Accueil Spiritualité Le vrai soleil

Le vrai soleil

21

Le vrai soleil 18082702190324101015864511

Bonjour à tous,

« Tu sais qu’il y a des personnes qui se demandent ce à quoi peut ressembler la nuit de l’âme au quotidien. », me dit Gabriel.

A un presse-citron.

« Ils s’imaginent que c’est comme une succession de tunnels. »

Non, c’est un presse-citron.

L’idée c’est d’extraire tout le jus. Parce que c’est ce jus qui contient ce dont vous avez besoin, les vitamines si vous voulez.

Donc la nuit de l’âme c’est le presse-citron. Cela vous permet d’aller chercher des ressources que vous ne soupçonniez surtout pas au départ.

Bien sûr à un moment donné vous avez mal partout. Et comme vous êtes pressé jusqu’à la dernière goutte, vous continuez d’avoir mal.

Mais arrive un moment où vous comprenez comment tirer parti du jus. Alors c’est ce que vous faites.

Jusqu’au jour où le jus vient à manquer. Vous vous dites, mince, qu’est-ce que je vais faire ?

Il n’y a donc plus rien à presser ? Vous sentez sincèrement que vous n’avez plus rien à donner.

Vous ne savez plus comment faire un pas de plus dans le désert.

Vous vous retournez donc. Et vous comprenez.

Vous avez tiré assez de jus en réalité.

Et il n’y a plus rien devant. Car vous êtes à la limite du désert.

Vous vous tournez à nouveau et c’est là que vous le voyez.

Le matin.

Et vous réalisez, la vie ce n’est pas que la nuit. Vous aviez fini par le croire.       

Vous êtes soudain perdus, comment c’est de vivre en journée ? Vous ne savez plus.

Seulement vous souriez quand même.

Le matin ne se lève pas un beau jour.

Il se lève parce que vous avez atteint la limite du désert.

Vous êtes un survivant et vous le savez. Même si vous devez être le seul à le savoir, vous le savez.

Dans la nuit il n’y a rien. Et cela aussi, vous savez. 

Il n’y a que l’attente de tout ce que vous voulez. 

De vraiment tout.

Le jour se lève quand on a retrouvé la force de croire au soleil. 

La nuit de l’âme c’est l’épreuve de la foi. Elle nait dans le désert, nous accompagne dans le désert et nous sort du désert.

Le matin ce n’est pas le moment où tous les rêves se réalisent. Ce serait bien.

C’est le moment où la foi en soi rejoint la foi en Il/Elle.

C’est le moment où on voit le soleil. Le vrai soleil.

Bonne journée à tous ;)   

  • L’orientation du vent

    Bonjour à tous, « La question de la puissance spirituelle te passionne autant q…
  • Va, il t’attend déjà

    Et la porte se ferme sur tout ce qui ne vaut rien, Regarde, se reflète le soleil. Vois, sa…
  • La joie doit demeurer

    Bonjour à tous, « Douce enfant, les larmes, la peine, le chagrin ne sont pas de…
Charger d'autres articles liés
  • Épilogue !

    Bonjour à vous, Alors finalement suite à réclamation pour le vol annulé American Airlines …
  • La voie de la paix du coeur

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par la voie de la colère cett…
  • Cette fois.

    Bonjour à tous, « Tu as mal dormi la nuit dernière ? », me demande A…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Épilogue !

    Bonjour à vous, Alors finalement suite à réclamation pour le vol annulé American Airlines …
  • La voie de la paix du coeur

    Bonjour à tous, « Alors, tu n’es pas tentée par la voie de la colère cett…
  • L’orientation du vent

    Bonjour à tous, « La question de la puissance spirituelle te passionne autant q…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

21 Commentaires

  1. Camille-Strawberry

    11 septembre, 2018 à 8:45

    Arf ma pauvre si tu savais.
    Moi et la nuance, ça fait deux. Je n’ai jamais aimé pinailler. Moi je bourrine avec des masses et plus elles sont grosses, et plus ça dépote et j’aime ça. Utiliser à droite à gauche ?… ça a l’air contraignant à mourrir. Je ne sais même pas comment tu fais pour avoir cette patience là…
    Mais ceci dit, je sais qu’une part de moi le fait en automatique sans me demander mon avis, donc je comprends en partie ce dont tu parles.

    Tu m’as fait rire avec ton train express pour l’asile. Ouais ca aussi, je comprends grave.

    Merci pour ton retour !

    Répondre

  2. crystallia

    11 septembre, 2018 à 1:08

    Salut Cam,

    Je n’aime la force brute que dans un seul cas pour ma part, quand c’est celle de Lauviah !!!

    Plus sérieusement, mes guides sombres m’ont déjà placée en état d’équanimité, c’est juste génial.

    Tout est là, rien ne te dérange, tout peut être utilisé comme tu le veux.

    Inutile de te dire que je n’ai JAMAIS été capable de provoquer seule cet état.

    Par contre je sais manipuler, tu n’aimes pas puiser chaque nuance qu’il te faut dans chaque énergie ?

    C’est ce que j’aime et de cette manière on sélectionne sa palette, comme une palette de couleurs, pour l’action qu’on veut réaliser.

    Ou pour les informations qu’on veut capter.

    De cette manière on ne se prend pas non plus la tête avec ce qui nous rappelle que l’on des contre-exemples parfaits d’équanimité.

    Sinon le soleil inversé est un filtre. Tu fais passer les énergies au travers et tu les vois dans leur état originel, sans fard.

    C’est comme une paire de lunettes pour voir autrement.

    Quand on sait s’en servir.

    Quand ce n’est pas le cas, tu as juste l’impression de vivre l’éveil de la kundalini version train express pour l’asile.

    Bise ;)

    Répondre

  3. Camille-Strawberry

    10 septembre, 2018 à 23:27

    Salut
    La vache , j’ai rien compris ! Lol
    Moi je suis une impulsive. En matière de gestion émotionnelle, je crois qu’on peut me placer dans la catégorie kamikaze autoritaire impulsif. Alors en matiere d’équanimité (merci google hehe) je sais pas là… lol je ne compte meme plus les fois où mes émotions doivent etre maintenus par mes guides pr m’eviter d’exploser. Par contre, j’avoue que j’aime beaucoup manipuler les forces brutes. Ça… c’est mon petit péché mignon.

    Toutefois, je comprends meme pas l’utilité d’utiliser le soleil et encore moins le soleil inversé.
    Ce qui compte au dela de toute chose n’est il pas la force brute dans tous les cas ?

    Bises

    Répondre

  4. Bluebird

    10 septembre, 2018 à 23:12

    Bonsoir Sylvie, bonsoir à tous ceux qui ont contribué ici..

    Touchée de vous lire. Très touchée.
    Merci d’écrire cela pour que d’autres puissent comprendre , un peu.

    Je crois que je n’ai pas connu la nuit de l’âme dans cette vie.
    J’ai vécu de longues périodes de « nuit » et d’errance intérieure, le coeur en miettes à reconstruire ma vie , mais sans Eveil spirituel aussi fort que ce que tu partages Sylvie et que d’autres partagent.
    J’ai l’impression d’en être sortie en étant très accompagnée, pas pressée jusqu’à la moëlle comme un citron ( l’image est terriblement parlante). Un peu pressurée quand même, mais juste pour être obligée de faire des changements en profondeurs.
    Donc ça ne devait pas être ça :)

    Douceur et chaleur à tous, de tout coeur

    Lara

    Répondre

  5. crystallia

    10 septembre, 2018 à 22:58

    Non je ne me sers pas du soleil des forces inversées.

    Ca peut être pratique quand on sait gérer ses émotions. Il n’y a que les énergies brutes devant toutes les situations.

    Mais tu sais comment je suis.

    Je pense qu’apprendre à utiliser son filtre requiert une grande capacité d’équanimité et que c’est donc plus facile quand on a un bon niveau spirituel et qu’on est proche de l’Ombre.

    J’utilise les nuances des énergies plutôt. Quand on est hypersensible, c’est de loin le plus accessible !

    Bise ;)

    Répondre

  6. Camille-Strawberry

    10 septembre, 2018 à 8:45

    Salut
    Merci pour ton retour,
    Je t’avoue qu’il m’a foutu les pétoches alors j’ai pas trop creusé.
    Oui ça m’a fait drôle de voir ce truc me sauter à la figure alors que je n’avais rien demandé.
    Je vais ce bazar et comment ce truc fonctionne.
    Tu t’en sers du tien ?
    Des bisous

    Répondre

  7. crystallia

    9 septembre, 2018 à 21:29

    Salut Camille,

    C’est le soleil des forces inversées.

    Le mien ressemble à celui d’ici à part qu’il ne brûle pas les yeux et n’éblouit pas.

    C’est drôle que tu aies vu ce soleil-là.

    En fait on peut s’en servir comme d’un outil.

    Quand on a les connaissances qu’il faut.

    Bise ;)

    Répondre

  8. Camille-Strawberry

    9 septembre, 2018 à 20:21

    Salut Sylvie,
    Tiens, en lisant ton titre, j’ai vu un soleil noir avec des flammes jaunes flamboyantes. Ça m’a fait bizarre alors j’ai lâché l’affaire.

    Ça te dit quelque chose ? T’en a dejà vu ?

    Bises

    Répondre

  9. Fleur

    8 septembre, 2018 à 9:02

    Merci Sylvie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Et un jour

Bonjour à tous, « Et un jour, tourne, tourne, tourne la roue. Et un jour, appar…