Déconnexion !

48

Déconnexion ! dans Depuis l'entre-deux 18082702190224101015864510

Bonjour à tous,

Alors le chien d’Astaroth m’a demandé d’écrire quelques articles sur l’Ombre. 

« Tu as fini de jouer avec ton aigle ? », me demande Elémiah.

Je l’aime bien ! Surtout quand il grandit et que je peux monter sur lui. Je vais aller jouer avec le cachalot.

« Tu iras nager dans tes eaux une autre fois. Tu irais dans d’autres eaux ? »

Tu veux dire celles d’un tiers ?

« Celles des âmes errantes. »

Oh non alors, quelle horreur ! Je parie que c’est affreux ! Et qu’il n’y aurait même pas mon cachalot pour me rassurer…

« Demande à Amyrhiel de t’accompagner. »

Certes. Ma Fée des eaux préférée. L’une des deux. Mais quand même, je n’en ai pas très envie.

J’ai envie d’aller voir le cachalot. 

« Tu veux qu’il t’accompagne dans les autres eaux ? »

Non, je ne veux pas y aller. Je préfère rester dans les limites des miennes. 

« Tu pourrais faire passer quelques âmes. »

Je veux bien faire passer des âmes. Mais je refuse d’aller dans ces eaux-là. Elles ne peuvent pas sortir de là, les âmes ? Si en plus tu me dis qu’elles sont coincées là, j’y vais encore moins !

« Tu n’as rien à craindre, tu peux y aller avec ton cachalot si tu veux. Ou Amyrhiel. »

Je suis d’accord pour faire passer les âmes d’ici. Ou au-dessus de tes vilaines eaux. Je vais rappeler mon aigle et lui demander de grandir, je vais rester sur lui et donc au-dessus des eaux.

Bon, où sont les âmes ? Je suis prête.

« Elles sont dans l’eau et tu dois aller vers elles. »

Eh bien un autre médium ira. Je ne vais pas là-dedans.

« Finalement tu as été avec le cachalot et Amyrhiel. »

C’était pas de l’eau ça…

« Tu as aidé les âmes à sortir de cet état d’emprisonnement, c’est ce qui compte. Où est l’eau ? »

Ce que tu appelles de l’eau, je l’ai envoyé dans la terre. Comme ça ce sera transmuté. Et peut-être que ça redeviendra liquide un jour…

Pourquoi les gens étaient coincées dans ce truc bizarre ?

« C’était de l’eau. »

L’eau n’existe pas sous cette drôle de forme ici bas. Solide mais pas glacée…

On ne peut pas bouger dedans. C’est quoi comme eau ?

« Juste de l’eau. Fais-la remonter maintenant, fais-la sortir de terre. »

Tu plaisantes ?

« Vas-y. »

Elle est liquide et toute jolie et agréable ! On dirait qu’elle chante !

« Voilà. Aucune raison d’avoir peur, il suffisait de transmuter les énergies. Tu vois, tu sais le faire.

Où sont les âmes ? »

Je les ai vues s’élever en riant. Je crois qu’elles ont repris leur route normale.

« Toi aussi, reprends ta route normale. »

Tu as raison, je vais retourner voler sur l’aigle !

« Non, retour maison. »

Bouh, c’est le code pour quitter la double vue ! Allo ? Et voilà, c’est malin ! Méchant Elémiah !      

Bon, je reviendrai plus tard sur cette histoire d’articles sur l’Ombre.

Belle journée à tous ;)

  • Le néant et la grâce

    Bonjour à tous, « Certaines personnes se demandent ce qu’est le désert.&n…
  • Le vrai soleil

    Bonjour à tous, « Tu sais qu’il y a des personnes qui se demandent ce à q…
  • Cœur christique

    Bonjour à tous, Pourquoi tu m’a amenée ici ? « Tu n’aimes pas le pa…
Charger d'autres articles liés
  • Certains clients…

    Bonjour à tous, « Quelle chaleur, n’est-ce pas ? », me dit Elé…
  • Devenir

    Bonjour à tous, Pourquoi tu ne veux pas que j’accepte les lunettes de soleil ? &laqu…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Âme à naitre

    Bonjour à tous, C’est qui cette petite fille aux yeux verts, Elédahiel ? Elle n&rsqu…
  • Âme sage

    Bonjour à tous, Cette semaine on se promène à Anse Bertrand. J’ai ramené plein de ph…
  • Le bon nuage

    Bonjour à tous, Elémiah, je veux retourner sur le bon nuage ! « Quel nuage est …
Charger d'autres écrits dans Depuis l'entre-deux

48 Commentaires

  1. crystallia

    13 septembre, 2018 à 3:23

    C’est moi qui te remercie pour ce beau retour.

    Bise ;)

  2. Anna

    12 septembre, 2018 à 23:42

    Re …je m’y sentais sans amour à offrir d’où le gouffre …mais maintenant ça va être très différent ;)

  3. Anna

    12 septembre, 2018 à 23:39

    Bonsoir Sylvie

    J’aimerais écrire un court écho à ta touchante réponse…court. LOL

    Le rêve du hérisson enveloppé dans les draps de mon lit dont j’ai parlé il y a quelques mois c’est ce temps au centre du labyrinthe. Je m’y re-ssource comme on dit et je ne m’y sens pas du tout seule et sans amour ;)
    Ce qui en ressort à ce jour, c’est que j’ai réalisé que dans ces histoires d’effet miroir cet amour que je projetais sur l’autre et que je lui portais à mon amoureux du moment, c’était moi. Et je me suis dit :  » Mon image est donc si magnifique, failles compris, cadavres aussi lol et je suis capable de tant aimer, aimer véritablement ?!! Youhouhou !! :D Alors, profites-en pour toi-même Anna de cette capacité d’aimer ! Garde tout pour toi pour l’instant. Traites-toi aussi bien, même mieux (puisque plus négociation avec le miroir), que ce que tu donnais à cet autre. Aimes-toi oui comme tu sais aimer, tu le sais maintenant. Des fois c’est pas tout doux tout gentil mais toi au moins tu sauras reconnaître que c’est de l’amour quand même.
    Voilà mon petit dialogue avec moi-même depuis août dernier je dirais. C’est tout neuf mais y a quelques années de taf derrière pour non pas se focaliser mais penser et panser les blessures qui ne disparaissent pas et oui tant mieux c’est du vivant mais elles peuvent ne pas rester sanguinolentes ! Enfin, moi je préfère pour pas salir la moquette mais on n’est pas obligé d’être propre et ordonnée comme moi lol
    Et bien sûr, tous ceux qui m’ont aimé y ont contribué à cet amour de soi. Cependant, par ton apport spirituel je le vois, je le sens, maintenant nettement. Et, c’est différent de ce « je m’aime » que j’ai pu dire ici il y a quelques mois déjà. Ce n’est plus une déclaration.

    Quand et comment ressortir était la question que je ne posais pas mais dont j’obtiens la réponse grâce à toi (Oui oui heureusement que tu es là, enfin là :D ). Je vais tranquillement la laisser germer en moi : Il ne s’agira pas d’offrir cet amour (je n’ai fait que ça ! Comment tu le sais ? lol) mais DE LE MONTRER ! C’est ce qui va tout changer je pense pour vraiment partager un jour dans l’acceptation réciproque de notre condition humaine imparfaite (Et tu as raison de me préciser : ce n’est pas grave !) avec gratitude, joie et fierté. J’ai eu longtemps le sentiment que c’est un Drame cette incarnation. Ici, dans nos échanges, j’ai fini par ressentir les choses autrement. C’était déjà un pas. Et, CETTE réponse est pour moi la corde qui manquait à mon arc de Cupidon..faut que je la fixe maintenant ;) .

    Tout est devenu limpide en lisant ce « ET non pas offrir mais montrer ! » C’est ce que je vais méditer au centre du labyrinthe, tranquillement installée à me dorloter tendrement et sans doute en bonne compagnie visible et invisible pour l’éprouver et l’intégrer ! La durée ne compte plus, il me semble être soulagée d’une certaine impatience à sortir du labyrinthe et partager. Il me semble… . Je ne me sens pas encore dans la sérénité intérieur de juste le montrer. Je crois que je serai encore tenter de l’offrir. D’ailleurs, je suis bien aidée puisque pas de tentation lol ça me laisse le temps de rétablir l’équilibre je dirai plutôt l’équinamité entre les domaines affectif, sentimental et spirituel (ceci n’est pas un ordre chronologique ni hiérarchique lol). Ceci n’est peut-être pas le bon mot que je reprends pour l’avoir lu ici sans le comprendre mais c’est celui qui m’est venu sans chercher dans le dico.

    Merci beaucoup Sylvie. A charge de revanche hors du labyrinthe si tu as besoin ;)

    Bise !

  4. Fleur

    12 septembre, 2018 à 19:08

    Bonsoir Sylvie,

    merci !

    Merci à toi BlueBird pour tes mots.

    merci à toutes.

    Bises

  5. Amandine

    12 septembre, 2018 à 18:49

    Bonsoir,
    Waou c’est joliment dit la réponse à Anna..
    Merci de me dire car j’ai besoin de légèreté en plus de ça :)
    Félicitation pour la rivière ..bientôt les boucles d’oreilles j’espère et aussi un joli coffret :)
    Bise!

  6. crystallia

    12 septembre, 2018 à 1:35

    Anna, « comment faire la place à un véritable amour partagé qui ne soit plus celui de l’enfant ? »

    Voici la réponse, en s’aimant soi-même.

    Heureusement que je suis là, n’est-ce pas ?

    Il y a aussi la fameuse nuance, en s’aimant autant qu’on est capable d’aimer cet autre.

    Il y a des tas de gens qui préfèrent la formulation de la nuance.

    Tu me rappelles que je suis un chemin inverse au tien. Cela signifie que toi tu te diriges vers le centre du labyrinthe quand je lui tourne déjà le dos.

    Je vais formuler une dernière fois, autrement, on peut faire place à un amour partagé là où il y a de l’amour pour soi.

    C’est à ce moment-là que guérissent certaines blessures et non pas en se focalisant dessus.

    Tout au long de ta vie il y a des personnes qui t’ont aimée. Il y en a encore.

    Va au centre du labyrinthe, restes-y quelques temps.

    Ressors le jour où tu sentiras que l’amour de tous ceux qui t’ont aimée est ce qui a permis de façonner ce diamant qu’il y a dans ton cœur.

    Quand tu le verras, tu sauras qu’un jour tu auras envie de le montrer. Pas de l’offrir, de le montrer.

    Et avec joie et fierté, avec gratitude également « on » t’en montrera un autre.

    Ce ne sera plus l’effet miroir mais simplement l’accompagnement.

    On ne cherche plus à combler les failles de l’un et de l’autre. Juste à marcher côte à côte parce que de toute façon, les failles elles sont là comme les atouts et les qualités.

    Les placards sont plein de cadavres de part et d’autre mais ça, c’est aussi les joies de la vie et de l’incarnation.

    Ce n’est plus grave.

    Amandine, la sagesse c’est une chose. Voler sur son aigle c’est fun.

    Choisis le fun, appelle un aigle.

    L’enseignement viendra de toute façon.

    Bise ;)

  7. Amandine

    11 septembre, 2018 à 23:54

    Sylvie,
    C’est ce que je me disais merci:)
    Faire appel non méditer oui mais c’était pas pour travailler avec sur du longt terme. Mais j’en ai très envi et je l’ai fait savoir ce matin j crois c’est drôle que tu me dises ça. On verra qui me répondra quand je le ferai plus posément. J’ai toujours l’impression que c’est des oiseaux aigles hiboux ou félins. J’espère être assez sage pour être à son écoute alors si ça se fait. Je te remercie de ta suggestion et je te souhaite une belle journée

  8. Anna

    11 septembre, 2018 à 21:31

    Coucou :)

    Roooo…c’est trop mignon tous ces mots vers moi !
    ça pulse les commentaires ces derniers jours ! Alors, pas de souci Sylvie ;)

    @Lara
    Tu fais bien de laisser tomber avec tout cet Or que tu as dans les mains la numérologie ne fera pas le poids ! Moi je vais commencer par ré-apprendre à compter et ça va surtout rassurer mon banquier lol
    Je vais explorer la question de nos énergies et celles de ce qui nous environne… . Je suis à bonne école et j’aime toujours autant cette classe à ciel ouvert. Un ciel bleu oui Fleur avec des sourires roses ;)

    @Passeuse

    Olé !!! Hérisson à l’horizon ! Hope-là je le renvoie à la niche…ouf ! ça faisait longtemps que je l’avais pas vu celui-là :D
    Soufflez ! Respirez !
    Je crois que mon nouveau visiteur serviteur commence à m’apprendre à l’apprivoiser ;)

    Bises !

    Bise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Plus au sud

Bonjour à tous, Lauviah ! « Tu penses être guérie ? » Je vais beauco…