après ce mois-ci, je n’ai plus rien à payer.

    Non je ne parle pas de ma médiumnité avec mes collègues. J’ai expliqué que je n’avais pas de religion car il s’agit d’un sujet sérieux pour eux. Et depuis, je suis l’impie de service.

    Cela ne me donne pas envie de parler du reste avec eux. Avec certains du moins, avec d’autres je pourrais je pense…

    Je n’ai pas les mêmes rapports avec tout le monde. Heureusement.

    Et pourquoi les gens posent la question qui fâche lol, ça dépend qui la pose.

    Il y en a qui veulent sincèrement qu’on ait ce qui selon eux est nécessaire et il y a ceux qui ont besoin de comprendre pourquoi on n’est pas comme eux.

    Merci à vous.

    Bise ;)

  8. Cel

    1 septembre, 2018 à 10:50

    Coucou,

    A te lire, je me rends compte qu’on ne me pose jamais la question. Alors que ça fait déjà 3 ans que je suis célibataire et que je ne compte pas changer ça avant longtemps. Peut être qu’on ne me demande pas dans mes proches à cause de l’endometriose ?
    Par contre, on me demande tout le temps, est ce que tu as trouvé un travail ? Et ça ça m’embête comme toi ça t’embête pour la question du célibataire. Non, je n’ai pas trouvé parce que je n’ ai pas cherché, parce qu’il n’y a pas d’écho qui me dit que c’est la bonne voie pour moi.
    Alors c’est marrant. Pourquoi les gens nous posent la question qui nous ennuie ? Serait ce un miroir pour nous faire comprendre quelque chose ?

    Bises

  9. Emilie

    1 septembre, 2018 à 9:11

    Bonjour Sylvie,
    J’ai toujours pensé que les règles avaient besoin d’exceptions pour être de vraies règles puissantes. C’est ainsi dans notre grammaire et le célibat est en quelque sorte l’exception. Non contente d’être seule, tu dois assumer d’être l’exception à la règle. Tu es donc une femme tout à fait exceptionnelle et il en faut, pour montrer à toutes celles qui choisissent de vivre en couple sans pouvoir s’y épanouir , que l’on peut vivre autrement .
    Tu ne parles jamais de ta médiumnité à tes collègues ? C’est peut être un aspect de toi que tu préfères taire et donne le sentiment à certains que tu ne dis pas tout de l’exception à la règle.
    Ne pas retrouver dans le miroir la personne que nous sommes peut être douloureux alors autant se dire que certains miroirs sont déformants.

  10. Anna

    1 septembre, 2018 à 7:49

    Bonjour Sylvie ★☆

    Ah ! en effet la chaloupe a chaviré et y a l’air d’avoir besoin de monde pour la remettre en eau. Mais rien de grave on dirait. L’homme turquoise ne semble pas s’ en soucier. Pas l’impression sur cette photo qu’il y ait eu du danger même s’ il y a de l’effervescence. Ça doit faire partie des incidents de courses qui n’arrivent pas à tout le monde mais qui arrivent peut être à chaque fois. Sans doute de ces moments pas faciles qui feront les meilleurs souvenirs et feront des bons récits d’aventure autour d’un bon repas. Un jour. Après. Et qui font de beaux clichés de photographe et des moments excitants pour le spectateur.

    Ce qui m’a facilité la tâche dans le domaine affectif c’est d’être mon propre spectateur. Se décentrer de ce genre de scène rébarbative et simplement la regarder : ah ! Ils voient ça de moi Ok. Ce n’est pas qui je suis et ce qui compte c’est de moi le savoir pas eux ;)
    Et ces scènes (pas les mêmes que toi celles qui dérangent même si pas grave, on peut s’en passer) se produisent de moins en moins car elles finissent par ne plus me préoccuper comme cet homme turquoise qui avance d’un bon pas vers ce qui lui plaît. Et malgré tout leur peu de gravité je pense que c’est bien qu’elles finissent par se dissiper qu’on y soit plus confronté à ces scènes car justement elles nous affectent et ce qui nous affectent dans ces situations perturbent notre cheminement ou si peu soit-il.

    C’est un énorme loup pour bien du monde ça d’aimer vraiment et simplement vivre ce qui est. Etre heureuse, tout simplement. C’est bien ce qu’on veut dénicher en te lisant te questionnant sur ce blog. Tu leur caches bien quelque chose et c’est normal qu’ils veulent le connaître. Ils se trompent de question sans doute confondant l’amour physique et l’Amour spirituel que tu dois dégager par ta présence. Je ne vois pas que ce qui nous touche de ton Être ici ne puisse pas se ressentir en Live. A la différence du contact sur ton blog eux n’ont pas d’explication à ce ressenti qui devient suspicion. Alors il ne leur reste que les poncifs surtout si ils ne s’intéressent pas à la spiritualité genre : cette fille nous cache quelque chose (oui et elle a le droit de ne pas dire toute la Vérité rien que la vérité d’autant qu’elle s’expose largement ailleurs lol). Cette fille est amoureuse ( oui de la Vie certes c’est pas si courant et vous ? lol) Elle ne veut pas nous le dire qu’est ce qu’on a fait de mal (y a rien a dire et vous n’avez rien fait cessez de vous regardez le nombril vous trouverez toutes les réponses sur son blog lol) et blablablaa blablabla…

    Et tu pourras être encore plus heureuse de ne plus en être affectée de leurs affects. T’imagine ?!?! :)

    Je suis sûre qu’il te va vraiment bien ce bracelet….quoi tu l’as pas encore acheté ?!? Lol

    Belle journée belle femme heureuse et amoureuse de l’Existence. Merci du partage de cet heureux échange avec Elédahiel. Ça me remet à moi aussi les pendules à l’heure.

    Bise !

    Bise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Des Anges et des Démons

  Bonjour à tous, Je déteste cette couleur, l’orange. Je trouve que c’est une …