Accueil Spiritualité Transformation intérieure

Transformation intérieure

35

Transformation intérieure 18090207245924101015874494

Bonjour à tous,

« Tu peux creuser la question de la transformation intérieure ? », me demande Astaroth.

Oui, je pense…

« Mais avant cela, tu sais déjà comment t’organiser financièrement pour tes prochaines vacances ? »

Oui. Je vais les payer avec le 14ème mois. Et je vais garder tous mes RTT pour me les faire payer avant de partir en vacances, ce sera mon argent de poche.

« Et comment vas-tu payer le bracelet en diamants ? »

Ce sera dans ma prochaine vie.

« … »

Je voulais dire, je vais y réfléchir.

« … »

D’accord ! Passé le choc psychologique du vilain salaire de janvier 2019, je vais voir ce que je mets de côté.

« Le tiers qui remplit ta déclaration t’a prévenu que le choc sera limité. »

Disons que nous savons pourquoi je m’en remets à cette personne. On ne va pas s’étendre. 

« Elle ne pouvait pas rendre une célibataire sans enfant payée sur 14 mois  non imposable, ma douce enfant. »

Je suis contente qu’elle m’ait aidée à remplir la déclaration. Et à bénéficier du meilleur taux possible. 

Tu as raison, j’arrête de chercher des excuses.

Le bracelet donc, c’est moi qui ai dit que j’en voulais un. J’admets que l’autre fois, quand je l’ai eu au poignet…

« Au lieu d’acheter plusieurs bijoux, tu en achètes un sur l’année. Mais une rivière de diamants. »

Je t’entends.

« Il ne faut pas avoir peur de te fixer des objectifs élevés. Ce bracelet que l’on t’a fait essayer a un coût élevé pour toi. Mais le coût de l’effort est celui de la vraie satisfaction également. »

Vous êtes les seuls à ne pas m’encourager à acheter un logement.

« Nous sommes les seuls à savoir ce qu’il y a dans ton cœur. Il n’y a pas qu’un seul chemin.

En outre l’univers paye toutes ses dettes. Tu le vérifieras.

Et puis cela t’amuserait d’avoir ce bracelet. »

C’est vrai !

« Comme cela t’amuse d’avoir la bague. »

Je sais que ce sont des objets. Que même s’ils ont un sens à mes yeux, ce sont des objets. Demain si je n’ai plus rien, ma valeur à moi ne va pas diminuer pour autant.

Alors oui, avoir ce bracelet m’amuserait. Comme je suis amusée d’avoir la bague. Et contente aussi. Parce que pour la bague, j’ai pu le faire.

« C’est une transformation intérieure qui permet de faire évoluer sa pensée ainsi. »

Oui. Nettement liée à des bouleversements extérieurs. Moi j’ai dû jeter à la poubelle tout ce que je n’ai pas pu emmener en Martinique après mon expulsion.

Cela aide bien à faire la part des choses. A l’époque je n’avais pas un centime devant moi. Non, je n’exagère pas.

Alors je n’avais pas d’argent et je devais jeter ce que j’avais.

C’est en commençant à travailler que j’ai pu acheter mon propre lit, la coiffeuse, un nouvel ordinateur…

Ce ne sont que des objets. Quand on peut se faire plaisir, on y va. C’est tout.

D’autres me disent c’est mon compagnon qui m’offre des bijoux. Moi je n’ai pas de compagnon. Heureusement que j’ai une carte bleue. Cela ne remplace rien mais permet de me rappeler que quand on veut on n’a qu’à se lâcher !

« Certaines personnes font des retraites spirituelles ou apprennent à vivre mieux avec moins. »

Oui.

« Nous ne t’encourageons pas dans cette direction, tu as vu ? »

Vous me répétez d’aller faire du shopping à Dubaï !

« Tu aimerais ces centres commerciaux. »

Tu n’as pas besoin de me convaincre. C’est bien pour ça que je ne veux pas y aller ! Comment je fais pour payer l’excédent de bagage ?

« Tu vas à la poste, comme bien d’autres. »

Aussi…

« Une main devant une main derrière, tu connais l’expression ? »

Je connais plus que l’expression.

« Comme tu as une culture chrétienne, nous t’avons demandé plusieurs fois de relire le livre de Job. Tu t’es renseignée dessus. 

Pourquoi tu ne demandes jamais d’argent ? »

A vous ?

« Oui. D’autres le font. »

Je ne veux pas d’argent. Je veux des occasions de faire les choses qui m’intéressent. 

C’est vrai qu’on a beaucoup parlé d’argent sur ce blog, je parie que certains croient que je n’aime que ça. 

Ce n’est pas l’argent pour l’argent qui m’intéresse. Ce que j’aime c’est la liberté. Si j’étais vraiment riche, je n’en aurais pas tant que ça.

Je veux juste éviter de retourner dans un centre pour sans-abris. Une nuit c’était suffisant !

Ceci dit si tu veux me donner les chiffres du loto, je suis preneuse.

« Tu n’en as pas besoin. »

J’aurais essayé !

« Quel est le sens de la vie ? »

S’aimer soi-même. C’est pour ça que la vie affective et la vie sentimentale prennent tant de place. On a très longtemps besoin de miroirs.

Ces jeux de miroirs peuvent nous empêcher de distinguer le plus grand, le plus beau et le plus visible de tous.

Il se trouve devant nous tout au long de notre vie. Tout au long et ce depuis le début.

Mais on préfère regarder les autres. Les nombreux autres et surtout les déformants.

Les jeux de miroirs deviennent cruels lorsque l’ego perd du terrain face à l’âme qui ignore tous ces miroirs qui ne sont pas celui qui la reflète.

S’aimer soi-même, le but ultime de la transformation intérieure.

On peut faire des retraites oui ou revoir sa façon de consommer. Un autre rapport au monde peut aider à trouver un autre rapport à soi.

C’est comme le fait de changer d’alimentation par conviction, c’est dans la même lignée.

Chacun fait ce qui lui convient.

Mais rien n’est obligatoire.

C’est au Milieu que les gens apprécient le plus de retranscrire extérieurement le processus de transformation intérieure. Ils ont besoin apparemment de matérialiser en posant des actes qui reflètent leur spiritualité.

Dans la Lumière apparait un phare et on le suit. Arrive ce qui arrive. Dans la Lumière on ne peut pas dire non à l’appel de la Source.

Dans l’Ombre arrive le moment où on doit décider qu’on est prêt pour cette transformation. Et ensuite il convient d’attendre que cette requête ait été entendue.    

C’est là que l’on mesure le développement de sa propre sagesse. 

Je prendrai mes prochaines vraies vacances l’an prochain. Mais je ne sais pas encore où j’irai vraiment.

« Dans un endroit où tu pourras faire du shopping. »

De toute manière !!!

Merci à toi.

Belle journée à tous ;)  

  • Devenir

    Bonjour à tous, Pourquoi tu ne veux pas que j’accepte les lunettes de soleil ? &laqu…
  • Pourquoi accepter sa reliance à l’Ombre

    Bonjour à tous, Le chien d’Astaroth dit qu’il me demande un dernier article et…
  • Résister à la tentation

    Bonjour à tous, Mon frère est rentré du Japon. Avec des photos juste magnifiques et un bel…
Charger d'autres articles liés
  • Certains clients…

    Bonjour à tous, « Quelle chaleur, n’est-ce pas ? », me dit Elé…
  • Devenir

    Bonjour à tous, Pourquoi tu ne veux pas que j’accepte les lunettes de soleil ? &laqu…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Certains clients…

    Bonjour à tous, « Quelle chaleur, n’est-ce pas ? », me dit Elé…
  • L’important, pas les détails

    Bonjour à tous, « Alors les États-Unis se préparent à l’arrivée de Floren…
  • Laisse la porte ouverte

    Bonjour à tous, « Ca va ? », me demande Elédahiel. Oui, c’est …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

35 Commentaires

  1. Cel

    17 septembre, 2018 à 9:22

    Merci Sylvie ☺️
    Bonne journée, bises

  2. crystallia

    17 septembre, 2018 à 1:18

    Salut,

    Moi j’aime bien ton exemple de vécu.

    Bise ;)

  3. Cel

    16 septembre, 2018 à 16:38

    Coucou,

    « C’est au Milieu que les gens apprécient le plus de retranscrire extérieurement le processus de transformation intérieure. Ils ont besoin apparemment de matérialiser en posant des actes qui reflètent leur spiritualité. »
    Ahaha, moi aussi je la machouille cette phrase. Tes articles de cette semaine me donnent beaucoup de matière à réfléchir Sylvie, merci du partage. C’est dense, et je pense que je vais les lire et relire encore.

    Je ne commente plus beaucoup, un peu pour les mêmes raisons que Bluebird à vrai dire. C’est un sacré challenge de gérer un tel espace, avec tant de gens si différents, d’énergies différentes et de commentaires qui parfois peuvent déborder…

    Ecrire n’est pas si facile que ça. Parfois on met beaucoup de temps à comprendre pourquoi on écrit… Et parfois on découvre que ce n’est pas pour les raisons que l’égo aimerait. J’ai compris pour ma part que je ne suis pas une enseignante ^^, peut être juste quelqu’un qui donne un exemple de vécu ? En tout cas, je suis soulagée de ne pas avoir de tels défis d’enseignante à gérer sur mon propre blog.

    Bises

  4. crystallia

    14 septembre, 2018 à 11:03

    Coucou,

    Tu sais que l’idée du tour du monde ne passe pas ?

    J’ai un article à venir là-dessus d’ailleurs…

    Je pense qu’on voit petit à petit s’ouvrir le chemin de la véritable réalisation pour nous.

    Bise ;)

  5. Carène

    14 septembre, 2018 à 5:45

    Bonjour Sylvie,
    Merci de ton retour et du conseil. Je me doutais qu’il s’agissait de Kundalini mais je ne l’avais jamais ressentie à ce point et de cette manière.
    J’ai reçu une suggestion de pierre : ce sera l’œil de tigre ! :)
    Je te rejoins dans l’idée que la spiritualité doit venir de l’intérieur et non du cadre. La mienne s’est développée dans la solitude la plus totale, justement parce que j’avais besoin de ne pas me laisser influencer par les jugements des uns et des autres pour construire une spiritualité respectueuse de celle que je suis et non me soumettre à des dogmes.
    Pour ma part, le besoin de mettre le cadre de vie en phase avec ma spiritualité ne vient que dans un second temps.
    Un ou des apprentissages spirituels et hop ! un ajustement dans la matière pour me sentir en cohérence.
    Certains appellent cela la spiritualisation de la matière.
    Cela dit, j’ai eu dernièrement la sensation qu’il y a un point de bascule dans notre cheminement entre le moment où l’on se considère comme un être humain vivant une expérience spirituelle et un être divin vivant une expérience humaine. La nuance me parait de taille !!
    D’une certaine manière, tu fais aussi ces ajustements : la façon dont petit à petit tu es amenée à mener une vie plus respectueuse de ta sensibilité, le projet de ton tour du monde pour capturer la beauté du monde et la partager à travers des photos…
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Et vogue le navire…

Bonjour à tous, L’heure des vacances a sonné, je pars en croisière explorer la Caraï…